Haute Ecole Libre Mosane

e485fc24-0101-4502-ae9b-5e5b98a90327
165d642f-fa2d-421a-833b-5508d668ce89

Devenir technologue de laboratoire médical

Bachelier Technologue de laboratoire médical

Téléchargez ici le programme d'études et le profil d'enseignement  actuellement en cours pour cette formation:

Télécharger le programme d'études

Via le tableau ci-dessous, accédez de manière dynamique à l'ensemble des fiches descriptives de chaque "Unité d'enseignement" pour les différents blocs qui composent la formation.

UE 3TL01 Biotechnologie et génétique


Cette fiche descriptive (et plus particulièrement les dispositifs d’apprentissage, le contenu ou les modalités d’évaluation) est sujette à modification en fonction de l’évolution de la situation sanitaire durant l’année académique. Toute modification à cette fiche sera immédiatement portée à la connaissance des étudiants par mailing et/ou par le forum d’annonces du cours HELMo Learn correspondant.

Informations générales

Enseignants
Responsable de l'UE :
Florence MAHY
Autres intervenants :

Situation dans le cursus
Institut :
Sainte-Julienne
Section(s) :
Bachelier : Technologue de laboratoire médical (Option chimie clinique)
Cycle :
1er cycle
Année académique :
2019-2020
Place dans le programme :
3ème bloc
Période(s) de l'année :
1er quadrimestre

Crédits & langues
Identification de l'UE :
C1-B3-Q1-UE3TL01
Nombre de crédits :
6,00
Unité obligatoire :
Volume horaire :
69,00
Niveau du CEC :
Niveau 6
Langue d'enseignement :
Français
Langue d'évaluation :
Français

Activités d'apprentissage

 Volume horaire
Biotechnologie37,50 h
Génie génétique16,50 h
Génétique15,00 h

Unités prérequises

 Crédits
UE 2TL04 Microbiologie II5
UE 2TL07 Microbiologie III8

Modalités exceptionnelles covid-19 : 2019/2020

En raison de la crise sanitaire COVID 19, les modalités d'enseignement et d'évaluation sont adaptées pour la session de septembre.


1. Les matières ciblées pour  « Biotechnologie », « Génétique » et « Génie génétique »:, et qui feront l'objet de l'évaluation, éditées sur la fiche d’UE en septembre 2019, restent d’application.

2. Les dispositifs d'apprentissage ne sont pas modifiés car pas impactés par la crise sanitaire.


3. Modalités d’adaptation de l’évaluation :
En septembre:
  • Travail année : 15 %
  • Note examen : 85 % ( Examen en ligne via HELMo learn )
Le travail année correspond à la note obtenue au rapport de laboratoire et au travail de recherche de biotechnologie (à hauteur de 7,5% respectivement).

Eventuelles connaissances et compétences préalables

Composition et propriétés de l’ADN, de l’ARN, des protéines et des enzymes.

Objectifs

Présenter quelques concepts de base de la génétique et familiariser l'étudiant avec les techniques de biologie moléculaire. Comprendre les grandes étapes des protocoles expérimentaux de biologie moléculaire.
Connaitre les différentes étapes, les moyens et les enzymes pour réaliser la production de substances par les micro-organismes bactériens et végétaux. 

Acquis d'apprentissage (AA) et compétences

Au terme de l’UE et de manière autonome, l’étudiant :
  • Explique, à l’aide de schémas, les mécanismes de régulation de l'expression génique chez les procaryotes (régulation au niveau transcriptionnel (opéron lactose, tryptophane, arabinose)) et chez les eucaryotes (régulation tant au niveau transcriptionnel qu'au niveau post-transcriptionnel) ;
  • Identifie des mécanismes de modification de l'information génétique (mutations de l'ADN, mutations chromosomiques et génomiques, transposons, conjugaison bactérienne) ;
  • Illustre par un exemple comment il est possible de cartographier un gène sur un chromosome ;
  • Décrit comment des empreintes génétiques peuvent être réalisées ;
  • Cite les principes de la thérapie génique ;
  • Cite les réactifs nécessaires et au besoin, calcule leur concentration, pour réaliser une électrophorèse (sur gel d’agarose et de polyacryalmide), des blots (Southern, Western et Northern), une transformation d’organisme (E. coli, bactéries Gram-positives, cellules eucaryotes), une PCR ou une RT-PCR, une digestion d’ADN, des ligations entre des fragments d’ADN à bouts francs ou collants, une minipréparation de plasmide, le séquençage de l’ADN, la mutagenèse dirigée de l’ADN ;
  • Explique les techniques d’électrophorèse (sur gel d’agarose et de polyacrylamide), de blots (Southern, Western et Northern), de transformation d’organismes (E. coli, bactéries Gram-positives, cellules eucaryotes), de PCR ou de RT-PCR, de digestion enzymatique, de ligation entre des fragments d’ADN à bouts francs ou collants, de minipréparation de plasmides, du test blanc-bleu, de séquençage et de mutagenèse dirigée de l’ADN ;
  • Analyse des photographies de gel d’agarose ou d’électrophorèse et en déduit les résultats ;
  • Analyse des photographies de blots et en déduit les résultats ;
  • Calcul le Tm d’une sonde d’ADN ;
  • Détermine, à partir d’une série de données, la carte de restriction d’un plasmide ou d’un fragment linéaire d’ADN ;
  • Décrit les propriétés des plasmides et est capable de les représenter à l'aide d'outils bioinformatiques;
  • Calcule la concentration d’une préparation plasmidique connaissant la valeur d’absorbance à 260 nm ;
  • Détermine si une préparation de plasmide est pure sur base des valeurs d’absorbance à 260 et 280 nm ;
  • Analyse, à partir d’images, les résultats d’un test blanc-bleu ;
  • A partir de gel de séquençage, détermine la séquence d’un fragment d’ADN ;
  • Décrit les différentes étapes et enzymes utilisées lors de la construction d’un plasmide recombiné ;
  • Décrit différents exemples de molécules d’intérêt produites par recombinaison génétique ;
  • Décrit les micro-organismes employés lors des recombinaisons génétiques ;
  • Réalise une recherche bibliographique scientifique sur un exemple de molécule produite par les biotechnogies ;
  • Décrit le système de production des hybridomes et donne des exemples d’applications ;
  • Décrit les types et les différentes étapes de production des interférons ;
  • Décrit les différents types de vaccins ;
  • Réalise des exercices de construction de plasmides, d’analyses de gels d’agarose, de clonage.
  • Retrouve la séquence d'un gène donné dans une banque de donnés;
  • Réalise des alignements de séquences nucléotidiques à l'aide d'outils bioinformatiques.
Compétences du référentiel liées à ces AA :
S'impliquer dans sa formation et dans la construction de son identité professionnelle (C1)
Participer à l’actualisation de ses connaissances et de ses acquis professionnels (C1.1)
Evaluer sa pratique professionnelle et ses apprentissages (C1.2)
Développer ses aptitudes d’analyse, de curiosité intellectuelle et de responsabilité (C1.3)
Construire son projet professionnel (C1.4)
Exercer son raisonnement scientifique (C1.6)

Prendre en compte les dimensions déontologiques, éthiques, légales et réglementaires (C2)
Respecter la législation et les réglementations (C2.3)

Gérer (ou participer à la gestion) les ressources humaines, matérielles et administratives (C3)
Programmer avec ses partenaires, un plan d’actions afin d’atteindre les objectifs définis (C3.1)
Participer à la démarche qualité (C3.3)
Respecter les normes, les procédures et les codes de bonne pratique (C3.4)

Concevoir des projets techniques ou professionnels complexes dans les domaines biomédical et pharmaceutique (C4)
Intégrer les connaissances de sciences fondamentales, biomédicales et professionnelles (C4.1)
Collecter et analyser l’ensemble des données (C4.2)
Utiliser des concepts, des méthodes, des protocoles (C4.3)
Evaluer la pertinence d’une analyse, d’une méthode (C4.4)
Planifier et réaliser des procédures de contrôle dans le cadre de l’assurance qualité (C4.5)

Assurer une communication professionnelle (C5)
Transmettre oralement et/ou par écrit les données pertinentes (C5.1)
Utiliser les outils de communication existants (C5.2)
Développer des modes de communication adaptés au contexte rencontré (C5.4)

Pratiquer les activités spécifiques au domaine des sciences biomédicales (C6)
Prélever, collecter et conserver des échantillons de différentes origines (humaines, animales, environnementales) en respectant les bonnes pratiques de laboratoire y compris dans la phase pré-analytique (C6.1)
Assurer de façon autonome et rigoureuse la mise en œuvre des techniques analytiques et la maintenance de l’instrumentation (C6.2)
 

Contenu

Les activités d’apprentissage de « Génétique », « Génie génétique » et « Biotechnologie - théorie » permettent à l’étudiant de découvrir, d’un point de vue théorique, les concepts de base de la génétique, les principales techniques de biologie moléculaire ainsi que quelques méthodes de production de substances par les micro-organismes bactériens et végétaux.
L’activité d’apprentissage de « Biotechnologie – laboratoire »  permet à l’étudiant de réaliser le clonage d’un gène dans une bactérie (première étape de la production de substance par des bactéries).
 

Dispositif d'apprentissage

Méthode d’enseignement pour « Biotechnologie » (cours théorique) :
  • Cours ex cathedra illustré par un powerpoint ;
  • Réalisation d’une recherche documentaire sur une application de biologie moléculaire ;
  • Réalisation d’exercices de biologie moléculaire.
 
Méthode d’enseignement pour « Biotechnologie » (laboratoire) :
  • Manipulations par deux puis, individuellement, de biologie moléculaire, dans les laboratoires ;
  • Rédaction d’un rapport individuel.
 
Méthode d’enseignement pour « Génie génétique » :
  • Cours ex cathedra illustré par un powerpoint et des vidéos ;
  • Chaque chapitre est cloturé par des exercices d'application de la matière étudiée.
Méthode d’enseignement pour « Génétique » :
  • Cours ex cathedra illustré par un powerpoint et des vidéos ;
  • Chaque chapitre est cloturé par des exercices d'application de la matière étudiée.
Contenu pour « Biotechnologie » (cours théorique) :
  • RECOMBINAISON GENETIQUE ET DOMAINES D’APPLICATION :
o   Recombinaison génétique in vitro ;
o   Techniques d’introduction de l’ADN dans les cellules bactériennes ;
o   Biosynthèse de l’insuline humaine par des colibacilles ;
o   Biosynthèse de la somatotropine humaine ;
o   Production des interférons ;
o   Production de substances immunogènes et de vaccins conventionnels et synthétiques ;
o   Possibilité de recombinaison génétique chez les micro-organismes ;
o   Elucidation de la structure de l’organisation et du fonctionnement du génome ;
o   Autres domaines d’applications et d’intérêt des recombinaisons génétiques ;
  • HYBRIDOMES :
o   Fusion des cellules somatiques ;
o   Hybridomes ;
o   Production d’anticorps monoclonaux ;
o   Application des anticorps monoclonaux ;
  • PRODUCTION DE SUBSTANCES UTILES PAR LES MICRO-ORGANISMES
Contenu pour « Biotechnologie » (laboratoire) :
  •  Clonage d’un gène (PR1) de la tomate dans E.coli :
o   Extraction d’ARN à partir de feuilles ;
o   RT-PCR ;
o   PCR ;
o   Ligation ;
o   Transformation bactérienne ;
o   Extraction d’ADN plasmidique ;
o   Digestion enzymatique de l’ADN.

Contenu pour « Génie génétique » :
  • Rappels sur les acides nucléiques ;
  • Electrophorèse, blots, transformation et PCR ;
  • Digestion et ligation d’ADN ;
  • Propriétés biologiques des vecteurs ;
  • Séquençage et mutagenèse dirigée de l’ADN.
Contenu pour « Génétique » :
  • Régulation de l'expression génétique;
  • Modification de l'expression génétique;
  • Cartographie génétique;
  • Applications de la génétique;
  • Outils bioinformatique.

Mode d'évaluation (y compris pondération relative)

Lors de la délibération, cette unité d’enseignement vaut 120 points (6 crédits*20) sur le nombre total de points du PAE de l'étudiant.
 
Pour réussir cette UE, il faut obtenir la note minimale de 10/20 de moyenne.
 
La présence aux séances de laboratoire de biotechnologie est obligatoire. En cas d’absence non justifiée par un document officiel (ex : certificat médical, certificat de décès d’un membre de la famille, …), la cote de laboratoire de biotechnologie sera pondérée par le nombre de présences aux séances.
 
Modalités d’évaluation pour « Biotechnologie », « Génétique » et « Génie génétique »:
En janvier et en septembre:
  • Travail année : 15 %
  • Note examen : 85 % (épreuve intégrée écrite)
Le travail année correspond à la note obtenue au rapport de laboratoire et au travail de recherche de biotechnologie (à hauteur de 7,5% respectivement).
 

Sources, références et bibliographie

Les sources et références sont présentes de façon exhaustive dans les notes et supports de cours.

Supports pédagogiques

Pour toutes les activités d’apprentissage de cette UE :
  •  Syllabus et powerpoint disponibles sur HELMo Learn.


La colonne « Heures » représente le nombre d’heures de cours par année.
La colonne « ECTS » représente le nombre de crédits pour chaque cours, c’est-à-dire le travail total à fournir par l’étudiant pour ce cours (cours théoriques, cours pratiques, travaux de groupe, recherche en bibliothèque, étude à domicile …). Un crédit ECTS représente en moyenne 30h de travail pour l’étudiant. En savoir plus sur le système ECTS

Attention : Dans un souci constant d’amélioration, les programmes des cours peuvent varier légèrement ou fondamentalement d’une année à l’autre. Un décalage peut donc exister entre ce qui est affiché sur ce site et la réalité.