Haute Ecole Libre Mosane

c1e0bc0f-079e-40cc-b96f-6db4af485377
c9dd9255-cc7d-418f-9555-4b9db3572650

Gramme : un grand nom pour une grande école

HELMo Gramme en projet au crématorium de Robermont

cca84a7d-a3e0-40f7-823a-21e19ec6fc03

Cinq étudiants du master en sciences industrielles (finalité industrie) ont réalisé, dans le cadre de leur projet d'électricité, une étude au crématorium de Robermont, en partenariat avec l'entreprise funéraire Néomansio. Le projet suivant leur a été proposé : Etude du remplacement du tableau général basse tension (TGBT) et réflexion sur l’Utilisation Rationnelle de l’Energie (URE) du crématorium de Robermont.

Les étudiants ont chacun travaillé environ 180h sur ce projet lors du premier quadrimestre de l'année scolaire 2016-2017.

Ils ont d’abord eu comme tâche de réaliser les plans existants, car ceux disponibles n’étaient pas en conformité avec la réalité, ils ont réalisé plusieurs campagnes de mesures pour pouvoir dimensionner le matériel de la future installation, contacter des fournisseurs, rédiger les nouveaux plans et établir un cahier de charge afin que Néomansio puisse faire une demande d’offre.

Ils ont aussi eu comme tâche de repenser l’utilisation du groupe électrogène de secours pour qu’il soit utilisé de la manière la plus efficace et rationnelle possible lors d’une coupure de l’alimentation électrique.

Une étude de l’impact des harmoniques créées par les variateurs de fréquences présents sur le site a aussi pu être effectuée.

Tous les objectifs ont été atteints.


Concernant le volet URE, ils ont réalisé une étude sur la réduction de la consommation électrique, notamment au  niveau de l’éclairage, car il est vétuste et esthétiquement dépassé. Ils ont donc pu réaliser un calcul de rentabilité du remplacement qui s’est avéré très intéressant (entre 2 et 5 ans selon les zones étudiées).

Une étude  sur la consommation globale a aussi été réalisée, faite en comparant les relevés de pointe quart horaire provenant du distributeur d’électricité (ENI) avec les mesures faites sur les différents tableaux de l’installation.  Des pistes ont pu être dégagée pour mieux équilibrer les consommations et éliminer les superflues.  Une étude de la consommation d’énergie réactive a aussi été réalisée et le dimensionnement de batteries de condensateurs effectué.

Ils ont aussi étudié l’intérêt énergétique et financier de placer des panneaux photovoltaïque pour produire une partie de l’énergie électrique nécessaire. La conclusion fut que ce projet serait rentable pour une production pour une installation de 150kWc avec un temps de retour de 5.5 ans.
Ce projet a permis aux étudiants de sortir du Campus, de prendre contact avec des industriels et des fournisseurs.  Les aspects de gestion de projets, gestion de groupe, gestion financière, sécurité, et bien d’autres ont fait partie intégrante de ce projet réalisé en fin de cursus d’ingénieur.
 


Contact: Bernard Rausin
Publié le : 09-02-17