Haute Ecole Libre Mosane

73b27f35-1bae-4f27-8e15-5cb0d053ee4a
91cd24b1-dfc1-436c-940e-a49ffad78992

Répondre aux besoins techniques du client

Bachelier Technico-commercial

Ce bachelier, unique en Fédération Wallonie-Bruxelles, est une collaboration entre les Catégories technique et économique de HELMo.

A l’instar du modèle français, la section Technico-commercial adapte ses grilles et propose deux orientations distinctes, pour l’acquisition d’une culture technique.

L’objectif ?
Correspondre aux centres d’intérêts des étudiants et aux besoins des entreprises.

De nombreux laboratoires et ateliers pratiques sont prévus dans ces orientations.

Informatique & Multimedia : pour le marché du numérique dans son ensemble : de l’informatique, des réseaux, des télécommunications et du multimédia.

Matériaux & Construction : pour le marché de la construction (matériaux, techniques, services,…).

Le futur bachelier évolue en outre dans un environnement pédagogique attentif à la question devenue cruciale aujourd’hui du développement durable et de l’adaptation continue du marché à ce nouvel enjeu de société.

DSC_2806.JPGLe Technico-commercial doit être à même de connaître tous les aspects techniques de son produit ou service pour mieux le vendre.

Le Technico-commercial doit cerner précisément les attentes du client afin de lui fournir le produit qu’il attend.

Le Technico-commercial est donc le maillon essentiel des entreprises, l’interface indispensable entre les attentes du marché et les contraintes de production.
L’ambition de cette formation est donc de préparer des commerciaux qui exerceront leur activité dans les firmes industrielles ou commerciales distributrices de produits ou services industriels.

Ce métier se caractérise par une double compétence : un savoir-faire commercial et une connaissance des processus techniques de fabrication et de mise-en-oeuvre.

Principal débouché visé : délégué technico-commercial. Cette fonction est demandée dans tous les secteurs de l’économie.

La polyvalence de la formation permet aussi de briguer les postes de chef des ventes, chef de produits, chef de projets, chef d’agence, directeur commercial, acheteur… ou de créer sa propre entreprise.

  • Une formation DE POINTE

Une formation moderne ne se contente pas de cours intramuros.

C’est pourquoi la section Technico-Commercial a développé de nombreux partenariats avec divers centres de compétences.

Nos étudiants se rendent ainsi chez TECHNIFUTUR, CONSTRUFORM, ASC, CERFORTEC et passent le brevet VCA (sécurité chantiers).

  • Une formation CONCRETE

La formation s’articule autour de projets concrets.

En BAC 1, les étudiants réalisent un projet YEP (Young Enterprise Project) : ils apprennent le fonctionnement réel d’une entreprise.
Ils partent d’un nouveau produit technique ou service industriel à mettre sur le marché et simulent la constitution d’une entreprise en la gérant collectivement.
Les étudiants deviennent acteurs de leur formation.

En BAC 2, la démarche se prolonge par le Projet Professionnalisant.
Cette fois, en collaboration avec une PME réelle, les étudiants font l’étude d’un produit réel (développement de l’aspect technique et commercial d’un produit existant ou d’un service reposant sur le domaine technique de l’orientation choisie).

  • Une formation OUVERTE SUR LE MONDE

La moitié de la 3ème année est consacrée à des stages.

Un stage linguistique de 4 semaines effectué à l’étranger, poursuivi ou complété par un stage de 11 semaines TECHNIQUE dans une entreprise choisie par l’étudiant.

Certains étudiants participent au programme d’échanges européen ERASMUS.

La formation comporte aussi des visites d’entreprises, de chantiers et de salons
(Batibouw, Creawal, Bois et Habitat, Energie et Habitat,…).