Haute Ecole Libre Mosane

53531fd5-bb73-4c48-9fce-6e74ef3b2e5c

Certificat Inter Hautes Ecoles en Fundraising

FUNDRAISING

Trouver des fonds pour financer une activité est devenu incontournable ! La formation en Fundraising, reconnue par l'ARES, fournit des outils aux participants pour les aider dans cette démarche. Elle représente une réelle opportunité pour les acteurs de terrain d’acquérir les compétences du métier de fundraiser et de développer un modèle de financement privé-public pour soutenir leurs activités durablement. La formation a pour ambition de professionnaliser la fonction de fundraiser.

Thèmes abordés

bouton-seance-d-info-reduit.png

POUR PARTICIPER A LA SEANCE D'INFORMATION CE 21-02-2022 A 18H00, INSCRIVEZ-VOUS ICI (en cliquant sur ce lien)
 

HELMo-Logo-reduite-(1).pngHE-color-corporate-reduite-carre-(1).png


tableau-fundraising-bon-bords.png-

Le calendrier sera ajusté au calendrier scolaire de l’enseignement obligatoire et est donc sujet à- modification

  • Philanthropie et Interculturalité

Ce module vise à poser les bases historiques, culturelles, éthiques et juridiques qui sous-tendent toute démarche de fundraising. Les aspects anthropologiques et économiques de la philanthropie seront abordés pour comprendre ce qui motive le don. Les différents acteurs du secteur philanthropique seront étudiés, en Europe et aux Etats-Unis.

Le volet interculturalité sera ensuite abordé pour supporter le développement de soft skills et d’outils pour la gestion et la communication dans la relation à l’autre. La partie éthique se veut appliquée, c’est-à-dire à l’écoute des questionnements concrets afin d’accompagner chaque participant-e dans sa recherche d’une cohérence éthique pour son projet personnel ou professionnel.

Ce module traitera également des aspects légaux et fiscaux qui encadrent la récolte de dons.
 
  • Audit de fundraising

Ce module a pour objectif de faire un état des lieux de l’organisation dont est issue le participant ou celle sur laquelle le participant décide de travailler, sous l’angle du fundraising, tant au niveau de l’environnement interne (analyse des forces et des faiblesses de l’organisation en termes de ciblage, de positionnement, de communication, de réseaux, etc), qu’au niveau de l’environnement externe (analyse des menaces et opportunités qui auraient un impact sur les chances de lever des fonds pour l'organisation).

Seront également analysées les grandes tendances sociétales, qu’elles soient politiques, économiques, culturelles, démographiques, sociales ou technologiques, de manière à cerner leur impact sur le développement des activités de fundraising de l’organisation.

Pour compléter cet état des lieux, l’UE propose une analyse approfondie, toujours sous l’angle du fundraising, de la concurrence ainsi que des autres parties prenantes (telles que les pouvoirs locaux, ou toute autre organisation qui trouverait un intérêt à soutenir votre organisation dans sa levée de fonds), de manière à proposer une réflexion complète et systémique de la problématique.

Chaque participant sera invité à travailler sur un projet individuel, ou proposé dans le cadre de la formation. Un accompagnement dans la réalisation d’un audit.​
​​
  • Techniques de fundraising

Ce module vise à explorer les différentes techniques de fundraising, de comprendre leurs avantages et leurs inconvénients et de pouvoir identifier le mix de techniques de levée de fonds en accord avec la vision de l’organisation et l’objectif qu’elle s’est fixé.

Les principales techniques qui seront étudiées sont: marketing direct, street fundraising, crowdfunding, legs, grands donateurs, évènements, legs, fondations, corporate,...  

La problématique de collecte de fonds et des structures de financement sera également contextualisée. Les  différentes parties prenantes dans le financement des organisations seront présentées : donateurs, créanciers (bancaires ou autres), Business Angels et fonds de capital-risque. 
 
  • Fundraising Planning

Ce module porte sur le processus de planification de la collecte de fonds. Une des missions du fundraiser est l’élaboration d’un plan cohérent et réalisable pour son domaine d'activité de collecte de fonds.

De manière générale, cette unité traite des éléments clés d'un plan, à savoir : "Où en sommes-nous ? "Où voulons-nous aller?" et "Comment allons-nous y arriver ?".

Au départ du processus d'audit de la collecte de fonds, il s’agira de rédiger des objectifs de collecte de fonds appropriés et de développer des stratégies et tactiques de collecte de fonds pour atteindre ces objectifs.

La mise en œuvre et le suivi du plan de collecte de fonds seront également appréhendés.

Chaque participant sera invité à travailler sur un projet individuel, ou proposé dans le cadre de la formation. Un accompagnement dans la réalisation d’un plan de collecte de fonds de l’organisation concernée lui sera proposé dans le cadre de l’intervision.
 
  • Portfolio personnel

Le dernier module est l’aboutissement de tout le parcours de formation où les participants vont échanger entre pairs, notamment lors de la mise au vert, finaliser et présenter leur stratégie de fundraising devant un jury d’experts tout en étant soutenu par l'équipe de formateurs à travers du coaching individuel et une troisième journée d'intervision.

 

Objectifs

Le certificat Inter Hautes Ecoles en fundraising a pour vocation :
  • de familiariser les participants avec les éléments humains, techniques et stratégiques de la récolte de fonds.
  • de leur apprendre comment élaborer une demande de soutien adaptée aux profils de donateurs recherchés.
  • de les informer sur les manières d’approcher les structures, les particuliers et donateurs / contributeurs majeurs.
Il s’agira avant tout de former les participants aux techniques de fundraising intégrant les aspects éthiques, d’interculturalité, légaux et financiers en visant le développement d’une stratégie nationale basée sur une analyse de l’organisation et de ‘ses’ donateurs (diversification des ressources : publiques et privées) afin de garantir la pérennité de la structure et des projets réalisés

Public cible

Le certificat s'adresse à toutes les personnes qui travaillent dans des organisations qui, pour développer et pérenniser leurs activités, ont besoin de récolter des fonds privés en sus des éventuels subsides dont ils bénéficient déjà (par exemple, ASBL, ONGs, coopératives, entreprises sociales, institutions d'enseignement, start-up...).

Le certificat offre également une opportunité de reconversion intéressante et une possibilité pour les jeunes diplômés en recherche de compétences complémentaires. 

Déroulement de la séance et démarche pédagogique

La démarche pédagogique se veut : 

  • Participative : un des leitmotivs du certificat est de rendre les participants acteurs d’emblée dans l’établissement de leur stratégie de fundraising ; des analyses de cas, des travaux en sous-groupe, des exercices pratiques… seront intégrés dans chaque AA. Certains contenus seront co-construits avec les participants en fonction de leur réalité et de leurs besoins. 

  • En lien avec le terrain : des échanges et témoignages avec les différents acteurs clefs du terrain seront organisés.

  • Certaines séances plus historiques, contextuelles ou abordant les aspects de base des différentes techniques de fundraising nécessiteront un enseignement plus transmissif.
     

    En fonction de l’évolution de la crise sanitaire, les différents modules pourraient basculer vers un enseignement à distance.

Nom des formateurs / intervenants

La formation sera assurée par une équipe pluridisciplinaire, complémentaire, avec un niveau d’expertise pointu, et alliant profil académique et de terrain. L’équipe de formateurs reprise ci-dessous pourra être complétée par des enseignants HELMo et EPHEC et par des experts en fundraising.

Sandra Delforgesandra-delforge-carree-(1).jpg
Sandra Delforge, 51 ans, est titulaire d’un master en sciences de gestion – HEC Liège et d’un DEA en relations internationales et politiques européenne de ULiège.
Elle est directrice des Relations entreprises, du réseau Alumni et du Service carrière de HEC Liège. Après avoir créé et développé pendant près de 15 ans des partenariats avec les entreprises et un réseau de plus de 16.000 diplômés, elle a développé le recherche de fonds auprès de particuliers dont les alumni présents en Belgique et à l’étranger.
Elle est membre de l’Association française des fundraisers (AFF) et a participé à plusieurs formations sur le fundraising aux USA. Elle donne un atelier sur le Fundraising à HEC Liège et soutient différentes associations bénévolement.


Elodie DessyPhoto-Elodie-Dessy-carre.jpg
Elodie Dessy est docteure en Sciences Economiques et de Gestion. Animée par les questions de justice sociale et de transmission des savoirs, Elodie travaille d’abord comme chargée d’éducation à la citoyenneté mondiale et solidaire chez Caritas International.
Entre 2017 et 2021, elle réalise une thèse de doctorat au sein de la Chaire en Philanthropie et Investissement social du Centre d’Economie sociale (HEC Liège - ULiège). Sa recherche porte sur les nouvelles pratiques philanthropiques. Plus particulièrement, elle étudie l’émergence et le développement des plateformes à mission sociale et leur impact sur la philanthropie.
Aujourd’hui, elle met ses compétences de chercheuse et de pédagogue au service du Centre d’Economie sociale et de HEC Liège afin de développer et de coordonner une offre d’enseignement pertinente et innovante en économie sociale et durable. 

Sabine Janssenssabine-janssen.png
Sabine Janssens, 52 ans, est ingénieure de gestion (HEC.Liège - Ecole de gestion de l’université de Liège). Après avoir occupé plusieurs années des fonctions marketing et commerciales dans le secteur privé, elle occupe depuis 2000 un poste de maitre-assistante en marketing et entrepreneuriat dans les départements Economique & juridique et Technique à HELMo.
Elle y exerce par ailleurs la mission de référent-entrepreneurial pour les étudiants-entrepreneurs de la haute école, et est le Relais-qualité du département Economique & juridique.
En parallèle de ses activités d’enseignement, Sabine est depuis plus de 10 ans partenaire-associée, chargée de recherche et gestionnaire de projets au sein de BSM Management, bureau d’études et de conseils en vue de l’amélioration de la culture service centrée sur le bénéficiaire d’activités de services (marchands et non marchands).
Elle accompagne notamment des organisations dans la définition et la mise en œuvre de leur stratégie et dans la construction d’un plan de levée de fonds permettant l’atteinte de leurs objectifs.

Caroline Lovenscaroline-lovens-(1).png
Caroline est diplômée de l'ULC en tant qu'ingénieur de gestion. Elle a travaillé plusieurs années dans le secteur privé, au sein de l'entreprise Proximus comme Product Manager. Après 8 ans passés à l'étranger (Émirats arabes unis, Espagne), elle rejoint le Centre d'Économie Sociale de l'Ulg en tant que gestionnaire de projets.
Cette expérience lui permet de découvrir et d'apprécier une autre facette de l'économie et de donner un nouvel élan à sa carrière en s'orientant vers l'enseignement. Maître-assistante à l'Ephec depuis 5 ans, elle y enseigne la gestion financière, l'économie, le management et le marketing.
Dans le cadre d'une nouvelle option transversale en « Global Sustainable Management », elle enseigne également les concepts de base du Fundraising à un groupe composé d'étudiants de l'Ephec et d'étudiants Erasmus. Elle fait partie du pôle de recherche appliquée initié cette année à la Haute École.

François Masquelinfrancois-masquelin-carree.jpg
François Masquelin est avocat au barreau de Bruxelles et associé du cabinet d’avocats « Blitz, de Callataÿ, Goldschmidt et associés ». Il est diplômé en droit, en droit international et en droit fiscal.
Il a développé depuis de nombreuses années la pratique du droit de la philanthropie en Belgique, dans le cadre de laquelle il conseille des  particuliers, des entreprises,  des institutions et fondations d’utilité publique sur les différents aspects de cette matière, notamment sur le choix de la structure juridique qui permettra de réaliser et de pérenniser une activité philanthropie en Belgique ou sur les aspects légaux et fiscaux relatifs au mode de financement de celle-ci.
Il est administrateur de plusieurs institutions belges d’utilité publique actives dans le secteur de l’art et de la préservation du patrimoine. Il préside le groupe de travail « Droit, finances et comptabilité » de la Fédération belge des fondations philanthropiques qu’il représente au sein du groupe de contacts «libéralités» constitué par le SPF Finances avec le milieu associatif. Il est professeur à l’Ecole du stage du Barreau de Bruxelles.

Amélie Mernieramelie-mernier-(1).png
Amélie Mernier est docteure en sciences économiques et de gestion, actuaire et mathématicienne. Elle a travaillé plusieurs années dans le secteur de la banque et de l’assurance (assurance non-vie, salle des marchés, consultance en risk management) avant de donner à sa carrière un tournant lui permettant de s’aligner sur ses aspirations et valeurs profondes.
C’est dans cette optique qu’Amélie a réalisé une thèse de doctorat au sein de la Chaire Philanthropie et Investissement Social du centre d’économie sociale HEC-ULg où elle a étudié la stratégie des fondations philanthropiques dont l’influence du profil du fondateur, la recherche de légitimité et de contrôle.  Aujourd’hui, au sein d’HELMo, Amélie est maître-assistante dans les cursus de coopération internationale et international business après avoir coordonné pendant 4 ans le bachelier en coopération internationale.
Cette carrière en kaléidoscope a permis à Amélie de développer une expertise technique et humaine dans des mondes et des domaines très variés : méthodes quantitatives (mathématiques, statistiques, gestion de base de données,…), philanthropie & Investissement social, stratégie, économie sociale, coopération internationale, interculturalité, gestion et logistique de projet,...
 
Olivier Prazolivier-praz.png
Olivier PRAZ est docteur en Philosophie de l’Université Catholique de Louvain. Il occupe depuis 2004 un poste de maître-assistant de philosophie à HELMo dans le département technique ainsi qu’une responsabilité de coordination internationale pour ce même département depuis 2018.
Parallèlement à ses activités d’enseignement, il organise des rencontres philosophiques mensuels tout public dans la région Ourthe-Amblève et poursuit des recherches sur les apports de la littérature dans le fondement éthique et politique du discours philosophique ainsi que sur l’imaginaire social engendré par les milieux techniques. Il collabore régulièrement avec le Centre d’études et de recherches comparées sur la création (ENS Lyon) et est notamment l’auteur d’un ouvrage sur la poétique de Friedrich Hölderlin (Paris, Hermann, 2011).
Les compétences d’Olivier et sa sensibilité sont orientées par la question de l’altérité et par la conviction de l’importance de la diversité pour une existence commune accomplie.

Reconnaissance institutionnelle

Certificat Inter Haute Ecoles reconnu par l’ARES (10 crédits). 129 heures de formation, correspondantes à 21 journées de formation, réparties comme suit:
  • 108 heures de cours et d'intervision, 21 heures de travail personnel encadré (coaching, mise au vert, présentation devant jury), entre 30 et 50 heures de travail en autonomie

Conditions d'accès

Les candidats doivent être porteurs d’un diplôme de bachelier (enseignement supérieur).  

Tout candidat ne répondant pas à cette condition peut avoir accès à la formation sur base d’une valorisation des acquis de l’expérience professionnelle d’au moins cinq années, évaluée sur base d’un dossier de candidature introduit auprès du Promoteur du certificat.

Consultez nos conditions générales