Cette page est compatible avec la fonction "Imprimer" de votre navigateur Web.
Les navigateurs Google Chrome et Opera proposent l'enregistrement au format PDF via leur menu d'impression. Le logiciel libre PDFCreator s'utilise comme une imprimante virtuelle pour enregistrer la page au format PDF.
Logo HELMo Section(s): Fiche descriptive d'une unité d'enseignement
2020-2021
Bachelier en assurances et gestion du risque
Assurances de personnes I
Responsable de l'UE: MAHY Philippe
Autres enseignants: Aucun

Institut: Campus Guillemins

Unité obligatoire: Oui

Place dans le programme: 2ème bloc

Langue d'enseignement: Français

Langue d'évaluation: Français

Période de l'année: 1er quadrimestre

Cycle: 1er cycle

Niveau du CEC: Niveau 6

Identification de l'unité d'enseignement: Non renseigné

Nombre de crédits ECTS: 4,00 crédit(s)

Volume horaire: 42,00 heure(s)

Liste des activités d'apprentissage et leur volume horaire :
Assurance-vie individuelle et législation anti-blanchiment 4,00 crédit(s) 42,00 heure(s)
Unités d'enseignement prérequises: Unités d'enseignement corequises:
Aucune
Aucune
Modalités exceptionnelles covid-19 :

L’étudiant est évalué au terme du 1er quadrimestre sur base des épreuves suivantes :
  • un examen QCM sur HELMo learn portera sur la connaissance des obligations et des procédures liées à la loi anti-blanchiment  (10% de la cote globale).
  • une épreuve écrite sur HELMO learn évaluant la connaissance des concepts et mécanismes de l’assurance-vie (90% de la cote globale).
  • Attention : si le seuil de réussite de 10/20 n'est pas atteint pour l'anti-blanchiment, la cote de l'UE sera figée à 7/20. En deuxième session, il ne peut y avoir de dispense partielle et les deux parties feront l'objet d'une évaluation selon les mêmes modalités.
Objectif(s)
L’UE a pour objectif de former les étudiants du BLOC 2 à l’assurance sur la vie. Reposant sur la technique juridique, actuarielle et financière, celle-ci apporte la couverture en cas de décès et en cas de vie dans les solutions de prévoyance de la personne physique au sein des trois (quatre) piliers.
Acquis d'apprentissage (AA) et compétences :
L’UE vise à développer les macro-compétences suivantes :
 
-              Mobiliser les savoirs et savoir-faire propres au domaine des assurances
-              Analyser les données utiles à la réalisation de sa mission en adoptant une démarche systémique
 
L’UE vise par ailleurs à permettre à l’étudiant d’acquérir les Acquis d’apprentissage terminaux (AAT) suivants : 
AAT 1 : Synthétiser les informations reçues, pour ensuite développer une argumentation commerciale performante, adaptée à son interlocuteur, et traiter les éventuelles objections en français, néerlandais (niveau B1) et anglais (niveau B1).
AAT 2 : Identifier, apprécier, réduire et tarifer les risques auxquels sont exposés les particuliers et les entreprises.
AAT 3 : Conseiller les candidats-assurés en leur proposant les produits d’assurances en adéquation avec leurs besoins et les risques encourus.
AAT 4 : Fournir les informations légales et administratives en matière de conclusion, de gestion et de résiliation de contrats d’assurances.
AAT 7 : S’intégrer dans un milieu professionnel en y respectant les codes sociaux et la culture d’entreprise.
 
 
Acquis d’apprentissage spécifiques :
 
L’ORGANISATION DE LA PREVOYANCE EN BELGIQUE 
  • Après l’étude de ce chapitre, vous serez en mesure de :
    • Définir la notion de prévoyance et de couverture des risques sociaux
    • Décrire les différents piliers (quatre) de la prévoyance ;
    • Qualifier les piliers suivant les critères pertinents (origine, financement, fiscalité) ;
    • Enoncer les différents plans de prévoyance propres à chaque pilier .
     
  • LES SCHEMAS CONTRACTUELS
  •  Après l’étude de ce chapitre, vous serez en mesure de :
    • Définir les notions d’assureur, de preneur d’assurance, d’assuré et de bénéficiaire ;
    • Construire le schéma contractuel de chaque plan de prévoyance ;
    • Préciser les risques qui peuvent être couverts au sein de chaque plan de prévoyance;
    • Déterminer les critères auxquels doivent répondre les personnes pour bénéficier d’un plan de prévoyance.
     
  • LA SOUSCRIPTION DU CONTRAT D’ASSURANCE-VIE
  • Après l’étude de ce chapitre, vous serez en mesure de :
    • Décrire les bases légales et juridiques d’un contrat d’assurance-vie ;
    • Citer les conditions de formation et les effets d’un contrat d’assurance-vie ;
    • Enumérer les droits et obligations des différentes parties au contrat d’assurance-vie ;
    • Expliquer l’importance de la clause d’acceptation bénéficiaire.
     
  • LES EXCLUSIONS EN ASSURANCE-VIE
  •  Après l’étude de ce chapitre, vous serez en mesure de :
    • Citer les faits inassurables en assurance-vie ;
    • Citer les risques assurables à des conditions spécifiques ;
    • Citer les critères accessoires que l’assureur peut imposer en vue d’une assurance-vie.
     
  • LES DIFFERENTES ASSURANCES-VIE INDIVIDUELLES
  •  Après l’étude de ce chapitre, vous serez en mesure de :
    • Citer et définir les principales branches des assurances-vie ;
    • Décrire les différentes garanties en cas de décès, en cas de vie ou conjointement ;
    • Décrire brièvement les garanties complémentaires (ACRA, ACRI) ;
    • Définir les besoins des personnes (groupes cibles) auxquels ces garanties peuvent répondre.
     
  • LES ASPECTS TECHNIQUES DE L’ASSURANCE-VIE
  •  Après l’étude de ce chapitre, vous serez en mesure de :
    • Faire la différence entre une prime unique et une prime périodique et le type d’opérations auxquelles elles se rapportent ;
    • Citer les différentes bases techniques pour calculer la prime d’une assurance-vie ;
    • Expliquer les différents éléments qui influencent le montant de la valeur de rachat théorique (ou réserve mathématique) ;
    • Expliquer les termes «valeur de rachat théorique », «rachat et valeur de rachat », «avance sur police », «réduction et valeur de réduction », «transformation »…
     
  • LES ASSURANCES-VIE ET LA FISCALITE DU TROISIEME PILIER
  •  Après l’étude de ce chapitre, vous serez en mesure de :
    • Résumer les conditions dans lesquelles le preneur d’un contrat d’assurance-vie pourra bénéficier d’un avantage fiscal sur la prime d’assurance ;
    • Expliquer la différence entre une « épargne pension » et une « épargne à long terme » ;
    • Distinguer la différence entre le « chèque-habitat », la déduction pour habitation unique et l’épargne-logement ;
    • Citer les différents avantages fiscaux dont pourra jouir une assurance-vie ;
    • Calculer l’avantage fiscal que récupérera le preneur sur sa prime d’assurance ;
    • Calculer les prélèvements sur les prestations de ces contrats.
     
  • LES ASSURANCES-VIE ET LA FISCALITE DU QUATRIEME PILIER
  •  Après l’étude de ce chapitre, vous serez en mesure de :
    • Présenter les différentes solutions d’épargne et de placement sans avantage fiscal que sont le bon d’assurance, lefonds d’investissement de la branche 23 et l’assurance-vie flexible de type « universal life » ;
    • Conseiller sur l’opportunité de souscrire une formule d’épargne et de placement par rapport aux critères habituels guidant le choix de l’épargnant (horizon, rendement, risque) ;
    • Expliquer le schéma contractuel de l’assurance-vie dans ces différentes formes de placements ;
    • Respecter les conditions pour que les intérêts et plus-values soient exonérées de précompte mobilier.
      
  • LA LOI ANTI-BLANCHIMENT
  •  Après l’étude de ce chapitre, vous serez en mesure de :
    • Présenter les risques d’anti-blanchiment et de financement du terrorisme liés à la souscription de contrats d’assurance ;
    • Distinguer les opérations d’assurance suivant le degré de risque de tentative d’anti-blanchiment ;
    • Appliquer les procédures usuelles de prévention du blanchiment lors de la souscription, de la gestion et de la liquidation du contrat ;
    • Adapter son comportement (attitude commerciale, discrétion, prise de contact avec les instances concernées ...) ;
    • Mettre en garde contre les conséquences de la non-application de la loi anti-blanchiment.
Contenu:
Dans cette UE, sont étudiés les concepts et des mécanismes de l’assurance-vie individuelle, principalement dans les dimensions suivantes :
 
  • le droit du contrat d’assurance-vie : comment se forme-il ? quels sont les effets de celui-ci entre les parties et à l’égard des tiers ?
  • la fiscalité du 3ème  pilier : quel est le statut fiscal des primes et des prestations ?
  • la fiscalité du 4ème pilier : quel est le statut des primes et des prestations ?
  • la loi anti-blanchiment : quelles opérations sont visées par cette loi ? quelles procédures faut-il appliquer ?
 
Dispositif d'apprentissage:
L’UE est constituée des deux cours suivants :
 
Assurance-vie individuelle :
  1. L’organisation de la prévoyance en Belgique
  2. Les schémas contractuels
  3. La souscription du contrat d’assurance-vie
  4. Les exclusions en assurance-vie
  5. Les différentes assurances-vie individuelles
  6. Les aspects techniques de l’assurance-vie
  7. Les assurances-vie et la fiscalité du troisième pilier
  8. Les assurances-vie et la fiscalité du quatrième pilier
 
Législation anti-blanchiment :
  1. Le cadre légal : objectifs de la loi
  2. Le champ d’application : personnes concernées et opérations visées
  3. Les procédures : la répartition des tâches et les documents
  4. Les risques et les sanctions
  5. Cas pratiques
 
Au terme de cette UE, les étudiants seront en mesure d’aborder les UE ultérieures :
 
  • la dimension actuarielle et financière qui est étudiée dans l’UE Assurances de personnes II (Fondements techniques de l’assurance-vie) ;
  • la couverture en cas de maladie et en cas d’accident qui est étudiée dans l’UE Assurances de personnes II (Assurances maladie et accident) ;
  • les assurances-vie qui concernent les indépendants qui sont étudiées dans l’UE Assurances de personnes III (Assurance-vie pour indépendants) ;
  • les assurances-vie qui concernent les régimes de pension collectifs qui sont étudiées dans l’UE Assurances de personnes III (Assurance-vie pour salariés).
 
 
 
Mode d'évaluation (y compris pondération relative):
L’étudiant est évalué au terme du 1er quadrimestre sur base des épreuves suivantes :
  • un examen QCM sur HELMo learn portera sur la connaissance des obligations et des procédures liées à la loi anti-blanchiment  (10% de la cote globale).
  • une épreuve écrite évaluant la connaissance des concepts et mécanismes de l’assurance-vie (90% de la cote globale).
  • Attention : si le seuil de réussite de 10/20 n'est pas atteint pour l'anti-blanchiment, la cote de l'UE sera figée à 7/20. En deuxième session, il ne peut y avoir de dispense partielle et les deux parties feront l'objet d'une évaluation selon les mêmes modalités.


 
 
Sources, références et bibliographie:
  • périodique Life & Benefits
  • périodique Le monde de l’assurance
  • périodique Insert (lettre d’information Assuralia)
  • Livre : Assurances - Placement (branche 21 - branche 23) de Paul Van Eesbeeck
  • Livre : La clause bénéficiaire en assurance-vie de Paul Van Eesbeeck
  • Manuel intermédiation d'assurances : Module 5 Assurance sur la vie et législation anti-blanchiment de Febelfin Academy
Supports pédagogiques:
  • présentations PowerPoint
  • syllabus
  • exercices d'évaluation en groupe
Logo HELMo Section(s): Fiche descriptive d'une unité d'enseignement
2020-2021
Bachelier en assurances et gestion du risque
Assurances de personnes II
Responsable de l'UE: PYPOPS Vincent
Autres enseignants: EL-HANI Selim

Institut: Campus Guillemins

Unité obligatoire: Oui

Place dans le programme: 2ème bloc

Langue d'enseignement: Français

Langue d'évaluation: Français

Période de l'année: 2ème quadrimestre

Cycle: 1er cycle

Niveau du CEC: Aucun

Identification de l'unité d'enseignement: Non renseigné

Nombre de crédits ECTS: 5,00 crédit(s)

Volume horaire: 63,00 heure(s)

Liste des activités d'apprentissage et leur volume horaire :
Assurances maladie et accident 1,00 crédit(s) 14,00 heure(s)
Crédits 2,00 crédit(s) 28,00 heure(s)
Fondements techniques de l'assurance-vie 2,00 crédit(s) 21,00 heure(s)
Unités d'enseignement prérequises: Unités d'enseignement corequises:
Aucune
Aucune
Objectif(s)
Cette UE Assurances de personnes II fait suite à l’UE Assurances de personnes I (Assurance-vie individuelle) qui vise la couverture du décès et de la vie. Sont également étudiées les différentes formes de crédits.

Cette UE poursuit ainsi la formation des étudiants sur les axes suivants :
  • L’UE a pour objectif de former les étudiants du BLOC 2 à l’assurance couvrant les risques d’accident et de maladie. Celle-ci apporte la couverture en cas d’invalidité et de soins de santé dans les solutions de prévoyance de la personne physique au sein des trois (quatre) piliers. 
  • L’UE a pour objectif de former les étudiants du BLOC 2 aux fondements techniques de l’assurance-vie, soit en cas de décès et/ou de vie au terme. Ceux-ci font apparaître sur quelles bases actuarielles et financières reposent les différentes valeurs liées au contrat (primes, prestations, valeurs de rachat...), ainsi que les opérations qui peuvent naître au départ de la réserve du contrat. 
  • L’UE a pour objectif de former les étudiants du BLOC 2 aux techniques de crédit dans le cadre du métier de courtier.

 

Acquis d'apprentissage (AA) et compétences :
L’UE vise à développer les compétences suivantes :
 -             Mobiliser les savoirs et savoirs-faire propres au domaine des assurances
-             Analyser les données utiles à la réalisation de sa mission en adoptant une démarche systémique
 
L’UE vise par ailleurs à permettre à l’étudiant d’acquérir les Acquis d’apprentissage terminaux (AAT) suivants : 
AAT 1 : Synthétiser les informations reçues, pour ensuite développer une argumentation commerciale performante, adaptée à son interlocuteur, et traiter les éventuelles objections en français.
AAT 2 : Identifier, apprécier, réduire et tarifer les risques auxquels sont exposés les particuliers et les entreprises.
AAT 3 : Conseiller les candidats-assurés en leur proposant les produits d’assurances en adéquation avec leurs besoins et les risques encourus.
AAT 4 : Fournir les informations légales et administratives en matière de conclusion, de gestion et de résiliation de contrats d’assurances.
AAT 7 : S’intégrer dans un milieu professionnel en y respectant les codes sociaux et la culture d’entreprise.


1. ASSURANCES MALADIE ET ACCIDENT 
Acquis d’apprentissage spécifiques :

LA SECURITE SOCIALE DES TRAVAILLEURS (MALADIE & INVALIDITE)  Après l’étude de ce chapitre, vous serez capables d’informer et d’expliquer :
  • Comment est financée la Sécurité sociale des travailleurs salariés et indépendants ;
  • Sur quelles bases sont calculées les indemnités d’incapacité de travail ;
  • Quelles sont les principales conditions pour obtenir ces indemnités ;
  • Sur quelles bases sont calculés les remboursements de soins de santé ;
  • A quels remboursements un travailleur a droit en cas de soins de santé.
 
L’INVALIDITE  
Après l’étude de ce chapitre, vous serez en mesure de :
  • Définir la distinction entre accident et maladie, invalidité physiologique et économique ;
  • Distinguer parmi les assurances individuelles le contrat autonome (« revenu garanti ») et les assurances complémentaires (ACRI, ACRA) ;
  • Situer la couverture de l’invalidité dans les différentes solutions de prévoyance individuelle ;
  • Montrer les différences entre l’assurance individuelle et collective ;
  • Expliquer les garanties de l’assurance invalidité ;
  • Fixer les conditions d’acceptation médicale et financière ;
  • Appliquer la fiscalité sur les primes et les prestations.

LES SOINS DE SANTE  
Après l’étude de ce chapitre, vous serez en mesure de :
  • Définir les différents types de soins de santé ;
  • Situer la couverture des soins de santé dans les solutions de prévoyance individuelle ;
  • Distinguer entre l’assurance Frais médicaux individuelle et collective ;
  • Expliquer les garanties de l’assurance Frais médicaux ;
  • Appliquer la fiscalité sur les primes et les prestations.
 
L’ASSURANCE INDIVIDUELLE ACCIDENTS  
Après l’étude de ce chapitre, vous serez en mesure de :
  • Décrire le but de cette assurance par comparaison avec les assurances de l’invalidité ;
  • Enumérer les risques couverts par ce type d’assurance ;
  • Présenter les conditions de souscription et les exclusions ;
  • Expliquer les garanties de l’assurance Individuelle accidents ;
  • Appliquer le régime fiscal des primes et prestations.
 

2.FONDEMENTS TECHNIQUES DE L’ASSURANCE-VIE  
Acquis d’apprentissage spécifiques :

LE CAPITAL DIFFERE AVEC CONTRE-ASSURANCE DE LA RESERVE  
Après l’étude de ce chapitre, vous serez capables d’informer et d’expliquer :
  • Quelle est la nature d’une garantie d’assurance ;
  • De quels éléments sont constituées les bases techniques des tarifs ;
  • Quelles sont les différentes bases dans lesquelles s’expriment les engagements ;
  • Quelles sont les conséquences du choix des primes (constantes, successives...).
LES OPERATIONS EN CAS DE VIE ET DE DECES  
Après l’étude de ce chapitre, vous serez en mesure de :
  • Définir l’opération en cas de vie et l’opération en cas de décès ;
  • Etablir le tarif des assurances en cas de vie (capital vie, rente viagère) ;
  • Etablir le tarif des assurances en cas de décès (temporaire, vie entière) ;
  • Etablir le tarif des assurances mixtes de capitaux.

LES OPERATIONS SUR LA RESERVE 
Après l’étude de ce chapitre, vous serez en mesure de :
  • Expliquer les différentes valeurs liées au contrat d’assurance-vie ;
  • Calculer ces valeurs dans les bases techniques adéquates ;
  • Effectuer les transformations liées au contrat d’assurance-vie ;
  • Définir la nature des participations bénéficiaires et leur attribution.
 
LES « NOUVEAUX PRODUITS »  
Après l’étude de ce chapitre, vous serez en mesure de :
  • Comprendre l’évolution de l’assurance-vie classique vers les « nouveaux produits » ;
  • Distinguer la technique « universal life » d’un produit classique ;
  • Définir le bon d’assurance comme produit de placement ;
  • Analyser les produits de la branche 23 (« unit linked ») comme investissement.

3.CREDITS
Au terme de cette activité d’apprentissage l’étudiant sera capable de :
  • Affecter le bon produit de crédit au bon besoin ;
  • Comprendre les techniques de décision d’une banque ;
  • Préparer un bon dossier crédits.
Contenu:
Dans cette UE, sont étudiées les notions et garanties des assurances de personnes non-vie (invalidité et soins de santé), les fondements techniques de l’assurance sur la vie ainsi que les opérations de crédits :
  • L’assurance de l’invalidité : en quoi consiste cette solution de prévoyance et comment mettre en oeuvre cette couverture dans le cadre des solutions de prévoyance ? 
  • L’assurance des soins de santé : en quoi consiste cette solution de prévoyance et comment mettre en oeuvre cette couverture dans le cadre des solutions de prévoyance ? 
  • L’assurance en cas de vie : en quoi consistent les différentes solutions pour se constituer un capital différé et comment mettre en oeuvre cette couverture dans le cadre des solutions disponibles sur le marché ? 
  • L’assurance en cas de décès : en quoi consistent les différentes solutions pour se couvrir en cas de décès et comment mettre en oeuvre cette couverture dans le cadre des solutions disponibles sur le marché ? 
  • Les crédits : comment fonctionnent les outils financiers de base liés au monde des assurances ? 
Dispositif d'apprentissage:
L’UE est constituée des trois cours suivants :
 
Assurance maladie et accident :
  1. La Sécurité sociale des travailleurs
  2. L’invalidité
  3. Les soins de santé
  4. L’assurance individuelle accidents 
Fondements techniques de l’assurance-vie :
  1. Le cadre légal : objectifs de la loi
  2. Les opérations en cas de vie
  3. Les opérations en cas de décès
  4. Les opérations sur la réserve
  5. Les « nouveaux produits » 
Crédits :
  1. Le fonctionnement d’une banque et son destin pour les 5 prochaines années
  2. L’ouverture de crédits sur Compte à vue - Particuliers
  3. Les cartes de crédit – Particuliers
  4. Le prêt à tempérament - Particuliers
  5. Le crédit hypothécaire - Particuliers
  6. Le surendettement – Règlement collectif de dettes
  7. Le crédit aux entrepreises – CC – Financement & crédit d’investissement
  8. La prise de décision en banque pour un crédit : quoi, comment ? 
Exposés informels, échanges en groupe de travail, présentation par groupe, exercices à corriger collégialement
 
Au terme de cette UE, les étudiants seront en mesure d’aborder les UE ultérieures :
  • l’assurance-vie spécifique pour les indépendants qui est étudiée dans l’UE Assurances de personnes III (Assurance-vie pour indépendants) ; 
  • les assurances-vie collectives qui sont étudiées dans l’UE Assurances de personnes III (Régimes de pension collectifs).
 
 
Mode d'évaluation (y compris pondération relative):
L’étudiant est évalué au terme du 2ème quadrimestre sur base des épreuves suivantes :
La note de l'UE sera égale à la moyenne arithmétique pondérée des trois notes obtenues pour chaque Activité d’apprentissage. En cas d’échec entre 7 et 9-/20 dans un des cours de l’Unité d’apprentissage, la cote de l’UE sera plafonnée à 9/20 ; en cas d’échec inférieur à 7/20, la cote de l’UE ne pourra pas excéder 7/20.
  • L’examen écrit évaluant la connaissance des concepts et mécanismes des assurances maladie et accident représente 100% de la note de l’Activité d’apprentissage.
  • L’examen écrit évaluant la connaissance des concepts et mécanismes liés aux fondements techniques de l’assurance-vie constitue 100% de la note de l’Activité d’apprentissage. 
  • L’examen écrit sur les crédits représente 100% de l’Activité d’apprentissage, sur base des critères d’évaluation suivants : la logique et la justesse du raisonnement et du calcul, la connaissance des concepts fondamentaux, la clarté et la précision du raisonnement et du calcul, le sens critique.
Deuxième session : idem
 
Sources, références et bibliographie:
  • périodique Life & Benefits
  • périodique Le monde de l’assurance
  • périodique Assurinfo (lettre d’information Assuralia)
  • quotidien l’Echo, Trends + supplément Cash
  • soutien par Nagelmackers (service formation)
 
 
 
Supports pédagogiques:
  • présentations PowerPoint
  • syllabus
  • notes de cours
  • articles de presse
Logo HELMo Section(s): Fiche descriptive d'une unité d'enseignement
2020-2021
Bachelier en assurances et gestion du risque
Assurances du dommages du particulier
Responsable de l'UE: OLIVIER Fabrice
Autres enseignants: GREFFE Fabien, JENNIGES Barthélemy

Institut: Campus Guillemins

Unité obligatoire: Oui

Place dans le programme: 2ème bloc

Langue d'enseignement: Français

Langue d'évaluation: Français

Période de l'année: 1er quadrimestre, 2ème quadrimestre

Cycle: 1er cycle

Niveau du CEC: Aucun

Identification de l'unité d'enseignement: Non renseigné

Nombre de crédits ECTS: 10,00 crédit(s)

Volume horaire: 126,00 heure(s)

Liste des activités d'apprentissage et leur volume horaire :
Assurances de protection juridique 1,00 crédit(s) 14,00 heure(s)
Assurances multirisques, habitations et commerces RS et notions de prévention 5,00 crédit(s) 56,00 heure(s)
Assurances pour véhicules automoteurs 2,00 crédit(s) 28,00 heure(s)
Droit commun de la responsabilité. Assurances RC de la vie privée 1,00 crédit(s) 14,00 heure(s)
Indemnisation des dommages corporels et matériels 1,00 crédit(s) 14,00 heure(s)
Unités d'enseignement prérequises: Unités d'enseignement corequises:
  • Introduction à l'assurance
Aucune
Modalités exceptionnelles covid-19 :
Examens de janvier :
- Ass. véh. automoteurs : écrit sur HELMo learn
- Ass. Incendie : examen oral 
- Evaluation du dommage : 
L'examen écrit se déroulera sous la forme d'un questionnaire à choix multiples : 5 possibilités pour chaque question et une seule bonne réponse. La cotation sera la suivante : +1 pour une réponse correcte, 0 à défaut de réponse et -1 en cas de réponse erronée. Une fois une question passée (avec ou sans réponse), il n’y aura pas de retour en arrière possible. Le temps pour répondre à l’ensemble des questions est limité (20 questions en 1h00).
Cet examen se couplera d'une télésurveillance au moyen du logiciel Zoom. La caméra de l'étudiant DEVRA être allumée pendant toute la durée de l’examen afin de permettre à l'examinateur d'avoir une vue de l'étudiant et de son bureau. Aucune personne ne peut se trouver dans la même pièce que l'étudiant.
L'étudiant pourra néanmoins disposer de tous les supports de cours disponibles sur la plate-forme ainsi que des codes.

 
Eventuelles connaissances et compétences préalables:
Maîtriser les différentes éléments fondamentaux de l'assurance (principe indemnitaire/forfaitaire), maîtriser les notions de responsabilité civile, savoir lire et comprendre des conditions générales d'un contrat d'assurance.
Objectif(s)
Assurances pour véhicules automoteurs 
Permettre à l'étudiant ...

• d'acquérir les concepts de base et les notions essentielles dans le domaine de l'assurance véhicules automoteurs;
• d'analyser correctement les conditions générales d'un contrat d'assurance véhicules automoteurs et de les interpréter pour la gestion de ce type d'assurance;
• de gérer les dossiers sinistres pour l'assurance véhicules automoteurs;
• de déterminer les modalités d'une indemnisation correcte après un sinistre.

Assurance incendie, périls assimilés et prévention (risques simples)
Permettre à l'étudiant ...

• d’acquérir les notions théoriques nécessaires à la compréhension et à la mise en pratique de l’assurance Incendie Risque Simple en Belgique;
• d’analyser correctement les risques qui menacent un bâtiment et son contenu;
• de discerner la qualité d’un risque et les moyens de prévention à mettre en œuvre ou à conseiller;
• de comprendre l’enjeu de la fraude en assurances, et d’en appréhender la prévention;
• de réaliser une police d’assurance incendie correspondant aux besoins d’un client;
• de déterminer les modalités d’une juste et correcte indemnisation après sinistre.

Assurance de protection juridique:
Cette activité vise à permettre à l’étudiant d’acquérir une connaissance de la législation et des règles issues du secteur applicables à l’assurance protection juridique ainsi que l’application de ces règles aux polices d’assurance du marché, s’agissant d’assurances spécialisées ou d’assurances combinées à la police d’assurance RC auro, RC vie privée, RC habitation, etc.  A l’issue du cours, l’étudiant sera à même de résoudre toute question relative à un sinistre protection juridique. 

Droit de la responsabilité civile et RC de la vie privée:
Cette acitivité vise à permettre à l’étudiant de maîtriser les règles communes applicables aux assurances de responsabilité, et d’acquérir une maîtrise de la législation et des polices d’assurances RC Vie privée. L’étudiant sera à même de résoudre toute question relative à un sinistre relatif à une responsabilité civile et plus particulièrement survenu dans le cadre de la RC Vie privée. 

Indemnisation des dommages corporels et matériels :
Cette activité vise à permettre à l’étudiant d’acquérir les aptitudes pour procéder à l’évaluation d’un dommage (corporel ou matériel) et comprendre la gestion du suivi de tels dossiers en amont (déclaration de sinistre, expertise) et en aval (transaction, subrogation).
 
Acquis d'apprentissage (AA) et compétences :
D'une manière générale, l'UE a pour but de développer les macro-compétences suivantes :

- Mobiliser les savoirs et savoir-faire propres au domaine des assurances;
- Analyser les données utiles à la réalisation de sa mission en adoptant une démarche systémique.

L’UE vise par ailleurs à permettre à l’étudiant d’acquérir les Acquis d’apprentissage terminaux (AAT) suivants :
AAT 1 : Synthétiser les informations reçues, pour ensuite développer une argumentation commerciale performante, adaptée à son interlocuteur, et traiter les éventuelles objections en français, néerlandais (niveau B1) et anglais (niveau B1).
AAT 2 : Identifier, apprécier, réduire et tarifer les risques auxquels sont exposés les particuliers et les entreprises.
AAT 3 : Conseiller les candidats-assurés en leur proposant les produits d’assurances en adéquation avec leurs besoins et les risques encourus. 

Acquis s'apprentissages spécifiques:

Assurance pour véhicules automoteurs
L'étudiant sera capable de :
• Énumérer et expliquer les différentes garanties que l'on retrouve dans le cadre d'une assurance véhicules automoteurs.
• Lire, interpréter et analyser un constat amiable d'accident.
• Constituer un dossier technique pour l'estimation du dommage et de son indemnisation.
• Justifier des différentes démarches lors d'un dossier sinistre.

Assurance incendie, périls assimilés et prévention  (risque simple)
L’étudiant sera capable de...
• Enumérer et expliquer les garanties obligatoires en vertu des dispositions légales sur l’assurance Incendie Risque Simple.
• Enumérer et expliquer les garanties complémentaires de l’assurance Incendie Risque Simple.
• Déterminer ce qu’une assurance incendie peut couvrir : des biens (assurance de dommage) et une responsabilité (assurance de responsabilité).
• Expliquer le principe de l’indexation.
• Expliquer ce que recouvrent les notions de bâtiment et de contenu.
• Déterminer ce qu’est et ce que sont les conséquences d’un abandon de recours.
• Préciser et expliquer ce qu’est le principe de la règle proportionnelle et les moyens à disposition pour l’éviter.
• Enumérer et expliquer en quelle type de valeur les biens peuvent être assurés (à neuf, de reconstruction, réelle, agréée, du jour, de remplacement, vénale…)
• Déterminer les caractéristiques de la notion d’incendie (flamme, hors foyer, risque d’extension).
• Enumérer et expliquer les dommages consécutifs assurables suivants : recours des tiers, recours des locataires, frais de conservation, d’entreposage, d’expertise, de démolition, de déblai, de logement temporaire, le chômage immobilier.
• Se rappeler et expliquer le principe de la réversibilité des montants.
• Analyser les risques à couvrir et appliquer correctement une méthode d’évaluation des biens.
• Expliquer l’importance de la prévention et son incidence sur l’acceptation et la tarification d’une assurance incendie.
• Présenter un état de perte.
• Déterminer les indemnités à payer en conformité avec les conditions contractuelles prévues.

Assurance de protection juridique
L'étudiant devra être en mesure de ..
-Identifier les situations de conflits d’intérêts et de distinguer les formules de gestion légales en matière d’assurance protection juridique (gestion distincte, bureau de règlement de sinistres, intervention d’un avocat).
- Connaître l’objet d’une garantie protection juridique (services en nature et assurance de frais) ainsi que les garanties de base possibles, telles que le recours civil, la défense pénale, la défense civile, les litiges dans des domaines de droit spécifiques.
- Connaître l’objet des garanties complémentaires susceptibles d’être proposées par l’assureur protection juridique : insolvabilité de tiers, cautionnement dans le cadre d’un litige assuré, avance de fonds.
- Savoir que les amendes ne peuvent pas être assurées par un assureur protection juridique.
- Connaître les modes de pratique par les assureurs de la branche protection juridique (multibranche, les produits des assureurs protection juridique spécialisés, couvertures complémentaires protection juridique) ainsi que leurs avantages et leurs inconvénients.
- Pouvoir expliquer les garanties minimales loi Onkelinckx qui sont d'application dans le cadre d'une police protection juridique.
- Expliquer ce que signifient les notions de sinistre, minimum litigieux, de franchise, de délai d’attente et de plafonds d’intervention maximums en assurance protection juridique.
- Connaître le droit de l’assureur protection juridique de gérer la phase précontentieuse avec les inconvénients que cette situation peut comporter.
- Déterminer la portée du principe du libre choix d’un avocat ou de conseils et savoir que ce droit s’exerce dans cinq situations principalement : en cas de nécessité de recourir à une procédure, en cas de conflit d’intérêt, le cas échéant après divergence d’opinion, en cas d’urgence et en cas de mauvaise gestion de l’assureur.
- Déterminer les droits de l’assureur et de l’assuré en cas de refus de prestation consécutif à une divergence d’opinion sur le règlement d’un sinistre couvert (clause d’objectivité).
- Connaître le rôle de l’assureur protection juridique au regard du principe de la « direction du litige » exercée par l’assureur RC.
- Définir les missions principales de l’assureur protection juridique dans le cas d’un sinistre avec dommages matériels et /ou corporels (mise en demeure, évaluation des dommages, recouvrement de l’indemnisation) et en cas de contestation de l’application du règlement RDR.
- Distinguer les procédures civiles et pénales, connaître le but des procédures pénales et savoir que le juge pénal peut se prononcer également sur les intérêts civils de la personne lésée. 
- Distinguer les trois types d’infractions en droit pénal, savoir que la nature de l’infraction est définie par le taux de la peine et savoir à quels types de peines les différentes infractions peuvent donner lieu (peines de police, peines correctionnelles et peines criminelles).
- Savoir qu’en matière civile, il est possible de demander une « médiation judiciaire » pour résoudre des conflits et savoir qui peut demander la médiation.

Droit de la responsabilité et RC de la vie privée
A. Rappels des règles de responsabilité :
- Distinguer les différents types de responsabilité (responsabilité morale, civile et pénale) et préciser quelles responsabilités sont importantes pour les assurances.
- Expliquer ce qu’est une responsabilité contractuelle.
- Expliquer ce qu’est une responsabilité extracontractuelle
- Distinguer une responsabilité contractuelle d’une responsabilité extracontractuelle (civile) et préciser l’impact de la distinction sur les assurances.
- Dans le cadre de la responsabilité extracontractuelle, distinguer la responsabilité personnelle (art. 1382, 1383 et 1386bis C. civ.) de la responsabilité du fait d’autrui (art. 1384, 1385 et 1386 C. civ.) 
- Connaître les 3 composantes essentielles de la responsabilité extracontractuelle personnelle (faute, dommage et lien de causalité) et préciser à qui incombe la preuve de ces composantes (art. 1382 – 1383 C.civ.).
- Préciser les conditions auxquelles le dommage doit répondre pour être indemnisé dans le cadre de la responsabilité civile (le dommage doit être certain, prouvé et porter atteinte à un intérêt légitime).
- Savoir que la faute englobe un élément matériel et un élément moral (capacité de commettre une faute, capacité de discernement) et identifier et appliquer ces éléments.
- Comprendre et appliquer le critère de bon père de famille.
- Savoir que l’on peut s’exonérer de sa responsabilité en prouvant la cause étrangère, et énumérer et définir les trois causes étrangères (aléa, force majeure, acte d’un tiers).
- Définir et appliquer la notion « aléa ou force majeure ».
- Décrire la théorie de l’acceptation du risque et en préciser les conséquences concernant la responsabilité. 13 Connaître l’objet de la responsabilité du fait d’autrui prévue aux articles 1384, 1385 et 1386 C. civ.
- Savoir qu’en cas de responsabilité du fait d'autrui, la faute (la responsabilité) est présumée.
- Préciser les conditions de la responsabilité pour des choses (vice de la chose, conservation, lien de causalité avec le dommage subi) et savoir que la charge de la preuve de ces éléments incombe à la victime (art. 1384, alinéa 1er).
- Savoir que la présomption de responsabilité est irréfragable et en préciser les conséquences.
- Pouvoir expliquer et appliquer les conditions de la responsabilité des parents pour les dommages causés par leurs enfants mineurs (art. 1384, alinéa 2 C. civ.).
- Savoir que la présomption de responsabilité des parents est réfragable et préciser ce que doivent prouver les parents pour s’exonérer de leur responsabilité. 
- Savoir, qu’indépendamment de la responsabilité des parents, les enfants mineurs peuvent également être tenus pour personnellement responsables s'ils sont capables de discernement.
- Préciser les conditions de la responsabilité civile des maîtres et des commettants (art. 1384, alinéa 3 C. civ.).
- Savoir que les travailleurs, les fonctionnaires sont exonérés de toute responsabilité par une législation spéciale, sauf en cas de fraude, de faute grave ou de faute légère répétée, et en préciser les conséquences.
- Préciser les conditions de la responsabilité civile des instituteurs et des artisans et connaître les moyens de défense qu’ils peuvent invoquer (art. 1384, alinéa 4 C. civ.).
- Préciser les conditions de la responsabilité du propriétaire et du gardien d’un animal pour le dommage causé par un acte de l’animal (art. 1385 C. civ.) et connaître les moyens de défense qu'ils peuvent invoquer (comportement normal de l’animal déclenché par un tiers ou par la victime, acceptation du risque par la victime, force majeure).
- Préciser les conditions de la responsabilité du propriétaire d’un bâtiment (art. 1386 C. civ.) et les moyens de défense qu’il peut invoquer.
- Expliquer le régime de réparation du dommage causé par une personne atteinte de troubles mentaux (art. 1386bis, C. civ.).
- Préciser les conditions de la responsabilité sans faute pour troubles de voisinage (art. 544 C. civ.).
- Préciser la différence entre une responsabilité pour faute et une responsabilité objective, énumérer et décrire les trois principales formes de responsabilité objective (incendie et explosion dans des lieux accessibles au public, responsabilité du fait des produits et usagers faibles (art. 29bis loi RC auto).
- Connaître la notion de subrogation et savoir donc que l’assureur qui a payé l’indemnité est subrogé, à concurrence du montant de celle-ci, dans les droits et actions de l’assuré ou du bénéficiaire contre les tiers responsables du dommage.
Savoir aussi que la subrogation ne peut nuire à l’assuré ou au bénéficiaire qui n’aurait été indemnisé qu’en partie et qu'il peut exercer ses droits, pour ce qui lui reste dû, de préférence à l’assureur.
- Savoir qu’une action sur le fondement de la responsabilité civile est soumise à la prescription de droit commun. Savoir également que la sanction du non respect du délai de déclaration de sinistre prévu dans le contrat d'assurance est la déchéance des droits de l’assuré: à condition que l’assureur établisse que le retard dans la déclaration lui a causé un préjudice.

B.Règles communes aux assurances de responsabilité :

-Connaître la notion de direction du litige (art. 143) et ses conséquences sur le calcul de l’indemnité, des intérêts et des frais (art. 146), sur une éventuelle promesse d’indemnisation de l’assuré (art. 149) et sur les obligations de l’assuré de transmettre les documents et de comparaître (art. art. 144 et 145) sur les règles d’intervention de l’assureur de responsabilité dans les procédures (art. 153).
- Enumérer les droits des personnes lésées prévus par la loi sur le contrat d’assurance terrestre et en identifier les conséquences : libre disposition de l’indemnité, quittance pour solde de compte, droit propre de la personne lésée (art. 147, 148 et 150 et 151 de la loi du 04.04.2014 relative aux assurances).
- Savoir que l’assureur n’est pas lié par une indemnisation par l’assuré sans son accord (art. 149 loi du 04.04.2014 relative aux assurances).
- Connaître la notion d’action récursoire de l’assureur et ses limites (art. 152).

C. Responsabilité Vie privée:

- Se rappeler que la législation relative à l’assurance RC vie privée impose des garanties minimales, mais non une obligation d’assurance.
- Indiquer quelle responsabilité doit être au moins assurée en vertu de la législation RC vie privée (AR 12-1-1984 art. 1er).
- Reconnaître les montants minimums légaux à assurer et se rappeler que ces montants sont indexés.
- Se rappeler que l’assureur peut prévoir une franchise contractuelle, tant pour les dommages matériels que corporels.
- Reconnaître les personnes qui doivent légalement être assurées.
- Expliquer quels assurés doivent légalement être considérés comme tiers et pour quels dommages.
- Se rappeler que c’est l’assurance accidents du travail qui doit couvrir les dommages corporels du personnel des assurés et non l’assurance RC vie privée.
- Déterminer les conditions minimales de garantie légales pour les dégâts causés par les bâtiments et jardins.
- Déterminer les conditions minimales de garantie légales pour les dégâts causés par les animaux.
- Déterminer les conditions minimales de garantie légales pour les dégâts causés par les bateaux.
- Se rappeler que les dommages causés par la pratique de la chasse et par le gibier peuvent être exclus.
- Se rappeler que les assureurs doivent couvrir la responsabilité en cas de faute grave jusqu’à l’âge de discernement, mais qu’ils étendent généralement cette couverture au-delà de cet âge.
- Se rappeler que dans le cadre de certains contrats d’assurance RC vie privée, une couverture est accordée pour la responsabilité personnelle des enfants mineurs en cas de sinistre causé intentionnellement après l’âge de discernement.
- Se rappeler que le droit de subrogation ou de recours légal ou contractuel de l’assureur contre les enfants mineurs assurés est limité à un plafond légal.
- Indiquer sous quelles conditions le dommage causé avec un véhicule automoteur doit être couvert dans le cadre de la législation RC vie privée (art. 6,1°AR).
- Se rappeler que la législation RC vie privée n’interdit pas de couvrir d’autres responsabilités que la responsabilité extracontractuelle sur base de faute (p. ex. la responsabilité sans faute en vertu de l’article 544 C. civ., la responsabilité contractuelle).
- Se rappeler qu’il existe dans le cadre de la RC vie privée des assurances de responsabilité obligatoires telles que la RC chasse, la RC véhicules automoteurs, la responsabilité objective en cas d’incendie et d’explosion.
- Se rappeler dans quelle mesure un bénévole peut recourir à son assurance RC vie privée.

Indemnisation des dommages corporels et matériels :
  • Connaître les effets d’une déclaration de sinistre et les sanctions possibles lorsqu’un sinistre n’est pas déclaré dans le délai contractuel
  • Connaître les principes gouvernant l’expertise judiciaire et l’expertise amiable, ainsi que les avantages et inconvénients de chacune des formules.
  • Savoir lire de manière critique et intelligente un rapport d’expertise ;
  • Connaître la définition du dommage, de la consolidation, du préjudice temporaire, du préjudice permanent.
  • Connaître les modes d’indemnisation : rente, capitalisation, forfait ainsi que leurs avantages et leurs inconvénients.
  • Savoir procéder à l’évaluation d’un préjudice corporel direct en cas de blessures et plus particulièrement connaître la définition, le mode d’évaluation et le mode d’indemnisation des préjudices suivants : incapacité personnelle (préjudice moral, pretium doloris, préjudice esthétique, préjudice d’agrément, préjudice sexuel) ; incapacité ménagère, incapacité économique, aide de tiers, préjudice post-professionnel.
  • Savoir procéder à l’évaluation d’un préjudice corporel par répercussion en cas de blessures ;
  • Savoir procéder à l’évaluation d’un préjudice en cas de décès ;
  • Savoir calculer les intérêts et les règles d’imputation, en ce compris des provisions ;
  • Savoir procéder à l’évaluation d’un préjudice matériel en cas de dommages aux choses, qu’il s’agisse d’un véhicule, d’un immeuble, d’un bien d’utilité publique.
  • Savoir détailler le préjudice matériel subi par suite d’un accident de circulation (frais de réparation ou perte totale, chômage d’attente ; chômage de réparation ou de mutation, etc.).
  • Savoir la différence, en la matière, des règles de responsabilité et des règles d’assurance.
  • Savoir ce qu’est une transaction et quels en sont les effets ;
  • Connaître le recours possible, après paiement, d’un assureur, contre un tiers responsable, que ce soit en assurance de responsabilité ou en assurance de chose
 
 
Contenu:
L'étudiant proposera une solution argumentée sur base d'un cas, en matière d'assurances de dommages du particulier, et plus spécifiquement dans les branches "corps de véhicules terrestres", "incendie et éléments naturels", "RC générale", "RC véhicules automoteurs", "protection juridique", "accidents".
Dispositif d'apprentissage:
DISPOSITIF D'APPRENTISSAGE

Méthode de l'exposé informel en présentiel combinée à l'apprentissage en autonomie : résolution d'un cas pratique (offre d'assurances de dommages du particulier)

CONTENU

Assurances pour véhicules automoteurs
- Rappel des différentes catégories d'assurances : généralités et application pour les assurances véhicules automoteurs
- Conditions minimales  RC Auto : rappel article 4, loi sur les usagers faibles
- Gestion des sinistres pour les véhicules automoteurs - Indemnisation des dommages en Omnium : rappel des calculs d'indemnisation, analyse du Constat amiable d'accident Convention d'expertise et convention RDR, Convention RC Auto/RC Exploitation, Convention Heurt de véhicule, Convention carambolages
- Evaluation de la réparation du véhicule : perte totale, chômage, TVA, TMC,...
- Evaluation des dommages corporels

Assurance incendie, périls assimilés, prévention (risques simples)
PREVENTION :
- Introduction : Notions de Risque, de gestion et de prévention.
- Chapitre 1 : La Prévention en Assurance Incendie.
- Chapitre 2 : Brèves caractéristiques techniques d’un Incendie.
- Chapitre 3 : La fraude en Assurance.

INCENDIE RISQUE SIMPLE :
- Chapitre 1 : Bref historique.
- Chapitre 2 : Classification des types d’assurances.
- Chapitre 3 : Le cadre juridique.
- Chapitre 4 : Les risques et les périls assurés.
- Chapitre 5 : La qualité du risque (types de risques).
- Chapitre 6 : Définitions (bâtiment/contenu/valeur).
- Chapitre 7 : Les montants à assurer.
- Chapitre 8 : Exercices pratiques d’évaluation d’un bâtiment et de réalisation et tarification d’une police.
- Chapitre 9 : Exercices pratiques d’ouverture et de gestion d’un sinistre.

Assurance de protection juridique
TITRE I. LES PRINCIPES COMMUNS
Chapitre I. Définitions
Chapitre II. Réglementation et principes directeurs (libre choix de l’avocat, conflits d’intérêts, …)
Chapitre III. La description de la garantie
Section 1. Les assurés
Section 2. Le risque assuré : protection juridique versus assurance RC
Section 3. Prestations assurées Défense civile, recours civil, défense pénale
Exclusions
Section 4. Etendue de la garantie dans le temps et dans l’espace
Section 5. Limitations financières (montants assurés, seuil d’intervention, délai d’attente).
Chapitre IV. Le règlement des sinistres : la clause d’objectivité et le paiement des frais
Chapitre V. Les primes
Chapitre VI. La résiliation
Chapitre VII. La responsabilité de l’assureur PJ
TITRE II. Les assurances PJ des particuliers
Chapitre I. L’assurance PJ liée à l’assurance RC auto
Chapitre II. L’assurance PJ liée à l’assurance RC Vie privée
Chapitre III. L’assurance PJ  liée à un immeuble
TITRE III Les assurances PJ des entreprises

Droit de la responsabilité et RC de la vie privée
TITRE I. RAPPELS DES PRINCIPES DE LA RESPONSABILITE CIVILE
TITRE II. LES ASSURANCES DE RESPONSBILITE
Chapitre I. L’assureur et la direction du litige
Chapitre II.  La personne lésée et l’action directe
Chapitre III. L’assuré et l’action récursoire
TITRE III. L’ASSURANCE RC VIE PRIVEE
Chapitre I. Les personnes assurées
Chapitre II. Les responsabilités assurées.
Chapitre III. L’étendue de la garantie dans le temps et dans l’espace.
Chapitre IV. Les sommes assurées.
Chapitre V. Questions particulières (clause joy riding, faute intentionnelle et assurance des bénévoles)

Indemnisation des dommages corporels et matériels :
  • Chapitre I. La déclaration de sinistre
  • Chapitre II. L’expertise
  • Chapitre III. L’indemnité de réparation du préjudice corporel en cas de blessure
  • Chapitre IV. L’indemnité de réparation du préjudice corporel en cas de décès
  • Chapitre V. L’indemnité de réparation du préjudice matériel
  • Chapitre VI. La transaction
  • Chapitre VII. La subrogation
 


 
Mode d'évaluation (y compris pondération relative):
L'épreuve intégrée a pour objectif de vérifier si l’étudiant maîtrise les acquis d’apprentissage couverts par les unités déterminantes de la section concernée. Elle est présentée devant un Jury constitué des enseignants des différentes acivités d'apprentissage.

Evaluation établie sur base :

1° d'épreuves écrites pour les différentes activités d'apprentissage ( = 50% de la cote finale)
Assurance Véhicules automoteurs :  25% des points pour le partiel de janvier, 25% à l'épreuve écrite de juin
Assurance Incendie, Périls assimilés et Prévention RS : 25% des points pour le partiel de janvier, 25% des points à l'épreuve écrite de juin
Indemnisation des dommages corporels et matériels : 50 % des points à l'épreuve écrite de janvier
Assurance de protection juridique : 50% des points à l'épreuve écrite de juin
Droit de la responsabilité et RC de la vie privée :  50 % des points à l'épreuve écrite de juin
2° d'un examen final intégratif (=50% de la cote finale):
défense orale portant sur la résolution de cas pratiques  

L'UE est validée quand la note globale est égale ou supérieure à 10/20.  S'agissant d'une épreuve intégrative, il ne pourra y avoir de dispense pour une activité d’apprentissage spécifique si l'UE n'est pas validée. En deuxième session, seule la défense orale du cas pratique sera à représenter (= 100% de la cote).
 


 
Sources, références et bibliographie:
Assurances de protection juridique :

Textes: 1.Directive CEE n° 87/344 du 22 juin 1987 portant coordination des dispositions législatives, réglementaires et administratives concernant l’assurance protection juridique (J.O.C.E., 4 juillet 1987).
2.Loi du 25 juin 1992 sur le contrat d’assurance terrestre (M.B. 20 août 1992) : extraits.
3.Loi du 4 avril 2014 relatives aux assurances (M.B. 30 avril 2014) : extraits.
4.Table de concordance des modifications de numérotation des articles de la loi du 25 juin 1992 apportées par la loi du 4 avril 2014.
5.Arrêté Royal du 12 octobre 1990 relatif à l’assurance protection juridique (M.B. 8 novembre 1990).
6.Arrêté Royal du 15 janvier 2007 déterminant les conditions auxquelles doit répondre un contrat d’assurance protection juridique pour être exempté de la taxe annuelle sur les opérations d’assurance prévue par l’article 173 du Code des droits et taxes divers (M.B. 27 février 2007).
7. Règlement de l’O.B.F.G. du 12 décembre 2011 ratifiant le protocole d’accord du 3 novembre 2011 entre les assureurs de protection juridique affiliés à Assuralia, l’O.V.B. et l’O.B.F.G. (M.B. 7 février 2012)
8. Circulaire C.B.F.A. du  octobre 2010 sur l’assurance protection juridique.
9.  Règles de conduite de l’assureur de protection juridique (Assuralia)

Sources doctrinales sélectives:
- C. Paris, Le régime de l’assurance protection juridique, collection des Thèses, Bruxelles, Larcier et nombreuses références citées.
- J.-F. JEUNEHOMME et J. WILDEMEERSCH, L’assurance protection juridique, Limal, Anthémis, 2012. 

Droit de la responsabilité et RC vie privée :

Textes:
1. Loi du 4 avril 2014 relatives aux assurances, spécialement les articles 143 à 153 relatifs aux assurances de responsabilité civile. 
2. Arrêté royal du 12 janvier 1984 « déterminant les conditions minimales de garantie des contrats d'assurance couvrant la responsabilité civile extra-contractuelle relative à la vie privée.

Sources doctrinales sélectives:
-  CALLEWAERT, V., « L’assurance R.C. vie privée : questions choisies à propos d’une indispensable assurance facultative »,
-  COLLE, P., Les contrats réglementés, Bruxelles, Bruylant, 1999, spéc. nos 116 et sv.
-  COLLE, P., Handboeck bijzonder gereglementeerde verzekeringscontracten, Antwerpen, Intersentia, 2005, pp. 75-108.
-  DENOEL, N.,  Les assurances de la responsabilité civile ‘vie privée’, Responsabilité. Traité théorique et pratique, Titre VII, Livre 71, Diegem, Story-scientia, 1999, 82 p.
-  DENOEL, N., « assurance des responsabilités civiles extra-contractuelles découlant de la vie privée », Bull. ass., 1987, pp. 34 et sv.
-  DUBUISSON, B., « L’assurance des risques du mineur », J.D.J., 1997, pp. 380-395.
-  FAGNART, J.-L., « Examen de jurisprudence : les assurances terrestres », R.C.J.B., 1992, pp. 124-126.
-  FAGNART, J.-L., « Situation de la victime d’enfants délinquants : problèmes de responsabilité » in Droit de la jeunesse, éd. CUP, vol. 53, 2002, pp. 181-190.
-  PAULUS de RODE, H., « Une innovation belge. La réglementation de l’assurance R.C. Familiale », R.G.A.R., 1985.

Indemnisation des dommages corporels et matériels:
Le dommage et sa réparation, Bruxelles, Larcier, 2013.
Le dommage et sa réparation dans la responsabilité contractuelle et extracontractuelle, Bruxelles, Bruylant, 2015.
Des spécificités de l'indemnisation du dommage corporel, Bruxelles, Bruylant, 2017.
.
 
Supports pédagogiques:
Supports à utiliser par les étudiants:
Pour l'assurance  véhicules automoteurs :
- Contrat type RC Auto,constat amiable d'accident, convention d'expertises et RDR, convention heurt de véhicule, convention carambolages

Pour l’assurance protection juridique :
- Recueil de textes juridiques
- Recueil de polices
- Syllabus 

Pour l'assurance incendie et périls assimilés :
- Syllabus

Pour le droit de la RC et l’assurance de responsabilité civile :
- Recueil de textes juridiques
- Recueil de polices
- Syllabus 

Indemnisation des dommages corporels et matériels :
- Syllabus
 
Logo HELMo Section(s): Fiche descriptive d'une unité d'enseignement
2020-2021
Bachelier en assurances et gestion du risque
Communication en entreprise II
Responsable de l'UE: THIRION Philippe
Autres enseignants: GIKAG Guy, JACQUEMART Françoise

Institut: Campus Guillemins

Unité obligatoire: Oui

Place dans le programme: 2ème bloc

Langue d'enseignement: Français

Langue d'évaluation: Français

Période de l'année: 1er quadrimestre

Cycle: 1er cycle

Niveau du CEC: Niveau 6

Identification de l'unité d'enseignement: Non renseigné

Nombre de crédits ECTS: 6,00 crédit(s)

Volume horaire: 77,00 heure(s)

Liste des activités d'apprentissage et leur volume horaire :
Bureautique 2,00 crédit(s) 28,00 heure(s)
Français: Langue des affaires Q1 2,00 crédit(s) 21,00 heure(s)
Informatique de gestion Q1 2,00 crédit(s) 28,00 heure(s)
Unités d'enseignement prérequises: Unités d'enseignement corequises:
Aucune
Aucune
Modalités exceptionnelles covid-19 :
Bureautique:
L'épreuve se fera (100 %) à distance, via HELMo Learn.

Français:
L'épreuve se fera (100 %) à distance, via HELMo Learn.

Informatique de gestion
L'épreuve se fera (100 %) à distance, via HELMo Learn
Eventuelles connaissances et compétences préalables:

FRANCAIS :

- Les étudiants  doivent maitriser la langue française (cohérence des phrases, organisation du texte, orthographe correcte).

- Cet aspect sera un critère de réussite de l’épreuve finale mais ne sera pas enseigné puisqu'il a été revu en BAC 1.

Objectif(s)
FRANCAIS :
L'étudiant est capable de produire des textes professionnels en "bon français" et SURTOUT ne pouvant pas souffrir d'interprétations diverses

BUREAUTIQUE :
L’étudiant identifie, analyse, (ré)interprète, met en forme et transpose des informations via les outils bureautiques, en respectant les consignes relatives à l’utilisation de la langue française.

INFORMATIQUE
L'outil informatique sert à l'analyse, la gestion et la présentation des données chiffrées dans un cadre professionnel. 

L’évaluation finale de l’unité d’enseignement (UE) s’exprime sous forme d’une note  comprise entre 0 et 20. La cote de l’UE correspond à la moyenne arithmétique pondérée (proportionnellement aux crédits) des cotes des diverses activités d’apprentissage qui constituent l’UE.
Si la cote d’au moins une des activités d’apprentissage est inférieure ou égale à 7/20, la cote de l’UE ne pourra dépasser 7/20.
Si la cote d’au moins une des activités d’apprentissage est supérieure à 7/20, mais inférieure à 10/20, la cote de l’UE ne pourra dépasser 9/20
Acquis d'apprentissage (AA) et compétences :
L’unité d’enseignement vise à permettre aux étudiants d’acquérir les macro-compétences suivantes :

- Communiquer, écouter, informer, conseiller les acteurs tant en interne qu'en externe.
- S’organiser : structurer, planifier, coordonner, gérer de manière rigoureuse les actions et les tâches liées à sa mission.

L’UE vise par ailleurs de permettre à l'étudiant d’acquérir les Acquis d’apprentissage terminaux (AAT) suivants :
- Synthétiser les informations reçues, pour ensuite développer une argumentation commerciale performante, adaptée à son interlocuteur, et traiter les éventuelles objections en français;
- Rédiger des documents de communication relatifs aux opérations d’assurances, en utilisant des outils de gestion informatisés, dans un langage clair et précis en français

 
Acquis d'apprentissage spécifiques:

Bureautique


WORD: A partir d'un exercice résolu sur papier l'étudiant devra arriver au même résultat, soit avec l'aide du professeur (via le rétroprojecteur) soit seul.


Français

Il s'agira pour l'étudiant d'être capable de...
  • transmettre un message compréhensible et sans faute d’orthographe
  • transmettre ce message en peu de mots
  • synthétiser clairement un ensemble de renseignements
  • rédiger lettre et mail de correspondance professionnelle
  • rédiger un compte-rendu
 
Informatique de gestion :

L'activité vise l'étude des concepts de base de l'informatique, via l'apprentissage d'un logiciel tableur comme Excel. A l'issue de ce cours, en plus de maîtriser les concepts de base de l'informatique, l'étudiant devra être capable de:
  • créer des liaisons dynamiques entre classeurs,
  • créer et ultiliser les noms de celules dans le cadre des liaisons,
  • utiliser de nouvelles fonctions avancées d’Excel,
  • agencer les valeurs numériques (mise en forme avancée),
  • créer et utiliser des macro-instructions,
  • maîtriser le gestionnaire de listes (base de données) et les filtres avancés,
  • créer et gérer des tableaux croisés dynamiques.
Contenu:
voir ci-dessus
Dispositif d'apprentissage:
METHODE D'APPRENTISSAGE

Bureautique
  • Présenter un travail important en nombre de pages (TFE - rapport - cours...) en utilisant la méthode des longs documents.
  • Envoyer un courrier personnalisé + formulaire à l'aide d'une base de données (tableau Word, tableau Excel, liste d'adresse Access)
  • Gérer les différents résultats obtenus.
 Français 
  • Divers exercices pratiques concernant la communication d’informations dans le cadre professionnel. 
  • Divers exercices concernant la technique du compte rendu. 
Informatique de gestion
  • Démonstrations des techniques par l'exemple et mise en situation immédiate des apprenants amenés, dans un premier temps, à réaliser des exercices guidés.
  • Mise en autonomie des apprenants; apprentissage par essais et erreurs par la réalisation d'exercices (seul ou par groupe de deux étudiants) d'un niveau de difficulté croissant. Afin de contextualiser et de donner un maximum de sens à l'activité d'enseignement, les exercices sont ancrés dans le contexte économique et professionnel de la formation.
  • Synthèse des notions et auto-vérification des apprentissages grâce à la réalisation d'exercices récapitulatifs.
  • Suivi et soutien individuel par l'enseignant pendant les phases d'exercices en autonomie.


CONTENU
 
Mode d'évaluation (y compris pondération relative):
1ère et 2ème session:

BUREAUTIQUE
WORD : l'évaluation consiste en un exercice pratique reprenant l'ensemble de la matière abordée au cours, à résoudre seul, en un temps déterminé. La rapidité d'exécution et la créativité constituent un aspect important 
(100 % de la note finale)

FRANCAIS
Rédaction de lettres commerciales sur base d'un canevas donné.  L'épreuve vaut 100% des points.

INFORMATIQUE DE GESTION
L'évaluation consiste en un exercice pratique individuel sur ordinateur à réaliser dans un temps  imparti.
Supports pédagogiques:
Syllabus fournis en début de quadrimestre.
Logo HELMo Section(s): Fiche descriptive d'une unité d'enseignement
2020-2021
Bachelier en assurances et gestion du risque
Communication en entreprise III
Responsable de l'UE: RASQUINET Sophie
Autres enseignants: VANDERHEYDEN Michel

Institut: Campus Guillemins

Unité obligatoire: Oui

Place dans le programme: 2ème bloc

Langue d'enseignement: Français

Langue d'évaluation: Français

Période de l'année: 2ème quadrimestre

Cycle: 1er cycle

Niveau du CEC: Aucun

Identification de l'unité d'enseignement: Non renseigné

Nombre de crédits ECTS: 4,00 crédit(s)

Volume horaire: 49,00 heure(s)

Liste des activités d'apprentissage et leur volume horaire :
Français: langue des affaires Q2 2,00 crédit(s) 21,00 heure(s)
Techniques et pratique de la négociation 2,00 crédit(s) 28,00 heure(s)
Unités d'enseignement prérequises: Unités d'enseignement corequises:
Aucune
Aucune
Eventuelles connaissances et compétences préalables:
AUCUNE !
Objectif(s)
FRANÇAIS 
A l’issue du cours, l’étudiant devra être capable de :
-          Se préparer à un entretien d’embauche ou à s'exprimer devant un auditoire
-          Placer sa voix en l’adaptant à la taille de son auditoire
-          Rendre vivant un exposé oral en veillant tant au verbal qu’au non verbal

TECHNIQUES ET PRATIQUE DE LA NEGOCIATION
 A l’issue du cours, l’étudiant aura développé progressivement des aptitudes d'écoute, communicationnelles et commerciales. Il aura la connaissance et la compréhension de l’être humain-client.
 
 
Acquis d'apprentissage (AA) et compétences :
L’unité d’enseignement vise à permettre aux étudiants d’acquérir la macro-compétence suivante :
- Communiquer, écouter, informer, conseiller les acteurs tant en interne qu'en externe.

L’UE vise par ailleurs de permettre à l'étudiant d’acquérir l'Acquis d’apprentissage terminal (AAT) suivant : 
- AAT 2 : Synthétiser les informations reçues, pour ensuite développer une argumentation commerciale performante, adaptée à son interlocuteur, et traiter les éventuelles objections en français, néerlandais (niveau B1) et anglais (niveau B1).
 
Contenu:

NEGOCIATION: - 21 heures

Intro : la communication et mes freins à communiquer : comment les faire sauter
Les Mots : balance des mots entre concret et abstrait, entre humain et expert, entre problème et solution en termes techniques d'assurance et exercices pratiques interactifs
L’ Ecoute : les niveaux d’écoute 0-1-2-3 et la reformulation, le questionnement dans l’analyse des besoins du client et exercices pratiques  et interactifs
L’Attitude : ma voix au téléphone + dire bonjour + les gestes et la posture
montrer mon intention dans mes phrases + mes émotions et exercices pratiques et interactifs
La gestion du Stress :préparer son entrevue : connaître son sujet et son client, apprendre à se sauver d'une situation difficile, oser dire non
Renforcement par exercices : exercice complet sur toutes les finalités, analyse de l'entretien avec un client potentiel

Dispositif d'apprentissage:

FRANCAIS:
Exercices pratiques (et commentés) en classe

NEGOCIATION :

- Exposés théoriques
- Application des concepts théoriques à travers des exercices pratiques en classe (mises en situation, débats, commentaires)

Mode d'évaluation (y compris pondération relative):
Les deux activités d'apprentissage seront évaluées comme suit:
- Français : 50 % TJ + 50 %  à l'épreuve orale  finale.
- Négociation : 50 % TJ (exercices et participation active) + 50% épreuve orale finale.


L’évaluation finale de l’unité d’enseignement (UE) s’exprime sous forme d’une note  comprise entre 0 et 20. La cote de l’UE correspond à la moyenne arithmétique pondérée (proportionnellement aux crédits) des cotes des diverses activités d’apprentissage qui constituent l’UE.
Si la cote d’au moins une des activités d’apprentissage est inférieure ou égale à 7/20, la cote de l’UE ne pourra dépasser 7/20.
Si la cote d’au moins une des activités d’apprentissage est supérieure à 7/20, mais inférieure à 10/20, la cote de l’UE ne pourra dépasser 9/20
 
Sources, références et bibliographie:
FRANÇAIS :
-          « La grammaire des gestes » J. Messinger, Flammarion
-          « La communication non verbale » EPE
-          « Invitation à l’expression orale » C. Bizouard, Chronique Sociale
-          « Dictionnaire des belgicismes » M. Francard, De Boeck
<font color="#005000" face=""Open Sans","Helvetica Neue",Helvetica,Arial,sans-serif">-  articles de presse et autres sources</font>
Supports pédagogiques:
Syllabus, documents d'actualité distribués en classe, ...
Logo HELMo Section(s): Fiche descriptive d'une unité d'enseignement
2020-2021
Bachelier en assurances et gestion du risque
English for insurance 1
Responsable de l'UE: VLIEGEN Bernadette
Autres enseignants: Aucun

Institut: Campus Guillemins

Unité obligatoire: Oui

Place dans le programme: 2ème bloc

Langue d'enseignement: Français

Langue d'évaluation: Français

Période de l'année: 1er quadrimestre

Cycle: 1er cycle

Niveau du CEC: Aucun

Identification de l'unité d'enseignement: Non renseigné

Nombre de crédits ECTS: 3,00 crédit(s)

Volume horaire: 28,00 heure(s)

Liste des activités d'apprentissage et leur volume horaire :
English for insurance 1 3,00 crédit(s) 28,00 heure(s)
Unités d'enseignement prérequises: Unités d'enseignement corequises:
  • Basic English 1
Aucune
Modalités exceptionnelles covid-19 :
Les cours se donnent pendant le confinement par visioconférence.
 L'évaluation de janvier se fera en "face-to-face" pendant 30 minutes par visioconférence. La date, l'heure de passage ainsi que les consignes à respecter pour le bon déroulement de l'épreuve seront communiquées sur la plateforme HELMo Learn et/ou par mail avant le début de la session.

La matière à étudier sera détaillée sur la plateforme e-learning sous la rubrique "matière à étudier pour l'examen de janvier 2021".

Critères d'évaluation : justesse et utilisation à bon escient des structures lexicales et grammaticales visées ci-dessus, aisance d'expression orale, pertinence du contenu.
Crédits acquis de manière définitive.
 
Eventuelles connaissances et compétences préalables:
Aucune
Objectif(s)

- L'étudiant complète ses connaissances grammaticales (auxiliaires de mode, voix passive).
- L'étudiant se familiarise avec le vocabulaire de base relatif au domaine des assurances.
- L'étudiant développe sa capacité à comprendre des conversations en anglais à propos des assurances.

- L'étudiant développe sa capacité à comprendre des textes relatifs aux assurances.
- L'étudiant développe sa capacité à s'exprimer oralement dans le domaine des assurances.

Acquis d'apprentissage (AA) et compétences :
L'unité d'enseignement vise à permettre aux étudiants de développer les macro-compétences suivantes :

- s'insérer dans son milieu professionnel et s’adapter à son évolution
- communiquer, écouter, informer, conseiller les acteurs tant en interne qu'en externe
- mobiliser les savoirs et savoir-faire propres au domaine des assurances

L'unité d'enseignement vise, par ailleurs, à permettre à l'étudiant d'acquérir les acquis d'apprentissage terminaux suivants:

- comprendre des conversations de difficulté moyenne (niveau B1) relatives aux assurances

- synthétiser des informations reçues relatives aux assurances
 
- comprendre un texte de difficulté moyenne (niveau B1) relatif aux assurances
- s'exprimer à propos d'un article de presse relatif aux assurances

- rédiger des documents de communication relatifs aux opérations d'assurances, en utilisant des outils de gestion informatisés dans un langage clair et précis en anglais (niveau B1)

 
Contenu:
- Présentation et exploitations écrites et orales des structures lexicales et grammaticales citées à la rubrique "objectifs"

- Exercices de compréhension à l'audition de conversations relatives aux assurances
-  Exercices de compréhension de textes relatifs aux assurances
- Conversations à propos de sujets d'assurances: insurance procedures, history of insurance, legal aspects of insurance, global and European insurance industry, Belgian insurance industry, Lloyd's of London
 



 
Dispositif d'apprentissage:
- Méthode interactive favorisant la participation orale des étudiants (présentation de sujets d'assurances, conversations à propos de sujets d'assurances, réponses à des questions pendant les exercices de compréhension à l'audition)

- Exercices écrits d'application des structures lexicales et grammaticales étudiées

- Exercices de compréhension de textes relatifs aux assurances (feedback et débat)



 
Mode d'évaluation (y compris pondération relative):
Seuil de réussite : 10/20
Crédits acquis de manière définitive.

Evaluation de janvier

Il s'agira d'un examen en "face-to-face" de 30 minutes par visioconférence. La date, l'heure de passage ainsi que les consignes à respecter pour le bon déroulement de l'épreuve seront communiquées sur la plateforme HELMo Learn et/ou par mail avant le début de la session.

La matière à étudier sera détaillée sur la plateforme e-learning sous la rubrique "matière à étudier pour l'examen de janvier 2021".

Critères d'évaluation : justesse et utilisation à bon escient des structures lexicales et grammaticales visées ci-dessus, aisance d'expression orale, pertinence du contenu.


Examen de deuxième session
Seuil de réussite : 10/20
Crédits acquis de manière définitive.

Modalités à préciser en fonction de l'évolution de la crise sanitaire.
Matière à étudier : idem que pour la première session en  janvier 2021

Critères d'évaluation : justesse et utilisation à bon escient des structures lexicales et grammaticales visées ci-dessus, aisance d'expression orale, pertinence du contenu.

 



 
 
Sources, références et bibliographie:
English Grammar in Use (Oxford University Press)
The Language of Business. Angela Mack - BBC London

www.Loyd's.com
www.abiorg.uk
www.Angloinfo.com
www.business;belgium.be
www.Britannica.co.uk
www.expatica.com

www.economictimes.com
www.theguardian.com
www.mbaskool.com
www.statista.com
www.businessinsurance.com
www.Swissre.com
www.deloitte.be
www.insurancebusinessmag.com


 
Supports pédagogiques:
Syllabus en version papier et numérique sur la platefrome e-learning d'HELMo.
 
Logo HELMo Section(s): Fiche descriptive d'une unité d'enseignement
2020-2021
Bachelier en assurances et gestion du risque
English for insurance 2
Responsable de l'UE: VLIEGEN Bernadette
Autres enseignants: Aucun

Institut: Campus Guillemins

Unité obligatoire: Oui

Place dans le programme: 2ème bloc

Langue d'enseignement: Français

Langue d'évaluation: Français

Période de l'année: 2ème quadrimestre

Cycle: 1er cycle

Niveau du CEC: Aucun

Identification de l'unité d'enseignement: Non renseigné

Nombre de crédits ECTS: 3,00 crédit(s)

Volume horaire: 28,00 heure(s)

Liste des activités d'apprentissage et leur volume horaire :
English for insurance 2 3,00 crédit(s) 28,00 heure(s)
Unités d'enseignement prérequises: Unités d'enseignement corequises:
Aucune
Aucune
Modalités exceptionnelles covid-19 :
Les cours se donnent pendant le confinement par visioconférence.
 L'évaluation de juin se fera en "face-to-face" pendant 45 minutes par visioconférence. La date, l'heure de passage ainsi que les consignes à respecter pour le bon déroulement de l'épreuve seront communiquées sur la plateforme HELMo Learn et/ou par mail avant le début de la session.

La matière à étudier sera détaillée sur la plateforme e-learning sous la rubrique "matière à étudier pour l'examen de juin 2021".

Critères d'évaluation : justesse et utilisation à bon escient des structures lexicales et grammaticales visées ci-dessus, aisance d'expression orale, pertinence du contenu.
Crédits acquis de manière définitive.
 
Eventuelles connaissances et compétences préalables:
Aucune
Objectif(s)
- L'étudiant complète ses connaissances grammaticales (propositions relatives, emploi du gérondif et de l'infinitif).

- L'étudiant se familiarise avec le vocabulaire relatif aux assurances des particuliers (RC, auto, habitation, voyage, santé, ...)
- L'étudiant développe sa capacité à comprendre des conversations en anglais à propos des assurances.

- L'étudiant développe sa capacité à comprendre des textes relatifs aux assurances.
- L'étudiant développe sa capacité à s'exprimer oralement dans le domaine des assurances.
 
Acquis d'apprentissage (AA) et compétences :
L'unité d'enseignement vise à permettre aux étudiants de développer les macro-compétences suivantes :

- s'insérer dans son milieu professionnel et s’adapter à son évolution
- communiquer, écouter, informer, conseiller les acteurs tant en interne qu'en externe
- mobiliser les savoirs et savoir-faire propres au domaine des assurances

L'unité d'enseignement vise, par ailleurs, à permettre à l'étudiant d'acquérir les acquis d'apprentissage terminaux suivants:

- comprendre des conversations de difficulté moyenne (niveau B1) relatives aux assurances

- synthétiser des informations reçues relatives aux assurances
 
- comprendre un texte de difficulté moyenne (niveau B1) relatif aux assurances
- s'exprimer à propos d'un article de presse relatif aux assurances

- rédiger des documents de communication relatifs aux opérations d'assurances, en utilisant des outils de gestion informatisés dans un langage clair et précis en anglais (niveau B1)

 
Contenu:
- Présentation et exploitations écrites et orales des structures lexicales et grammaticales citées à la rubrique "objectifs"

- Exercices de compréhension à l'audition de conversations relatives aux assurances
-  Exercices de compréhension de textes relatifs aux assurances
- Conversations à propos de sujets d'assurances.
 
Dispositif d'apprentissage:
- Méthode interactive favorisant la participation orale des étudiants (présentation de sujets d'assurances, conversations à propos de sujets d'assurances, réponses à des questions pendant les exercices de compréhension à l'audition)

- Exercices écrits d'application des structures lexicales et grammaticales étudiées

- Exercices de compréhension de textes relatifs aux assurances (feedback et débat)

 
Mode d'évaluation (y compris pondération relative):
Seuil de réussite : 10/20
Crédits acquis de manière définitive.

Examen écrit en juin 2021 : 70% de la cote globale
Examen oral en juin 2021 : 30% de la cote globale
 
La matière à étudier est stipulée sur la plateforme e-learning sous la rubrique "matière à étudier pour l'examen de juin 2021".
 
Critères d'évaluation : justesse et utilisation à bon escient des structures lexicales et grammaticales visées ci-dessus, aisance d'expression écrite et orale, pertinence du contenu.

Deuxième session en août 2021: Examen écrit : 70%  de la cote globale     
                                                     Examen oral : 30%   de la cote globale         


Critères d'évaluation : justesse et utilisation à bon escient des structures lexicales et grammaticales visées ci-dessus, aisance d'expression écrite et orale, pertinence du contenu.
 
Matière à étudier : idem qu’en juin 2021

Crédits acquis de manière définitive.
 
Sources, références et bibliographie:
English Grammar in Use (Oxford University Press)
The Language of Business. Angela Mack - BBC London
www.Loyd's.com
www.abiorg.uk
www.Angloinfo.com
www.Britannica.co.uk
www.expatica.com

www.economictimes.com
www.theguardian.com
www.mbaskool.com
www.statistica.com
www.insurancebusinessmag.com
www.Swissre.com
www.en.wikipedia.org.wiki/insurance
Supports pédagogiques:
Syllabus en version papier et numérique sur la platefrome e-learning d'HELMo.
 
Logo HELMo Section(s): Fiche descriptive d'une unité d'enseignement
2020-2021
Bachelier en assurances et gestion du risque
Gestion
Responsable de l'UE: LAMBILLOTTE Bernadette
Autres enseignants: COUNASSE Dominique, SONNET Nicole

Institut: Campus Guillemins

Unité obligatoire: Oui

Place dans le programme: 2ème bloc

Langue d'enseignement: Français

Langue d'évaluation: Français

Période de l'année: 1er quadrimestre

Cycle: 1er cycle

Niveau du CEC: Aucun

Identification de l'unité d'enseignement: Non renseigné

Nombre de crédits ECTS: 6,00 crédit(s)

Volume horaire: 84,00 heure(s)

Liste des activités d'apprentissage et leur volume horaire :
Analyse des comptes annuels 1,00 crédit(s) 14,00 heure(s)
Mathématiques financières 4,00 crédit(s) 56,00 heure(s)
Solvabilité et gouvernance des compagnies 1,00 crédit(s) 14,00 heure(s)
Unités d'enseignement prérequises: Unités d'enseignement corequises:
Aucune
Aucune
Modalités exceptionnelles covid-19 :
Analyse des comptes - Evaluation janvier 2021 :
Examen sur HELMo learn sous forme de questions ouvertes (principalement des applications) ou à choix multiple (y compris vrai/faux) portant sur la théorie et les exercices.
Surveillance par "vidéo-conférence" pendant toute la durée de l'examen.
 
Solvabilité et gouvernance des compagnies :
Examen oral via teams

Mathématiques Financières :
La session de janvier sera organisée à distance, sous la forme d’un Quiz test individuel sur HELMo-Learn, avec une durée limitée pour le test, et sans possibilité de revenir en arrière une fois la réponse validée.  Surveillance par "vidéo-conférence" pendant toute la durée de l'examen.  Le temps exact sera indiqué au début de l'examen. Toutes les modalités de l'examen seront disponibles sur la plateforme du cours.

Pour ce cours, les méthodes d'apprentissage pour la matière vue à partir du confinement ont été dispensées via visioconférences ainsi que via des fichiers détaillés et déposés sur la plate-forme E-Learning, des résolutions d'exercices avec solutions, et des vidéo-conférences pour des mises à disposition.
Matière:
Au terme de cette activité d’apprentissage, l'étudiant sera capable de :
-  calculer les taux réels équivalents ;
-  déterminer le taux de rendement d’opérations en intérêts composés par interpolation ;
-  calculer les valeurs acquise et actuelle d’une annuité ;
-  calculer le montant du versement en cas d’épargne ou d’emprunt ;
-   calculer le TAEG actuariel d'un crédit ;
-   conseiller au mieux en matière de placement et/ou crédit, en fonction du profil ou des besoins de l’épargnant et/ou de l'emprunteur ;
-  calculer les montants épargnés ou empruntés dans les énoncés d’annuités constantes (valeur acquise/valeur actuelle) (théorie et exercices) ;
-  veiller à une bonne compréhension des résultats obtenus, en gardant un certain bon sens ;
-  et assurer une formation à un minimum de rigueur.

Examen individuel via E-Learning sous forme de questions ouvertes (principalement des applications), ou à choix multiple (y compris vrai/faux) portant sur la théorie et les exercices.  L'examen écrit vaudra pour 100 % de la cote finale
Eventuelles connaissances et compétences préalables:
  • Calcul des intérêts simples dans divers cas pratiques (comptes d’épargne, comptes à terme) et taux de rendement d'un placement simple pour le cours de mathématiques financières ;
  • Sérieuses notions de comptabilité générale pour le cours d'analyse des comptes annuels.
Objectif(s)
Objectifs de l'UE Gestion
Acquérir et appliquer les principes économiques et financiers en vue de répondre à toute demande émanant de clients particuliers comme entreprises en matière de financement.

Objectifs de l'AA Mathématiques financières
Cette AA vise à acquérir et appliquer les principes et outils financiers dans le cadre des assurances, à présenter les principales possibilités de placements financiers, à comparer diverses formules de financement aux points de vue des taux de revient et à construire le tableau d'amortissement d'un crédit.

L’étudiant sera capable de pouvoir comprendre, analyser toute demande en matière de crédit, et conseiller/orienter tout type de client vers la formule de crédit la mieux adaptée.
 

Objectifs de l'AA Analyse des comptes annuels
Fournir aux étudiants les outils nécessaires pour comprendre et analyser les informations comptables, financières et de gestion.
La comptabilité est un outil d’informations indispensable à la prise de décisions stratégiques.  L’analyse financière doit permettre à l’étudiant d’interpréter les données fournies par la comptabilité de manière à évaluer sa situation financière.
 
L’étudiant sera capable de différencier les documents constituant les comptes annuels et comprendre leur utilité.  Sur base des comptes annuels, il réalisera les différentes analyses proposées : calculer les différents agrégats (distinguer les différentes formes de financement, d’utilisation des ressources, d’origines du résultat,…) ; analyser l’équilibre financier d’une entreprise à travers son bilan ; calculer différents ratios et interpréter ces résultats.
 
Objectifs de l'AA Solvabilité et Gouvernance des compagnies
Comprendre les mécanismes de gouvernance d’une compagnie d’assurance et les contraintes légales qui lui sont imposées en matière de surveillance financière (Solvency II) ou opérationnelle (GDPR, Continuité, Sécurité) ainsi que la méthodologie en matière de coassurance ou de réassurance.
Acquis d'apprentissage (AA) et compétences :
L’Unité d’Enseignement (UE) vise à développer les macro-compétences suivantes :
–   Mobiliser les savoirs et savoir-faire propres au domaine des assurances ;
–   Analyser les données utiles à la réalisation de sa mission en adoptant une démarche systémique ;
–   Comprendre les contraintes de fonctionnement d’une compagnie d’assurance.


L’UE concourt par ailleurs à permettre à l’étudiant d’acquérir les Acquis d’apprentissage terminaux (AAT) suivants :
–   Identifier, apprécier, réduire et tarifer les risques auxquels sont exposés les particuliers et les entreprises ;
–   Conseiller les candidats-assurés en leur proposant les produits d’assurances en adéquation avec leurs besoins et les risques encourus. 

Au terme de ces activités d’apprentissage, l'étudiant sera capable de :

En Mathématiques financières
-  d’aborder les divers aspects financiers dans un contexte mettant en relation les particuliers, les banques et l’État ;

-  de calculer des intérêts composés dans divers cas pratiques (comptes d’épargne, obligations, bons de caisse, bons de capitalisation et bons de rendement, ...) ;
-   calculer les taux réels équivalents ;
-   déterminer le taux de rendement d’opérations en intérêts composés par interpolation ;
-   calculer les valeurs acquise et actuelle d’une annuité ;
-   calculer le montant du versement en cas d’épargne ou de crédit ;
-   calculer le TAEG actuariel d'un crédit ;

-   conseiller au mieux en matière de placement et/ou crédit, en fonction du profil ou des besoins de l’épargnant et/ou de l'emprunteur ;
-   veiller à une bonne compréhension des résultats obtenus, en gardant un certain bon sens ;
-   et assurer une formation à un minimum de rigueur.


En Analyse des comptes annuels
Analyser et interpréter les comptes annuels d’une entreprise, c’est-à-dire comprendre le contenu des comptes annuels, rechercher des informations dans les comptes annuels, appliquer les méthodes d’analyse financière afin de mesurer la solvabilité, la rentabilité, la liquidité … et émettre un avis sur la situation financière d’une entreprise en y incorporant une brève analyse sur l’environnement dans lequel elle évolue.


En solvabilité et Gouvernance des compagnies
–   Connaître les réglementations de contrôle applicables aux compagnies d’assurance ;
–   Connaître les autorités de contrôle d’une compagnie d’assurance ;
–   Connaître et comprendre les mécanismes de gouvernance d’une compagnie d’assurance ;
–   Connaître et comprendre les mécanismes de surveillance mis en œuvre par Solvency II ;
–   Connaître et comprendre les contraintes imposées par Solvency II ;
–   Connaître et comprendre les contraintes mises en œuvre en termes de sécurité et de continuité ;
–   Connaître et comprendre les mécanismes de la coassurance et de la réassurance.

 
Contenu:
En Mathématiques financières
Fonctionnement approfondi des outils financiers liés au monde des assurances
Module 1 – L’obligation : définition, forme, le compte-titres, marché primaire des obligations, bons de caisse, bons d’état (exercices, et transversalité des matières).
Module 2 – Les opérations d’intérêt composé (recherche de la valeur acquise, de la valeur actuelle, du taux i, taux annuel effectif global T.A.E.G, équivalences de capitaux (échéances moyenne et commune, interpolation)) ;
Module 3 – Les annuités constantes (valeur acquise, valeur actuelle d’une annuité, taux de l’annuité)


En Analyse des comptes annuels
Analyse et compréhension du contenu des comptes annuels : bilan, compte de résultat, bilan social et annexes. Les méthodes d’analyse financière sont les tableaux indiciaires et la technique des ratios (le FR-BFR, le cash-flow).Contexte de l’analyse des comptes annuels : les comptes annuels (masses bilantaires et résultats), l’actif net, FRN, BFR, Trésorerie, le Cash-Flow et différents ratios.

En solvabilité et Gouvernance des compagnies
 Activité d’assurance – Notions de base
Articulation des législations de contrôle (lois des 4 avril 2014 et 13 mars 2016)
Classification des activités d’assurance La procédure d’agrément des compagnies d’assurance
Les organes de gouvernance des compagnies d’assurance
Les autorités de contrôle (BNB et FSMA) et les normes de contrôle
La réglementation Solvency II
La protection des données personnelles – le GDPR
Principes de coassurance et de réassurance
 
Dispositif d'apprentissage:
En Mathématiques financières

Au terme de l’activité d’apprentissage, l’étudiant sera capable de :
–   Calculer les taux équivalents et le TAEG, les équivalence de capitaux (échéances moyenne et commune, interpolation) ;
–   Calculer les montants épargnés et empruntés dans les énoncés d’annuités constantes (valeur acquise, valeur actuelle, taux) (théorie et exercices) ;
–   Calculer le taux de revient d’un crédit d'investissement.

Méthode d’apprentissage
–   Pédagogie participative ;
–   Exposé magistral en présentiel et à distance avec questionnement des étudiants à partir de documents bancaires et extraits de presse ;
–   Résolution collective de nombreux exercices en présentiel et à distance ;
  • espace sur la plateforme E-Learning reprenant les solutions des exercices non résolus aux cours et des exemples d’examen ;
  • Préparation d’exercices à domicile avec mise en ligne des solutions sur
E-Learning ;
–   Mise à disposition d'exercices supplémentaires et correction individualisée sur demande.

En Analyse des comptes annuels
Application et illustration des notions théoriques à partir des comptes annuels d'une société.
Exposés théoriques ex cathedra
Exercices réalisés au cours et à domicile
Utilisation de la plateforme d'E-learning

En Solvabilité et Gouvernance des compagnies
Méthodes d'apprentissage
Exposé magistral
Méthode participative
Mise à disposition de chiffres clés en rapport avec le secteur de l’assurance (Assuralia)
 
Mode d'évaluation (y compris pondération relative):
Évaluation différenciée par activité d'apprentissage

En Mathématiques Financières

Pour cette activité d’apprentissage, l’évaluation a lieu lors d’une épreuve écrite individuelle à la fin du quadrimestre, qui compte pour 100 % de la cote globale.
 
Cette épreuve sera constituée d’exercices ancrés dans le contexte économique et professionnel de la formation où une attention particulière sera portée à l’interprétation des résultats obtenus.
 
En cas de seconde session, l’examen comptera pour 100 % de la note finale.
 
Les critères d’évaluation sont :
-  la logique et la justesse du raisonnement et du calcul ;
-  l’utilisation adéquate des formules en fonction du contexte d’épargne / d’emprunt ;
-  la connaissance approfondie des concepts financiers ;
-  la clarté et la précision du raisonnement et du calcul ;
-  la pertinence des solutions présentées et le sens critique.

En Analyse des comptes
Evaluation unique en janvier  (100 %)
Idem pour septembre (100 %) en cas d'échec en première session.

En Solvabilité et gouvernance des compagnies
L’évaluation a lieu lors d’une épreuve écrite individuelle et unique à la fin de l’activité d’apprentissage.  L’étudiant sera évalué sur la connaissance des concepts fondamentaux ; le raisonnement logique conduisant à la mise en pratique desdits concepts par leur application à des situations concrètes.
 
L’évaluation finale d’une unité d’enseignement s’exprime sous forme d’une note comprise entre 0 et 20.
La cote de l’UE (Unité d’enseignement) correspond à la moyenne arithmétique pondérée (proportionnellement aux ECTS ou aux heures) des cotes des diverses activités d’apprentissage qui constituent l’UE.
Si la cote est égale ou supérieure à 10/20, l'UE est réussie et les crédits sont définitivement acquis.
Si la cote d’au moins une des activités d’apprentissage de l’UE est inférieure ou égale à 7/20, la cote (moyenne arithmétique pondérée) attribuée à l’étudiant pour cette UE ne pourra dépasser 7/20.
Si la cote d’au moins une des activités d’apprentissage de l’UE est supérieure à 7/20, mais inférieure à 10/20, la cote (moyenne arithmétique pondérée) attribuée à l’étudiant pour cette UE ne pourra dépasser 9/20.

Les modalités d’évaluation sont identiques en 2nde session.
 
Sources, références et bibliographie:
En Mathématiques financières
Bernadette Lambillotte, "Mathématiques financières – BAC 2 - Assurances", nouvelle version 2020-2021, AYREL Éditions, Liège, 2020
Slides PowerPoint (basés sur le syllabus) : en complément
Le mensuel "Budgets & Droits"
Les quotidiens l'Écho, le Soir, la Libre Belgique.
Bernadette Lambillotte, avec la collaboration de Ph. Tooth, "Mathématiques financières – BAC 1 – Assurances et Commerce extérieur", version 2020-2021, AYREL Éditions, Liège, 2020

 
En Solvabilité et Gouvernance des compagnies
Notes de cours
Consultation de différents sites Web : Assuralia, BNB, FSMA, SPF Affaires économiques
Rapports relatifs au secteur d’activités
Articles de presse selon l’actualité

En Analyse des comptes annuels
OOGHE H. et VAN WYMEERSCH C : « Traité d’analyse financière… » Ced-Samson et les Presses universitaires de Namur, 1996.
ANTOINE J., DENDAUW C., DEHAN-MAROYE, « Traité de comptabilisation », Editions De Boeck, 2011

ANTOINE J., CORNIL J.P., « Lexique thématique de la comptabilité », Editions De Boeck, 1998
BNB  www.nbb.be/pub/home.htm?l=fr
Site de la Banque National de Belgique, www.bnb.be
Capodici J et Niessen W, Comprenez votre comptable, Editions de la Chambre du Commerce et de l’Industrie, SA Liège, 2004, 337 p.
Michel Daerden, Introduction à l’étude des sociétés, aspects juridiques, comptables, financiers et fiscaux, Labor, 1993
Gillet JP, Ginsburgh V, Michel P et Khrouz F, Comptabilité, Office international de librairie, 1989, 476 p.
Guerra Fabienne, Comptabilité managérial, L’utilisation du système d’information comptable, diagnostic externe, De Boeck, 2004, 248 p.
Guerra Fabienne, Comptabilité managériale, Le système d’information comptable, règles d’évaluation, De Boeck, 2003.
Mandou C., Comptabilité générale de l'entreprise, De Boeck, 2013,
Sion Michel, Réaliser un diagnostic financier, démarches, outils et astuces de l’analyse financière, Dunod, 2017, 219 p.
 
Supports pédagogiques:
En Mathématiques financières
-  Syllabus fourni en début d’année
-  Slides (basés sur le syllabus) : en complément
-  Calculatrice
-  Articles de presse
-  Espace sur la plateforme E-Learning reprenant les solutions des exercices non résolus aux cours et des exemples d’examen
 

En Analyse des comptes
Syllabus à compléter
PCMN

En solvabilité et Gouvernance des compagnies
Notes de cours
Consultation de différents sites Web : Assuralia, BNB, FSMA, SPF Affaires économiques
Rapports relatifs au secteur d’activités
Articles de presse selon l’actualité

 
Logo HELMo Section(s): Fiche descriptive d'une unité d'enseignement
2020-2021
Bachelier en assurances et gestion du risque
Nederlands voor verzekeringen 1
Responsable de l'UE: ROSSEEL Claude
Autres enseignants: Aucun

Institut: Campus Guillemins

Unité obligatoire: Oui

Place dans le programme: 2ème bloc

Langue d'enseignement: Français

Langue d'évaluation: Français

Période de l'année: 1er quadrimestre

Cycle: 1er cycle

Niveau du CEC: Aucun

Identification de l'unité d'enseignement: Non renseigné

Nombre de crédits ECTS: 3,00 crédit(s)

Volume horaire: 28,00 heure(s)

Liste des activités d'apprentissage et leur volume horaire :
Nederlands voor verzekeringen 1 3,00 crédit(s) 28,00 heure(s)
Unités d'enseignement prérequises: Unités d'enseignement corequises:
  • Basis Nederlands 1
Aucune
Modalités exceptionnelles covid-19 :
Evaluation certificative de janvier avec surveillance Zoom via le PC et le smartphone :
- écrit sur HELMO learn (50%)
- oral  (50%)
Objectif(s)
Est visée dans cette UE la communication en tant qu’outil d’intégration dans la vie socioprofessionnelle ainsi que la capacité de comprendre globalement et d'utiliser la langue orale et écrite de niveau A2, dans le cadre de situations diversifiées de la vie courante et socio-professionnelle.  Les activités de communication se focalisent tant sur les savoirs que sur les savoirs faire propres au secteur de l'assurance.
Plus précisément, il s'agira de:
- Comprendre et s'exprimer verbalement et par écrit sur des sujets variés de la vie quotidienne.
- Chercher, traiter et interpréter l'information provenant de sources variées (niveau A2).
- Assimiler et restituer du vocabulaire général et spécialisé.
Acquis d'apprentissage (AA) et compétences :
L’unité d’enseignement vise à permettre à l'étudiant de développer les macro-compétences suivantes :
- Communiquer : écouter, informer, conseiller les acteurs tant en interne qu’en externe;
- Mobiliser les savoirs et savoir-faire propres au domaine des assurances.

L’UE vise par ailleurs à permettre à l’étudiant d’acquérir les Acquis d’apprentissage terminaux (AAT) suivants : 
AAT 1 : Synthétiser les informations reçues, pour ensuite développer une argumentation commerciale performante, adaptée à son interlocuteur, et traiter les éventuelles objections en français, néerlandais (niveau B1) et anglais (niveau B1).
AAT 5 : Rédiger des documents de communication relatifs aux opérations d’assurances, en utilisant des outils de gestion informatisés, dans un langage clair et précis en français, néerlandais (niveau B1) et anglais (niveau B1). 

En fin d’UE, l’étudiant s’exprimera et réagira, tant à l’écrit qu’oralement, dans des situations  diversifiées en relation avec les thèmes issus du monde de l'assurance.
Plus précisément, il s’agira de pouvoir…
  • comprendre les points essentiels d'un discours ou d'une conversation, sur des sujets d'intérêt personnel ou professionnel, si le langage est clair et standard (niveau A2) ;
  • comprendre des documents en rapport avec le thèmes abordés (niveau A2) ;
  • écrire un texte simple, clair et cohérent sur des sujets familiers ou professionnels, expliquer les avantages et inconvénients de différentes possibilités (niveau A2) ;
  • communiquer, avec une aisance correpondant au niveau A2, sur des sujets familiers ou professionnels.

 

Contenu:
Les séquences d'activités pédagogiques visent à activer les quatre macro-compétences linguistiques (compréhension écrite et orale, expression écrite et orale) et s'inscrivent dans le continuum de formation.

Thèmes abordés :
- Vocabulaire général (plateforme Wallangues) : se présenter, parler de ses loisirs, gérér un appel téléphoque, décrire ses acticivités quotidiennes, décrire une habitation,  parler de son emploi.
- Le monde des assurances : principes de l'assurances, calcul de la prime, professions dans le secteur, fraude à l'assurance.
- Grammaire: acquisition et systématisation de structures grammaticales (double infinitif, subordonnée, passif)
Dispositif d'apprentissage:
- Pratique des quatre compétences via un large éventail d'activités pédagogiques (approche interactive, TIC, cours magistral).
- Exercices d'appropriation du vocabulaire et de la grammaire favorisant l'apprentissage par la répétition des diverses notions, exercices oraux sous la forme de jeux de rôle au départ des thèmes abordés.
 
Mode d'évaluation (y compris pondération relative):
1ère session :  
Examen écrit : 70 % 
Examen oral : 30 %  
 
2ème session : 
Examen écrit : 70 % 
Examen oral : 30 %  

Critères d'évaluation : justesse et utilisation à bon escient des structures lexicales et grammaticales visées ci-dessus, aisance d'expression orale, pertinence du contenu.

Crédits acquis de manière définitive.
Supports pédagogiques:
Syllabus « Nederlands  voor verzekeringen 1 », Claude Rosseel, 2020-21
Logo HELMo Section(s): Fiche descriptive d'une unité d'enseignement
2020-2021
Bachelier en assurances et gestion du risque
Nederlands voor verzekeringen 2
Responsable de l'UE: ROSSEEL Claude
Autres enseignants: Aucun

Institut: Campus Guillemins

Unité obligatoire: Oui

Place dans le programme: 2ème bloc

Langue d'enseignement: Français

Langue d'évaluation: Français

Période de l'année: 2ème quadrimestre

Cycle: 1er cycle

Niveau du CEC: Aucun

Identification de l'unité d'enseignement: Non renseigné

Nombre de crédits ECTS: 3,00 crédit(s)

Volume horaire: 28,00 heure(s)

Liste des activités d'apprentissage et leur volume horaire :
Nederlands voor verzekeringen 2 3,00 crédit(s) 28,00 heure(s)
Unités d'enseignement prérequises: Unités d'enseignement corequises:
Aucune
Aucune
Modalités exceptionnelles covid-19 :
Evaluation certificative de janvier :
- écrit sur HELMO learn (30%) + Zoom via le smartphone 
- oral sur Zoom (70%)
Eventuelles connaissances et compétences préalables:
UE "Nederlands voor verekeringen 1" 
Objectif(s)
Est visée dans cette UE la communication en tant qu’outil d’intégration dans la vie socioprofessionnelle ainsi que la capacité de comprendre globalement et d'utiliser la langue orale et écrite de niveau B1, dans le cadre de situations diversifiées de la vie courante et socio-professionnelle.  Les activités de communication se focalisent tant sur les savoirs que sur les savoirs faire propres au secteur de l'assurance.
Plus précisément, il s'agira de:
- Comprendre et s'exprimer verbalement et par écrit sur des sujets d'assurances.
- Chercher, traiter et interpréter l'information provenant de sources variées du secteur de l'assurance.
- Assimiler et restituer du vocabulaire spécialisé.
- Parciciper activement à l'échange linguistique (8 rencontres virtuelles).
Acquis d'apprentissage (AA) et compétences :
L’unité d’enseignement vise à permettre à l'étudiant de développer les macro-compétences suivantes :
- Communiquer : écouter, informer, conseiller les acteurs tant en interne qu’en externe;
- Mobiliser les savoirs et savoir-faire propres au domaine des assurances.

L’UE vise par ailleurs à permettre à l’étudiant d’acquérir les Acquis d’apprentissage terminaux (AAT) suivants : 
AAT 1 : Synthétiser les informations reçues, pour ensuite développer une argumentation commerciale performante, adaptée à son interlocuteur, et traiter les éventuelles objections en français, néerlandais (niveau B1) et anglais (niveau B1).
AAT 5 : Rédiger des documents de communication relatifs aux opérations d’assurances, en utilisant des outils de gestion informatisés, dans un langage clair et précis en français, néerlandais (niveau B1) et anglais (niveau B1). 

En fin d’UE, l’étudiant s’exprimera et réagira, tant à l’écrit qu’oralement, dans des situations  diversifiées en relation avec les thèmes issus du monde de l'assurance.
Plus précisément, il s’agira de pouvoir…
  • comprendre les points essentiels d'un discours ou d'une conversation, sur des sujets d'intérêt personnel ou professionnel, si le langage est clair et standard (niveau A2/B1) ;
  • comprendre des documents relatifs aux assurances IARD ;
  • écrire un texte (lettre et courriel) simple, clair et cohérent sur des sujets familiers ou professionnels (assurances IARD), expliquer les avantages et inconvénients de différentes possibilités.
  • communiquer, avec une aisance correpondant au niveau A2-B1, sur les produits d'assurances étudiés (assurances auto, habitation, familiale, assistance, accidents du travail, gens de maison, protection juridique, data risk). 
  • Rédiger une offre de prix (assurance auto, incendie).
Contenu:
Les séquences d'activités pédagogiques visent à activer les quatre macro-compétences linguistiques (compréhension écrite et orale, expression écrite et orale) et s'inscrivent dans le continuum de formation.

Thèmes abordés :
Le monde des assurances : assurance auto, habitation, familiale, assistance, AT, gens de maison, assurance cyber.
Correspondance commerciale : lettres modèles, exercices de rédaction d'offres
Grammaire: acquisition (adverbes pronominaux) et systématisation de la grammaire du Q1.

Echange linguistique:
- avec l'UCLL (Diepenbeek) : 8 rencontres virtuelles sur Teams
L'échange est obligatoire et le cas pratique à résoudre pendant l'échange sera intégré à la matière de l'examen oral (juin + août).
Dispositif d'apprentissage:
- Pratique des quatre compétences via un large éventail d'activités pédagogiques (approche interactive, TIC, échange).
- Exercices d'appropriation du vocabulaire et de la grammaire dans le syllabus et sur HELMo learn.
- Exercices oraux sous la forme de jeux de rôle au départ des thèmes abordés.
- Exercices de rédaction de courriels et de propositions d’assurances au départ de lettres modèles.
- Echange linguistique avec l'UCLL (campus de Diepenbeek) : pratique du vocabulaire usuel via  des conversations sur Teams, pratique du vocabulaire technique de l'assurance via la résolution d'un cas pratique.
Mode d'évaluation (y compris pondération relative):
1ère session : 
Examen écrit : 70 % 
Examen oral : 30 %  (Cas pratque échange linguistique + Dossier de lecture)

2ème session : 
Examen écrit : 70 % 
Examen oral : 30 %  (Cas pratque échange linguistique + Dossier de lecture)


Critères d'évaluation : justesse et utilisation à bon escient des structures lexicales et grammaticales visées ci-dessus, aisance d'expression orale, pertinence du contenu.

Crédits acquis de manière définitive.
Supports pédagogiques:
Syllabus « Nederlands  voor verzekeringen 2 », Claude Rosseel, 2020-21
Logo HELMo Section(s): Fiche descriptive d'une unité d'enseignement
2020-2021
Bachelier en assurances et gestion du risque
Organisation et gestion d'un bureau d'assurances
Responsable de l'UE: EL-HANI Selim
Autres enseignants: HERRERA Ingrid, RAMIREZ DOMINGUEZ Vanessa, ROSSEEL Claude

Institut: Campus Guillemins

Unité obligatoire: Oui

Place dans le programme: 2ème bloc

Langue d'enseignement: Français

Langue d'évaluation: Français

Période de l'année: 1er quadrimestre, 2ème quadrimestre

Cycle: 1er cycle

Niveau du CEC: Niveau 6

Identification de l'unité d'enseignement: Non renseigné

Nombre de crédits ECTS: 7,00 crédit(s)

Volume horaire: 98,00 heure(s)

Liste des activités d'apprentissage et leur volume horaire :
Droit social 2,00 crédit(s) 28,00 heure(s)
Initiation professionnelle (1 semaine) 1,00 crédit(s) 21,00 heure(s)
Logiciel de gestion d'un bureau de courtage 1,00 crédit(s) 14,00 heure(s)
Marketing 1,00 crédit(s) 14,00 heure(s)
Organisation d'un bureau de courtage et règles de conduite 2,00 crédit(s) 21,00 heure(s)
Unités d'enseignement prérequises: Unités d'enseignement corequises:
Aucune
Aucune
Modalités exceptionnelles covid-19 :
Organisation d'un bureau de courtage et règles de conduite : cours en distanciel via ZOOM durant les périodes de confinement/ Examen ORAL via ZOOM en Janvier 2021. 

Droit social :
- Première session : travail de groupe écrit = 100 % des points (cfr précisions Helmo Learn)
- Seconde session : travail individuel = 100 % des points (cfr précisions Helmo Learn)

BRIO:
Examen sur le logiciel de BRIO à télécharger sur le pc portable (attention, pas de compatibilité avec MAC). Surveillance via TeaMS;

Marketing :
L'évaluation de janvier aura lieu sous forme de travail à réaliser seul ou à deux et à remettre sur Helmo Learn avant le 4 janvier 2021 à 23h59. Le travail consiste en l'analyse d'une entreprise, de son marché et d'une publicité. Ce travail vaut pour 100% de la cote de janvier.
Eventuelles connaissances et compétences préalables:
Droit social : bases du droit privé
Objectif(s)
Logiciel de gestion d'un bureau de courtage : l'objectif est  de former les étudiants à BRIO, logiciel utilisé en bureau de courtage en assurances. La formation se donne sur PC.
Droit social: L’étudiant gère les aspects juridiques du monde du travail, du statut de travailleur salarié ou indépendant. Il applique les notions fondamentales d’assurances nécessaires dans la vie professionnelle, en comptabilité, mais également dans la vie privée.
Marketing : la finalité consiste à maîtriser les concepts de base du marketing et à appliquer ceux-ci dans différents domaines, dont celui des produits financiers et d'assurance.
Organisation d'un bureau de courtage et déontologie: l’étudiant connaîtra le cadre législatif et déontologique qui encadre la profession de courtier en assurances. Il aura une connaissance pratique d’un bureau (création, organisation, gestion) et comprendra la nécessité de respecter les règles de conduite.
Insertion professionnelle: ce stage d'une semaine, qui repose sur une observation active de l'organisation du bureau de courtage et d'une participation aux tâches selon les directives du maître de stage, vise aussi à la prise de conscience de l'existence des soft skills et au développement de celles-ci. A l'issue du stage, l'étudiant fait rapport de ses observations et de son vécu avec précision et rigueur.
Acquis d'apprentissage (AA) et compétences :
L’UE vise par ailleurs de permettre à l'étudiant d’acquérir les Acquis d’apprentissage terminaux (AAT) suivants :
- S’insérer dans son milieu professionnel et s’adapter à son évolution
- Communiquer : écouter, informer, conseiller les acteurs tant en interne qu’en externe
- Mobiliser les savoirs et savoir-faire propres au domaine des assurances
- S’organiser : structurer, planifier, coordonner, gérer de manière rigoureuse les actions et les tâches liées à sa mission


Logiciel de gestion d'un bureau de courtage :
L'étudiant connaîtra et pourra appliquer les règles législatives et/ou sectorielles relatives à la création et à la gestion d'un bureau de courtage.
Il pourra compléter avec un client la fiche légale, le devoir d’information, le fiche vie, etc.
Il aura une connaissance du processus complet de la visite d’un client/prospect pour l’établissement d’une offre d’assurances jusqu’à la conclusion du contrat :
  • données du preneur et du risque à récolter,
  • intégration de l’objet de risque et du contrat dans brio,
  • utilisation du multi tarificateur,
  • négociations/relations avec les compagnies d’assurances,
  • gestion du bloc retour de la compagnie,
  • présentation des offres au client,
  • validation et vérification du contrat
  • diverses correspondances,
  • signature électronique, etc.

Droit social :
L’étudiant :
  • Maîtrise le fonctionnement des institutions sociales au sein d’une entreprise.
  • Maîtrise les principales règles relatives au contrat de travail.
  • Différencie les différents types de contrats de travail en les analysant.
  • Comprend le rôle d’un secrétariat social et les explications données par celui-ci. (il développe un esprit critique, constructif, éthique et civique)
  • comprend quelques règles de sécurité sociales belges.
Marketing :
A l’issue du cours, l'étudiant sera capable de :
- expliquer ce qu’on entend par marketing ;
- comprendre l’utilité du marketing en général et dans le domaine des services, dont les produits financiers et d'assurance en particulier;
- expliquer et appliquer quelques techniques propres au marketing.

Organisation d'un bureau de courtage :
L'étudiant connaîtra et pourra appliquer les règles législatives et/ou sectorielles relatives à la création et à la gestion d'un bureau de courtage. 
Il pourra compléter avec un client la fiche légale, le devoir d’information, la fiche vie.
Il aura une connaissance du processus complet de la visite d’un client/prospect pour l’établissement d’une offre d’assurances jusqu’à la conclusion du contrat.
Principaux thèmes:
  • distributeurs d'assurance,
  • rachat d'un bureau d'assurances,
  • devoir d'information,
  • données du preneur et du risque à récolter,
  • intégration de l’objet de risque et du contrat dans Brio,
  • maîtrise des garanties principales en auto et incendie,
  • utilisation du multi tarificateur,
  • négociations/relations avec les compagnies d’assurances,
  • gestion du bloc retour de la compagnie,
  • présentation des offres au client,
  • validation et vérification du contrat,
  • diverses correspondances,
  • signature électronique,
  • mise en pratique du cas d’un prospect en assurance auto et incendie (de la réception du client au bureau à la remise d’un contrat en bonne et due forme),

Insertion professionnelle :
A l'issue des 5 jours de stage (1 - 5 février), l'étudiant...
- pourra se faire une idée la plus authentique possible de la profession d'agent ou courtier en assurances ;
- sera familiarisé au fonctionnement d’un bureau de courtage ou d'une agence ;
- synthétisera, sous forme de rapport, les différentes activités et observations, qu'il reliera aux notions théoriques enseignées ;
- fera le point sur l’acquisition de compétences personnelles et comportementales (« soft skills) ».

 
Contenu:
Par le biais de cette Unité d'Enseignement, l'étudiant pourra appréhender les principaux aspects du fonctionnement d'un bureau d'intermédiaire en assurances : informatique, législation sociale, respect de règles de conduite du secteur, déontologie, marketing. L'immersion professionnelle réalisée fin janvier permettra à l'étudiant de confronter la théorie à la pratique et de découvrir le fonctionnement d'un bureau d'assurances.

Dispositif d'apprentissage:
Droit social : contenu
MODULE 1 : NOTION DE DROIT SOCIAL 
MODULE 2 : LES INSTUTIONS SOCIALES
MODULE 3 : LES SOURCES
MODULE 4 : LES JURIDICTIONS SOCIALES
MODULE 5 : LA SECURITE SOCIALE
MODULE 6 : LES CONTRATS DE TRAVAIL DU TRAVAILLEUR SALARIE / LE TRAVAILLEUR INDEPENDANT
MODULE 7 : LE COVID-19 : ACTUALITE
Dispostif d'apprentissage:
Pédagogie active

Marketing: contenu
Fondements du marketing :
- définitions du marketing
- marketing management
- les optiques des activités de marketing
- le plan stratégique d’activité
Marketing des services :
- fondements théoriques
- applications

Dispositif d'apprentissage:
- Exposés sur base de notes de cours remises aux étudiants
- Exercices en classe en vue d’appliquer certaines techniques

Organisation d'un bureau de courtage et déontologie : contenu
- Introduction
- Règles de conduite de l’intermédiaire
- Distribution de l'assurance : loi sur l'intermédiation, réglementation sur le blanchiment des capitaux,  devoir d'information, analyse du marché, canaux de distributions
- Installation d'un bureau de courtage
- Structure et définition des fonctions d'un bureau de courtage
- Informatique, analyse des besoins, types de programmes, évolution dans le domaine
- Partenariat bureau de courtage
- Plaquette de présentation du courtier – Féprabel Liege
- Contacts avec les compagnies
- Avenir de bureau de courtage


Dispositif d'apprentissage:
Cours interactif avec support de slides + exercices pratiques réalisés en classe
 



Insertion professionnelle:
"Learning by doing" : stage en milieu professionnel (5 journées de stage chez un intermédiaire d'assurances à effectuer pendant  le congé d'automne, les vacances de Noël ou la semaine précèdant le début du deuxième quadrimestre). La supervision est du ressort du chargé de mission (volet pédagogique) et du secrétariat de section (volet administratif).




 
Mode d'évaluation (y compris pondération relative):
La note de l’UE consiste en une moyenne arithmétique pondérée (au prorata des crédits) des notes obtenues aux quatre activités d’apprentissage. 

Droit social :
- Première session : travail de groupe
 écrit = 100 % des points
- Seconde session : travail individuel = 100 % des points

Organisation d'un bureau de courtage et déontologie: examen écrit = 100 %
Logiciel de gestion d'un bureau de courtage : examen sur ordinateur  = 100 %
Marketing : examen écrit = 100 %
Insertion professionnelle : évaluation par le maître de stage (50 %)  -  rapport  (50%)
   NB: le rapport ne sera pas évalué si la cote du stage est < 10/20

Les modalités d’évaluation sont identiques en 2ème session. Un report de notes d'une session à l'autre sera applicable pour la (les) activité(s) réussies en juin.
Attention, si la cote d’au moins une des activités d’apprentissage de l’UE est inférieure ou égale à 7/20, la cote  attribuée pour cette UE ne pourra dépasser 7/20. Si la cote d’au moins une des activités d’apprentissage de l’UE est supérieure à 7/20, mais inférieure à 10/20, la cote pour cette UE ne pourra dépasser 9/20.
Sources, références et bibliographie:
Droit social
- Droit de la sécurité sociale, P. Blondiau, UCL
-Guide de la réglementation sociale pour les entreprises
- Assuralia
- FSMA
- Journal des tribunaux
- Jurisprudence de Liège, Mons et Bruxelles
- L’Echo
- Pages économiques du Soir, de la Libre et de Trends
-Socialweb

Marketing
- « Marketing Management » Kotler et Dubois, Publi Union
- Sites internet et articles de presse
Supports pédagogiques:
Droit social : Notes de cours ( Helmo Learn)
Marketing : notes de cours, sites internet, articles de presse
Organisation d'un bureau de courtage et déontologie : support ppt et notes des étudiants
Insertion professionnelle : Vade mecum disponible sur la plateforme
Logo HELMo Section(s): Fiche descriptive d'une unité d'enseignement
2020-2021
Bachelier en assurances et gestion du risque
Placements financiers
Responsable de l'UE: LAMBILLOTTE Bernadette
Autres enseignants: MAHY Philippe

Institut: Campus Guillemins

Unité obligatoire: Oui

Place dans le programme: 2ème bloc

Langue d'enseignement: Français

Langue d'évaluation: Français

Période de l'année: 2ème quadrimestre

Cycle: 1er cycle

Niveau du CEC: Niveau 6

Identification de l'unité d'enseignement: Non renseigné

Nombre de crédits ECTS: 6,00 crédit(s)

Volume horaire: 56,00 heure(s)

Liste des activités d'apprentissage et leur volume horaire :
Planification financière 3,00 crédit(s) 28,00 heure(s)
Stratégie de placements 3,00 crédit(s) 28,00 heure(s)
Unités d'enseignement prérequises: Unités d'enseignement corequises:
Aucune
Aucune
Eventuelles connaissances et compétences préalables:
Calcul de l'intérêt simple, de l'intérêt composé et des annuités constantes
Objectif(s)
L’unité d’enseignement vise à maîtriser certaines formules de placement originales et actuelles, à apprécier leur rendement, ainsi qu’à calculer la rentabilité des investissements.
Elle vise également à maîtriser les différents actifs financiers en structure bancaire et en produits d’assurances, les techniques de transmission patrimoniale en produits bancaires et d’assurances, les notions juridiques telles que contrat de mariage, différentes formes de legs, et l'analyse des ratios utilisés pour les S.I.Ca.V.  De même, elle vise à mieux connaitre la fiscalité des produits de placement bancaire et d’assurances.
 
Acquis d'apprentissage (AA) et compétences :
L’unité d’enseignement vise à permettre aux étudiants d’acquérir les macro-compétences suivantes, à savoir : analyser les données utiles à la réalisation de sa mission en adoptant une démarche systémique, et s’organiser (structurer, planifier gérer de manière rigoureuse les tâches liées à sa mission).

L’UE concourt par ailleurs à permettre à l’étudiant d’acquérir les Acquis d’apprentissage terminaux (AAT) suivants : 
- Identifier, apprécier, réduire et tarifer les risques auxquels sont exposés les particuliers et les entreprises.
- Conseiller les candidats-assurés en leur proposant les produits d’assurances en adéquation avec leurs besoins et les risques encourus. 

En Planification financière, l'étudiant sera en mesure de/d'...
- identifier et caractériser les actifs de base.
- analyser une sicav et de reconnaitre les actifs et le style de gestion.
- lire et d’interpréter les ratios les plus important sur une fiche technique
- conseiller un client sur les implications de son régime matrimonial sur sa succession
- formuler la procédure d’une donation mobilière
- construire un contrat d’assurance vie en tenant compte de la situation familiale et patrimoniale du client
- expliquer au client l’application de la fiscalité sur son produit d’investissement qu’il soit une sicav ou un contrat d’assurance
- interpréter les principaux indicateurs économiques afin de comprendre et expliquer les tendances financières
- Identifier les signaux d’une opération financière suspecte
- élaborer un portefeuille en tenant compte des contraintes Mifid

En Stratégie des placements, au terme de l'activité, l'étudiant sera capable de :
- calculer le montant des intérêts nets sur différents carnets de dépôts (avec versements supplémentaires ou retraits) ; 
- calculer le taux de rentabilité interne en matière d’investissements ;
- comprendre l'organisation des marchés financiers et le vocabulaire qui s'y rapporte,
- lire la cote des obligations, et maîtriser les différentes notions suivantes les concernant (définition, formes, prix d'achat et de vente selon le marché primaire ou secondaire, risques inhérents à la possession d'une obligation, reverse convertible, rendement et return) ;
- calculer le taux de revient actuariel des différents placements ;
- adapter un placement au profil d'un investisseur, et cela, compte tenu de l'environnement économique ;
- conseiller et choisir, parmi les obligations proposées, un placement fiscalement intéressant adapté au profil et aux besoins d'un épargnant, et pouvoir en apprécier le rendement et le return (et cela, compte tenu de l'évolution de l'inflation).
<!--[if !supportLineBreakNewLine]-->

 
Contenu:
Fonctionnement approfondi des outils financiers et économiques liés au monde des assurances.
Dispositif d'apprentissage:
Planification financière : contenu
•Connaissance des actifs de base
•Intégration dans les produits bancaires et d'assurance
•Mathématiques financières : mesures de rentabilité
•La fiscalité : nouveautès 2015: Directive européenne sur l'épargne - Loi anti-abus
•Analyse macro-économique
•Plannification patrimoniale : outils de transmission
•Construction d'un portefeuille
•Analyse des fiches techniques: Sicavs
•(Anti)Blanchiment


Stratégie des placements : contenu

Module 1 – Le compte d’épargne
Taux de base et de prime de fidélité ; sur base d’une ligne du temps, pouvoir
compléter les dates-valeur du taux de base, de la prime de fidélité P.F., et pouvoir calculer les montants des intérêts pendant plusieurs années avec ou sans retrait, avec ou sans précompte mobilier ; et sur base du montant des intérêts bruts de différents carnets, pouvoir
calculer le montant du précompte mobilier et/ou des intérêts nets – Paiement par trimestre – Commentaires – Exercices
    
Module 2 – La rentabilité des investissements
Définitions : montant de l'investissement, Cash-Flow net annuel, valeur résiduelle des actifs investis, taux de rendement minimal – Calcul de la valeur actuelle nette (V.A.N.) – Taux de rentabilité interne – Applications et applications supplémentaires – Testons nos compétences 

Module 3 – Étude de quelques placements : les obligations
Introduction : les obligations nationales, les euro-obligations – Le marché des obligations, marché primaire, marché secondaire, aperçu de la presse financière, forme des titres et compte-titres – Les risques attachés à une obligation – Négociation d’une obligation sur le marché secondaire – Rendement et Return d’une obligation – Current yield ou rendement immédiat ou rendement du coupon, Yield to maturity ou return actuariel – La Reverse Convertible ou Convertible Inverse et sa variante : l’obligation Index Linked – Exercices
 
Module 4 – Étude de quelques placements : les S.I.Ca.V.
Introduction – Forme – Types de S.I.Ca.V. – S.I.Ca.V. monétaires, d’actions, d’obligations, mixtes, d’indice – Calcul de la valeur d’achat et de revente d’une S.I.Ca.V. – Dématérialisation des titres – Avantages et inconvénients des S.I.Ca.V.  – Le choix d’une S.I.Ca.V. – Applications et applications supplémentaires – Testons nos compétences – Recherche Internet
  
Module 5 – Questions pour réviser et cas pratiques

Méthode d'apprentissage
  • Pédagogie participative ;
  • Théorie ex cathedra, lecture d'articles de presse, recherches sur internet, exercices résolus en présentiel ;
  • Exposé magistral avec questionnement des étudiants à partir de documents bancaires et extraits de presse ;
  • Résolution collective de nombreux exercices en présentiel ;
  • Mise à disposition d'exercices supplémentaires et correction individualisée sur demande.
 
 
Mode d'évaluation (y compris pondération relative):
Évaluation différenciée par activité d’apprentissage:

- Planification financière : examen écrit (100%)
- Stratégie des placements : examen écrit (100%)

L’évaluation finale de l’unité d’enseignement (UE) s’exprime sous forme d’une note  comprise entre 0 et 20. La cote de l’UE correspond à la moyenne arithmétique pondérée (proportionnellement aux crédits) des cotes des diverses activités d’apprentissage qui constituent l’UE.
 
 Les critères d’évaluation sont :
-  la logique et la justesse du raisonnement et du calcul ;
-  l’utilisation adéquate des formules en fonction du contexte d’épargne / d’emprunt ;
-  la connaissance des concepts fondamentaux ;
-  la clarté et la précision du raisonnement et du calcul ;
-  la pertinence des solutions présentées et le sens critique ;
-  et la globalisation des connaissances juridiques, financières et fiscales. 

Si la cote d’au moins une des activités d’apprentissage est inférieure ou égale à 7/20, la cote de l’UE ne pourra dépasser 7/20. Si la cote d’au moins une des activités d’apprentissage est supérieure à 7/20, mais inférieure à 10/20, la cote de l’UE ne pourra dépasser 9/20.

Les modalités d’évaluation sont identiques en seconde session.
Sources, références et bibliographie:
En Stratégies des placements :
Bernadette Lambillotte, "Stratégies des placements – BAC 2 – Assurances", version 2018-2019, AYREL Éditions, Liège, 2018
Le mensuel "Budgets & Droits".
Les quotidiens l'Echo, le Soir et la Libre Belgique.

En Planification financière :
Notes de cours du Service de formation d’Axa Banque et Assurances.
Le quotidien l'Echo
Supports pédagogiques:
En stratégies des placements :
-  Syllabus fourni en début d’année
-  Calculatrice
-  Articles de presse

En Planification financière :
-  Copie des slides remis au fur et à mesure des cours donnés, syllabus.
-  Calculatrice
-  Articles de presse : journal l’Echo
-  Livre : Assurances et placement  Paul Van Eesbeeck et Jos Ruysseveldt
-  Livre : Fiscalité Lieve Van Belleghem