En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies (en ce compris, cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales) . Pour plus d’informations sur notre politique de cookies et les différents types de cookies, merci de prendre connaissance de la politique relative aux cookies.

Haute Ecole Libre Mosane

2de51550-f9ea-4701-aac8-1afdace11f39
b42eac8f-08c4-4e65-9995-ecaa7eff9b9a

HELMo Huy

Une ambiance familiale

Portrait: Birgit QUINTING

610a366f-c77d-41ef-9a41-58af3257cd99

Ce mois-ci, nous nous tournons vers Birgit Quinting, maître-assistante en biologie médicale. Passionnée de recherche et d’enseignement, elle nous raconte comment elle gère son agenda entre les multiples projets qu’elle mène de front au sein de la Haute Ecole.

Birgit Quinting nous vient de la région germanophone. C’est là qu’elle a grandi et suivi son parcours scolaire primaire et secondaire. Ensuite, elle est entrée à Saint-Laurent sup' en 1988 ou elle a obtenu son diplôme de Graduée en chimie clinique en 1991. Sa relation avec la Haute Ecole ne date donc pas d’hier.

A l’époque déjà, séduite par son cursus, elle envisageait une carrière d’enseignante. Dans cet objectif, elle a poursuivi avec une passerelle en Biochimie à l’Université de Liège où elle a travaillé sur une thèse de doctorat en sciences.

Doctorat en poche, elle s’en est allée vers la Province du Luxembourg, Marloie plus précisément, où elle a travaillé pour le CER groupe pendant 10 ans. Chercheuse pour ce Centre provincial dans le domaine du diagnostic vétérinaire, Birgit a eu l’occasion d’encadrer des étudiants, dont une du bachelier Technologue de laboratoire à HELMo. Lors de la défense de TFE de cette étudiante à laquelle elle a assisté, elle a discuté avec Françoise Hainaut (alors directrice adjointe) qui lui a suggéré de postuler à HELMo via la procédure officielle.

C’est ainsi qu’en janvier 2010, forte d’une expérience de 10 ans dans le monde professionnel, Birgit a donné une nouvelle impulsion à sa carrière en devenant enseignante à 2/10ème, tout en conservant son temps plein au CER groupe.

En septembre 2010, elle passe à mi-temps à HELMo et à mi-temps au CER groupe, pour enfin obtenir un temps plein à la Haute Ecole, combinant enseignement et projets de recherche « FIRST Hautes Ecoles ».

Entre participation au Conseil de catégorie,  conception du Laboratoire virtuel, présidence de l’AG du CRIG, coordination du Printemps des Sciences à HELMo et sa contribution à l’audit qualité de la section biologie médicale, on peut dire que Birgit est impliquée dans la vie de l’institution.

HELMo en un seul mot ? C’est sans hésiter qu’elle répond « Suprastructure ». « Suite aux regroupements, l’école s’est sensiblement agrandie depuis mon cursus à Saint-Laurent. En conséquence, l’équipage à bord est également beaucoup plus important ». Elle précise: « la distance entre les enseignants et la direction est allongée, tant sur la plan géographique que d’un point de vue accessibilité puisque les agendas sont hyper chargés ». Mais cela implique également beaucoup d’évolutions positives : de nombreuses activités et aides, des échanges inter-catégories démultipliés, des services transversaux structurés, …

De son sac à main, elle sort son porte-clés. Un fameux porte-clés qui réunit symboliquement les différents pans de sa vie : voiture – maison – école – laboratoires – CRIG. « J’attache de l’importance à conserver un équilibre entre ces différents aspects de ma vie ».

Mariée depuis presque 20 ans à un chimiste, mère de deux adolescents, elle s’implique beaucoup dans la vie de son village et dans ses relations à son voisinage. C’est, en effet, très important pour elle de trouver un ancrage dans cette région d’adoption où elle se sent désormais chez elle. 

Passionnée de vélo, de dessin, de danse (elle a même joué les majorettes) mais aussi de cuisine, elle gâte régulièrement collègues et étudiants avec des gourmandises faites « maison ». Cela donne envie d’installer son bureau sur le Campus de l’Ourthe !

Ce que l’on peut lui souhaiter pour le futur ? C’est de continuer sur la voie de la recherche et de l’enseignement, d’approfondir les liens inter-catégories (notamment via le CRIG) et d’implémenter plus encore une pédagogie active dans ses classes.


Contact: Alice Driesen
Publié le : 26-04-16