Haute Ecole Libre Mosane

e485fc24-0101-4502-ae9b-5e5b98a90327
165d642f-fa2d-421a-833b-5508d668ce89

Devenir technologue de laboratoire médical

Bachelier Technologue de laboratoire médical

Téléchargez ici le programme d'études et le profil d'enseignement  actuellement en cours pour cette formation:

Télécharger le programme d'études

Via le tableau ci-dessous, accédez de manière dynamique à l'ensemble des fiches descriptives de chaque "Unité d'enseignement" pour les différents blocs qui composent la formation.

UE 3TL04 Technologie alimentaire


Cette fiche descriptive (et plus particulièrement les dispositifs d’apprentissage, le contenu ou les modalités d’évaluation) est sujette à modification en fonction de l’évolution de la situation sanitaire durant l’année académique. Toute modification à cette fiche sera immédiatement portée à la connaissance des étudiants par mailing et/ou par le forum d’annonces du cours HELMo Learn correspondant.

Informations générales

Enseignants
Responsable de l'UE :
Vincent BOUVIER
Autres intervenants :
Simon MAQUOI

Situation dans le cursus
Institut :
Sainte-Julienne
Section(s) :
Bachelier : Technologue de laboratoire médical (Option chimie clinique)
Cycle :
1er cycle
Année académique :
2019-2020
Place dans le programme :
3ème bloc
Période(s) de l'année :
1er quadrimestre

Crédits & langues
Identification de l'UE :
C1-B3-Q1-UE3TL04
Nombre de crédits :
4,00
Unité obligatoire :
Volume horaire :
52,50
Niveau du CEC :
Niveau 6
Langue d'enseignement :
Français
Langue d'évaluation :
Français

Activités d'apprentissage

 Volume horaire
Chimie et technologie alimentaires37,50 h
Instrumentation15,00 h

Unités corequises

 Crédits
UE 3TL05 Chimie analytique II9

Modalités exceptionnelles covid-19 : 2019/2020

Modalités pour la troisième session
Contenus:


Laboratoire d'instrumentation: Le contenu sur lequel portera l'évaluation est inchangé par rapport à ce qui est noté dans la fiche puisque la matière a été vue en présentiel au premier quadrimestre.
Chimie et technologie alimentaire : Le contenu sur lequel portera l'évaluation est inchangé par rapport à ce qui est noté dans la fiche puisque la matière a été vue en présentiel au premier quadrimestre.


Modalités d'évaluation:

Laboratoire d'instrumentation: Le contenu est évalué par un examen oral en présentiel.
La cote du Laboratoire d'instrumentation vaudra pour 100% du résultat obtenu à cet examen
Laboratoire de chimie alimentaire : La cote du Laboratoire est équivalente au travail de l'année.

 

Eventuelles connaissances et compétences préalables

Chimie analytique de base et méthodes d’analyses courantes au laboratoire.

Objectifs

L’objectif de cette unité d’enseignement est de permettre à l’étudiant de comprendre et appliquer les connaissances apprises préalablement et aux cours dans les domaines alimentaire et instrumental. Au travers d'exemples et de mises en situation, l'étudiant va comprendre la matière et apprendre à utiliser ses acquis pour développer ses propres méthodes d'apprentissage.

Acquis d'apprentissage (AA) et compétences

Au terme de l’UE et de manière autonome, l’étudiant est capable de :
-          Appliquer les connaissances apprises au cours ;
-          Prévoir le résultat approximatif des analyses ;
-          Utiliser, de manière adéquate, le matériel d’analyse mis à disposition ;
-          Interpréter, avec un esprit critique, les résultats obtenus avec ses appareils ;
-          Développer un esprit critique quant aux résultats donnés par les appareils d’analyse ;
-          Faire le lien entre la théorie des cours de physique et les appareillages utilisés au laboratoire ;
-          Mettre en œuvre la technique adéquate afin d’analyser un échantillon donné et produire le résultat attendu ;
-          Exprimer numériquement une grandeur résultant d’une mesure expérimentale directe ou d’un calcul impliquant d’autres mesures ;
-          Exprimer et calculer la concentration d’une espèce chimique dans un milieu donné en fonction des valeurs mesurées par les appareils d’analyse ;
-          Utiliser les réactions chimiques et les notions de chimie analytique ;
-          Utiliser les lois et relations, vues en chimie analytique et alimentaire, dans le but d’exploiter les résultats expérimentaux à des fins d’analyse quantitative ;
-          Expliquer, de manière cohérente, le fonctionnement des appareils d’analyse du laboratoire ;
-          Exploiter les données et mesures recueillies au laboratoire pour justifier et interpréter les résultats ;
-          Comprendre et savoir expliquer le fonctionnement basique des montages électroniques (montages de résistances, le capteur LDR, le FID, un réseau,...), d'outils de mesure de la radioactivité et des machines utilisées en laboratoire (spectroscope, chromatographie gazeuse, SAA, Vitatron,...).
 
Compétences du référentiel liées à ces AA :
S'impliquer dans sa formation et dans la construction de son identité professionnelle (C1)
Participer à l’actualisation de ses connaissances et de ses acquis professionnels (C1.1)
Evaluer sa pratique professionnelle et ses apprentissages (C1.2)
Développer ses aptitudes d’analyse, de curiosité intellectuelle et de responsabilité (C1.3)
Construire son projet professionnel (C1.4)
Exercer son raisonnement scientifique (C1.6)
 
Prendre en compte les dimensions déontologiques, éthiques, légales et réglementaires (C2)
Pratiquer à l’intérieur du cadre éthique (C2.2)
Respecter la législation et les réglementations (C2.3)

 Gérer (ou participer à la gestion) les ressources humaines, matérielles et administratives (C3)
Respecter les normes, les procédures et les codes de bonne pratique (C3.4)

Concevoir des projets techniques ou professionnels complexes dans les domaines biomédical et pharmaceutique (C4)
Evaluer la pertinence d’une analyse, d’une méthode (C4.4)

Assurer une communication professionnelle (C5)
Utiliser les outils de communication existants (C5.2)

Pratiquer les activités spécifiques au domaine des sciences biomédicales (C6)
Prélever, collecter et conserver des échantillons de différentes origines (humaines, animales, environnementales) en respectant les bonnes pratiques de laboratoire y compris dans la phase pré-analytique (C6.1)
Assurer de façon autonome et rigoureuse la mise en œuvre des techniques analytiques et la maintenance de l’instrumentation (C6.2)

Contenu

Le cours de chimie et technologie alimentaire consiste en un exposé, supporté par un power point, sur la présentation des IAA et des spécificités de l’analyse alimentaire ainsi qu'en un travail de groupe sur des technologies alimentaires diverses.
Le laboratoire de chimie alimentaire consiste en une illustration pratique de diverses applications étudiées de manière théorique en chimie analytique et alimentaire en y introduisant une dimension supplémentaire liée au problème de l’échantillonnage dans ce domaine particulier. Nous serons particulièrement attentifs au développement de l'esprit critique de l'étudiant, en stimulant son sens de l'analyse des résultats.
Le laboratoire d'instrumentation permet d'exploiter les différents montages électroniques et phénomènes physiques abordés durant l'activité d’apprentissage de « Physique 3 » et présents dans les différentes machines d'analyse rencontrées dans les différents laboratoires de chimie.
 

Dispositif d'apprentissage

Méthode d’enseignement pour « Chimie et technologie alimentaire » (cours théorique) :
-          Le cours théorique de chimie alimentaire consiste en un exposé oral accompagné d’un support power point. Les notions théoriques sont illustrées par la résolution de divers problèmes et mises en situation par l’enseignant.
-          La partie technologie alimentaire consiste en travaux de groupe sur une technologie spécifique, à discuter lors d’une séance de présentation.
Méthode d’enseignement pour « Chimie et technologie alimentaire » (laboratoire) :
-          Les séances de laboratoire sont organisées par thème, l'étudiant étant amené à réaliser, personnellement, différentes manipulations proposées. L’enseignant propose différents thèmes à répartir. Une série de manipulations sont communes. L’étudiant peut recevoir un thème (norme, description d’analyse d’un laboratoire spécialisé,…) qu’il devra développer personnellement. Le travail au laboratoire est personnel et un rapport de laboratoire doit être fourni au terme de chaque manipulation. Si le temps le permet, l’enseignant commente, collectivement ou de manière plus personnalisée, les rapports corrigés de l'étudiant.
Méthode d’enseignement pour « Instrumentation » :
-          Durant le laboratoire d'instrumentation, l'étudiant est confronté à deux situations distinctes: tout d'abord, l'étudiant devra réaliser une manipulation de base reprenant la théorie utilisée dans la machine d’analyse chimique qui sera démontée ensuite afin d’en comprendre le fonctionnement interne menant à la production de résultats exploitables. Le travail fourni au laboratoire est réalisé en groupe, tout comme le rapport à rendre au terme de chaque laboratoire.
 
Contenu pour « Chimie et technologie alimentaire » (cours théorique) :
-          Echantillonnage ;
-          Constitution et valeur énergétique des aliments ;
-          Teneur en eau des produits alimentaires ;
-          Matière organique et matière minérale ;
-          Les glucides digestibles ;
-          Les lipides ;
-          Les protéines ;
-          Les fibres alimentaires ;
-          Les additifs et auxiliaires technologiques ;
-          Annexes diverses : pyramide alimentaire, additifs autorisés CE, …
Contenu pour « Chimie et technologie alimentaire » (laboratoire)
Les manipulations de laboratoire sont choisies dans une liste non-exhaustive :
-          Dosage de l’eau dans des échantillons alimentaires par différentes méthodes : KF, étuvage, hydrodistillation ;
-          Détermination de la matière minérale (cendres) et organique ;
-          Extraction et dosage des lipides ;
-          Dosage des glucides par réfractométrie et polarimétrie ;
-          Dosage des phosphates dans les jambons et produits de viande ;
-          Dosage des nitrites dans les aliments fumés ;
-          Analyse et dosage des ions dans la matière minérale et les eaux par chromatographie ionique ;
-          Dosage de la caféine dans des boissons diverses par HPLC ;
-          Dosage du lactose dans les produits lactés, médicaments, … ;
-          Diverses manipulations basées sur des normes ou méthodes opératoires spécifiques de laboratoires spécialisés.
Contenu pour « Instrumentation »:
-          Chromatographie en phase gazeuse (GPC);
-          Spectroscopie d’absorption atomique (SAA);
-          Radioactivité – UV-Visible (1/2);
-          Infra-rouge;
-          UV-Visible (2/2).

Mode d'évaluation (y compris pondération relative)

Lors de la délibération, cette unité d’enseignement vaut 80 points (4 crédits*20) sur le nombre total de points du PAE de l'étudiant.
 
La cote globale de l’UE est la moyenne pondérée, par le nombre d’ECTS, des cotes des différentes activités d’apprentissage : « Chimie et technologie alimentaire » intervient pour 75% (60 points) et « Instrumentation » intervient pour 25% (20 points).
 
Pour réussir cette UE, il faut obtenir la note minimale de 10/20 de moyenne.

La présence aux séances de laboratoire de chimie et technologie alimentaire et d'instrumentation est obligatoire. En cas d’absence non justifiée par un document officiel (ex : certificat médical, certificat de décès d’un membre de la famille, …), la cote de laboratoire de « Chimie et technologie alimentaire » et d' « Instrumentation » sera pondérée par le nombre de présences aux séances.

Modalités d’évaluation pour « Chimie et technologie alimentaire » :
La cote du cours théorique interviendra pour 65 % (30 % pour le travail de groupe et sa présentation et 35 % pour l’examen) et la cote du laboratoire interviendra pour 35 % de la cote de cette activité d’apprentissage.
En janvier :
-          Travail année, travail de groupe : 30%
-          Travail année, laboratoire : 35%
-          Note examen (écrit) : 35%
Le travail année correspond à un exposé sur un sujet de technologie alimentaire.
En septembre :
-          Travail année, travail de groupe, non récupérable en septembre : 30 %
-          Travail année, laboratoire, non récupérable en septembre : 35%
-          Note examen (écrit) : 35%
 
Modalités d’évaluation pour « Instrumentation » :
En janvier :
-          Travail année : 25 % 
-          Note examen (oral) : 75% 
Le travail année correspond à l'évaluation du travail de laboratoire coté dans les rapports.
En septembre :
-          Travail année : 0%
-          Note examen (oral) : 100 %

Sources, références et bibliographie

Les sources et références sont présentées de manière exhaustive dans les notes et supports de cours.

Supports pédagogiques

Pour « Chimie et technologie alimentaire » (cours théorique) :
-          Syllabus de chimie alimentaire ;
-          Powerpoint.
 
Pour « Chimie et technologie alimentaire » (laboratoire) :
-          Notes et modes opératoires d’analyses alimentaires.
 
Pour « Instrumentation » :
-          Notes et syllabi de Physique (1, 2 et 3) ;
-          Notes et syllabus de Chimie clinique analytique ;
-          Notes et syllabus de Chimie analytique 2.


La colonne « Heures » représente le nombre d’heures de cours par année.
La colonne « ECTS » représente le nombre de crédits pour chaque cours, c’est-à-dire le travail total à fournir par l’étudiant pour ce cours (cours théoriques, cours pratiques, travaux de groupe, recherche en bibliothèque, étude à domicile …). Un crédit ECTS représente en moyenne 30h de travail pour l’étudiant. En savoir plus sur le système ECTS

Attention : Dans un souci constant d’amélioration, les programmes des cours peuvent varier légèrement ou fondamentalement d’une année à l’autre. Un décalage peut donc exister entre ce qui est affiché sur ce site et la réalité.