Haute Ecole Libre Mosane

9b22b00e-ccad-472b-873a-a625887809f9
f999cbde-c10f-4ee8-a011-dc79b7e67823

Coopération internationale

Bachelier en Coopération internationale

Téléchargez ici le programme d'études et le profil d'enseignement  actuellement en cours pour cette formation:

Télécharger le programme d'études
 


Via le tabeau ci-dessous, accédez de manière dynamique à l'ensemble des fiches descriptives de chaque "Unité d'enseignement" pour les différents blocs qui composent la formation.

Travaux de fin d'études


Cette fiche descriptive (et plus particulièrement les dispositifs d’apprentissage, le contenu ou les modalités d’évaluation) est sujette à modification en fonction de l’évolution de la situation sanitaire durant l’année académique. Toute modification à cette fiche sera immédiatement portée à la connaissance des étudiants par mailing et/ou par le forum d’annonces du cours HELMo Learn correspondant.

Informations générales

Enseignants
Responsable de l'UE :
Amélie MERNIER
Autres intervenants :

Situation dans le cursus
Institut :
Campus Guillemins
Section(s) :
Bachelier en coopération internationale
Cycle :
1er cycle
Année académique :
2020-2021
Place dans le programme :
3ème bloc
Période(s) de l'année :
1er quadrimestre et 2ème quadrimestre

Crédits & langues
Identification de l'UE :
Nombre de crédits :
16,00
Unité obligatoire :
Volume horaire :
180,00
Niveau du CEC :
Aucun
Langue d'enseignement :
Français
Langue d'évaluation :
Français

Activités d'apprentissage

 Volume horaire
Travaux de fin d'études180,00 h

Eventuelles connaissances et compétences préalables

Le TFE permet l'exploitation des compétences développées tout au long de la formation. Il constitue l'opportunité de relier théorie et pratique, de mobiliser, conjuguer et d’encore affiner l’ensemble des savoirs acquis durant le parcours formatif. Le TFE vise l'optimalisation de la formation. Il constitue une épreuve transversale finale. En ce sens, le TFE peut difficilement être traité en activité anticipée.

Objectifs

Le TFE donne à l'étudiant une excellente opportunité d’intégrer, sous le tutorat d’un professeur et d’un professionnel éventuellement, les connaissances, les compétences, les principes et les notions étudiés au cours des 3 ans du bachelier. Il constitue à la fois la traduction écrite et l'expression orale des compétences spécifiques acquises au fil de la formation. Son élaboration doit développer chez l'étudiant des qualités de méthodes, de synthèse, d'analyse et d'esprit critique. Ce travail est défendu devant un jury de spécialistes en épreuve finale de la formation.

Acquis d'apprentissage (AA) et compétences

Au terme de cette unité d'enseignement (UE), l'étudiant sera capable de :

  • de circonscrire un sujet et/ou une problématique dans la sphère de la coopération internationale et/ou du développement de nos sociétés ainsi que de définir une démarche méthodologique pour le traiter.
  • d'entreprendre une démarche de recherche appliquée et d'approfondissement en lien avec l'objectif de son travail, et partant d'identifier, collecter, traiter et analyser des informations et données nécessaires.
  • d'établir un planning et plan structuré de travail
  • de mobiliser diverses références théoriques pour éclairer des éléments de la pratique
  • de faire preuve d'esprit critique et réflexif dans le traitement et l'analyse des informations
  • de rédiger un rapport circonstencié issu de l'analyse critique des informations recueillies.
  • de présenter et défendre ce rapport auprès d'un jury en argumentant tant sa structure que son contenu.

Contribution au profil de compétences du bachelier

Au terme de l'UE, l'étudiant aura développé l'ensemble des compétences et capacités reprises au profil de formation et de compétences du bachelier en coppération internationale : 

  • s’insérer dans son milieu professionnel et s’adapter à son évolution,
  • communiquer : écouter, informer, conseiller tant en interne qu’en externe,
  • mobiliser les savoirs et savoir-faire techniques propres à la coopération internationale,
  • analyser les données utiles à la réalisation de sa mission en adoptant une démarche systémique,
  • s'organiser : structurer, planifier, coordonner et gérer de manière rigoureuse les actions et les tâches liées à sa mission.

Contenu

Le travail écrit

En adéquation avec les objectifs du bachelier, les étudiants s’efforcent généralement d'inscrire leur TFE :

  • soit dans une perspective compréhensive ou de consultance axée sur l’évaluation, la déconstruction et le décryptage d’une politique publique, d’un projet ou d’une problématique de développement (par exemple, la dégradation des récifs coralliens, l’intégration des personnes d’origine étrangère, la souveraineté alimentaire, etc.) ;
  • soit dans une perspective plus entrepreneuriale de construction d’un projet, d’un processus, d’un service particulier, etc. en lien avec un ou plusieurs Objectifs du Développement Durable (ODD) ;

Dans tous les cas, le TFE exige de la rigueur méthodologique ainsi qu’un minutieux travail de description, d’investigation scientifique et d’analyse critique des réalités de terrain doublé d’un essai personnel en termes de recommandations et de conseils. Il doit conférer à l'étudiant une expérience et force d’expertise dans un secteur et domaine particulier du développement local et/ou global, au nord, au sud, à l’est ou à l’ouest.


La défense orale

L'étudiant est invité à présenter son travail devant un jury de spécialistes. S'appuyant sur ses qualités de communication, il répond aux questions du jury en argumentant sur le fond de son dossier.

Dispositif d'apprentissage

Un jury de professeurs comprenant le promoteur est chargé de valider le sujet de TFE sur base d'une proposition de l'étudiant reprenant les objectifs, la problématique/question de recherche de son TFE, la démarche méthodologique, une première structure (plan) ainsi qu'une ébauche de bibiographie. Pour progresser dans l'élaboration de son travail, l'étudiant fait preuve d'esprit d'initiative et critique en s'appuyant sur les conseils de son promoteur et de son maître de stage.

Mode d'évaluation (y compris pondération relative)

La procédure, les modalités et les critères d’évaluation du TFE et de sa défense sont repris dans la « grille d’évaluation du TFE », le « vadémécum d’évaluation des TFE » ainsi que le « dossier pédagogique de stage de pratique profesionelle (15 semaines) et de TFE ». 

Le TFE et sa défense orale sont évalués par un Jury de TFE.
 
Le Jury de TFE apprécie le travail écrit ainsi que la défense orale sur base de la grille d’évaluation susmentionnée. Il délibère souverainement de l'échec ou de la réussite. En cas d’échec, le président du Jury précise le travail complémentaire et les améliorations à réaliser pour la seconde session.

L’évaluation finale d’une unité d’enseignement s’exprime sous forme d’une note comprise entre 0 et 20.
 
  • La cote de l’UE (Unité d’enseignement) correspond à la moyenne arithmétique pondérée (proportionnellement aux heures de chaque AA de l'UE) des cotes des diverses activités d’apprentissage qui constituent l’UE.
  • Si la cote d’au moins une des activités d’apprentissage de l’UE est inférieure ou égale à 7/20, la cote (moyenne arithmétique pondérée) attribuée à l’étudiant pour cette UE ne pourra dépasser 7/20.
  • Si la cote d’au moins une des activités d’apprentissage de l’UE est supérieure à 7/20, mais inférieure à 10/20, la cote (moyenne arithmétique pondérée) attribuée à l’étudiant pour cette UE ne pourra dépasser 9/20.

Supports pédagogiques

Dossier sur la plateforme E-learning "Stage de pratique professionelle 15 semaines et T.F.E."


La colonne « Heures » représente le nombre d’heures de cours par année.
La colonne « ECTS » représente le nombre de crédits pour chaque cours, c’est-à-dire le travail total à fournir par l’étudiant pour ce cours (cours théoriques, cours pratiques, travaux de groupe, recherche en bibliothèque, étude à domicile …). Un crédit ECTS représente en moyenne 30h de travail pour l’étudiant. En savoir plus sur le système ECTS

Attention : Dans un souci constant d’amélioration, les programmes des cours peuvent varier légèrement ou fondamentalement d’une année à l’autre. Un décalage peut donc exister entre ce qui est affiché sur ce site et la réalité.