Haute Ecole Libre Mosane

e485fc24-0101-4502-ae9b-5e5b98a90327
165d642f-fa2d-421a-833b-5508d668ce89

Devenir technologue de laboratoire médical

Bachelier Technologue de laboratoire médical

Téléchargez ici le programme d'études et le profil d'enseignement  actuellement en cours pour cette formation:

Télécharger le programme d'études

Via le tableau ci-dessous, accédez de manière dynamique à l'ensemble des fiches descriptives de chaque "Unité d'enseignement" pour les différents blocs qui composent la formation.

UE 1TL03 Sciences chimiques


Cette fiche descriptive (et plus particulièrement les dispositifs d’apprentissage, le contenu ou les modalités d’évaluation) est sujette à modification en fonction de l’évolution de la situation sanitaire durant l’année académique. Toute modification à cette fiche sera immédiatement portée à la connaissance des étudiants par mailing et/ou par le forum d’annonces du cours HELMo Learn correspondant.

Informations générales

Enseignants
Responsable de l'UE :
Thierry ROBERT
Autres intervenants :
Vincent BOUVIER, Ludivine DENIL, Marie-Françoise GHUYSEN

Situation dans le cursus
Institut :
Sainte-Julienne
Section(s) :
Bachelier : Technologue de laboratoire médical (Option chimie clinique)
Cycle :
1er cycle
Année académique :
2019-2020
Place dans le programme :
1er bloc
Période(s) de l'année :
1er quadrimestre

Crédits & langues
Identification de l'UE :
C1-B1-Q1-UE3
Nombre de crédits :
8,00
Unité obligatoire :
Volume horaire :
108,50
Niveau du CEC :
Niveau 6
Langue d'enseignement :
Français
Langue d'évaluation :
Français

Activités d'apprentissage

 Volume horaire
Chimie des solutions 142,50 h
Chimie organique 124,00 h
Laboratoire de Chimie Organique 114,00 h
Laboratoire de Chimie générale 128,00 h

Modalités exceptionnelles covid-19 : 2019/2020

Les modalités d’évaluation sont identiques en session de juin et session de septembre.
La moyenne de l'UE sera calculée avec les mêmes pondérations qu'en janvier.

Chimie des solutions 1 et labortoire de chimie générale 1.
La moyenne des AA sera calculée avec la même pondération qu'en janvier.
L'épreuve intégrée écrite en juin et en septembre sera cependant organisée à distance (1). Les étudiants ayant obtenu une note supérieure à 10/20 à l'interrogation dispensatoire devront uniquement présenter la deuxième partie.

Chimie organique.
Un examen écrit sera organisé à distance (1). (100%)

Laboratoire de chimie organique.
Seul le travail année sera pris en compte. (100%)
Un examen oral à distance (1) sera toutefois proposé aux étudiants en échec ayant un moyenne supérieure à 7/20.

(1) Tenant compte des mesures prises par le conseil national de sécurité en matière de confinement et sur base de l’article 134, al.4), la date et l'horaire d'une épreuve peuvent être modifiés moins de dix jours ouvrables avant la date annoncée initialement. Toute modification est portée à la connaissance des étudiants concernés sans délai par voie d'affichage et par courrier électronique.

Eventuelles connaissances et compétences préalables

Cours de sciences et de mathématiques de l’enseignement secondaire générale et technique.
Nomenclature des molécules courantes de chimie inorganique.

Objectifs

L’objectif est de fournir les bases nécessaires à l’introduction théorique et pratique des usages liés aux réactions chimiques. Il s’inscrit notamment dans le domaine de la chimie générale et de la chimie organique.
Le but des cours théoriques et des laboratoires est l'acquisition d'une culture générale et le développement de la démarche scientifique afin d'être capable d'aborder les activités d’apprentissage de biochimie et de chimie analytique qui suivront ainsi que d'acquérir un bagage minimum pour apprendre de façon autonome.

Acquis d'apprentissage (AA) et compétences

Au terme de l’UE et de manière autonome, l’étudiant :
  • Utilise les notions de liaison chimique, de géométrie moléculaire, de structure de Lewis et d’hybridation pour représenter la structure des molécules chimiques organiques en deux ou trois dimensions et déduire les propriétés chimiques associées ;
  • Nomme les molécules courantes de chimie organique selon la nomenclature officielle et usuelle ;
  • Identifie les fonctions chimiques des molécules organiques et en déduit leurs propriétés ;
  • Reconnaît et identifie les principaux mécanismes réactionnels de chimie organique en fonction des réactifs et des conditions de réaction ;
  • Ecrit des équations chimiques équilibrées et les utilise dans des calculs de stœchiométrie en tenant compte des unités spécifiques et de leur possible conversion ;
  • Tient compte de la thermodynamique chimique et de la cinétique pour prévoir l’évolution d’un processus chimique de manière qualitative et quantitative ;
  • Démontre sa connaissance et sa compréhension de la théorie en résolvant des problèmes qualitatifs et quantitatifs (en ayant recours à des formules ou des graphiques si nécessaire) ;
  • Évalue les risques liés aux propriétés chimiques et physiques des produits utilisés dans le cadre des laboratoires (recherche de la fiche technique des différents produits utilisés avant chaque séance + intervention de l’enseignant pour mettre l’accent sur les propriétés importantes à retenir) dans le respect des normes environnementales et de sécurité ;
  • Démontre sa connaissance des bonnes pratiques de laboratoire en sélectionnant l’instrumentation pour réaliser les expériences demandées (ex : choisir de la verrerie jaugée ou non en fonction du type de solution à préparer) ;
  • Applique des procédures de laboratoire de chimie organique et inorganique (titrage acide-base, propriétés des molécules organiques, …) (en équipe ou de manière autonome) ;
  • Contrôle, par l’observation et la mesure de propriétés physico-chimiques, l’évolution de processus réactionnels ;
  • Classe les données issues des mesures de laboratoire en fonction de leur pertinence, les relie à la théorie appropriée (titrages acide-base, propriétés des molécules organiques, …) et les exploite afin de répondre à un objectif pré-défini (calculer une concentration, déterminer la pureté d’un produit, identifier la nature d’un produit, …) ;
  • Consigne ses données et résultats expérimentaux dans un carnet de laboratoire en respectant les règles d’écriture spécifiques ;
  • Utilise les outils informatiques (Word et Excel) requis pour le traitement des données expérimentales et la rédaction d’un rapport scientifique en français ;
  • Gère et planifie son temps dans sa pratique et lors des évaluations intermédiaires et terminales. Son travail est précis et soigné.
Compétences du référentiel liées à ces AA :
S’impliquer dans sa formation et dans la construction de son identité professionnelle (C1)
Participer à l’actualisation de ses connaissances et de ses acquis professionnels (C1.1)
Evaluer sa pratique professionnelle et ses apprentissages (C1.2)
Développer ses aptitudes d’analyse, de curiosité intellectuelle et de responsabilité (C1.3)
Adopter un comportement responsable et citoyen (C1.5)
Exercer son raisonnement scientifique.(C1.6)

Prendre en compte les dimensions déontologiques, éthiques, légales et réglementaires (C2)
Respecter la déontologie propre à la profession (C2.1)
Respecter la législation et les réglementations (C2.3)
 
Gérer (ou participer à la gestion) les ressources humaines, matérielles et administratives (C3)
Programmer avec ses partenaires, un plan d’actions afin d’atteindre les objectifs définis (C3.1)
Participer à la démarche qualité (C3.3)
Respecter les normes, les procédures et les codes de bonne pratique (C3.4)

Concevoir des projets techniques ou professionnels complexes dans les domaines biomédical et pharmaceutique (C4)
Intégrer les connaissances de sciences fondamentales, biomédicales et professionnelles (C4.1)
Collecter et analyser l’ensemble des données (C4.2)
Utiliser des concepts, des méthodes, des protocoles (C4.3)
Evaluer la pertinence d’une analyse, d’une méthode (C4.4)

Assurer une communication professionnelle (C5)
Transmettre oralement et/ou par écrit les données pertinentes (C5.1)
Utiliser les outils de communication existants (C5.2)
Développer des modes de communication adaptés au contexte rencontré (C5.4)

Pratiquer les activités spécifiques au domaine des sciences biomédicales (C6)
Assurer de façon autonome et rigoureuse la mise en œuvre des techniques analytiques et la maintenance de l’instrumentation (C6.2)
Valider les analyses en s’assurant de leur cohérence et de leur signification clinique (C6.3)
Appliquer les normes de sécurité et de prévention dans les laboratoires biomédicaux (C6.4)

Contenu

La chimie générale est une discipline se situant à la base de tout domaine faisant intervenir des analyses quantitatives et qualitatives. 
La chimie organique est la base pour la compréhension appliquée des grandes synthèses chimiques et biochimiques.
Les connaissances et les outils acquis au cours de cette UE seront utilisés dans un grand nombre de domaines tels que la microbiologie, la biochimie, l’enzymologie, la toxicologie, l’alimentaire, la biologie et la chimie dans toutes ses innombrables applications.

Dispositif d'apprentissage

Méthodes d’enseignement pour "Chimie des solutions 1" :
-        Après un exposé des concepts importants via un cours oral ponctué de démonstrations, d'exemples et en utilisant des ressources diverses, l'étudiant pourra, par le biais d'exercices pratiques nombreux, expérimenter ces matières de manière à les intégrer.
Méthodes d’enseignement pour "Laboratoire de chimie générale 1" :
-        Apprentissage, par l’expérimentation, des méthodes de base de chimie analytique appliquées aux réactions possibles en solutions aqueuses.
Méthodes d’enseignement pour "Chimie organique 1" :
-        Ce cours ex cathedra, tourné vers les sciences de la vie, est ponctué d’exemples et de ressources diverses ; il permettra à l’étudiant de s'approprier les éléments nécessaires à l’apprentissage de la chimie organique et des multiples matières dans lesquelles elle s’inscrit.
Méthodes d’enseignement pour "Laboratoire de chimie organique 1" :
-        Apprentissage, par l’expérimentation, des techniques de base de laboratoire.
 
Contenu pour "Chimie des solutions 1" :
-        Cinétique chimique ;
-        Equilibres chimiques.
Contenu pour "Laboratoire de chimie générale 1":
-        Sécurité au laboratoire ;
-        Appropriation des gestes techniques pour un travail qualitatif et quantitatif ;
-        Introduction au calcul d’erreur;
-        Expériences sur la cinétique chimique;
-        Préparation et dosage de NaOH.
En fonction des circonstances relatives au déroulement des séances de laboratoire, l’enseignant se réserve la possibilité d’adapter le contenu des manipulations proposées.
Contenu pour "Chimie organique 1" :
-        Introduction à la chimie organique ;
-        Structure et écriture des molécules ;
-        Eléments de nomenclature ;
-        Structure électronique et liaisons chimiques ;
-        Introduction à l’écriture des réactions et des mécanismes.
Contenu pour "Laboratoire de chimie organique 1 ":
-        Initiation aux règles et comportement élémentaires de sécurité ;
-        Réalisation et utilisation de montages d’appareils de chimie ;
-        Observation de différents phénomènes spécifiques à la caractérisation de molécules organiques.
En fonction des circonstances relatives au déroulement des séances de laboratoire, l’enseignant se réserve la possibilité d’adapter le contenu des manipulations proposées.
 

Mode d'évaluation (y compris pondération relative)


Lors de la délibération, cette unité d’enseignement vaut 160 points (8 crédits*20) sur le nombre total de points du PAE de l'étudiant.

La cote globale de l’UE sera obtenue en pondérant la cote obtenue à chaque activité d’apprentissage : « Chimie des solutions 1 » et « Laboratoire de chimie générale 1 » (épreuve intégrée) interviennent ensemble pour 70 % (112 points), « Chimie organique 1 » intervient pour 20 % (32 points) et « Laboratoire de chimie organique 1 » intervient pour 10 % (16 points).
 
Pour réussir cette UE, il faut obtenir la note minimale de 10/20 de moyenne.

La présence aux séances de « Laboratoire de chimie générale 1 » et de « Laboratoire de chimie organique 1 » est obligatoire. En cas d'absence non justifiée par un document officiel (ex: certificat médical, certificat de décès d'un membre de la famille, ...), la moyenne de la cote de laboratoire (rapports et interrogations) de chimie générale 1 ainsi que celle de chimie organique 1 seront pondérées par le nombre de présences aux séances.

Avant toute séance de laboratoire, l'enseignant peut organiser une interrogation sur le contenu de la manipulation du jour ansi que sur la nomenclature usuelle de la discipline concernée (chimie minérale ou organique). L'enseignant s'assure ainsi de la connaissance nécessaire à la réalisation du laboratoire et se réserve le droit d'exclure de la séance tout étudiant qui ne serait pas suffisamment préparé pour la réaliser en toute sécurité.
 
Modalités d’évaluation pour « Chimie des solutions 1 » et pour « Laboratoire de chimie générale 1 » :
Ces deux activités feront l’objet d’une évaluation intégrée unique (interrogation dispensatoire et examen).
Pendant l'année :
-        Laboratoires : 10 %. Ils sont évalués via des rapports (5 %) et des interrogations préliminaires (5 %).
-        Interrogation écrite dispensatoire : 40 %. Cette interrogation porte sur le chapitre "Cinétique" pour la partie théorie, et sur les manipulations réalisées au moment de l'évaluation pour les laboratoires. Les étudiants ayant obtenu une note inférieure à 12/20 à cette interrogation devront représenter cette partie à l'examen de janvier, juin ou septembre.

En janvier, juin et septembre :
-        Examen écrit (première partie) : 40 %. Cette partie porte sur la matière de l’interrogation dispensatoire et sera présentée par les étudiants non dispensés uniquement.
-        Examen écrit (deuxième partie) : 50 %. Cette partie porte sur le reste de la matière (théorie et laboratoires) et sera présentée par tous les étudiants.
 
Modalités d’évaluation pour « Chimie organique 1 » :
En janvier, juin et septembre :
-        Examen (écrit) : 100 %
 
Modalités d’évaluation pour « Laboratoire de chimie organique 1 » :
En janvier, en juin et en septembre :
-        Travail année (rapports de laboratoire, interrogations écrites et pratiques éventuelles) : 35 %
-        Examen (écrit) : 65 %
 

Sources, références et bibliographie

Les sources et références sont présentes de façon exhaustive dans les notes et supports de cours 
 

Supports pédagogiques

Pour toutes les activités d’apprentissage de cette UE:
-        Syllabus ;
-        Diaporama.       

Pour tous les laboratoires de cette UE:
-        Cahier de laboratoire.

Liens vers les supports indispensables :
[à activer dans la version en ligne : lien vers les espaces e-learning]


La colonne « Heures » représente le nombre d’heures de cours par année.
La colonne « ECTS » représente le nombre de crédits pour chaque cours, c’est-à-dire le travail total à fournir par l’étudiant pour ce cours (cours théoriques, cours pratiques, travaux de groupe, recherche en bibliothèque, étude à domicile …). Un crédit ECTS représente en moyenne 30h de travail pour l’étudiant. En savoir plus sur le système ECTS

Attention : Dans un souci constant d’amélioration, les programmes des cours peuvent varier légèrement ou fondamentalement d’une année à l’autre. Un décalage peut donc exister entre ce qui est affiché sur ce site et la réalité.