Haute Ecole Libre Mosane

132ea365-e289-40ae-89cf-03765469e296
4dc32b7e-d464-4f65-88c3-b709054da5cb

HELMo Sainte-Croix

Formation d'enseignants

Portrait: Pierre-Alain MICHEL

4275c3af-6e70-4db8-8ba7-b8424587f754

En cette fin d’automne 2016, c’est vers un des hyperactifs de la catégorie paramédicale que le service communication de HELMo s’est tourné pour vous présenter le succinct portrait de Pierre-Alain MICHEL.

Diplômé du Barbou (HEPL) en 1986, Pierre-Alain s’est formé en de nombreuses matières avant d’intégrer les salles de classe de la Haute Ecole HELMo.

Il a ensuite décroché un master en santé publique, orientation « médecine d’urgence » à l’ULg, passé une année en médecine des catastrophes à l’ULB, obtenu le titre de spécialiste en soins intensifs et urgence et puis un CAP. Il fut un des premiers à déposer un mémoire sur la thématique de l’urgence au niveau du grand public, avec quelques copains.

Lors d’un passage à la télévision sur la RTBF, dans l’émission Pulsations du Dr Karin Rondia, il a été repéré par Mme Leblicq, directrice de Sainte-Julienne de l’époque.

Elle l’a contacté en lui proposant de participer à la mise sur pied de la spécialisation SIAMU à HEMES. Il a alors pu développer, pendant 20 ans, les soins infirmiers dans le cadre des urgences.

Pendant 20 ans, il s’est consacré exclusivement à la section SIAMU. Depuis 2 ans, il est de retour dans les salles de classe du BLOC 1 où il prend plaisir à enseigner à des étudiants tout jeunes et tout à fait motivés.

A côté de ses cours, Pierre-Alain participe également au développement de l’Hôpital Virtuel et de l’e-learning dans la catégorie paramédicale.

« J’ai toujours su que je voulais être infirmier, c’est pour moi une vocation. » Et il précise qu’en 2016, c’est avec la même passion qu’il travaille dans ce domaine, en ajoutant que « ce métier-là, couplé à l’autre plus beau métier du monde à mes yeux, celui d’enseignant, c’est une double dose de bonheur ».

C’est de cet enthousiasme que lui vient l’envie de s’investir à l’école pendant et en dehors de ses heures de cours : emmener ses étudiants en « service d’intervention d’urgence » à la Garden Party ou au Bal HELMo-AEH, participer activement à la journée de Saint-Nicolas, intégrer Vivons Campus, qui a pour but de donner vie à des projets inter-catégories parmi les membres du personnel du Campus de l’Ourthe, cela a pour lui beaucoup de sens.

Sur la Garden Party ou sur le Bal HELMo, vous retrouverez dorénavant les équipes de la spécialisation SIAMU, emmenées par Pierre-Alain et ses collègues enseignants. Pour lui, c’est une extraordinaire occasion de proposer à ses étudiants des travaux pratiques tout en renforçant la sécurité sur l’événement HELMo.

HELMo, en résumé, c’est pour lui un environnement convivial et professionnel.
La spécialisation SIAMU à HELMo est reconnue pour être d’un niveau très élevé, ce qui dissuade parfois certains étudiants de poursuivre cette spécialisation à HELMo et les emmène ailleurs. « Nous faisons le choix de maintenir le niveau de performance, quitte à perdre quelques étudiants ».

La particularité de son sac ? C’est que c’est le sac qu’il utilise pour ranger ses affaires de cycliste. En effet, il est cycliste au quotidien et relie chaque jour son domicile au Campus, à raison d’un peu moins de 30km par jour. « C’est ce qui m’aide à résister. Sur mon vélo, je me vide la tête et cela est nécessaire car, ce qu’on peut voir aux urgences, on ne s’y habitude jamais. Chaque jour, je prends ma dose d’endomorphine et cela me permet de me remettre d’aplomb. » Et d’ajouter : « Un objet que j’ai toujours sur moi, depuis un incident malheureux, c’est un saturomètre portable » {Une petite machine qui permet de prendre le pouls, NDLR}.

Pierre-Alain a aussi trouvé une autre manière de s’évader qui n’est pas des plus communes : en dehors de sa vie d’infirmer, d’urgentiste, d’enseignant ou de cycliste, il trouve son havre de paix sur le pas de sa porte. Son jardin est devenu, en l’espace de quelques années, son terrain de jeu favori. Pierre-Alain est un modéliste averti et a reconstitué un village à l’échelle 1/10ième.

Cette activité insoupçonnée lui a valu un rayonnement médiatique allant jusqu’au Japon puisqu’une styliste nipponne est venue y faire son shooting de collection !

Ce que l’on peut lui souhaiter pour la suite ? Autant de dynamisme dans sa carrière et en dehors et que, selon ses souhaits, plus de liens se tissent entre la catégorie paramédicale et la catégorie technique, à présent rassemblées sur le même site.



201753778.jpg
Pierre-Alain est ici entouré de sa famille dans son village à l'échelle 1/10ième.
Il est debout à gauche et pilote la console de contrôle.
 
 


Contact: Alice Driesen
Publié le : 28-11-16