Haute Ecole Libre Mosane

f2a9cce4-ee67-471d-a2ca-bb60eb304b73
bef5da11-e251-4eb7-9b4f-813b5b5e29be

Enseigner la diététique, le secourisme, la puériculture, ...dans le secondaire inférieur

Enseignant(e) en Economie familiale et sociale

Téléchargez ici le programme d'études et le profil d'enseignement  actuellement en cours pour cette formation:

Télécharger le programme d'études

Via le tabeau ci-dessous, accédez de manière dynamique à l'ensemble des fiches descriptives de chaque "Unité d'enseignement" pour les différents blocs qui composent la formation.

Devenir enseignant (Evaluation globale bloc 1 Q1+Q2)


Cette fiche descriptive (et plus particulièrement les dispositifs d’apprentissage, le contenu ou les modalités d’évaluation) est sujette à modification en fonction de l’évolution de la situation sanitaire durant l’année académique. Toute modification à cette fiche sera immédiatement portée à la connaissance des étudiants par mailing et/ou par le forum d’annonces du cours HELMo Learn correspondant.

Informations générales

Enseignants
Responsable de l'UE :
Isabelle MALEUX
Autres intervenants :
Caroline BAGUETTE, Joseph CARVONA, Anne-Marie PALMUS, Marie-Line VAN NIEUWENHUYSE

Situation dans le cursus
Institut :
Sainte-Croix
Section(s) :
Bachelier : Agrégé de l'enseignement secondaire inférieur (Orientation économie familiale et sociale)
Cycle :
1er cycle
Année académique :
2021-2022
Place dans le programme :
1er bloc
Période(s) de l'année :
1er quadrimestre et 2ème quadrimestre

Crédits & langues
Identification de l'UE :
C1-B1-Q0-UE1
Nombre de crédits :
22,00
Unité obligatoire :
Volume horaire :
310,00
Niveau du CEC :
Aucun
Langue d'enseignement :
Français
Langue d'évaluation :
Français

Activités d'apprentissage

 Volume horaire
AFP106,00 h
Identité de l'enseignant30,00 h
Maîtrise orale et écrite de la langue français45,00 h
Module "expression"12,00 h
Préparation de stage12,00 h
Pédagogie générale30,00 h
Stage d'ouverture15,00 h
Stage pédagogique60,00 h

Eventuelles connaissances et compétences préalables

/

Objectifs

  • Etre informé sur son rôle au sein de l’institution scolaire et exercer la profession d’enseignant telle qu’elle est définie dans les textes légaux de référence.
  • Etre sensibilisé à toutes les facettes de l'adolescence pour une meilleure adaptation au public scolaire.
  • Se familiariser avec les concepts pédagogiques et le vocabulaire didactique.
  • Développer des capacités de relation, de communication, d'animation et de gestion de groupe en temps réel.
  • Développer une attitude de recherche et d'adaptation de la matière.
  • Pratiquer la langue, de manière fonctionnelle, en lien avec les productions écrites réalisées dans l'UE ou non

  • S'exercer à utiliser adéquatement les outils de la langue (vocabulaire, orthographe...)

  • Maitriser les règles de grammaire et d’orthographe de la langue française

  • S'entrainer à écrire sous la dictée

  • Travailler la maitrise de la langue orale et les composantes verbale, paraverbale et averbale

  • S'exprimer clairement et correctement, par écrit et oralement

 

 

 

Acquis d'apprentissage (AA) et compétences

Au terme de l’UE, l’étudiant  :

  • est capable d'exprimer ses interpellations, de questionner les faits.
  • peut faire des liens de cause et de conséquence entre les faits.
  • interprète, tente d’expliquer en posant des hypothèses explicatives.
  • est capable d'effectuer des recherches documentaires dans le but d'élargir son point de vue.
  • peut résumer un texte informatif et exprimer clairement et correctement son point de vue par écrit.
  • a suffisamment développé ses connaissances lexicales pour synthétiser des informations et exprimer son point de vue.
  • L’étudiant sera capable de :

    - s'adresser à un groupe adéquatement : avec expressivité, en accordant communication verbale et non-verbale, en modulant la voix et son intensité ;

    - de rédiger un texte clair et correct ;

    - de synthétiser plusieurs textes afin de les résumer ;

    - de s'exprimer à l’écrit et à l'oral avec clarté et précision ;

    - d'assurer la correction orthographique d'un texte courant.

  • est capable de mettre en pratique les concepts suivants : personne en relation, acteur social, maître instruit, chercheur, pédagogue et didacticien
Compétences liées à ces AA: 1 (1.2, 1.3), 2 ( 2.1, 2.3), 3 (3.2), 4 (4.1, 4.3, 4.5), 5 (5.2, 5.3), 6 (6.1, 6.2, 6.3) et 7 (7.1).

Contenu

En préparation de stage, stage d'ouverture et en stage : Vivre, observer et prendre en charge les différentes facettes du métier d'enseignant. Anticiper et construire des situations d'apprentissage pertinentes.

En Pédagogie Générale, approche des concepts pédagogiques.
En Identité de l'Enseignant, sensibilisation à la construction progressive de l'identité enseignante.

En AFP, l' action pédagogique va devenir analytique grâce à la préparation écrite.

L ’étudiant rédigera la préparation d’un cours au travers :

- De l’analyse des programmes ;

- De l’élaboration de la carte conceptuelle ;

- De la définition des objectifs à atteindre et des compétences visées ;

- De l’adaptation du contenu et de la méthodologie en tenant compte de la psychologie spécifique de l'adolescent et du choix de son option.

Les leçons d'application permettront à l'étudiant d'observer, de s'exercer et d'analyser des contenus disciplinaires et des méthodologies.

En Maitrise de la langue : 

  • étude de règles de langue, dictées, écriture de textes, structure des écrits, exercices d'expression orale

Dispositif d'apprentissage

En Pédagogie Générale et en Identité de l'enseignant :

> travail de recherche, jeux de rôle, analyses de textes, de vidéos,...


En AFP : Analyse des leçons données à l’école d'application 

> Méthode d’apprentissage mise en œuvre :
Le cours s’articulera autour des temps pédagogiques :
Avant : il faut donc prévoir, penser les objectifs, la matière, le déroulement de l’activité, l’organisation et la décrire avec précision tout en adoptant un style synthétique.
Pendant : il faut donc animer et tenir compte des réactions, des réponses, exploiter les réussites et les erreurs, faire face à l’imprévu, tout en gardant son fil conducteur et son timing.
Après : il faut analyser et réfléchir les raisons des erreurs et des réussites, les pistes d’amélioration, d’enrichissement, …

Maitrise de la langue : analyse de textes relatifs à l'enseignement et à l'actualité, relevé du vocabulaire, rédaction de textes argumentatifs et de résumés, dictées, exercices de lecture à voix haute, présentation d'exposés.

En stage :

Le stage se déroule en trois temps : 2 journées d’observation et 2 fois 1 semaine de stage actif, dans un même établissement.
Le stage d’observation –appelé « stage d’ouverture »– vise la découverte d’un premier milieu professionnel. L’étudiant observe le maitre de stage dans ses différentes classes et convient avec son maitre de stage des classes à observer. L’étudiant observe également les élèves qu’il aura en stage dans d’autres cours et plus globalement, la vie et le fonctionnement de l’école.
Le stage actif est organisé sur 2 semaines distinctes. Dans la mesure du possible, l’étudiant donne cours aux mêmes classes pendant les 2 semaines. Pendant le stage actif, le stagiaire et le maitre de stage s’accordent sur les heures d’observation à mener en plus.
Ces stages de bloc 1 confrontent l’étudiant à son choix d’études et à la réalité professionnelle. Cette première expérience permettra de le conforter ou non dans son projet de devenir enseignant. L’accompagnement du stage laisse une large place à l’erreur.


En MLG : 
  • Travaux pratiques
  • Exercices individualisés
  • Travail en autonomie, en classe ou à domicile

Mode d'évaluation (y compris pondération relative)

- AFP (pondération : 50% de la note de l'UE) :

. Evaluation certificative en AFP (psychopédagogie) : type d’épreuve : analyse de la farde du second stage selon les critères construits durant l’activité d’apprentissage.
Pondération : 15 % de la note de l’UE.

. Evaluation certificative en AFP (disciplinaire) : types d’épreuve : écrites et/ou orales. Pondération : 15 % de la note de l’UE.

. Evaluation certificative en AFP (formation pratique) : type d’épreuve : écrites et/ou orales. Pondération : 15 % de la note de l’UE.

Stage d'ouverture (pondération: 5%de la note de l'UE) : type d’épreuve : travail écrit sur base des observations réalisées dans l’école de stage suivant les consignes données.

             >  La note finale pour l'activité d'apprentissage "AFP" est calculée sur la même base que la note finale de 
                 l'UE

            >  La présence aux cours est indispensable et un carnet de présence sera tenu à jour.
                Tout nombre excessif d'absences sera communiqué à la direction.


- Evaluation certificative en pédagogie générale : type d’épreuve : examen oral. Pondération : 15% de la note de l’UE. 

- Evaluation certificative en identité de l'enseignant : type d'épreuve : travail écrit. Pondération : 15% de la note de l’UE.

2021-2022 : - Maitrise de la langue

Q1 : épreuve écrite de rédaction (en session, avec outils sauf le cours) (35%)

Q2 : dictée de 250 à 300 formes (en session, avec outils) (40%) + épreuve orale (25%)
Pondération : 20% de la note de l’UE.


- Module expression :

La participation à la semaine "expression" est obligatoire. Elle conditionne la réussite de l'UE. En cas d'absence(s), justifiée(s) ou non, un travail compensatoire est prévu. Les consignes seront communiquées aux étudiants concernés.
Au bulletin : S = a satisfait aux exigences de validation E = échec grave. Si AA en E, UE en échec à 8,5/20.


- Préparation de stage : non évalué, cependant la présence est obligatoire


- Stage :

Pour l’évaluation de ce premier stage actif, la performance sur le terrain n’est pas évaluée ; le droit à l’erreur étant particulièrement mis en avant. C’est la réalisation même de l’ensemble du stage (observation et semaines actives) et l’ensemble du travail de préparation qui entrent en ligne de compte. Les critères de validation de ce stage sont les suivants :

  1. Avoir observé le maitre de stage un minimum de 12H lors du stage d’ouverture ; avoir réalisé les différentes journées d’observation en amont des stages (à raison de minimum 4H/jour) et d’avoir réalisé 6H d’observation pendant chacune des semaines actives ;
  2. Avoir présenté un travail de préparation répondant aux consignes spécifiques de l’option ;
  3. Avoir réalisé les 2 semaines actives et donné un nombre d’heures de cours jugé suffisant par la HE (en principe, de 6H à 8H/semaine) ;
  4. Avoir respecté le règlement d’ordre intérieur, tant du lieu de stage que de la HELMo.
Les documents d’évaluation en bloc 1 sont pensés en cohérence avec l’évaluation formative des prestations en stage et la validation certificative du stage dans son ensemble.
Le maitre de stage complète un rapport de stage au terme de chaque semaine de stage. Le professeur de la HELMo complète un rapport de visite.
L’étudiant est lui, responsable de faire compléter et signer sa feuille de route, qui atteste des éléments permettant la validation du stage par la HE.

Si l’activité 'stages' est réalisée selon les critères susmentionnés, l’AA sera réussie avec la note S (a satisfait aux critères de validation).  Dans ce cas, l’UE sera validée.

Dans le cas contraire, l’AA sera en échec avec la note E (échec grave). En conséquence, l’UE ne sera pas validée et la note de l’UE sera de 8,5/20 au bulletin.

En résumé :
  • Si le stage est validé : S (a satisfait aux critères de validation)
  • Si le stage n’est pas validé : E (échec grave)

L’AA stage est une activité non remédiable.
 


>L'UE est considérée comme réussie et les crédits qui lui correspondent  sont accordés :  
- lorsque  la note attribuée à chacune des évaluations certificatives  est égale ou supérieure à 10/20.
- lorsqu'une seule activité d'apprentissage est en échec et que cet échec est faible (9/20 ou 9.5/20).
La note octroyée à une UE réussie  est la moyenne arithmétique pondérée  des notes des différentes évaluations certificatives.
 
L’UE est considérée en échec  et aucun crédit ne lui est accordé :
a) lorsque plusieurs évaluations certificatives sont en  échec  faible (9/20 ou 9,5/20)
La note octroyée à l’UE est  la note en échec la plus basse (9,5 ou 9/20 ou 8/20) ;
b) lorsqu’une (ou plusieurs) évaluation(s) certificative(s) est (sont) en  échec grave (note inférieure ou égale à 8,5/20,
             - si la moyenne arithmétique pondérée est égale ou supérieur à 9/20,  la note  octroyée est  de 8,5/20 ;
             - si la moyenne arithmétique  pondérée est égale ou inférieure  à 8,5/20, la note octroyée  correspond
                à cette moyenne.
Toute absence au module "Expression" non remédiée par un travail entraîne la non validation de l'UE (NV)
La présence aux cours est indispensable et un carnet de présence sera tenu à jour. Tout nombre excessif d’absences sera communiqué à la direction.

 
SESSION DE JUIN ET SESSION DE SEPTEMBRE

Ne sera (seront) représentée(s) obligatoirement en septembre que la (ou les) évaluation(s) certificative(s) dont la note est inférieure à 10/20.
La session de septembre est organisée suivant les mêmes modalités d'évaluation qu'en janvier et/ou en juin la note finale de l'UE sera calculée sur la même base que celle de la session de janvier et/ou de juin.



 

Sources, références et bibliographie

 Archambault G., 47 façons pratiques de conjuguer enseigner avec apprendre, Les Presses de l'Université, Laval/Québec, 1998.

 Astolfi JP., L’école pour apprendre, coll Pédagogiques, ESF, Paris, 1995.

 Bourgeois E., Chapelle G., Apprendre et faire appendre, PUF, Paris, 2006.

 Degallaix E. Et Meurice B., Construire des apprentissages au quotidien, coll. Outils pour enseigner, De Boeck, Bruxelles, 2002.

De Vecchi G., Aider les élèves à apprendre, Collection Pédagogies pour demain, Hachette, Paris, 1996.

 Develay M., Donner du sens à l'école, ESF, Paris, 1996.

 Pena-Ruz H., Qu’est-ce que l’école ? coll. Folio Actuel, Gallimard, Paris, 2005

Perrenoud P., Construire des compétences dés l'école, coll. Pratiques et enjeux pédagogiques, ESF, Paris, 1997.

 Stordeur J., Enseigner et/ou apprendre. Pour choisir des pratiques. De Boeck, Bruxelles, 2e édition, 2006.

Brochure « devenir enseignant », ministère de la Communauté française, 2002.

 Décret « Missions », ministère de la Communauté française, 2005.

 Le « Contrat pour l’école, ministère de la Communauté française, 2005.

Mlg : 

Manuel d'autoformation en orthographe, Collectif de profs de HELMo Sainte-Croix 
CHERDON C.,Guide de grammaire française, Bruxelles-Paris, de Boeck-Duculot 
BRAUN A. et CABILLAU J-F, >Le français pour chacun, Bruxelles, Plantyn
GREVISSE M. et GOOSSE A., Nouvelle grammaire française, Paris, Duculot
GREVISSE M., Le petit Grevisse. Grammaire française, Bruxelles, de Boeck

 + voir bibliographie en dernière page des notes de cours.

Supports pédagogiques

>Farde AFP

>Farde de stage et farde des activités didactiques

>Notes de cours des différentes activités d’apprentissage

>HELMo Sainte-Croix : Vademecum des stages

>Programmes des cours d’enseignement secondaire (FESec)


La colonne « Heures » représente le nombre d’heures de cours par année.
La colonne « ECTS » représente le nombre de crédits pour chaque cours, c’est-à-dire le travail total à fournir par l’étudiant pour ce cours (cours théoriques, cours pratiques, travaux de groupe, recherche en bibliothèque, étude à domicile …). Un crédit ECTS représente en moyenne 30h de travail pour l’étudiant. En savoir plus sur le système ECTS

Attention : Dans un souci constant d’amélioration, les programmes des cours peuvent varier légèrement ou fondamentalement d’une année à l’autre. Un décalage peut donc exister entre ce qui est affiché sur ce site et la réalité.