Haute Ecole Libre Mosane

f008ec47-3bb1-42b2-b938-364e9aa7727f
64420ecb-e3bf-4705-90a9-625878cd2be2

Couvrir les risques

Bachelier en Assurances & Gestion du risque

Téléchargez ici le programme d'études et le profil d'enseignement  actuellement en cours pour cette formation:

Télécharger le programme d'études

Via le tabeau ci-dessous, accédez de manière dynamique à l'ensemble des fiches descriptives de chaque "Unité d'enseignement" pour les différents blocs qui composent la formation.

Travaux de fin d'études


Cette fiche descriptive (et plus particulièrement les dispositifs d’apprentissage, le contenu ou les modalités d’évaluation) est sujette à modification en fonction de l’évolution de la situation sanitaire durant l’année académique. Toute modification à cette fiche sera immédiatement portée à la connaissance des étudiants par mailing et/ou par le forum d’annonces du cours HELMo Learn correspondant.

Informations générales

Enseignants
Responsable de l'UE :
Claude ROSSEEL
Autres intervenants :

Situation dans le cursus
Institut :
Campus Guillemins
Section(s) :
Bachelier en assurances et gestion du risque
Cycle :
1er cycle
Année académique :
2020-2021
Place dans le programme :
3ème bloc
Période(s) de l'année :
1er quadrimestre et 2ème quadrimestre

Crédits & langues
Identification de l'UE :
Nombre de crédits :
16,00
Unité obligatoire :
Volume horaire :
3,00
Niveau du CEC :
Aucun
Langue d'enseignement :
Français
Langue d'évaluation :
Français

Activités d'apprentissage

 Volume horaire
Défense orale du TFE1,00 h
Rapport de stage1,00 h
Travail de fin d'études:épreuve écrite1,00 h

Unités prérequises

 Crédits
Assurances du dommages du particulier10

Eventuelles connaissances et compétences préalables

La rédaction du TFE et du rapport de stage nécéssitent une maîtrise suffisante de la langue française (capacités rédactionnelles).
 

Extrait du Règlement des études : «  Etant donné que ces activités constituent l’épreuve transversale finale, il peut être interdit à l’étudiant de choisir dans son PAE les UE reprenant le TFE et le stage tant qu’il n’a pas validé les UE des blocs 1 et 2. »

Objectifs

Le TFE et le rapport de stage donnent une expérience de gestion dans le temps d’une recherche plus importante dont l’élaboration doit développer chez l'étudiant, au départ d'une démarche pratique (14 semaines de stage), des qualités d'analyse et de synthèse.

Acquis d'apprentissage (AA) et compétences

L’Unité d’Enseignement (UE) vise à développer les macro-compétences suivantes :
2. Communiquer : écouter, informer, conseiller les acteurs tant en interne qu’en externe.
3. Mobiliser les savoirs et savoir-faire propres au domaine des assurances.
4. Analyser les données utiles à la réalisation de sa mission en adoptant une démarche systémique.
5. S’organiser : structurer, planifier, coordonner, gérer de manière rigoureuse les actions et les tâches liées à sa mission. 

Selon le contenu des deux stages, l’UE vise à permettre à l’étudiant d’acquérir les Acquis d’apprentissage terminaux (AAT) suivants : 
AAT 1 : Synthétiser les informations reçues, pour ensuite développer une argumentation commerciale performante, adaptée à son interlocuteur, et traiter les éventuelles objections en français, néerlandais (niveau B1) et anglais (niveau B1).
AAT 2 : Identifier, apprécier, réduire et tarifer les risques auxquels sont exposés les particuliers et les entreprises.
AAT 3 : Conseiller les candidats-assurés en leur proposant les produits d’assurances en adéquation avec leurs besoins et les risques encourus.
AAT 4 : Fournir les informations légales et administratives en matière de conclusion, de gestion et de résiliation de contrats d’assurances.
AAT 5 : Rédiger des documents de communication relatifs aux opérations d’assurances, en utilisant des outils de gestion informatisés, dans un langage clair et précis en français, néerlandais (niveau B1) et anglais (niveau B1).
AAT 6 : Gérer correctement les sinistres et veiller à une correcte indemnisation des dommages couverts. 

Au terme des deux travaux de fin d'etudes, l’étudiant devra en effet démontrer qu’il est capable:
- d'évaluer de manière critique son insertion professionnelle et certains savoir-faire comportementaux,
- d'analyser une problématique complexe,
- de proposer des recommandations concrètes, en les justifiant,
- de défendre son TFE (offre d'assuances ou approfondissement d'un sujet d'assurances) devant un jury.

L'étudiant aura acquis un bagage de compétences transférables :
- une capacité d'analyse de l'information, de synthèse et de rédaction,
- une capacité à poser les termes d'un problème et à mener une réflexion critique,
- un sens de l'autonomie.

Contenu

Le rapport de stage ainsi que le TFE (et sa défense orale) sont deux épreuves clé qui clôturent le cursus et qui  mobilisent des compétences transversales.
- Pour le rapport, il s'agira d'attester que l'insertion professionnelle a permis de développer les macro-compétences reprises dans le référentiel de compétences du Bachelier en Assurances et gestion du risque et de développer certains acquis d'apprentissage terminaux. Il sera rédigé sous la forme d'un rapport d'activité en s’appuyant sur des exemples vécus et les prestations accomplies.
- Le TFE prendra la forme soit d'une offre d'assurance détaillée qui répond aux besoins de couverture d'un indépendant en  entreprise, soit d'un approfondissement d'un sujet en rapport avec la spécialité. La défense portera sur le contenu du TFE et vérfiera le caractère personnel du travail et la bonne maîtrise des produits d'assurances proposés / du sujet traité.

Dispositif d'apprentissage

Travail de l’étudiant en autonomie, sous la supervision d'un promoteur (professeur de l'institut) et d'un maître de stage (entreprise).

Mode d'évaluation (y compris pondération relative)

Le TFE est évalué par un jury composé du promoteur et de deux membres extérieurs. Il en est de même pour la défense orale.
A. Travail écrit :
 
Présentation générale du travail  (respect de la structure imposée, qualité des illustrations, respect du nombre de pages, professionnalisme du rapport, numérotaion des annexes, graphisme, etc.)   10
Méthode : quantité et qualité des sources, collecte des informations, rigueur méthodologique   10
Fond du travail (respect de la proportion théorie/pratique, justesse de l’analyse, qualité des réponses apportées)   40
Qualité de l’introduction et de la conclusion   20
Sanction orthographique  (1) -
Total   80
 (1)   -1 point par faute à déduire du total de l'écrit, le décompte débutant au-delà de 5 fautes.
 
B. Défense orale :
 
1.   Compétences communicationnelles et attitude : qualité de l’expression orale, maîtrise de soi,  langage corporel,
       tenue vestimentaire, etc.
  10
 2.   Maîtrise des connaissances techniques relatives au sujet traité   40
 
Total   50


Le rapport de stage est évalué par le professeur chargé de sa supervision.
Critères:
  1. Présentation générale : respect de la structure imposée,  qualité des illustrations, respect du nombre de pages, professionnalisme du rapport, numérotation des annexes, graphisme.
   
10
  1. Cohérence du rapport :
  • Description des tâches accomplies
  • Analyse du développement des compétences
  • Qualité de l’introduction et de la conclusion
   
10
20
10
  1. Aptitudes rédactionnelles (registre de langue, justesse du vocabulaire, clarté du texte, ponctuation)
  20
 Sanction orthographique (1)     
Total                                                                              …   / 70            20

(1) Retrait de 1 point par faute à déduire du total de l'écrit, le décompte débutant au-delà de 4 fautes


 

Supports pédagogiques

Dossier "Insertion professionnelle & Travaux de fin d'études, téléchargeable sur la plateforme" explicité par deux séances d'information programmées  en fin de Bloc 2 et en début du Bloc 3.
Ateliers "Préparation au TFE" et "Préparation à la défense orale"  via l' activité d'apprentissage dédiée.


La colonne « Heures » représente le nombre d’heures de cours par année.
La colonne « ECTS » représente le nombre de crédits pour chaque cours, c’est-à-dire le travail total à fournir par l’étudiant pour ce cours (cours théoriques, cours pratiques, travaux de groupe, recherche en bibliothèque, étude à domicile …). Un crédit ECTS représente en moyenne 30h de travail pour l’étudiant. En savoir plus sur le système ECTS

Attention : Dans un souci constant d’amélioration, les programmes des cours peuvent varier légèrement ou fondamentalement d’une année à l’autre. Un décalage peut donc exister entre ce qui est affiché sur ce site et la réalité.