En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies (en ce compris, cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales) . Pour plus d’informations sur notre politique de cookies et les différents types de cookies, merci de prendre connaissance de la politique relative aux cookies.

Haute Ecole Libre Mosane

132ea365-e289-40ae-89cf-03765469e296
4dc32b7e-d464-4f65-88c3-b709054da5cb

HELMo Sainte-Croix

Formation d'enseignants

Le projet de recherche ALERBLOT s’exporte

c654d5e3-faaf-423b-8ffc-f7144744c6da

Le projet de recherche FIRST Haute Ecole "ALERBLOT", qui vise la mise au point d'une stratégie de diagnostic différentiel des allergènes du froment par Westernblot 2D, fait le tour de l'Europe.

Le projet « ALERBLOT » est financé par la Région Wallonne dans le cadre d’un appel First Haute Ecole et signe un partenariat entre HELMo, l’Université de Liège et une industrie basée en Région Wallonne à savoir le Département santé du CER Groupe qui est le Laboratoire National de Référence des allergènes.

Le présent projet porte sur le diagnostic des allergies au froment.

Depuis un an, le projet a suscité un vif intérêt de la sphère scientifique. En effet, en 2016, trois résumés ont été soumis à divers congrès internationaux et ceux-ci ont été acceptés voire sélectionnés pour une présentation orale.

Tout d’abord, un poster a été affiché au Congrès Francophone d’Allergologie (CFA) qui a eu lieu à Paris en avril 2016. Ensuite, un e-poster a été présenté au congrès annuel de l’European Academy of Allergy and Clinical Immunology (EAACI) en mai 2016 à Vienne (voir l'articlé dédié). Et finalement, pour compléter le tiercé, un poster et une présentation orale ont été exposés au congrès du Food Allergy and Anaphylaxis Meeting (FAAM) en octobre 2016 à Rome.

Suite au poster présenté au CFA, les porteurs du projet ont été invités à publier un article qui est en cours de relecture. De plus, le résumé écrit pour l’EEACI a été publié dans « Allergy » et celui soumis au congrès FAAM dans « Clinical and Translational Allergy (CTA) journal ».

Chacune des présentations a donc été récompensée par une publication dans une revue internationale. De ce fait, ce projet est bel et bien une très belle source de visibilité pour la recherche à HELMo et montre la pertinence de la recherche initiée par la Haute Ecole sur les allergies alimentaires via l'intérêt témoigné par des spécialistes.

Pour les curieux, voici quelques informations concernant le contenu du projet :

  • L’allergie alimentaire est un problème de santé publique qui touche 2 à 3% de la population mondiale et 6 à 8% des enfants. Actuellement, le seul traitement disponible consiste en un régime d’éviction. Notons cependant, qu’au sein d’un même aliment, il existe plusieurs allergènes entraînant une réaction allergique et ayant pour symptôme clinique divers profils. A l’heure d’aujourd’hui, les méthodes de diagnostic ne permettent pas de définir avec précision l’allergène responsable, or, il y a un lien entre l’allergène en cause et la sévérité de l’allergie. Le projet « ALERBLOT » répond donc à une demande de nombreux médecins allergologues qui désirent établir un diagnostic précis des allergies alimentaires et qui souhaitent évaluer le risque d’accidents graves, le risque de réactions croisées et ainsi adapter au mieux le régime d’éviction.
  • Au niveau des allergies alimentaires, le froment fait partie des aliments les plus fréquemment identifiés comme cause d’allergies et seul un faible nombre d’allergènes ont été identifiés. Il s’agit d’un aliment complexe contenant de très nombreuses protéines qui sont difficiles à isoler et à identifier. C’est pourquoi les porteurs du projet développent le Western blot 2D pour apporter au diagnostic des allergies alimentaires la précision souhaitée.


Contact: Justine Courtois
Publié le : 13-01-17