Haute Ecole Libre Mosane

c1e0bc0f-079e-40cc-b96f-6db4af485377
c9dd9255-cc7d-418f-9555-4b9db3572650

Gramme : un grand nom pour une grande école

Billet d'hommage : Joël HOYEZ

9a688c88-40c9-4aef-9e8d-9905849105fa

Notre collègue Joël Hoyez, enseignant au sein de la section coopération internationale à HELMo Campus Guillemins, s'en est allé cet été. 

Le décès est survenu suite à une attaque cardiaque, ce 30 juillet, lors d'un séjour à Shangaï.

Son ami et collègue Jacques Dessy lui adresse ces quelques mots, en mémoire d'un homme apprécié par tout son entourage professionnel. 

Cher Joël,
Tu avais pourtant l’habitude des préparatifs, là tu nous quittes sans mot dire.
Tu nous laisses un vide énorme qu’il nous faut combler. A HELMo, tu avais pris une place importante dans l’aventure du bachelier en coopération internationale, orientation où tu t’étais investi presqu’avec passion.
Tu étais l’homme de la découverte, découverte des nouvelles cultures qui attisait ta curiosité.
Tu étais l’homme de la cohérence, tes jugements étaient réfléchis et pertinents sur les initiatives à prendre dans nombre de domaines. Pour parfaire ton travail de contacts, tu t’étais mis à apprendre l’espagnol et qui sait ? d’autres nouvelles langues. Ton cours était un cours sur mesure. Comme on publie « l’anglais des affaires », tu aurais pu sortir le manuel de « l’anglais de la coopération et du développement ». Ton cours en était évidemment imprégné ;
Tu étais l’homme de la communication, c’était dans ta nature de nouer les contacts notamment pour présenter notre bachelier à des partenaires potentiels, et tu le faisais avec clarté et passion. Tu avais créé l’esprit Sud-Nord à la cellule du même nom, et ô combien d’initiatives de contacts dans ton travail de relations internationales ; Tu étais passé maître pour motiver tes étudiants vers de multiples initiatives.
Tu étais l’homme de l’accueil. Disponible pour tes étudiants, tu prenais à cœur d’accueillir, en t’impliquant personnellement, les partenaires étrangers ou encore les étudiants étrangers arrivant à Liège, soucieux de leur assurer un bon séjour, toujours à l’écoute de leur besoins,;
Tu étais l’homme du travail bien fait, tes cours étaient soignés et bien documentés, tes rapports de réunion étaient réguliers, complets et soignés, tes projets étaient ficelés comme il se doit ;
Car tu étais l’homme de projets, avec l’organisation de voyages d’étudiants à l’étranger, l’organisation  du salon Sud-Nord dont tu étais la cheville ouvrière ou la participation à des échanges internationaux entre profs ou pour les étudiants, sans cesse prêt à nourrir ta boîte mails avec de nouveaux contacts ;
Tu étais l’homme du service, attentif aux autres, tant aux étudiants qu’aux collègues.
Tu étais l’homme de l’amitié, en témoignent les participants à la caravane solidaire de 2011 organisée par Eco-Bénin, participants toujours présents autour de toi, en témoigne l’équipe de la cellule Sud-Nord que tu coachais, en témoignent l’équipe des profs de la section Coopération internationale et d’autres personnes sans nul doute, qui, tous, appréciaient ton contact ouvert à l’échange.
Joël, le mauvais sort a eu raison de toi. Il est pourtant difficile de croire que tout s’arrête là. Nous restons avec ton souvenir vivant pour poursuivre ce pour quoi tu te battais, un avenir meilleur pour ceux et ce qui t’entouraient.
Nous pensons particulièrement à Sylvia, à tes enfants et à tous tes proches à qui nous exprimons toute notre sympathie. Qu’ils aient la force de supporter ton départ trop brusque et injuste. 
Nous pensons à toi, Joël. Merci pour tout ce que tu as donné et bon voyage à toi.
 
Jacques


Contact: Jacques Dessy
Publié le : 28-09-18