Haute Ecole Libre Mosane

Initiation au déplacement sécuritaire des bénéficiaires en situation d’handicap

Déplacement sécuritaire

Lors des soins prodigués, les professionnels impliqués dans l’accompagnement des personnes en situation d’handicap,doivent avoir recours tant à leur dextérité qu’à de multiples positions et contraintes qu’ils infligent à leur corps. En œuvrant au quotidien, ils ne peuvent ignorer, d’une part, les répercussions préjudiciables de leurs gestes et postures pour eux-mêmes et d’autre part, que ces répercussions peuvent également impacter sur la précision de leurs actes ainsi que sur la qualité de la relation à la personne malade ou dépendante. Ainsi, la formation évoquera des notions d’anatomie fonctionnelle et de physiologie, clés essentielles à la compréhension et à la correction des mouvements et attitudes non physiologiques nécessaires dans leur activité de travail. Au- delà de l’aménagement des espaces et équipements de travail, la formation, grâce à une approche originale par simulation, permettra notamment à la personne d’être le principal acteur de la prévention des pathologies susceptibles de l’atteindre. Elle conjuguera des apports de connaissances, des mises en situation et des exercices concrets d’amélioration de ses gestes et postures par les Principes de Déplacements Sécuritaires de Bénéficiaires (PDSB°) venus du Québec.

Thèmes abordés

Télécharger la brochure
Elle s'attachera à aider les personnes référentes à prendre conscience des risques associés à leur propre pratique et à leur secteur d’activité. De cette façon, ils deviendraient eux-mêmes de véritables acteurs dans la prévention des troubles musculo-squelettiques les concernant.
Les thématiques suivantes seront envisagées :
  • le rappel des règles de base en manutention
  • les principes fondamentaux des PDSB
  • des  rappels physio anatomiques et pathologiques
  • l’observation et le déroulement  du déplacement naturel du corps notamment dans les activités de la vie quotidienne (AVQ)
  • les techniques de mobilisation et de transfert  aux différents niveaux d’assistance (supervision, assistances partielle et totale) selon la méthode PDSB
  • l’utilisation optimale du matériel d'aide technique (actif et passif)
  • la contextualisation d’une situation de soin par l’usage du simulateur gérontologique

Objectifs

Au terme de cette formation, le participant sera capable de réaliser les divers déplacements et mobilisations de manière sécuritaire pour lui-même et les bénéficiaires de soins.
Plus spécifiquement, l’initiation au déplacement sécuritaire des bénéficiaires :
  • Favorisera le maintien de la santé et du bien-être des professionnels au travail
  • Contribuera à la prévention active des maux de dos et des TMS.
  • Aidera la personne référente à identifier les risques liés aux mobilisations et transferts des bénéficiaires
  • Permettra au référent de connaître son corps en déplacement grâce à l'abord de l'anatomie et de la physiologie, ainsi qu'à l'analyse du mouvement naturel
  • Favorisera une  meilleure compréhension des comportements et des besoins spécifiques des bénéficiaires de soins âgés en situation d’handicap, en se mettant «  dans leur peau », à l’aide du simulateur gérontologique afin de constater les limites liées à l’âge.
  • Contribuera à la qualité de la communication verbale et non verbale et optimisera l’empathie.

Public cible

La formation s’adressera au personnel impliqué dans l’accompagnement des bénéficiaires en situation d’handicap
 

Déroulement de la séance et démarche pédagogique

Les journées se dérouleront un local de manutention : local spacieux, lumineux muni de  grandes tables, de chaises, lits, voiturettes… en suffisance  et répondant aux normes ergonomiques.
Elles seront ventilées comme suit :
  • 1ère journée: abord des concepts  théoriques présentés avec un support PPT.
Approche de la manutention  avec le simulateur gérontologique qui offre la possibilité de « vivre » les déficiences  et les limites liées à l’âge :
■  Opacité du cristallin de l’œil
■  Rétrécissement du champ visuel
■  Perte d’audition à haute fréquence
■  Restriction de la mobilité de la tête
■  Raideurs articulaires
■  Perte de force
■  Diminution de l’agilité
■  Réduction de la coordination des mouvements
  • 2ème journée : étude du mouvement naturel  (MN) et apprentissage  de techniques de roulement, de translation,  de rehaussements couchés  à une ou deux personnes, avec et sans drap de glisse,… selon les différents niveaux d’assistance (Supervision, Assistance Partielle, Assistance Totale).
Des exercices pratiques avec entraînement par petits groupes répartis autour de 4 lits seront suivis d’une correction et feedback
 immédiat par les formateurs et le groupe.
  • 3ème journée : étude du mouvement naturel  (MN) et apprentissage  de techniques de rehaussements assis, de transferts avec des bénéficiaires de niveau de dépendance variables, utilisation du plateau tournant,…
  • 4ème journée scindée en 2 parties :
- manipulation de lève- personne actif et passif en collaboration avec M. Fischer, représentant d’une firme spécialisée en matériel ergonomique - évaluation  de l’ensemble de la formation sous forme de situations d’intégration et d’un questionnaire de satisfaction.
Le dispositif pédagogique s'inspire de la philosophie des PDSB. Elle repose sur une démarche de soins, résolution de problème au cours de laquelle l’apprenant :
  • Analyse une situation clinique qui englobe différents paramètres : les tâches, l’environnement, les personnes, l’équipement et le temps ;
  • Choisit une technique adaptée en respectant  les principes suivants :
la préparation
la position
la prise
le mouvement
la communication
  • Echange, explique la solution envisagée, l’évalue et la réajuste si besoin.
5ème journée : à partir de situations  professionnelles vécues par les participants, analyse et réactualisation des principes abordés au cours de la formation.
 

Nom des formateurs / intervenants

I.Schillings / P. Petitjean

Reconnaissance institutionnelle

Attestation de participation