Cette page est compatible avec la fonction "Imprimer" de votre navigateur Web.
Les navigateurs Google Chrome et Opera proposent l'enregistrement au format PDF via leur menu d'impression. Le logiciel libre PDFCreator s'utilise comme une imprimante virtuelle pour enregistrer la page au format PDF.
Logo HELMo Section(s): Fiche descriptive d'une unité d'enseignement
2020-2021
Bachelier en coopération internationale
Communication en 2ème langue étrangère
Responsable de l'UE: PROESMANS Maxim
Autres enseignants: Aucun

Institut: Campus Guillemins

Unité obligatoire: Oui

Place dans le programme: 2ème bloc

Langue d'enseignement: Français

Langue d'évaluation: Français

Période de l'année: 1er quadrimestre, 2ème quadrimestre

Cycle: 1er cycle

Niveau du CEC: Aucun

Identification de l'unité d'enseignement: Non renseigné

Nombre de crédits ECTS: 6,00 crédit(s)

Volume horaire: Non renseigné

Liste des activités d'apprentissage et leur volume horaire :
Espagnol langue choix 6,00 crédit(s) 75,00 heure(s)
Néerlandais langue choix 6,00 crédit(s) 75,00 heure(s)
Unités d'enseignement prérequises: Unités d'enseignement corequises:
  • Communication en langue étrangère
Aucune
Modalités exceptionnelles covid-19 :
Espagnol

La répartition des points
Pas de modifications.

Déroulement
Les évaluations auront lieu via Teams, Moodle et/ou Forms. L'emploi de la caméra et le micro pendant tout l'examen sera obligatoire.


Néerlandais

La matière ainsi que les modalités d'évaluation (Teams) seront communiquées aux étudiants par leur professeur. Un sondage sera mis en ligne sur Helmo Learn pour constituer une liste de passage de l'examen oral.

Première session
Examen écrit/oral de janvier : (sous visioconférence)

Contenu
  • Grammaire : théorie + exercices
  • Thèmes (modules) : vocabulaire + exercices de traduction
  • Portefeuille de textes : expression orale sur base de vos articles choisis

     
Déroulement

Il s'agira d'un examen oral d’environ 30 minutes par visioconférence, avec partage de questionnaire sur écran. La modification du fond d'écran n'est en aucun cas autorisée. L'emploi de la caméra et le micro pendant tout l'examen sera obligatoire.
 
L'inscription à cet examen se fera via un sondage sur Helmo Learn, qui sera mis en ligne en temps voulu par votre professeur. La matière pour l'examen sera postée sur la plate forme Helmo Learn.
 
Critères d'évaluation
 
Justesse et utilisation à bon escient des structures lexicales et grammaticales visées ci-dessus, aisance d'expression orale, pertinence du contenu.
Crédits acquis de manière définitive.
Seuil de réussite: 10/20
 
Eventuelles connaissances et compétences préalables:
Le cours d'espagnol est donné par Madame Myriam YARANGA, professeur à HEPL.
Le cours de néerlandais est donné par Monsieur Maxim PROESMANS, professeur à HELMo.

Le suivi de cette UE est subordonnée à la réussite de l'UE linguistique similaire du bloc 1.
Objectif(s)

Néerlandais :

1. Cerner les points essentiels d’un discours dans un langage clair, simple et technique de base ;
2. Interagir dans un discours simple et cohérent relevant de situations courantes et techniques de base ;
3. Distinguer les points essentiels d’un document dans un langage clair, simple et technique de base ;
4. Préparer et rédiger un texte dans un langage simple et cohérent sur des sujets familiers et techniques de base.

 

Espagnol :

  Le cours de langue espagnole en deuxième année se compose principalement des objectifs suivants:

1. D’une part, il vise à acquérir les notions de base des principes grammaticaux ainsi que l'apprentissage des éléments indispensables à une bonne communication.
2. D'autre part, il est centré sur l'apprentissage du vocabulaire de base, à travers une série de thèmes. Une attention certaine sera portée à l'expression écrite afin de produire des écrits simples, clairs et efficaces.
3. Le renforcement de l'autonomie à l'apprentissage via l'informatique et autres outils mise en place en première année.

Acquis d'apprentissage (AA) et compétences :
Espagnol : Au terme du cours de langue espagnole, Bloc 2, l’étudiant aura idéalement atteint au moins le niveau B1+ et sera capable de : - appliquer l'ensemble des règles grammaticales. Utiliser, reformuler en espagnol (définitions, synonymes, paraphrases…) du vocabulaire général, idiomatique et technique dans différents domaines et registres. - Lire le langage corporel d'autrui et prendre conscience du sien afin de réagir au mieux dans les différentes situations professionnelles. - Lire, préparer et analyser des textes authentiques complexes en rapport avec l’actualité et le métier, en extraire des informations nuancées et les reformuler en vue de répondre à des questions dans un espagnol structuré, précis et grammaticalement correct.
- Rédiger des messages écrits complexes à des fins professionnelles de type e-mails, des rapports, des résumés dans un espagnol formel et grammaticalement correct. - Établir une communication orale élaborée, soit spontanée dans une langue claire, compréhensible et au vocabulaire approprié et nuancé avec un interlocuteur natif, soit préparée dans le cadre d'une négociation ou d’une présentation orale sur un sujet en lien avec la culture ou la coopération internationale. - Reformuler ou retranscrire des extraits complexes de documents audio et vidéo authentiques.
Néerlandais : - Cerner les points essentiels d’un discours dans un langage clair, simple et technique de base ; - Interagir dans un discours simple et cohérent relevant de situations courantes et techniques de base ; - Distinguer les points essentiels d’un document dans un langage clair, simple et technique de base ; - Préparer et rédiger un texte dans un langage simple et cohérent sur des sujets familiers et techniques de base

Compétences  et Capacités

S’insérer dans son milieu professionnel et s’adapte r à son évolution

- Travailler, tant en autonomie qu’en équipe, dans le respect de la culture de l’entreprise
- Adopter une attitude éthique et respecter les codes déontologiques.
- Identifier ses besoins de développement et s’inscrire dans une démarche de formation permanente

Communiquer : écouter, informer, conseiller tant en interne qu’en externe
- Rédiger des synthèses et des documents structurés adaptés au destinataire
- Fédérer, négocier et argumenter
- Pratiquer l’écoute et l’empathie
- Exploiter les outils informatiques axés sur la communication

Mobiliser les savoirs et savoir-faire techniques pr opres à la coopération internationale
Exploiter les techniques de la recherche documentai re et les outils du traitement de l'information, notamment pour l'interprétation et la présentation des données.

Analyser les données utiles à la réalisation de sa mission en adoptant une démarche systémique
Discerner les modèles économiques, politiques et culturels

S'organiser : structurer, planifier, coordonner et gérer de manière rigoureuse les actions et les tâches liées à sa mission
- Gérer des ressources humaines en contexte multiculturel
- Gérer des interrelations complexes, y compris entre les acteurs du projet et les institutions
Contenu:
Néerlandais :

I    Thèmes
(sous réserve de modifications)
Module 1 AZG       
Module 2 Klimaatveranderingen
Module 3 Caritas
Module 4 Meer hoofddoek, meer moskee
Module 5 Vluchtelingen Vlaanderen
Module 6 Peru Mama Alice
Module 7 Zo ziet de stad van de toekomst uit
Module 8 Projectvoorstellen van Ondernemers voor ondernemers
(liste non exhaustive)

Module Presenteren
Module Vergaderen
 
II   Grammaire
(sous réserve de modifications)
1. Le verbe
2. La voix passive
3. Adverbes pronominaux
4. Le nom
5. Les numéraux
6. Les pronoms relatifs
7. Les mots possessifs
8. Les mots démonstratifs
9. Les prépositions
10. Formation des mots
11. Les mots indéfinis
12. Les mots interrogatifs
(liste non exhaustive)
 
Espagnol :
I   Thèmes
1. Le caractère espagnol et les stéréotypes
2. L'environnement, le temps et le climat
3. Le corps, la médicine, les maladies
4. Le commerce équitable, l’argent, la banque et les formes de payement
5. Le monde du travail, le CV et la lettre de motivation
6. La ville
7. Les aliments et le restaurant
8. L’école, l’éducation et les styles d’apprentissage
9. Les voyages.
10. L'immigration
11. La description physique
12. La musique populaire
13. La solidarité et les sociétés modernes
14. L’économie mondiale
15. L'Espagne et l'Amérique latine (civilisations, culture, traditions, etc.).
16. La coopération en Amérique latine

II   Grammaire
  1. Les verbes ser et estar
  2. Le subjonctif
  3. L'impératif
  4. Les temps du passé
  5. L'impersonnalité
  6. La voix passive
7. Le subjonctif parfait
8. La phrase relative
9. Emplois du futur et du conditionnel pour exprimer l’hypothèse
10. La phrase conditionnelle
11. La concordance des temps
12. Le subjonctif imparfait
13. Les périphrases
14. Por y para
 
Dispositif d'apprentissage:

Cours magistraux
Travaux pratiques ou dirigés
Séminaires ou ateliers

Autres méthodes

Ces cours sont composés de différentes phases d'enseignement : cours magistraux, activités pratiques à domicile et en classe, séances de débriefing et de commentaires sur les travaux réalisés. Ils permettent également de fournir aux étudiants une série de modèles commentés qui leur serviront dans le cadre de leur pratique professionnelle.

Ces cours sont donc conçus essentiellement comme des cours d'activités pratiques, à la fois dirigées et, dans la mesure du possible, interactives. Ces objectifs ne pourront être rencontrés que si les étudiants sont acteurs de leur apprentissage (participation active au cours, préparations à domicile, étude régulière).

Mode d'évaluation (y compris pondération relative):
Espagnol
Interrogations de janvier
Modalité Répartition Mode Tous les groupes sont concernés
Interrogation de janvier 25/100 Interro Tous les groupes


1e session
Modalité Répartition Mode Tous les groupes sont concernés
Examen écrit 25/100 Exam Tous les groupes
Examen oral 25/100 Exam Tous les groupes
Evaluation continue 25/100 EC Tous les groupes


2e session
Modalité Répartition Mode Tous les groupes sont concernés
Examen écrit 50/100 Exam Tous les groupes
Examen oral 50/100 Exam Tous les groupes



Néerlandais


Des évaluations régulières (tests écrits et oraux) s’ajouteront à une épreuve complète en 1e et en 2e sessions. Les résultats sont systématiquement remis aux étudiants.
Janvier :
  • Travail journalier (TJ) : 10%
  • Examen écrit : 60%
  • Examen oral :30%
 
Juin :
  • Note de janvier : 20%
  • Travail journalier (TJ) : 10%
  • Examen écrit : 40%
  • Examen oral : 30%
 
Septembre :
  • Examen écrit : 60%
  • Examen oral : 40%

L’évaluation finale d’une unité d’enseignement s’exprime sous forme d’une note  comprise entre 0 et 20.
  • La cote de l’UE (Unité d’enseignement) correspond à la moyenne arithmétique pondérée (proportionnellement aux heures de chaque AA dans l'UE) des cotes des diverses activités d’apprentissage qui constituent l’UE.
  • Si la cote d’au moins une des activités d’apprentissage de l’UE est inférieure ou égale à 7/20, la cote (moyenne arithmétique pondérée) attribuée à l’étudiant pour cette UE ne pourra dépasser 7/20.
  • Si la cote d’au moins une des activités d’apprentissage de l’UE est supérieure à 7/20, mais inférieure à 10/20, la cote (moyenne arithmétique pondérée) attribuée à l’étudiant pour cette UE ne pourra dépasser 9/20.
Sources, références et bibliographie:
Espagnol

Voir syllabus

Néerlandais

Voir syllabus et HELMo Learn (page du cours)
Logiciel en ligne : Dutch With Ambition
Ouvrage de référence : Grammaire illustrée du néerlandais de Gaston Rosen
 
Supports pédagogiques:
Lengua Española - Bachelier en Coopération Internationale
  • Yaranga Alejandro Miryam

Néerlandais

- Syllabus
- Documents mis en ligne sur HELMo Learn
- Vidéos et articles de presse présentés par des étudiants suivis de discussions en classe

Logo HELMo Section(s): Fiche descriptive d'une unité d'enseignement
2020-2021
Bachelier en coopération internationale
Economie du développement et communication orale professionnelle
Responsable de l'UE: MERNIER Amélie
Autres enseignants: Aucun

Institut: Campus Guillemins

Unité obligatoire: Oui

Place dans le programme: 2ème bloc

Langue d'enseignement: Français

Langue d'évaluation: Français

Période de l'année: 1er quadrimestre

Cycle: 1er cycle

Niveau du CEC: Niveau 6

Identification de l'unité d'enseignement: Non renseigné

Nombre de crédits ECTS: 6,00 crédit(s)

Volume horaire: 60,00 heure(s)

Liste des activités d'apprentissage et leur volume horaire :
Communication orale professionnelle 2,00 crédit(s) 15,00 heure(s)
Economie du développement - Approche marketing 4,00 crédit(s) 45,00 heure(s)
Unités d'enseignement prérequises: Unités d'enseignement corequises:
Aucune
Aucune
Modalités exceptionnelles covid-19 :
Communication orale professionnelle: l'examen aura lieu en distanciel sur Teams (dossier du travail de groupe à déposer dans un dossier partagé en ligne).
Economie du développement- approche marketing: travail écrit 100% (ledit dossier)
 
Eventuelles connaissances et compétences préalables:
Le programme de cours est coorganisé entre HELMo et HEPL. Les horaires sont adaptés en conséquence.
L'AA Economie du développement - Approche marketing est donnée par Madame Sandra LANDRES, professeur à HEPL et responsable effective de l'UE
L'AA Communication orale professionnelle est donnée par Madame Hélène DAMUSEAU, professeur à HEPL.
 
Objectif(s)

Communication orale professionnelle
 

L'AA a pour objectif d'accompagner les étudiants à développer leur capacités à communiquer de manière profesionelle et partant, à mobiliser les différents savoirs et savoirs faires du communicant dans un contexte de la coopération internationale.


Economie du développement - Approche marketing

 - Définir le marketing et sa fonction au sein de l’organisation, y compris dans sa perspective historique et critique ;
- Appliquer les techniques de segmentation ;
- Mesurer les performances de l'organisation ;
- Concevoir, dans les grandes lignes, la stratégie de marketing opérationnel ;
- Analyser les marchés et la concurrence selon différents outils.
 

Acquis d'apprentissage (AA) et compétences :

Communication orale professionnelle

Au terme de l'AA, l'étudiant aura acquis en tout en partie les compétences et capacités suivantes:

Capacités Compétences
- Fédérer, négocier et argumenter.
- Pratique l’écoute et l’empathie.
Compétence 2 : communiquer : écouter, informer, conseiller tant en interne qu’en externe
- Appliquer les techniques d’animation de groupe, notamment en situation locale. Compétence 3 : mobiliser les savoirs et savoir-faire techniques propres à la coopération internationale


Economie du développement - Approche marketing

Au terme de l'AA, l'étudiant aura acquis en tout ou en partie les compétences et capacités suivantes :
 

Capacités Compétences
Discerner les modèles économiques, politiques et culturels Analyser les données utiles à la réalisation de sa mission en adoptant une démarche systémique
Pratiquer l’écoute et l’empathie Communiquer : écouter, informer, conseiller tant en interne qu’en externe
Exploiter les outils informatiques axés sur la communication Communiquer : écouter, informer, conseiller tant en interne qu’en externe
Travailler tant en autonomie qu’en équipe, dans le respect de la culture de l’entreprise S'insérer dans son milieu professionnel et s’adapter à son évolution
Rédiger des synthèses et des documents structurés adaptés au destinataire Communiquer : écouter, informer, conseiller tant en interne qu’en externe
Gérer des ressources humaines en contexte multiculturel S'organiser :structurer, planifier, coordonner et gérer de manière rigoureuse les actions et les tâches liées à sa mission
Concevoir et développer des projets Analyser les données utiles à la réalisation de sa mission en adoptant une démarche systémique


Contributions au profil de compétences de la formation

Au terme de l'UE, l'édudiant aura développé les compétences suivantes :

S’insérer dans son milieu professionnel et s’adapter à son évolution
- Travailler, tant en autonomie qu’en équipe, dans le respect de la culture de l’entreprise
- Adopter une attitude éthique et respecter les codes déontologiques.
- Développer une approche responsable, critique et réflexive des pratiques professionnelles

Communiquer : écouter, informer, conseiller tant en interne qu’en externe
- Rédiger des synthèses et des documents structurés adaptés au destinataire
- Fédérer, négocier et argumenter
- Assurer un rôle de médiateur
- Pratiquer l’écoute et l’empathie

Mobiliser les savoirs et savoir-faire techniques propres à la coopération internationale
- Situer les acteurs de la coopération internationale au développement, le paysage institutionnel et associatif y afférent et les outils méthodologiques utiles.
- Identifier les sources potentielles de financement et les contraintes y afférentes.
- Exploiter les techniques de la recherche documentaire et les outils du traitement de l'information, notamment pour l'interprétation et la présentation des données.

Analyser les données utiles à la réalisation de sa mission en adoptant une démarche systémique
- Discerner les modèles économiques, politiques et culturels
- Identifier les besoins, les moyens et les potentialités en contexte

S'organiser : structurer, planifier, coordonner et gérer de manière rigoureuse les actions et les tâches liées à sa mission
- Gérer les plannings et assurer le suivi des différents projets
- Organiser et tenir à jour les différentes sources d ’information
- Classer, ordonner, coordonner des informations
- Gérer une équipe et favoriser les collaborations a u sein du service ou du département

 

Contenu:
Communication orale professionnelle
 
Le cours de communication orale professionnelle a pour objectif de voir ou/et de revoir les principes de base de la communication orale (verbale et non verbale) en guise de préambule à l’étude de deux situations de communication spécifiques : la négociation par téléphone (le télémarketing) et la gestion de réunions. Des techniques utiles en pareilles situations seront également abordées : communication non violente, techniques de négociation et d’argumentation, techniques d’animation de réunion... En outre, les techniques vues à propos des écrits de sensibilisation au 1er bloc seront revues et adaptées à l’oral. Les étudiants devront être capables d’établir des liens avec d’autres matières lorsqu’elles s’y prêtent : par exemple, il va sans dire qu’ils devront pouvoir rédiger le compte-rendu d’une réunion.

Economie du développement - Approche marketing

Définition du marketing, évolution du concept au fil du temps, différentes optiques.
La démarche marketing ; le marketing stratégique et opérationnel et le processus de décision.
La consommation et le mode d'organisation sociale.
Les besoins du consommateur.
Les motivations, les mobiles d'achat, les freins, les attitudes, les opinions, les risques perçus et les attentes/performances.
Le marché (potentiel, réel, ...) ; les différents types de marché.
La démarche de segmentation, les différents types de segmentation, les conditions d'une segmentation efficace. Différenciation et positionnement.
Le Mix en marketing, prix (calcul, stratégies), produit (définition, gamme, portefeuille produits), promotion (outils, stratégie), place (réseaux de distribution).
Les outils d’analyse : Le cycle de vie du produit. La loi d'expérience, BCG, Porter, SWOT.
 
Dispositif d'apprentissage:
Communication orale professionelle

- Théorie ex cathedra ;
- Jeux de rôles
- Exercices divers

Economie du développement - Approche marketing

- Cours magistraux
- Travaux pratiques
 
Mode d'évaluation (y compris pondération relative):
Communication orale professionnelle

- Evaluation continue intégrée et examens séparés.
 Les modalités d’évaluation seront identiques en cas de deuxième session.


Economie du développement - Approche marketing

1ère session : travail écrit 100%
2ème session : Examen écrit : 100%


L’évaluation finale d’une unité d’enseignement s’exprime sous forme d’une note  comprise entre 0 et 20.
  • La cote de l’UE (Unité d’enseignement) correspond à la moyenne arithmétique pondérée (proportionnellement aux heures de chaque AA de l'UE) des cotes des diverses activités d’apprentissage qui constituent l’UE.
  • Si la cote d’au moins une des activités d’apprentissage de l’UE est inférieure ou égale à 7/20, la cote (moyenne arithmétique pondérée) attribuée à l’étudiant pour cette UE ne pourra dépasser 7/20.
  • Si la cote d’au moins une des activités d’apprentissage de l’UE est supérieure à 7/20, mais inférieure à 10/20, la cote (moyenne arithmétique pondérée) attribuée à l’étudiant pour cette UE ne pourra dépasser 9/20.
Sources, références et bibliographie:
Economie du développement - Approche marketing
 
La bibliographie est disponible à la fin du syllabus

 
Supports pédagogiques:
Communication orale professionnelle

Notes disponibles en début d’année.

Economie du développement - Approche marketing

- Notes de cours, powerpoint, casus
 
Logo HELMo Section(s): Fiche descriptive d'une unité d'enseignement
2020-2021
Bachelier en coopération internationale
Economie générale et appliquée
Responsable de l'UE: MERNIER Amélie
Autres enseignants: Aucun

Institut: Campus Guillemins

Unité obligatoire: Oui

Place dans le programme: 2ème bloc

Langue d'enseignement: Français

Langue d'évaluation: Français

Période de l'année: 2ème quadrimestre

Cycle: 1er cycle

Niveau du CEC: Niveau 6

Identification de l'unité d'enseignement: Non renseigné

Nombre de crédits ECTS: 3,00 crédit(s)

Volume horaire: 30,00 heure(s)

Liste des activités d'apprentissage et leur volume horaire :
Economie générale et appliquée 3,00 crédit(s) 30,00 heure(s)
Unités d'enseignement prérequises: Unités d'enseignement corequises:
Aucune
Aucune
Modalités exceptionnelles covid-19 :
Le cours se donnera en distanciel avec des présentations PPT enregistrées et deux questionnaires. Le premier permet aux étudiants de poser une question. Toutes les questions seront rassemblées dans un fichier avec les réponses et il sera communiqué à l’ensemble du groupe. Le deuxième questionnaire permet à l’enseignant de s’assurer de la bonne compréhension de la matière. L’évaluation se fera par un examen écrit à distance.
 
Eventuelles connaissances et compétences préalables:
Cette activité d'apprentissage est animée par Monsieur Philippe COLLEE (HEPL), responsable de l'UE.
Objectif(s)

Economie générale et appliquée :

L’objectif principal du cours d’économie générale et appliquée (Partim 2) est de permettre à l’étudiant qui a acquis les connaissances théoriques des grands principes de l’économie lors de la première partie de ce cours, d’aborder une approche plus formalisée et plus pointue des grands concepts économiques.

Nous ferons toujours la distinction entre les grands thèmes de la micro- et de la macroéconomie à travers les différents chapitres de l’ouvrage de référence mais également à travers des exemples tirés de l’actualité récente. Une attention plus particulière sera portée sur l’économie publique et sur les échanges internationaux.

Par l’utilisation d’études de cas et d’analyse d’actualités, il est demandé à l’étudiant d’également développer son esprit critique.

Acquis d'apprentissage (AA) et compétences :
Compétences et capacités

S’insérer dans son milieu professionnel et s’adapter à son évolution


- Travailler, tant en autonomie qu’en équipe, dans le respect de la culture de l’entreprise
- Identifier ses besoins de développement et s’inscrire dans une démarche de formation permanente

Communiquer : écouter, informer, conseiller tant en interne qu’en externe

- Rédiger des synthèses et des documents structurés adaptés au destinataire
- Fédérer, négocier et argumenter
- Pratiquer l’écoute et l’empathie
- Exploiter les outils informatiques axés sur la communication

Mobiliser les savoirs et savoir-faire techniques pr opres à la coopération internationale

- Situer les acteurs de la coopération internationale au développement, le paysage institutionnel et associatif y afférent et les outils méthodologiques utiles.

Analyser les données utiles à la réalisation de sa mission en adoptant une démarche systémique


- Discerner les modèles économiques, politiques et culturels
- Sélectionner et exploiter des données appropriées au projet

S'organiser : structurer, planifier, coordonner et gérer de manière rigoureuse les actions et les tâches liées à sa mission

- Organiser et tenir à jour les différentes sources d’information
- Classer, ordonner, coordonner des informations


Contenu:

Economie générale et appliquée :

• Le circuit économique
• L'offre, la demande, les politiques publiques et la fiscalité
• La production et la croissance
• L'économie circulaire
• Le commerce international
• Keynes et l’analyse IS-LM

Dispositif d'apprentissage:
Cours magistraux
Mode d'évaluation (y compris pondération relative):
Examen écrit

L’évaluation finale d’une unité d’enseignement s’exprime sous forme d’une note  comprise entre 0 et 20.
  • La cote de l’UE (Unité d’enseignement) correspond à la moyenne arithmétique pondérée (proportionnellement aux heures de chaque AA de l'UE) des cotes des diverses activités d’apprentissage qui constituent l’UE.
  • Si la cote d’au moins une des activités d’apprentissage de l’UE est inférieure ou égale à 7/20, la cote (moyenne arithmétique pondérée) attribuée à l’étudiant pour cette UE ne pourra dépasser 7/20.
  • Si la cote d’au moins une des activités d’apprentissage de l’UE est supérieure à 7/20, mais inférieure à 10/20, la cote (moyenne arithmétique pondérée) attribuée à l’étudiant pour cette UE ne pourra dépasser 9/20.
Sources, références et bibliographie:
Présentations PPT mises à disposition des étudiants
Supports pédagogiques:
Les présentations PPT sont mises à disposition des étudiants
 
Logo HELMo Section(s): Fiche descriptive d'une unité d'enseignement
2020-2021
Bachelier en coopération internationale
Gestion de projets, rapportage et langue anglaise
Responsable de l'UE: NAVEAU Benoît
Autres enseignants: LAMBERT Johanne

Institut: Campus Guillemins

Unité obligatoire: Oui

Place dans le programme: 2ème bloc

Langue d'enseignement: Français

Langue d'évaluation: Français

Période de l'année: 1er quadrimestre, 2ème quadrimestre

Cycle: 1er cycle

Niveau du CEC: Niveau 6

Identification de l'unité d'enseignement: Non renseigné

Nombre de crédits ECTS: 12,00 crédit(s)

Volume horaire: 165,00 heure(s)

Liste des activités d'apprentissage et leur volume horaire :
Anglais 6,00 crédit(s) 75,00 heure(s)
Comptes rendus et rapports en français 1,00 crédit(s) 15,00 heure(s)
Gestion et logistique de projets de coopération 4,00 crédit(s) 60,00 heure(s)
Principes et législationdes marchés publics 1,00 crédit(s) 15,00 heure(s)
Unités d'enseignement prérequises: Unités d'enseignement corequises:
  • Communication en langue anglaise
Aucune
Eventuelles connaissances et compétences préalables:
Le programme de cours est coorganisé entre HELMo et HEPL. Les horaires sont adaptés en conséquence.
Le cours d'Anglais est donné par Madame Amélie LOUWETTE, professeur à HEPL et responsable de l'UE.
Le cours de Gestion et logistique de projets de coopération est donné par Monsieur Benoit Naveau, professeur à HELMo.
Le cours de Comptes rendus et rapports en français est donné par Madame Johanne LAMBERT, professeur à HELMo.
Le cours de Principes et législation des marchés publics est assuré par Madame Christiane PAULUS, professeur à HEPL
Objectif(s)
L'UE vise à rendre l'étudiant capable:
  • de concevoir et de gérer un projet basé sur la gestion du cycle de projet (programmation, identification, formulation, mise en œuvre, évaluation) et les outils y afférents (cadre logique, SWOT, arbre à problème),
  • de travailler dans le respect des règles déontologiques de mise en œuvre d’une action et/ou d’un programme d’actions,
  • de connaitre les acteurs de la coopération au développement (bénéficiaires, cibles, donateurs, donneurs d’ordre nationaux et internationaux) ainsi que leurs stratégies, leurs outils de gestion et leurs spécificités,
  • de replacer la coopération au développement dans son contexte social et politique,
  • d'appréhender ces pratiques dans un français et dans un anglais correct et adapté
  • développer la capacité de l’étudiant à rédiger des écrits professionnels : rédaction de CV, de lettres de motivation, de comptes rendus d’activités et de réunion.
    .
Acquis d'apprentissage (AA) et compétences :
Gestion de projets
  • Concevoir et de gérer un projet basé sur la gestion du cycle de projet (programmation, identification, formulation, mise en œuvre, évaluation) et les outils y afférents (cadre logique, SWOT, arbre à problème, gestion des risques, outils digitaux, impacts environnementaux,…),
  • Connaitre les acteurs de la coopération au développement (bénéficiaires, cibles, donateurs, donneurs d’ordre nationaux et internationaux) ainsi que leurs stratégies, leurs outils de gestion et leurs spécificités,
  • Intégrer un projet de développement dans une perspective « genre »,
  • Replacer la coopération au développement dans son contexte social et politique national (coopération belge) et international
  • Comprendre et analyser les modes de gouvernance locale : impact des projets sur les bénéficiaires – relations donateurs-acteurs-cibles
Anglais
Au terme de cette AA, l’étudiant doit être capable de :
  • Exprimer oralement les points essentiels ainsi que les nuances d’un exposé dans un langage complexe et technique  (SPEAKING);
  • Cerner les points essentiels ainsi que les nuances d’un discours dans un langage complexe et technique (LISTENING);
  • Distinguer les points essentiels et les nuances d’un document dans un langage complexe et technique  (READING);
  • Préparer et rédiger un texte nuancé dans un langage complexe et technique sur des sujets relevant de la spécialité (WRITING).
Comptes rendus et rapports en français

Au terme de cette AA, l’étudiant doit être capable de :
  • Rédiger une lettre de motivation et un CV en vue de postuler pour un stage ou un emploi,
  • Rédiger et corriger un rapport d’activités en lien avec la gestion de projet,
  • Prendre note en cours de réunion et rédiger un compte rendu analytique.
Contenu:
L’UE articule entre elles les AA de gestion de projets, d’anglais et de français. Ainsi l’AA de gestion de projets permet de fournir du contenu spécifique à la coopération au développement tant en anglais qu’en français.
 
Dispositif d'apprentissage:
Gestion de projets

L’AA de gestion de projet a deux axes : l’un pratique et l’autre théorique. L’objectif est de confronter les étudiants avec l’ensemble des exigences demandées à gestionnaire de projet dans le cadre de la coopération belge.
Au niveau théorique l’AA aborde les points suivants :
-          La gestion du cycle de projet :
-          La théorie du changement
-          La question du genre
-          Le processus d’agrément des ONG en Belgique et le fonctionnement de la coopération belge.
-          La gestion comptable de projets de développement
-          La gestion des risques
-          L’aide humanitaire et aide d’urgence
-          Les outils de suivi-évaluation 

Au niveau pratique, les étudiants participent à :
-          La rédaction d’appels à candidatures ;
-          un travail de groupe pour présenter des bailleurs de fonds ;
-          L’évaluation de documents de rapportages issus d’associations du Sud.

Anglais

1.      Séquence didactique I : De la révision des bases grammaticales et lexicales de l’anglais académique et de langue des affaires.(Didactic Sequence I : Reviewing Grammar and Vocabulary Basis of Academic and Business English.)
2.      Séquence didactique II : Du développement et du renforcement des compétences communicationnelles en Anglais, langue des affaires (4 macro-compétences) (Didactic Sequence II : Developing ans Strenghtening Business English Communication Skills. - 4 skills)
3.      Séquence didactique III : A la rencontre des Institutions, de Représentants et d’Experts Européens pour optimaliser l’insertion professionnelle (Didactic Sequence III : Meeting the European Institutions, Representatives and Experts to better integrate our future professional environment.)
4.      Séquence didactique IV : De la rédaction d’un appel à candidatures (Didactic Sequence IV : Applying to a call for applications.)
5.      Séquence didactique V : De la tenue de réunion dans un contexte international (Didactic Sequence V : Holding International Meetings.)
6.      Séquence didactique VI : De l’exposé oral comme compétence communicationnelle professionnelle (Didactic Sequence VI : Presenting Orally as a professional communication skill.)
7.      Activité d’apprentissage parallèle 1 : Du rapport de l’actualité internationale pour améliorer notre connaissance générale mondiale (Parallel Learning Activity I : International News Reporting to enhance one’s world general knowledge)
8.      Activité d’apprentissage parallèle II : De la lecture d’un livre pour pratiquer l’anglais au quotidien et de la rédaction de la critique de livre (Parallel Learning Activity II : Book Reading to practise English on a daily basis and Book Review Writing).

Méthodes d'apprentissage:
  • La répétition orale (prononciation, accentuation) ;
  • le travail en duo ou en groupes (interaction orale) ;
  • les présentations croisées ;
  • les exercices pratiques en classe (et à domicile) de compréhensions (à la lecture et à l’audition) et d’expressions (orale et écrite) ;
  • la recherche d’informations et la consultation de sources authentiques (s’informer dans la langue cible) ;
  • le jeu de rôle ;
  • l’évaluation formative ;
  • l’autocorrection, et la correction collective.
Comptes rendus et rapports en français

L’AA est essentiellement pratique et est centrée sur des exercices du type :
  • Rédaction d’un CV et d’une lettre de motivation
  • Structuration d’un compte rendu sur base de transcription littérale, prise de notes, restitution d’un contenu oral en français correct
  • Correction d’un rapport d’activités de gestion de projet
Mode d'évaluation (y compris pondération relative):
Anglais

Janvier: oral (Teams): 50 % + travail écrit : 50%

Juin: Evaluation Continue: 30%; Janvier: 20%; Ecrit juin: 20%; Oral: 30%

Gestion de projets

Janvier : pas d'évaluation :
Juin : travail journalier : 25%, examen (travail de groupe + présentation orale) : 75%

Compte rendus et rapports en français

Janvier : 25 % : travail journalier, 75% : examen
Septembre : 100% : examen

L’évaluation finale d’une unité d’enseignement s’exprime sous forme d’une note  comprise entre 0 et 20.

  • La cote de l’UE (Unité d’enseignement) correspond à la moyenne arithmétique pondérée (proportionnellement aux heures de chaque AA de l'UE) des cotes des diverses activités d’apprentissage qui constituent l’UE.
  • Si la cote d’au moins une des activités d’apprentissage de l’UE est inférieure ou égale à 7/20, la cote (moyenne arithmétique pondérée) attribuée à l’étudiant pour cette UE ne pourra dépasser 7/20.
  • Si la cote d’au moins une des activités d’apprentissage de l’UE est supérieure à 7/20, mais inférieure à 10/20, la cote (moyenne arithmétique pondérée) attribuée à l’étudiant pour cette UE ne pourra dépasser 9/20.
Sources, références et bibliographie:
Anglais
GRAMMAR :
·       MURPHY R., English Grammar in Use, A self-study reference and practice book for intermediate learners of English, Fourth Edition with answers, Cambridge University Press 2012.
·       McCARTHY M., McCARTEN J., CLARK D., CLARK R., Grammar for Business, Cambridge University Press, 2009.
·       TARDIEU F., L’anglais (1), l’essentiel, AEDIS éditions, 03200 Vichy, 1999.
TEXTS :
·       HUGHES J., NAUNTON J., Business Result, Intermediate, Oxford University Press, 2007.
·       DUCKWORTH M., TURNER R., Business Result, Upper-intermediate, Oxfor University Press, 2008.
·       Genuine technical documents provided by M. Naveau.
VOCABULARY :
·       McCARTHY M., O’DELL F., Academic Vocabulary in Use, Cambridge University Press, 2008.
·       MASCULL B., Business Vocabulary in Use, Second Edition, Cambridge University Press, 2010.
SPEAKING SKILLS:
·       McANDREW R., MARTINEZ R., Taboos and Issues, Cengage Learning EMEA, 2002.
·       POWELL M., Dynamic Presentations, Cambridge Business Skills, Cambridge University Press, 2010.
·       HUGHES J., Telephone English, Macmillan Publishers Limited, 2006.
·       STEPHENS B., Meetings in English, Macmillan Publishers Limited, 2011.
·       International Negotiations, CUP
LISTENING SKILLS: 
·       BBC Learning English Website
WRITING SKILLS:
·       EMMERSON P., Email English, 2nd Edition, Macmillan Publishers Limited, 2013
·       AL MASKARI K. M., A Practical Guide to Business Writing, Writing in English for Non-Native Speakers, Wiley Editions, 2013.

NB. : Le professeur se réserve le droit de rajouter des sources supplémentaires en réaction à l’actualité qui seront ultérieurement référencées.

Comptes rendus et rapports en français

FAYET (Michelle), Réussir ses comptes rendus, éditions d'Organisation, Paris, 2005.
FAYET (Michelle), COMMEIGNES (Jean-Denis), Rédiger des rapports efficaces, éditions DUNOD, Paris, 2005.

 
Supports pédagogiques:

Anglais

Les notes de cours des apprenants
Les préparations et recherches réalisées par les apprenants
Le syllabus reprenant les documents isssus des références bibliographiques citées ci-dessus (textes, exercices, listes de vocabulaire, synthèses).

Comptes rendus et rapports en français

Syllabus (théorie et exercices) mis à disposition de l'étudiant sur la plateforme d'e-learning.
 
Logo HELMo Section(s): Fiche descriptive d'une unité d'enseignement
2020-2021
Bachelier en coopération internationale
Gestion des ressources humaines dans un contexte multiculturel et notions de droit social
Responsable de l'UE: MERNIER Amélie
Autres enseignants: Aucun

Institut: Campus Guillemins

Unité obligatoire: Oui

Place dans le programme: 2ème bloc

Langue d'enseignement: Français

Langue d'évaluation: Français

Période de l'année: 2ème quadrimestre

Cycle: 1er cycle

Niveau du CEC: Niveau 6

Identification de l'unité d'enseignement: Non renseigné

Nombre de crédits ECTS: 4,00 crédit(s)

Volume horaire: 60,00 heure(s)

Liste des activités d'apprentissage et leur volume horaire :
Droit social 2,00 crédit(s) 30,00 heure(s)
Gestion des ressources humaines dans un contexte multiculturel 2,00 crédit(s) 30,00 heure(s)
Unités d'enseignement prérequises: Unités d'enseignement corequises:
Aucune
Aucune
Modalités exceptionnelles covid-19 :
Gestion des ressources humaines en milieu interculturel: évaluation continue, sans travail ou examen oral en session (toute l’évaluation se fera à distance à l’aide de lectures et de petits travaux à remettre pour encourager la discussion).
Eventuelles connaissances et compétences préalables:
L'activité d'apprentissage GRH dans un contexte multiculturel est prise en charge par Monsieur Bernard FOURNIER, professeur à HEPL et responsable de l'UE.
L'activité d'apprentissage Droit Social est prise en charge par Madame Hélène LURKIN, professeur à HEPL.
Objectif(s)
L'étudiant devra pouvoir appréhender les principaux outils, pratiques et politiques de gestion des ressources humaines et d’administration du personnel ainsi que les principales notions juridiques qui les sous-tendent.
Acquis d'apprentissage (AA) et compétences :
Au terme de cette UE, l’étudiant devra :
 
- 1. être capable d’identifier le rôle de la GRH dans une organisation. (5.1)
- 2. être capable d’identifier les principales pratiques de gestion des ressources humaines et leurs outils. (5.1)
- 3. être capable comparer les différentes politiques de gestion des ressources humaines. (5.1)
- 4. être capable de nourrir une réflexion critique sur les différentes politiques de gestion des ressources humaines. (1.4)
- 5. être capable d’analyser les pratiques et la politique de gestion des ressources humaines  dans un cas pratique simple. (5.1). Cette capacité inclut :
  - 5.1. la capacité à identifier les pratiques mises en œuvre, les outils qui les appuient ainsi que leur cohérence d’ensemble sous forme d’une politique de gestion des ressources humaines.
  - 5.2. la capacité à analyser le contexte organisationnel et culturel dans lequel ces pratiques prennent place.
  - 5.3. la capacité à nourrir un jugement critique sur le cas analysé tant du point de vue de la désirabilité sociale que de son efficacité « économique ».
- 6. être capable d’utiliser quelques outils simples comme la description de poste et la rédaction d’une offre d’emploi.
-7. être capable d’expliquer les institutions et concepts juridiques principaux du droit social.
-8. Être capable d’appliquer la réglementation de droit social pour résoudre des cas pratiques simples.
 
 
Contenu:
Cette unité d’enseignement a pour but d’initier les étudiants à une réflexion stratégique et critique en matière de ressources humaines dans les organisations et à l’utilisation des outils de base, en ce compris juridiques, nécessaires à la gestion des ressources humaines et l’administration du personnel.
 
Le cours de GRH se focalisera plutôt sur les pratiques, outils et politiques de GRH et le cours de droit social sur les notions nécessaires à l’administration du personnel.
Dispositif d'apprentissage:
GRH :
Ce cours visera à doter l’étudiant des compétences de base en GRH. Il s’agira de pouvoir analyser les pratiques de GRH dans leurs diversités organisationnelle et culturelle.
- Un rapide premier chapitre consacré au rappel des grandes notions vues en première année et nécessaires à la comphréension de la matière dans cette unité d’enseignement-ci. Cela comprend, plus particulièrement, l’analyse des différents contextes organisationnels sur base de quelques critères simplifiés (coordination, buts, pouvoir). Dans la foulée, la spécificté organisationnelle du secteur non-marchand sera approfondie à l’aide de quelques cas concrets.
 -Un chapitre consacré aux grandes pratiques de GRH  (recrutement, sélection, formation, évaluation, gestion du temps de travail, politique salariale,...) et aux principaux outils qui les sous-tendent.  
- Un chapitre consacré à la notion de culture organisationnelle et à son analyse.
- Un chapitre consacré à l’analyse critique des différentes politiques GRH dans leurs contextes organisationnels.
- Un chapitre consacré à la gestion multiculturelle dans les organisations multinationales et à la variation des modèles organisationnels et de GRH selon les contextes culturels (sur base des analyses de Geert Hofstede).
Le cours est essentiellement ex-cathedra mais les échanges sont encouragés et de nombreux textes et documents serviront de base à l’analyse en classe de cas concret.

Droit social :
- L’objet de la première partie est le droit des relations collectives de travail ( la liberté syndicale, le statut des organisations professionnelles, les organes de concertation et de négociation, la formation et les effets d’’une CCT, les conflits collectifs) ;
- La deuxième partie est consacrée au droit de la relation individuelle de travail ( formation, exécution, dissolution du contrat de travail et lois dites de reglementation du travail) ;
- Une dernière partie donnera un bref aperçu du droit de la sécurité sociale.
- Théorie ex cathedra  et cas pratiques réalisés en classe, correction commune.
 
Mode d'évaluation (y compris pondération relative):
Cette unité est constituée de deux évaluations distinctes.
 
Les deux évaluations sont écrites. Les critères suivants seront particulièrment pris en compte :
-  Justesse de l’analyse
-  Etendue de l’analyse
-  Qualité de l’argumentation
Les modalités d’évaluation sont identiques aux différentes sessions.

L’évaluation finale d’une unité d’enseignement s’exprime sous forme d’une note  comprise entre 0 et 20.
  • La cote de l’UE (Unité d’enseignement) correspond à la moyenne arithmétique pondérée (proportionnellement aux heures de chaque AA de l'UE) des cotes des diverses activités d’apprentissage qui constituent l’UE.
  • Si la cote d’au moins une des activités d’apprentissage de l’UE est inférieure ou égale à 7/20, la cote (moyenne arithmétique pondérée) attribuée à l’étudiant pour cette UE ne pourra dépasser 7/20.
  • Si la cote d’au moins une des activités d’apprentissage de l’UE est supérieure à 7/20, mais inférieure à 10/20, la cote (moyenne arithmétique pondérée) attribuée à l’étudiant pour cette UE ne pourra dépasser 9/20.

Sources, références et bibliographie:
GRH :
 
PICHAULT, F. et NIZET, J., « Les pratiques de gestion des ressources humaines. Approches contingente et politique », Paris, Seuil, 2000, col. "Points/Essai Sciences humaines
LAMAUTE D., TURGEAON B., (2009) « De la supervision à la gestion des ressources humaines : A l'ère d'une GRH en transition » - 3e éd. 482 pages. Editeur : Chenelière Education
Supports pédagogiques:
 
GRH :
 
Ensemble de dias Powerpoint détaillées comprenant une synthèse complète de la matière + portefeuille de textes .
 
Droit social :
 
Notes de cours disponibles en début d’année.
Logo HELMo Section(s): Fiche descriptive d'une unité d'enseignement
2020-2021
Bachelier en coopération internationale
Gestion informatisée: pratique du tableur et gestion analytique et budgétaire
Responsable de l'UE: BURNOTTE Benoît
Autres enseignants: THIRION Martine, THIRION Nathalie

Institut: Campus Guillemins

Unité obligatoire: Oui

Place dans le programme: 2ème bloc

Langue d'enseignement: Français

Langue d'évaluation: Français

Période de l'année: 1er quadrimestre

Cycle: 1er cycle

Niveau du CEC: Niveau 6

Identification de l'unité d'enseignement: Non renseigné

Nombre de crédits ECTS: 6,00 crédit(s)

Volume horaire: 75,00 heure(s)

Liste des activités d'apprentissage et leur volume horaire :
Gestion analytique et budgétaire 4,00 crédit(s) 45,00 heure(s)
Informatique: utilisation du tableur 2,00 crédit(s) 30,00 heure(s)
Unités d'enseignement prérequises: Unités d'enseignement corequises:
Aucune
Aucune
Modalités exceptionnelles covid-19 :
Informatique

Modalités d'évaluation
 
En première et deuxième sessions: épreuve individuelle sur ordinateur.
En fonction de la situation sanitaire et/ou des décisions de la HE, si les examens sont organisés à distance, l'évaluation consiste en un exercice à réaliser le jour de l'examen, en un temps limité, au départ d'un fichier à télécharger et à remettre à l'issue du délai maximal autorisé comme Devoir sur HELMo Learn.
Eventuelles connaissances et compétences préalables:
Le cours de Gestion analytique et budgétaire est donné par Benoit Burnotte, professeur à HELMo.

- l'année 2020/2021sera influencée par le projet Carpet Gen pour lequel une étide de marché doit être réalisé.

Le cours de Informatique: utilisation du tableur est donné par madame Nathalie Thirion et madame Martine Thirion, professeurs à HELMo.

- utilisation de base d’un ordinateur et en particulier du système d’exploitation Windows (principalement l'enregistrement et la récupération de fichiers) et utilisation des fonctionnalités de base du tableur Excel
- connaissances de base de  comptabilité générale – mécanismes de comptabilisation.
- préparation à la comptabilité analystique
- préparation d'un budget pour une ASBL
Objectif(s)
Pouvoir utiliser des fonctionnalités avancées du logiciel Tableur Excel pour générer, présenter et imprimer les données, calculer des résultats et exploiter une base de données.
Utiliser et continuer à déveloper la connaissance d'Excel pour l'appliquer à l'analyse budgétaire. Celle-ci portera sur deux points:
(i) le budget d'une ASBL --> un fondamentaux pour préparer une activité - les pièges  éviter et comment se doter des bons moyens pour réussir son projet.
(ii) en continuité des bases de comptabilité générale, utiliser excel pour construire, lire et exploiter les outils comptables utilisés dans les différentes activité d’entreprise, ONGs ou ASBLs.
(iii) la comptabilité analytique - élément essentiel pour la bonne gestion de son entreprise.
Acquis d'apprentissage (AA) et compétences :
En informatique:
      Compétences développées :
2.5 Exploiter les outils informatiques axés sur la communication.
3.3 Exploiter les techniques de la recherche documentaire et les outils du traitement de l'information, notamment pour l'interprétation et la présentation des données.
3.5 Appliquer les réglementations et utiliser à bon escient les outils appropriés de la bureautique et de la gestion générale, financière et comptable.
5. 5 Classer, ordonner et coordonner des informations.     
      Activités d'apprentissage :
- manipuler les feuilles de calcul;
- gérer la mise en page et l'impression des données;
- utiliser et imbriquer diverses fonctions (logiques, mathématiques, textuelles, de recherche ...);
- utiliser des techniques de mise en forme et de saisie avancées dont les formats de nombre et de date personnalisés, la mise en forme conditionnelle et les styles de tableaux;
- représenter les données sous forme de graphiques (étude approfondie et types particuliers);
- insérer des objets (effets WordArt, diagrammes SmartArt, formes et zones de texte);
- exploiter des tableaux longs et travailler en multi-feuilles (ex. groupe de travail et liaison dynamique entre classeurs);
- exploiter des bases de données (tris, filtres, fonctions base de données);
- présenter des tableaux croisés dynamiques;
- échanger des données avec Word.
 
En gestion analytique et budgétaire :
      Compétences développées :

1. S’insérer dans son milieu professionnel et s’adapter à son évolution :
  • Travailler, tant en autonomie qu’en équipe, dans le respect de la culture de l’entreprise
  • Collaborer à la résolution de problèmes complexes avec méthode, rigueur, proactivité et créativité.
Des présentations et analyses critiques des étudiants renforceront ces deux compétences
2. Communiquer : écouter, informer, conseiller tant en interne qu’en externe par sa pratique des langues et dans un contexte multiculturel :
  • Rédiger des synthèses et des documents structurés adaptés au destinataire
  • Exploiter les outils informatiques axés sur la communication.
Ces compétences seront développées via (i) la recherche d’information concrètes dans la presses faisant le lien avec la matière et l’actualité (ii) juger de la pertinence des dépenses et recettes en développant un argumentaires (iii) participer à un débat sur la dette (iv) utiliser power point et Excel lors des présentations (v) utiliser Excel pour mettre en pratique son apprentissage de la comptabilité des entreprises et le tableau des opérations financières d’un état

3. Mobiliser les savoirs et savoir-faire techniques propres à la coopération internationale :
  • Appliquer les réglementations et utiliser à bon escient les outils appropriés de la bureautique et de la gestion générale, financière et comptable
  • Exploiter les techniques de la recherche documentaire et les outils du traitement de l'information, notamment pour l'interprétation et la présentation des données
Identifier les documents de la comptabilité (justificatifs, informatifs), les encoder et calculer des agrégats comptables. Apprendre à analyser de manière critique les informations traitées et de faire les liens avec les données et la santé financière d’un état ou d’une entreprise

5. S'organiser : structurer, planifier, coordonner et gérer de manière rigoureuse les actions et les tâches liées à sa mission
  • Classer, ordonner, coordonner des informations, au travers le traitement de données (bases de données sur les dépenses/recettes publiques), factures, extrait de compte pour les bilans comptables.

     
Contenu:
L’unité d’enseignement vise à permettre aux étudiants d'approfondir leur maîtrise du logiciel Tableur Excel et d'utiliser les fonctionnalités du tableur en contexte en mettant ces fonctionnalités au service de la réalisation d'exercices de gestion analytique et budgétaire.

Contenus dapprentissage :
En informatique:
- Gestion des feuilles de calcul et des tableaux longs: techniques d'agencement et d'impression.
- Utilisation et imbrication de fonctions diverses.
- Techniques de présentation et de saisie avancées des données.
- Représentation graphique.
- Insertion d'objets.
- Exploitation de bases de données.
- Échange de données avec Word.
 
En gestion analytique et budgétaire :

Comptabilité Analytique 
  1. Cout Fixes & Variables
  2. Variations sur la Marge et le point Mort
  3. Les couts Indirects
  4. Les Couts fixes
  5. Le Cout Marginal
  6. Le Prix de Revient
  7. La fiche client à pourquoi ? 
Le Business Plan et son budget   <ol style="list-style-type:lower-alpha;">
  • Méthodologie
  • Solution
  • Impact sur la structure du BFR
  • Que retenir d’un Budget
  • La détermination des cash-flows prévisionnels.
  • Construire un budget de Trésorerie
  • Suivi Budgétaire à Pourquoi ?
Dispositif d'apprentissage:
Méthode d’apprentissage :
En informatique:
- Démonstration, à réaliser des exercices guidés.
- Synthèse des notions et auto-vérification des apprentissages grâce à la réalisation d'exercices récapitulatifs.
- Mise en autonomie des apprenants; suivi et soutien individuel par l'enseignant pendant la phase d'exercice en autonomie.
- Afin de contextualiser et de donner un maximum de sens à l'activité d'enseignement, le thème des exercices sont ancrés dans le contexte économique et professionnel de la formation.
 
En gestion analytique et budgétaire :

- Sessions théoriques: présentation du cardre théorique
- Sessions pratiques :
- exercice de C.A.E.
- élaboration de budgets
- analyse de nouvelle coopérative crées les 5 denrières années
- visite d'une coopérative (à confirmer)
Mode d'évaluation (y compris pondération relative):
En 2e session, les modalités d’application sont celles de la fiche UE originale/ « hors crise » (à l’exception éventuelle de certaines parties de la matière) ou, en fonction de la situation sanitaire et/ou des décisions de la HE, du dispositif décrit dans la présente section COVID

Tenant compte des mesures prises par le conseil national de sécurité en matière de confinement et sur base de l’article 134, al.4), la date et l'horaire d'une épreuve peuvent être modifiés moins de dix jours ouvrables avant la date annoncée initialement. Toute modification est portée à la connaissance des étudiants concernés sans délai par voie d'affichage et par courrier électronique.


Informatique: Épreuve individuelle sur ordinateur.

Gestion analytique et budgétaire :

Travail Etude de Marché pour le projet Carpet Gen
Un oral sera ensuite organisé.
 
En seconde session, les examens seront oraux dont les modalités pratiques sont les suivantes, par sécurité de tous & par préférence par vidéo conférence avec la caméra obligatoire,


L’évaluation finale d’une unité d’enseignement s’exprime sous forme d’une note  comprise entre 0 et 20.
  • La cote de l’UE (Unité d’enseignement) correspond à la moyenne arithmétique pondérée (proportionnellement aux heures de chaque AA de l'UE) des cotes des diverses activités d’apprentissage qui constituent l’UE.
  • Si la cote d’au moins une des activités d’apprentissage de l’UE est inférieure ou égale à 7/20, la cote (moyenne arithmétique pondérée) attribuée à l’étudiant pour cette UE ne pourra dépasser 7/20.
  • Si la cote d’au moins une des activités d’apprentissage de l’UE est supérieure à 7/20, mais inférieure à 10/20, la cote (moyenne arithmétique pondérée) attribuée à l’étudiant pour cette UE ne pourra dépasser 9/20.
Sources, références et bibliographie:
Informatique
FONTAINE Roland, Pratiquer Excel 2007, Éditions Bertrand-Lacoste, Paris, 2008.
MINOT Bernard, Microsoft® Excel 2007 et VBA, coll. Synthex, Pearson Education France, 2007.
RÉFÉRENCE BUREAUTIQUE, Microsoft® Excel 2010, Éditions ENI, St Herblain, 2010.
Éditions ENI, Bibliothèque numérique en ligne, http://www.eni-training.com.
 
Gestion analytique et budgétaire :
GESTION - Mode d'Emploi - Alisio - PAris par Thierry CAPRON
Comprendre la Fiannce - Vuibert - Christophe THIEBIERGE
BNB, Centrale des bilans, Application Consultation des comptes annuels,  www.bnb.be
OOGHE Hubert, VAN WYMEERSCH , Traité d'analyse financière,  Anthemis, 2006, 694 pages
ftp://usr.epiconcept.fr/Documentation SAGA  V6/
Supports pédagogiques:
Informatique :
Syllabus fourni en début d'unité d'enseignement et disponible dans l'espace numérique du cours.
Gestion analytique et budgétaire :
PPT fourni après les seances / Documents d’entreprise / Tableur excel / bases de données
Logo HELMo Section(s): Fiche descriptive d'une unité d'enseignement
2020-2021
Bachelier en coopération internationale
La coopération et sa place au niveau des relations internationales
Responsable de l'UE: NAVEAU Benoît
Autres enseignants: ZACHARIE Arnaud

Institut: Campus Guillemins

Unité obligatoire: Oui

Place dans le programme: 2ème bloc

Langue d'enseignement: Français

Langue d'évaluation: Français

Période de l'année: 1er quadrimestre, 2ème quadrimestre

Cycle: 1er cycle

Niveau du CEC: Niveau 6

Identification de l'unité d'enseignement: Non renseigné

Nombre de crédits ECTS: 5,00 crédit(s)

Volume horaire: 60,00 heure(s)

Liste des activités d'apprentissage et leur volume horaire :
Géographie, géopolitique et relations internationales 3,00 crédit(s) 30,00 heure(s)
Politiques de coopération 2,00 crédit(s) 30,00 heure(s)
Unités d'enseignement prérequises: Unités d'enseignement corequises:
Aucune
Aucune
Eventuelles connaissances et compétences préalables:
Le cours Géographie, géopolitique et relations internationales est assuré par Monsieur Benoît NAVEAU, professeur à HELMo.
Le cours Politique de coopération est assuré par Monsieur Arnaud ZACHARIE, professeur à HELMo.
Objectif(s)
Cette UE « La coopération et sa place au sein des relations internationales » a pour objectif de rendre l’étudiant capable
- de connaître les acteurs du domaine des relations internationales et leur rôle
- d’analyser les problématiques de matières internationales, dans leur globalité, dans le contexte des situations de conflit, par rapport au processus mettant en place le plaidoyer des ONG, par rapport aux relations entre militaires et humanitaires, par rapport à la sécurité alimentaire et par rapport à la problématique des migrations internationales
- d'appréhender dans un esprit critique les politiques de coopération développées au niveau international en s'intréressant à leurs bases historiques, à leur évolution et orientations et à leurs enjeux.
Acquis d'apprentissage (AA) et compétences :
Réalisation d'un travail de synthèse et une présentation orale décrivant un acteur ou une problématique issus des relations internationales et l’analysant sous différents aspects vus au cours,
  Compétences en lien :
S’insérer dans son milieu professionnel et s’adapter à son évolution
    1.1 : Travailler, tant en autonomie qu’en équipe, dans le respect de la culture de  l’entreprise
Communiquer : écouter, informer, conseiller tant en interne qu’en externe
    2.1 : Rédiger des synthèses et des documents structurés adaptés au destinataire
:   2.5 : Exploiter les outils informatiques axés sur la communication
Mobiliser les savoirs et savoir-faire techniques propres à la coopération internationale
    3.3 : Exploiter les techniques de la recherche documentaire et les outils du traitement de l'information, notamment pour l'interprétation et la présentation des données.
    3.6 : Appliquer les techniques d'animation de groupe, notamment en situation locale

Analyse d'une situation de conflit international
   Compétences en lien :
    1.2 : Collaborer à la résolution de problèmes complexes avec méthode, rigueur, proactivité et créativité
    2.2 : Fédérer, négocier et argumenter
    3.3 : Exploiter les techniques de la recherche documentaire et les outils du traitement de l'information, notamment pour l'interprétation et la présentation des données.
    3.4 : Appliquer les méthodes de développement et d'évaluation de projet
    3.6 : Appliquer les techniques d'animation de groupe, notamment en situation locale


Décriptage des processus actuels en matière de relations internationales concernant notamment le plaidoyer des ONG, les relations entre militaires et humanitaires, la sécurité alimentaire et la problématique des migrations internationales
    Compétences en lien :
3.1 : Situer les acteurs de la coopération internationale au développement, le paysage institutionnel et associatif y afférent et les outils méthodologiques utiles.
3.3 : Exploiter les techniques de la recherche documentaire et les outils du traitement de l'information, notamment pour l'interprétation et la présentation des données.
4.1 : Discerner les modèles économiques, politiques et culturels

Enumération des acteurs du domaine des relations internationales et leur rôle.
Analyse des données utiles à la réalisation de sa mission en adoptant une démarche systémique
    Compétences en lien :
Mobiliser les savoirs et savoir-faire techniques propres à la coopération internationale
3.1 : Situer les acteurs de la coopération internationale au développement, le paysage institutionnel et associatif y afférent et les outils méthodologiques utiles.
3.2 : Identifier les sources potentielles de financement et les contraintes y afférentes.
3.3 : Exploiter les techniques de la recherche documentaire et les outils du traitement de l'information, notamment pour l'interprétation et la présentation des données.


Contenu:
Non renseigné
Dispositif d'apprentissage:
  • Réalisation d'un travail de synthèse et d' une présentation orale décrivant un acteur ou une problématique issus des relations internationales et l’analysant sous différents aspects vus au cours,
  • Travail d'analyse une situation de conflit international
  • Approche des processus actuels en matière de relations internationales concernant notamment le plaidoyer des ONG, les relations entre militaires et humanitaires, la sécurité alimentaire et la problématique des migrations internationales
  • Approche des acteurs du domaine des relations internationales et leur rôle.
Mode d'évaluation (y compris pondération relative):
Géographie, géopolitique et relations internationales
- Examen écrit via E-learning : 70% de la cote
- Travail de groupe : 30% de la cote
Politique de coopération 
voir cours

L’évaluation finale d’une unité d’enseignement s’exprime sous forme d’une note  comprise entre 0 et 20.
  • La cote de l’UE (Unité d’enseignement) correspond à la moyenne arithmétique pondérée (proportionnellement aux heures de l'UE) des cotes des diverses activités d’apprentissage qui constituent l’UE.
  • Si la cote d’au moins une des activités d’apprentissage de l’UE est inférieure ou égale à 7/20, la cote (moyenne arithmétique pondérée) attribuée à l’étudiant pour cette UE ne pourra dépasser 7/20.
  • Si la cote d’au moins une des activités d’apprentissage de l’UE est supérieure à 7/20, mais inférieure à 10/20, la cote (moyenne arithmétique pondérée) attribuée à l’étudiant pour cette UE ne pourra dépasser 9/20.
Logo HELMo Section(s): Fiche descriptive d'une unité d'enseignement
2020-2021
Bachelier en coopération internationale
Notions d'éthique et de RSE appliquées au secteur de l'économie sociale et solidaire
Responsable de l'UE: MERNIER Amélie
Autres enseignants: Aucun

Institut: Campus Guillemins

Unité obligatoire: Oui

Place dans le programme: 2ème bloc

Langue d'enseignement: Français

Langue d'évaluation: Français

Période de l'année: 1er quadrimestre

Cycle: 1er cycle

Niveau du CEC: Niveau 6

Identification de l'unité d'enseignement: Non renseigné

Nombre de crédits ECTS: 4,00 crédit(s)

Volume horaire: 45,00 heure(s)

Liste des activités d'apprentissage et leur volume horaire :
Economie sociale et solidaire 3,00 crédit(s) 30,00 heure(s)
Ethique et gouvernance 1,00 crédit(s) 15,00 heure(s)
Unités d'enseignement prérequises: Unités d'enseignement corequises:
Aucune
Aucune
Modalités exceptionnelles covid-19 :
Voir ci-dessous
Eventuelles connaissances et compétences préalables:
Le cours de Economie sociale et solidaire est donné par Madame Anna SUTERA SARDO, professeur à HEPL et responsable de l'UE
Le cours de Ethique est donné par Madame Anna SUTERA SARDO, professeur à HEPL.

Pour aborder ce cours, il sera utile que l'étudiant puisse attester de plusieurs acquis :
- compréhension des concepts techniques, philosophiques et éthiques exprimés en français (bonne maîtrise du français oral et écrit);
- compréhension et analyse de concepts abstraits philosophiques, idéologiques et juridiques (maîtrise de notions éthiques, mondialisation, gouvernance, modèles économiques, etc.);
- mobilisation de savoirs et de savoirs-faires techniques (compréhension, analyse, esprit de synthèse et esprit critique).
Objectif(s)
Le cours d'Economie sociale et solidaire permettra à l'étudiant de comprendre et d'analyser les modèles juridiques, techniques et commerciaux qui définissent ce secteur et de comparer les modèles entre eux en Belgique, en Europe et dans les pays tiers.
Le cours d'Ethique permettra à l'étudiant de comprendre et d’analyser le développement dans une perspective éthique et de respect des valeurs.
L'étudiant devra pouvoir situer le secteur de l’Économie sociale en Belgique et dans le monde, en termes de poids économique relatif, d’emplois et de place dans l'économie réelle....
Ainsi devra-t-il être capable de :
- identifier et comparer entre eux les modèles juridiques existant en Economie sociale et proposer des exemples actuels et innovants en la matière;
- mettre en évidence le caractère éthique ou non de l’économie globale vs solidaire;
- faire apparaître les paradoxes de l’économie sociale au cœur de l’économie de marché;
- comprendre les implications financières et fiscales de l’économie sociale ;
- différencier économie sociale et économie collaborative (mutualisation de l’offre en vue d’une diminution de la demande);
- identifier les modèles d’Économies solidaires à travers le monde et comparer les modèles entre eux (approches positives/approches négatives – application de critères éthiques en Economie solidaire);
- être capable de définir et de comprendre les principes d’éthique et de gouvernance appliqués aux ONG de développement;
- identifier les mécanismes de la Responsabilité sociale des entreprises;
- comprendre les principes du commerce équitable et de la labellisation et identifier les critères éthiques inhérents à ce type spécifique d’approche commerciale;
- aborder sans fard les questions économiques liées à la bioéthique ;
- illustrer par des exemples personnels (ou établis en groupe), les notions vues en cours.
 
Acquis d'apprentissage (AA) et compétences :
La contribution de cette U.E. au profil d’enseignement sont en matière de compétences de :
1. S’insérer dans son milieu professionnel et s'adapter à son évolution
  • s’adapter aux contextes historiques et actuels;
  • adopter une attitude éthique en travaillantsur des valeurs et comprendre les codes déontologiques;
  • développer une approche responsable, critique et réflexive des pratiques professionnelles;
2. Communiquer : écouter, informer, conseiller tant en interne qu’en externe et
  • rédiger des synthèses et des documents structurés adaptés au destinataire
  • fédérer, négocier et argumenter
  • développer ses capacités d’orateur
  • situer les acteurs de la coopération internationale au développement, le paysage institutionnel et associatif y afférent et les outils méthodologiques utiles
  • exploiter les techniques de la recherche documentaire et les outils du traitement de l'information, notamment pour l'interprétation et la présentation des données
  • gérer des ressources humaines dans un contexte multiculturel
  • classer, ordonner, coordonner des informations (internes et externes)
3. Mobiliser les savoirs et savoir-faire techniques propres à la coopération internationale (y compris capacités à s'adapter à un environnement en constante évolution).
4. Analyser les données utiles à la réalisation de sa mission en adoptant une démarche systémique.
5. S'organiser : structurer, planifier, coordonner et gérer de manière rigoureuse les actions et les tâches liées à sa mission.
 
Contenu:
Ethique et Économie : le modèle de l’Économie sociale:
A. Ethique appliquée à l’économie :
- origine de l'éthique
- éthique des entreprises : origines et évolutions sociétales
- éthique : un principe devenu "métier"
- éthique et bioéthque dans une perspective économique
- éthique en coopération internationale
- éthique, gouvernance et citoyenneté
B. Définition et portée du secteur de l’Economie sociale :
- définition(s) de l’Economie sociale;
- présentation des statuts juridiques constitutifs du secteur de l’Economie sociale: i) association ; ii) fondation ; iii) ONG ; iv) mutuelle ; v) coopérative ;
- le Code des sociétés et des associations et son impact sur le secteur associatif ;
- l’Entrepreneuriat social ;
- présentation du secteur en Belgique et en Europe
C. Définition et portée de l’Economie solidaire :
- lien entre éthique et Économie sociale et solidaire : un nouveau modèle économique ou un système économique devenu indispensable pour le développement éthique de l'économie mondiale ?
- économie solidaire et lien avec le concept plus large d’éthique et de gouvernance;
- responsabilité sociale (sociétale) des entreprises : approches, paradoxes et pièges conceptuels et de communication (Greenwashing);
- commerce équitable et inéquitable;
- économie sociale, économie circulaire, économie collaborative : points de convergence et de divergence ;
- approches européenne, américaine et expériences issues des pays émergents: tentative de comparaison.

 
Dispositif d'apprentissage:
Acquis d’apprentissage spécifiques sanctionnés par l’évaluation :
- Identifier les concepts d’éthique comme notion indispensable à intégrer dans le contexte de la mondialisation, les comprendre et les appliquer
- Établir des liens entre la théorie et la réalité du terrain (vie économique)
- Tirer des enseignements critiques de l’éthique théorique et les impacts « actifs » en économie et dans le contexte spécifique de l'Economie sociale et solidaire
- Développer son esprit critique : influence des médias sur la notion d’éthique au quotidien : éthique commerciale, éthique du développement, bioéthique,…
- Mobiliser les thématiques développées en éthique en vue de leur application au secteur non marchand, en particulier (i) gouvernance de l’entreprenariat social : mode décisionnel – avantages et freins pour le développement et l’essor de l’entreprise et/ou du secteur non-marchand; (ii) gestion des entreprises sociales – définition en termes juridiques et techniques (structures juridiques de l’Economie sociale)
- Créer des liens entre l’économie de marché et l’économie solidaire (points communs, paradoxes, différences) et application des modèles vus en éthique d’entreprise pour comprendre l’impact du secteur en Belgique (sous forme de graphiques et de statistiques - poids en termes économiques (par grands secteurs) et d’emploi (emploi salarié, non salarié, volontariat, pièges à l’emploi, l’expérience des « titres-services » belges, autres exemples européens pertinents)
- Développer les concepts de citoyenneté et de gouvernance démocratique dans le cadre des entreprises solidaires
- Se positionner par rapport aux expériences d’entreprises solidaires (éthique/non éthique ? supercherie ? GreenWashing ?)
- Comparer les modèles solidaires en Europe, dans les pays les moins avancés ;
- Etre capable de créer de petits projets solidaires et éthiques à partir des modèles théoriques vus en cours, prouvant ainsi l’acquisition concrète des concepts vus.


Méthodes :
- Cours magistral - méthode participative impliquant la méthodologie suivante :
* si présentiel :
- cours ex-cathedra (base de travail) à partir du syllabus de cours ;
- supports d’accompagnement : textes, power points, matériel multimédia selon le cas ;
- lectures complémentaires ;
- débats et mise en commun au terme de l’échange professeur-étudiants.
* si distanciel :
- utilisation de la plateforme MOODLE interactive et mise à disposition de tous les supports de cours tels que portefeuille de textes, power point écrits et audio, matériel multimédia selon le cas, podcasts, vidéos,
- travaux dirigés ;
- préparation à la présentation de projets solidaires individuels ou collectifs.
 
- Travail journalier (TJ) : contributions individuelles et régulières des étudiants + présentation d’un travail de présentation permettant d’évaluer à la fois la compréhension des concepts vus en cours mais aussi l’appropriation des thématiques éthiques et solidaires visés dans l’UE.  Ce travail prend la forme d'un plaidoyer à rendre au professeur avant l'examen écrit de janvier afin de lui permettre de vérifier à la fois la maîtrise des concepts vus en cours mais aussi d'évaluer la défense d'un projet par des moyens originaux ou créatifs. Ce travail préfigure ce que pourrait être à terme une épreuve intégrée de cette UE.
 
Mode d'évaluation (y compris pondération relative):

L’évaluation se compose de plusieurs parties :
 
- Travail journalier : tant en distanciel qu’en présentiel, présentation d’un petit projet individuel ou collectif destiné à démontrer la compréhension et l’acquisition de concepts théoriques d’éthique et de solidarité. Le travail prend la forme d’un plaidoyer visant à défendre le projet auprès d’un pouvoir subsidiant potentiel.

- Examen final : vérification de l’acquisition de la matière.

L’évaluation finale d’une unité d’enseignement s’exprime sous forme d’une note  comprise entre 0 et 20.
  • La cote de l’UE (Unité d’enseignement) correspond à la moyenne arithmétique pondérée (proportionnellement aux ECTS) des cotes des diverses activités d’apprentissage qui constituent l’UE.
  • Si la cote d’au moins une des activités d’apprentissage de l’UE est inférieure ou égale à 7/20, la cote (moyenne arithmétique pondérée) attribuée à l’étudiant pour cette UE ne pourra dépasser 7/20.
  • Si la cote d’au moins une des activités d’apprentissage de l’UE est supérieure à 7/20, mais inférieure à 10/20, la cote (moyenne arithmétique pondérée) attribuée à l’étudiant pour cette UE ne pourra dépasser 9/20.
Sources, références et bibliographie:
Le professeur propose une bibliographie exposée dans chacun des supports concernés.
Supports pédagogiques:
1) Economie sociale et solidaire : un syllabus délivré aux étudiants et un PowerPoint illustratif si présentiel ; une batterie d’outils didactiques interactifs proposés sur la plateforme d’apprentissage MOODLE si distanciel;
2) Éthique : un PPT didactique et des textes de référence à comprendre et à expliquer tant en distanciel qu’en présentiel.

 
Logo HELMo Section(s): Fiche descriptive d'une unité d'enseignement
2020-2021
Bachelier en coopération internationale
Questions de méthodes qualitatives et quantitatives pour l'étude et la pratique de projets
Responsable de l'UE: SCHOONBROODT Bénédicte
Autres enseignants: Aucun

Institut: Campus Guillemins

Unité obligatoire: Oui

Place dans le programme: 2ème bloc

Langue d'enseignement: Français

Langue d'évaluation: Français

Période de l'année: 2ème quadrimestre

Cycle: 1er cycle

Niveau du CEC: Niveau 6

Identification de l'unité d'enseignement: Non renseigné

Nombre de crédits ECTS: 10,00 crédit(s)

Volume horaire: 120,00 heure(s)

Liste des activités d'apprentissage et leur volume horaire :
Approches anthropologique et sociologique du développement 4,00 crédit(s) 60,00 heure(s)
Communication interculturelle 1,00 crédit(s) 15,00 heure(s)
Méthodes quantitatives de gestion 2,00 crédit(s) 15,00 heure(s)
Séminaires 3,00 crédit(s) 30,00 heure(s)
Unités d'enseignement prérequises: Unités d'enseignement corequises:
Aucune
Aucune
Eventuelles connaissances et compétences préalables:
Le programme de cours est coorganisé entre HELMo et HEPL. Les horaires sont adaptés en conséquence.
Le cours de "Approches anthropologique et sociologique du développement" est donné par Madame Bénédicte SCHOONBROODT, professeur à HELMo.
Le cours de "Communication interculturelle" est donné par Madame Bénédicte SCHOONBROODT, professeur à HELMo.
Le cours de "Méthodes quantitaves de gestion" est donné par un professeur à HEPL.
Le cours de "Séminaires" est donné par Nancy Baptist, professeur à HEPL.
Objectif(s)

Les objectifs communs à cette UE visent à:

- initier les étudiants à des méthodes qualitatives et quantitatives relatives à l’étude et à la pratique de projets spécifiques "Approches socio-anthropologique du développement et du changement social"
- initier les étudiants à l’analyse critique de situations de développement et de changement social, au travers de problématiques (thématiques) du développement et de la multiculturalité ;
- initier les étudiants à la lecture et à l’analyse de textes relevant des sciences humaines et relatifs à des questions de développement, de la multiculturalité et/ou du changement social ;
- initier les étudiants à la recherche documentaire et au traitement pertinent de l’information ;
- initier les étudiants aux notions et aux techniques fondamentales de l’observation et des entretiens immersifs.
Spécifiques "Communication interculturelle"
- initier les étudiants à la communication verbale et non verbale en contexte interculturel et, plus largement, en contexte différencié.
- initier aux outils de l'interculturalité.

Acquis d'apprentissage (AA) et compétences :
 
S’insérer dans son milieu professionnel et s’adapter à son évolution
- Développer une approche responsable, critique et réflexive des pratiques professionnelles
Communiquer : écouter, informer, conseiller tant en interne qu’en externe
- Fédérer, négocier et argumenter
- Rédiger des synthèses et des documents structurés adaptés au destinataire
- Pratiquer l’écoute et l’empathie
Mobiliser les savoirs et savoir-faire techniques propres à la coopération internationale
- Situer les acteurs de la coopération internationale au développement, le paysage institutionnel y afférent et les outils méthodologiques utiles.
- Exploiter les techniques de la recherche documentaire et les outils du traitement de l'information, notamment pour l'interprétation et la présentation des données.
- Appliquer les méthodes de développement et d'évaluation de projet.
- Appliquer les réglementations et utiliser à bon escient les outils appropriés de la bureautique et de la gestion générale, financière et comptable
- Appliquer les techniques d'animation de groupe, notamment en situation locale
Analyser les données utiles à la réalisation de sa mission en adoptant une démarche systémique
- Discerner les modèles économiques, politiques et culturels
- Concevoir et développer des projets
- Apprécier les critères de pertinence et les critères de faisabilité d'un projet, en contexte
- Identifier les besoins, les moyens et les potentialités en contexte
- Sélectionner et exploiter des données appropriées au projet
S'organiser : structurer, planifier, coordonner et gérer de manière rigoureuse les actions et les tâches liées à sa mission
- Gérer des interrelations complexes, y compris entre les acteurs du projet et les institutions
Contenu:
Pour le cours d'"Approche anthropologique et sociologique du développement", l'objectif principal est de cerner la place que peut prendre l'anthropologie au sein du champ du développement, du changement social et de la coopération internationale et des apports qu'elle est susceptible d'éclairer par une analyse suffisamment fine de la réalité.
Le sous-objectif premier visé est la connaissance de l'évolution des grandes « théories développementistes », des crises successives du développement, de la coopération internationale et des rapports Nord/Sud afin d'accéder à une meilleure compréhension du champ du développement et une prise en compte du passé.
Le second sous-objectif est la capacité de comprendre et vulgariser des articles scientifiques dans le domaine de la socio-anthropologie du développement afin de pouvoir s'en référer dans ses pratiques professionnelles à venir ou pour la réalisation du stage et du TFE. Pour ce faire, une maîtrise des éléments conceptuels et méthodologiques est nécessaire.
L’objectif final du cours est d’acquérir une méthodologie socio-anthropologique adaptée permettant de poser un regard aiguisé sur les dynamiques sociales dans le domaine de la coopération internationale et de comprendre les contextes socio-culturels dans lesquels sont mis en œuvre des projets/programmes de coopération et partenariat.
Un apprentissage des différentes méthodologies socio-anthropologiques et des différents paradigmes de lecture de la réalité dans le domaine est effectué jusqu’à maîtrise de ses notions et outils (mise en pratique). Tout au long du cours, des cas et situations sur des terrains variés et dans des domaines différents sont analysés : la santé, les mouvements sociaux, les migrations, etc. et varient d’une année à l’autre.
 
En somme, l’étudiant sera capable d’appliquer des connaissances théoriques et méthodologiques afin de poser un regard critique et nuancé sur une situation de coopération internationale et/ou multiculturelle. 
Dispositif d'apprentissage:
Communs : (MQG/Séminaires/Communication interculturelle) - Préparer et réaliser un projet sur une question de fond, en maîtrisant les outils techniques appris au cours à cette fin et les contenus relatifs à cette question;

Spécifiques MQG : - Planifier, organiser et gérer des tâches et des ressources (financières et humaines) afin d’atteindre un objectif précis soit à l’aide d’un réseau PERT ou soit à l’aide de la méthode potentiel métra

Spécifiques SEMINAIRES : - Expérimenter le projet conçu dans le cadre de l’activité d’enseignement « Méthodes quantitatives de gestion » au sein d’un groupe - Auto-évaluer le projet que l’étudiant a réalisé - Evaluer le projet auquel l’étudiant a participé.

Spécifiques Approche anthropologique et sociologique du développement : - Être capable de se positionner dans une perspective autre que normative, en prenant en considération les modes de pensée et les modes d’action du groupe social concerné, afin de favoriser des solutions de développement/de coopération adaptées. - Être capable de discerner les causes sociales, culturelles, politiques, économiques, etc. d’une problématique de développement/de coopération en la replaçant dans son contexte. - Être capable de discerner les enjeux sociaux et culturels à l’œuvre autour d’une problématique de développement/de coopération pour tendre vers une plus grande efficacité dans l’action. - Être capable d’utiliser les techniques de recherche documentaire - Être capable d’intégrer des informations permettant de dégager la vision d’ensemble d’une situation, et d’en rendre compte dans un texte structuré. - Être capable d’utiliser les techniques de base de l’observation. - Travail sur les représentations du développement et une construction avec les étudiants d'un tableau reprenant les différents moments dans l'évolution des théories développementistes et d'y positionner les différentes représentations et notions-concepts ayant émergé du groupe-classe. Cette activité a permis à chacun de remettre en cause ses représentations initiales et d'avoir une vue d'ensemble sur l'historicité du développement.
La seconde activité proposée est l’analyse d’extraits filmiques montrant une situation de développement. Les étudiants exposent chacun leurs points de vue en brassant leurs connaissances et nous effectuons une analyse de projets.
La troisième démarche participative est la lecture individuelle, la compréhension et la vulgarisation en passant par la synthèse écrite (individuelle) puis orale (par groupe) d'articles scientifiques.
La quatrième et dernière méthode est l’analyse de situations de développement écrites ou vidéos, mettant en œuvre toute la matière vue au cours : jeux d’acteurs, arène de développement, courtier, etc. 

Spécifiques Communication interculturelle : - Être capable de détecter chez autrui les mécanismes de communication verbale et non verbale. - Être capable de détecter certaines spécificités sociales et culturelles de la communication verbale et non verbale. - Être capable d’adapter en contexte son mode de communication verbale et non verbale. - Être capable de gérer les interrelations lors d’une activité (animation) de groupe.
Mode d'évaluation (y compris pondération relative):
Pour MQG, Séminaire et communication interculturelle : Evaluation orale sur base d'un travail écrit à remettre pour le 15 mai 2021 en première session et travail individuel en seconde session à remettre pour le 20 août 2021 sur e-learning et par mail aux professeurs concernés.

Pour approche socio-anthropologique du développement : examen oral en première et seconde session.

L’évaluation finale d’une unité d’enseignement s’exprime sous forme d’une note  comprise entre 0 et 20.
  • La cote de l’UE (Unité d’enseignement) correspond à la moyenne arithmétique pondérée (proportionnellement aux heures de chaque AA de l'UE) des cotes des diverses activités d’apprentissage qui constituent l’UE.
  • Si la cote d’au moins une des activités d’apprentissage de l’UE est inférieure ou égale à 7/20, la cote (moyenne arithmétique pondérée) attribuée à l’étudiant pour cette UE ne pourra dépasser 7/20.
  • Si la cote d’au moins une des activités d’apprentissage de l’UE est supérieure à 7/20, mais inférieure à 10/20, la cote (moyenne arithmétique pondérée) attribuée à l’étudiant pour cette UE ne pourra dépasser 9/20.
Logo HELMo Section(s): Fiche descriptive d'une unité d'enseignement
2020-2021
Bachelier en coopération internationale
Stage
Responsable de l'UE: MERNIER Amélie
Autres enseignants: Aucun

Institut: Campus Guillemins

Unité obligatoire: Oui

Place dans le programme: 2ème bloc

Langue d'enseignement: Français

Langue d'évaluation: Français

Période de l'année: 1er quadrimestre, 2ème quadrimestre

Cycle: 1er cycle

Niveau du CEC: Niveau 6

Identification de l'unité d'enseignement: Non renseigné

Nombre de crédits ECTS: 4,00 crédit(s)

Volume horaire: 45,00 heure(s)

Liste des activités d'apprentissage et leur volume horaire :
Stage d'observation - 2 semaines 4,00 crédit(s) 45,00 heure(s)
Unités d'enseignement prérequises: Unités d'enseignement corequises:
Aucune
Aucune
Eventuelles connaissances et compétences préalables:
Cette AA est placée sous la responsabilité de Madame Hélène DAMSUSEAU, coordinatrice HEPL de la section.
Objectif(s)
Les 2 objectifs principaux sont :
- une première insertion professionnelle de l'étudiant durant 14 jours
- l'exploration, à travers les activités pratiques réalisées, d'une ou deux compétences (au choix de l'étudiant) du référentiel de compétences liées au Bachelier en Coopération Internationale.
(voir l'onglet PROFIL D'ENSEIGNEMENT)
 
Acquis d'apprentissage (AA) et compétences :
L'objectif visé chez l'étudiant est de :
- découvrir l'attrait d'un milieu professionnel spécifique à la coopération et à ses réalités, la démarche étant partagée entre l'observation et la découverte active
- choisir la thématique dans laquelle il veut se spécialiser (enjeux économiques du développement, approches socio-anthropologiques du développement, gestion d'équipe et GRH, gestion logistique de projets,...)
- explorer une ou deux compétences du référentiel de compétences du Bachelier en Coopération internationale au travers des actions effectuées dans le cadre du stage.
Dans ce contexte, l'étudiant est invité à observer comment toutes les compétences du profil peuvent s'exprimer dans un milieu professionnel choisi.
Contenu:
Le contenu du stage varie en fonction du choix de l'institution d'accueil par l'étudiant.
L'institution choisie devra disposer d'une structure permanente et être orientée en tout ou en partie vers la coopération internationale.  Il peut s'agir d'entreprises du secteur public, du secteur privé, des ONGs locales ou internationales, d'organisations gouvernementales, d'ASBLs.
 
Dispositif d'apprentissage:
Projets, recherches ou travaux sur le terrain
Mode d'évaluation (y compris pondération relative):
Ecrite

L’évaluation finale d’une unité d’enseignement s’exprime sous forme d’une note  comprise entre 0 et 20.
  • La cote de l’UE (Unité d’enseignement) correspond à la moyenne arithmétique pondérée (proportionnellement aux heures de chaque AA de l'UE) des cotes des diverses activités d’apprentissage qui constituent l’UE.
  • Si la cote d’au moins une des activités d’apprentissage de l’UE est inférieure ou égale à 7/20, la cote (moyenne arithmétique pondérée) attribuée à l’étudiant pour cette UE ne pourra dépasser 7/20.
  • Si la cote d’au moins une des activités d’apprentissage de l’UE est supérieure à 7/20, mais inférieure à 10/20, la cote (moyenne arithmétique pondérée) attribuée à l’étudiant pour cette UE ne pourra dépasser 9/20.
Supports pédagogiques:
Carnet de stage 2015-2016