Haute Ecole Libre Mosane

c1e0bc0f-079e-40cc-b96f-6db4af485377
c9dd9255-cc7d-418f-9555-4b9db3572650

Gramme : un grand nom pour une grande école

B3 et Passerelle : Forum Gramme - Entreprises 2019

Le Forum Gramme - Entreprises est un des événements majeurs du cursus à HELMo Gramme. Il a pour but de faire découvrir aux étudiants du Bloc 3 et et de la passerelle les différentes facettes du métier d'ingénieur industriel à travers 10 ateliers thématiques et de les mettre en réseau avec des professionnels, eux-même diplômés de HELMo Gramme. Les ateliers seront suivis d'un cocktail. Participation et inscription obligatoire entre le 18 et le 22 février.


Chaque étudiant s'inscrira obligatoirement à l'un des 5 ateliers donnés à 14h00 puis à l'un des ateliers donnés à 15h45.
Les ateliers qui n'apparaissent plus dans les choix sont complets.
Merci de prendre note des 2 ateliers que vous aurez sélectionnés. 

1ère série d'ateliers de 14h00 à 15h15

1. Etre un ingénieur industriel hors industrie

 
Qui dit ingénieur industriel pense presqu’automatiquement « industrie ». Or plus de la moitié des ingénieurs de Gramme font carrière dans ce qu’on nomme le secteur « tertiaire ».
Les hôpitaux, les banques, les services d’incendie, les services d’aide aux entreprises mais aussi l’enseignement, l’économie sociale ou l’administration font appel au savoir-faire des ingénieurs polyvalents. Et cette liste est loin d’être exhaustive.
De plus, l’ingénieur de Gramme est très à l’aise également dans des domaines particuliers dit transversaux comme la sécurité, l’environnement ou la qualité.
Des compétences techniques larges et des qualités de management associées au sens de l’humain et du social sans oublier les aspects économiques font du diplômé de Gramme le collaborateur idéal dans ces différents domaines.
 
Y. Gohy, Zone de secours Brabant wallon, Capitaine
D. Cavrenne, ATMIRE, Project manager
J. Hubert, ASL Airlines Belgium, First officer Boeing 747
D. Poncelet, Henallux, Maître assistant
C. Charpentier, IILE-SRI, Major- Directeur du service opérationnel

2. Chercher et développer

 
La recherche et développement reste un métier enrichissant pour l'ingénieur qui lui permet d'améliorer ses connaissances et d'exercer son esprit critique et créatif. C'est un tremplin à la maturité et à la réflexion.
La recherche est appliquée pour l'ingénieur et elle est une nécessité incontournable sans qui, peu d'innovations auraient vu le jour. Les grandes entreprises peuvent y consacrer jusqu'à 10% de leur budget.
 
 
C-A. Gielen, FN Herstal, R&D Project Manager
S. Laurent, BEA, Electronics designer
T. Fischer, Tecfit, Développeur produit et orthoprothésiste junior
L. Belly, NMC, Project manager

3. Concilier énergie et environnement

Le confort de nos existences aujourd’hui garanti par une production industrielle de masse se monnaie de plus en plus chèrement d’un point de vue environnemental. Les tensions politiques générées par nos systèmes de productions révèlent combien il est difficile de distribuer les richesses de ce progrès de manière juste pour tous.

Face à ce constat dur mais lucide, l’ingénieur joue un rôle clé car il possède certaines des ressources les plus urgentes pour relever ce défi mondial. Parce qu’il met en œuvre une réflexion scientifiquement rigoureuse tout en intégrant la complexité humaine du défi énergétique de sa production jusqu’à son utilisation, le génie durable façonne des femmes et des hommes pionniers (et volontiers aventuriers) engagés dans les solutions de demain.
Le confort de nos existences aujourd’hui garanti par une production industrielle de masse se monnaie de plus en plus chèrement d’un point de vue environnemental. Les tensions politiques générées par nos systèmes de productions révèlent combien il est difficile de distribuer les richesses de ce progrès de manière juste pour tous.
Face à ce constat dur mais lucide, l’ingénieur joue un rôle clé car il possède certaines des ressources les plus urgentes pour relever ce défi mondial. Parce qu’il met en œuvre une réflexion scientifiquement rigoureuse tout en intégrant la complexité humaine du défi énergétique de sa production jusqu’à son utilisation, le génie durable façonne des femmes et des hommes pionniers (et volontiers aventuriers) engagés dans les solutions de demain.
 
 
E. Renier, Dauvister, Ingénieur chantiers, photovoltaïque B2B
D. Köttgen, Engie, Responsable agence Liège
R-A Finamore, CMI, Ingénieur Projet
A.Duplicy, A+ Concept, Ingénieur chef de projets
S.Bragard, Enersol, Manager
 
 
 
 

4. Etre un sales & business engineer

 
Vous aimez la technique et les contacts humains, vous voulez jouer un rôle important dans la stratégie de l’entreprise, alors devenez la charnière entre le département commercial et le département technique et rencontrez au quotidien les facettes de votre métier à travers le monde.
 
 
J. Dewart, Apumas, Commercial interne
C. Corbier, BEA s.a, Product manager
T. Wéber, Siemens s.a, Sales engineer
E.Talbot, Arcadis, Project manager
 

5. Etre un chef d’entreprise 

Avant d’être une opportunité professionnelle, il s’agit d’un réel état d’esprit.  Créativité, passion, indépendance, confiance en soi, prise de risque mesurée, telles sont quelques-unes des qualités qui ne manqueront pas d’animer les intervenants de cet atelier. Vous y trouverez des réponses concrètes sur la mise en œuvre de ces projets personnels.  Passionnant !

B. Bertemes, Ingénium RH, Manager
J-F Mathy, Tereos, Manager
M. Prégardien, T.P.I.M., Directeur
S. Kartheuser, Graviconcept, Directeur
A. Vandegar, TDS, Directeur
 
 
 

 2ème série d’ateliers (15h45-17h00)

 

 1. Être un ingénieur de maintenance

 

L’ingénieur de maintenance assume un rôle primordial vis-à-vis de toute unité de production. Il doit s’assurer du bon fonctionnement de l’outil et ce dans tous les domaines : mécanique, électrique, automatique, etc.

Pour ce faire, il doit pouvoir s’adapter très rapidement à des situations d’urgence très diverses. On lui demandera donc de développer sa polyvalence, sa réactivité, son imagination, d’être disponible, le tout en gérant son équipe et un budget souvent limité.

 
 
F. Tooth, CBR Lixhe, Responsable maintenance mécanique
O. Lacroix, Arcelor Mittal, Head of cold rolling & packaging department
M. Lafontaine, Spadel, Responsable fiabilisation maintenance
Jean-Philippe Gobiet, La Lorraine Bakery Group, Technical service manager
 
 
 

2. Etre un project engineer

 
L’ingénieur de projets coordonne le travail de tous les intervenants pour mener le projet à terme, en respectant les délais.  Il jongle avec les aspects techniques et financiers, il motive les membres de son équipe, il s’adapte en cas d’imprévus, il a le sens de l’organisation et des responsabilités,… La polyvalence est donc son atout majeur.
 
 
A. Dejong, BEA, Industrialization electronic designer
J-E. Fraiture, Pro Actis- Car Actis,
A. Cao, Eloy, Project coordinator
R.Trigaux, 4 Senses, Manager
E. Talbot, Arcadis, Project manager
 

3. Travailler à l’international

Elargir son horizon et partir travailler à l’étranger : une expérience inédite et enrichissante, une ouverture sur le monde et la découverte d’une autre culture.

Comment s’intégrer dans le pays d’accueil, évoluer dans un environnement interculturel et tisser de nouveaux liens ?
Plus qu’une aventure professionnelle, mener à bien un projet à l’étranger est avant tout un défi personnel et humain …

 
F. Gramme, Toyota motors Europe, Powertrain electronic engineer
C. Donis, CMI Energy, Ingénieur projet
C. Hertay, Technip FMC, Site commissioning supervisor
J-F Mathy, Tereos, Manager
Maxime De Moor, Get UP Mobile, Sales & technical engineer
Karin Demez, Johns Manville Slovakia, Global Marketing & Portfolio Leader
 
 
 
 
 
 

4. Etre un ingénieur de production

 
La production a de multiples facettes afin de répondre aux besoins liés à la modernité. Et la société moderne est exigeante. L'ingénieur de production ne peut que suivre le rythme dans tous les sens du terme et il met en œuvre toutes ses capacités pour en assurer le suivi. Le métier est prenant et il demande une grande disponibilité mais il laisse le sentiment de réaliser des travaux parfois herculéens.
 
C. Moutchen, Imax Pro, R&D engineer
P. Bonnard, Knauf Insulation, Process manager
R. Bodson, Unilin, Ingénieur process
L. Janssen, Mecaspring, Ingénieur Process
 
 

5. Gérer une équipe

 
La gestion des ressources humaines : tout un programme.
Comment motiver une équipe, valoriser les atouts de chacun, gérer les conflits, assumer ces responsabilités,… ?
Autant de situations auxquelles l’ingénieur sera confronté au quotidien.
 
D. Mathieu, Infrabel, Signaling Maintenance engineer
S. Napolitano, Eloy Water, Marketing manager
C. Pironet, Purolator Advanced Filtration, Plant manager
A. Vandegar, Technical Design System, Manager
 
 
 
 
 
 
Événement Infos Inscr.