Haute Ecole Libre Mosane

Parcours d'Alumni : Jérémy Lantin

d69bb88b-c149-4e3a-b3b3-4f2b664d197c

A la veille des vacances d’été, HELMo Alumni a choisi de vous transmettre un peu de désir d’évasion, d'aventure et de chaleur en rencontrant Jérémy Lantin, diplômé en Marketing. Rentré pour la saison au bercail, il s’apprête à repartir sac au dos. Mais surtout, il partage son expérience sur son blog fraîchement lancé et sur son compte Instagram, qui vient de dépasser les 10 000 followers… Un succès qu’il doit sans doute à la façon dont il communique avec ses abonnés. Retour sur son parcours… 




Son passage à HELMo

Jérémy suit un chemin traditionnel. Inscrit en secondaire à l’A.R de Pepinster, sa ville d’origine, il prend tout de suite goût aux voyages organisés par l’école. Après sa rhéto, il s’inscrit à HEC mais s’aperçoit vite que l’approche trop théorique de la matière ne lui convient pas. Il s’oriente alors vers HELMo Sainte-Marie, en marketing, où il accroche immédiatement avec la pédagogie proposée. C’est le concret et le côté pratique qui le séduisent. Motivé par des professeurs enthousiastes et soucieux de transmettre à leurs étudiants l’esprit d’entreprendre, il rejoint la première vague des étudiants du Bocal, avec Cyril Piette et Jérémy Corman, devenus ses amis depuis. Cette expérience au Bocal est un gros plus pour lui et il considère qu’elle lui apporte un avantage sur son curriculum.

Sa curiosité et son envie de voyage le poussent à chercher un stage de 3 mois à Miami, décroché assez facilement suite à l’envoi de son cv. Il y approfondi ses connaissances en anglais et accompagne le patron dans tous ses déplacement durant son stage. Il apprend infiniment. Mais la vie irréelle et superficielle de cette ville folle ne le tente pas. Il refuse un contrat proposé pas Josh, son boss et rentre pour la Belgique terminer son cursus.

Son premier job et…

Très vite, grâce à son réseau, il décroche un job intéressant à Bruxelles dans une boîte de pub online. Mais après deux années de trajets quotidiens depuis Liège, il a un déclic. "En observant tous ces navetteurs attendre leur train au même endroit sur le quai chaque matin, je me suis rendu compte que j'aspirais à autre chose. Je me suis projeté à 30 ou 40 ans faire la même chose et me suis dit que je n'étais pas prêt pour ça". Il ne veut surtout pas juger les autres. "Chacun fait ses propres choix". Il décide de tenter l’aventure. Il prépare son voyage, quitte son job et s'envole pour l’Australie. Parti avec peu d'économies, il pense voyager pendant 6 mois. Mais avec ses 2000 euros de départ, il voyage finalement 2 ans et demi à travers l'Australie et l'Asie, sac sur le dos.

Grâce au Working Holiday Visa, Jérémy a le droit de travailler en Australie durant au moins un an, comme tous les belges de 18 à 30 ans. Il décroche son premier job à Perth. Après quelques mois de dur travail mais aussi de rencontres, notre back packer découvre des lieux paradisiaques et croise le chemin de personnes extraordinaires. Ca le transforme.

Après l’Australie, il décide de continuer son périple en Asie et traverse des pays tels que l’Indonésie, le Laos, le Sri Lanka, …pendant plus de six mois, accompagné de sa copine rencontrée quelques mois plus tôt. Le tout financé par l'argent gagné en Australie. 
Il y vit des moments intenses, faits de rencontres multiples, de galères mais aussi d’expériences enrichissantes.

Un blog, mais pour quoi faire ?

Durant son séjour, Jérémy poste des photos sur Instagram. Depuis 4 ou 5 mois, il reçoit de plus en plus de questions sur ses voyages. Après quelques semaines à répondre à chacun, il décide d’écrire son blog. Mais avant de le lancer on line, il prend le temps de se documenter et d’écrire pour avoir du contenu à partager. Il met aussi ce qu’il a appris à HELMo, en stage ou dans son boulot en pratique. Il définit son audience, réfléchit à l'aspect com'. Il investit un peu dans l’achat d’un design intéressant pour donner un look à son blog et le rendre plus attrayant.  Il choisit d’écrire comme il parle, sans chichi. Il ne se contente pas de raconter son voyage, il répond aux questions que les gens qui voudraient tenter l’aventure se posent. Il apporte des réponses concrètes. C’est ce qui fait le succès de son blog.

L’esprit d’entreprendre anime Jérémy mais, si le blog pourrait lui permettre de voyager plus facilement en générant quelques échanges ou apports financiers, Jérémy veut développer son blog pour les bonnes raisons. Il veut rester authentique et simple. Mais surtout il souhaite impulser à ceux qui ont envie de faire le pas, d’oser se lancer. Ses photos sont très belles et ses articles rassurent, donnent des pistes, ouvrent le champ des possibles.

Sa phrase fétiche : « Life is what you make it  »

"La vie est ce que tu en fais. Le message que j'essaie de transmettre à ceux qui, comme moi, se sentent trop rapidement coincés dans une routine qui s'installe petit à petit, est le suivant : s'en contenter n'est pas une obligation. Il y a des alternatives, et l'argent est trop souvent une excuse, un frein. Ce n'est pas une obligation de prendre la place à laquelle la société moderne veut nous "ranger". Il faut juste le vouloir et s'en donner les moyens ».

Découvrir son blog : cliquer ici
Son compte instagram : cliquer ici
Pour aimer sa page Facebook, c'est par ici.


Contact: Cécile Esser
Publié le : 28-06-18