Haute Ecole Libre Mosane

Mur du son visuel à HELMo Huy

04975a9e-69d4-4bc9-a17b-fbdc20afab01

Les étudiants  du Bac 2 Instituteur primaire ont réalisé une installation collective in situ avec du matériel de récupération : un mur du son visuel.

Le patrimoine…

Connaître son patrimoine pour construire son identité, comprendre son patrimoine et le respecter car c’est un témoin du passé, d’un passé, de son passé…
S’il peut sembler simple de travailler le patrimoine en Sciences Humaines, celui-ci l’est peut-être moins dans les arts sans tomber dans l’incontournable histoire de l’art ou de la musique.

Bien que ce soit un passage - certes - obligé, dans une certaine mesure, très vite, l’idée fût de mettre les étudiants en recherche active sur leur propre patrimoine musical dont l’aboutissement, en lien avec le cours d’art plastique, permettrait ainsi une exposition visuelle et auditive.

Le chemin exploratoire des étudiants a débuté ainsi. Après un questionnement sur la notion de patrimoine au niveau culturel et une approche du patrimoine musical européen, via des écoutes, des courtes analyses, des iconographies, et des activités musicales, les étudiants se sont mis en recherche quant à leur propre patrimoine musical comme constituant identitaire dans un premier temps, puis sur le patrimoine musical qu’ils voudraient transmettre à leurs futurs élèves.

Le réceptacle de leurs recherches se présente sous forme d’un power point qu’ils ont pu personnaliser et déposer dans un espace créé par eux lors du cours d’arts plastiques.
Parallèlement à cette recherche, c’est dans le cadre de ce cours d’arts plastiques qu’ils ont pu expérimenter à la Paix-Dieu un mouvement lié à l’utilisation de l’espace et du lieu : le land art. Si celui-ci a été le point de départ, il a rapidement cheminé à travers le street art, l’installation in situ et le recycle art, utilisant un patrimoine pour le détourner. La plupart des objets créés pour l’espace de l’exposition sont donc récupérés, à commencer par les capsules de bière.

Bien que celles-ci laissent plus augurer une soirée arrosée que d’un objet exposable, les étudiants sous l’impulsion de leur professeur, décidèrent de créer des mobiles, des instruments de musique, des formes leurs faisant penser à la musique… 

Après concertations, les étudiants de 2ème habillèrent l’espace de cette œuvre visuelle collective, écrin de leurs patrimoines musicaux et la présentèrent aux enfants des 4 étudiants-parents de la classe. Les enfants furent enchantés de cette visite découverte.
Une vidéo de 15’ montre le processus de montage du mur du son visuel ainsi que la visite des enfants.


 



Catherine Séba & Bobine Botton




 


Contact: Alice Driesen
Publié le : 30-11-15