Cette page est compatible avec la fonction "Imprimer" de votre navigateur Web.
Les navigateurs Google Chrome et Opera proposent l'enregistrement au format PDF via leur menu d'impression. Le logiciel libre PDFCreator s'utilise comme une imprimante virtuelle pour enregistrer la page au format PDF.
Logo HELMo Section(s): Fiche descriptive d'une unité d'enseignement
2021-2022
Bachelier : Agrégé de l'enseignement secondaire inférieur (Orientation économie familiale et sociale)
Connaissances socio-culturelles
Responsable de l'UE: TENAERTS Marie Noëlle
Autres enseignants: FLAMAND Vincent, VAN NIEUWENHUYSE Marie-Line

Institut: Sainte-Croix

Unité obligatoire: Oui

Place dans le programme: 3ème bloc

Langue d'enseignement: Français

Langue d'évaluation: Français

Période de l'année: 1er quadrimestre

Cycle: 1er cycle

Niveau du CEC: Aucun

Identification de l'unité d'enseignement: C1-B3-Q1-UE3

Nombre de crédits ECTS: 3,00 crédit(s)

Volume horaire: 65,00 heure(s)

Liste des activités d'apprentissage et leur volume horaire :
Approche théorique de la diversité culturelle A 1,00 crédit(s) 15,00 heure(s)
Neutralité 20,00 heure(s)
Sociologie et politique de l'éducation 2,00 crédit(s) 30,00 heure(s)
Unités d'enseignement prérequises: Unités d'enseignement corequises:
Aucune
Aucune
Eventuelles connaissances et compétences préalables:


 

Acquis d'apprentissage (AA) et compétences :

APPROCHE THÉORIQUE DE LA DIVERSITÉ CULTURELLE ET DE LA DIMENSION DE GENRE

  • COMPÉTENCES
 

Ce cours vise à permettre aux élèves de mener une réflexion approfondie sur la notion de culture, sur les sujets liés à l’intégration des élèves de culture ou d’origine sociale différentes dans les classes – et dans la société en général - ainsi que sur la pédagogie interculturelle.

Les théories et réflexions expliquées et élaborées au cours permettront aux élèves de se positionner clairement, en s’appuyant sur les courants de pensée existants et de manière réfléchie, face à certaines situations qu’ils pourront rencontrer dans leur future profession.
L’objectif n’est pas de faire adopter un point de vue prédéterminé aux étudiants, mais bien de leur permettre de se positionner clairement, en prenant du recul face à leurs émotions, et d’agir en conséquence.
 

NEUTRALITÉ


 

L’étudiant sera capable d’expliquer les fondements du décret du 17 décembre 2003 organisant la neutralité inhérente à l’enseignement officiel subventionné et le décret du 31 mars 1994 définissant la neutralité de l’enseignement de la Communauté Française.
L’étudiant sera capable de commenter et mettre en œuvre dans la pratique de sa classe les grands textes fondateurs de la démocratie et de la citoyenneté moderne.
L’étudiant sera capable de procéder à des relations, de rapprocher les projets éducatifs et pédagogiques des trois principaux réseaux d’établissements scolaires en Communauté Française de Belgique. .

 

SOCIOLOGIE ET POLITIQUE DE L’ÉDUCATION

La sociologie de l’éducation a pour objet de comprendre le fonctionnement du système éducatif et mettre ainsi en évidence les contingences globales dans lesquelles les écoles s’inscrivent. Dans une optique résolument compréhensive, la sociologie nous amènera à questionner la fausse banalité de l’évidence : pourquoi est-ce comme cela et pas autrement ? Autrement dit, quelles sont les variables à observer au niveau institutionnel pour comprendre au niveau micro les établissements scolaires. En partant de différents constats et diagnostics, posés sur l’enseignement en Fédération Wallonie-Bruxelles (PISA, indicateurs de l’enseignement), nous questionnerons les politiques mises en oeuvre dans sa forme actuelle (Pourquoi l’enseignement en FWB est-il inégalitaire ? Pourquoi parle-t-on de marché scolaire ? Pourquoi organiser structurellement la relégation ? ….) mais aussi dans sa visée projective avec la réforme du Pacte pour un enseignement d’excellence…

Contenu:

APPROCHE THÉORIQUE DE LA DIVERSITÉ CULTURELLE ET DE LA DIMENSION DE GENRE

  • CONTENU

La matière se base sur les théories issues de la psychologie sociale et de la sociologie. Ces théories seront expliquées durant les séances de cours et dans les diaporamas distribués aux étudiants

Le premier chapitre interrogera la relation entre position sociale et culture et introduit la notion de culture au sens anthropologique. Le deuxième portera sur les notions d’identité, d’appartenances et de stéréotypes. Dans le troisième chapitre, nous aborderons l’histoire de l’immigration et la situation actuelle en ce domaine. En dernière partie, la réflexion sera orientée autour de l’interculturalité, de la multiculturalité et du vécu de l’enfant ou de l’adolescent confronté à l’école à la culture scolaire.

 

NEUTRALITÉ

Définition critique du concept de neutralité: déconstruction et reconstruction à partir d'exemples concrets et de rebonds des étudiants.

SOCIOLOGIE ET POLITIQUE DE L’ÉDUCATION

- Questionner le système éducatif au niveau de la Fédération Wallonie-Bruxelles ;
- Réfléchir les contingences : pourquoi est-ce comme cela et pas autrement ? en fonction des objectifs assignés à l’Ecole et aux écoles ;
- Comprendre, via quelques figures majeures en sociologie (Bourdieu, Boudon, Passeron …)  l’Education et l’enseignement en FWB  ;
- Comparer avec d’autres systèmes éducatifs pour mettre en évidence les singularités, les spécificités en FWB ;
- S’approprier les fondements et les enjeux du Pacte pour un enseignement d’excellence ;
- S’outiller professionnellement pour s’inscrire comme acteur dans et pour un système éducatif congruent.
Dispositif d'apprentissage:
NEUTRALITÉ

Discussions philosophiques sur des questions contemporaines soulevées par les étudiants: autorité, pouvoir, enjeux du numérique, indignation et révolte, engagement ...




 


 


 


 

Mode d'évaluation (y compris pondération relative):

APPROCHE THÉORIQUE DE LA DIVERSITÉ CULTURELLE ET DE LA DIMENSION DE GENRE A
L’évaluation se fera sur base de la remise d’une réflexion personnelle qui allie les enjeux de la diversité culturelle de la pratique professionnelle (liens avec le cours B, développement de la réflexion soulevée par les 3 photographies). Concrètement, est attendu un travail d’une page A4 au (caractère 12) qui développera un ou plusieurs enjeux de la diversité (voir thématiques abordées en séance) et qui sera apposé au verso du triptyque réalisé dans l’AA diversité culturelle B.
Les modalités d'évaluation de la seconde session seront identiques à celles de la 1ère  session. 

NEUTRALITE

L'AA sera validée pour autant que le travail ait été déposé. Ce travail a un caractère formatif; il ne sera pas coté.



SOCIOLOGIE ET POLITIQUE DE L'EDUCATION

L’évaluation se déroulera en session. La prise de mesure des apprentissages sera réalisée via un questionnaire à choix multiples et portera sur la compréhension des enjeux de l’Ecole (Indicateurs de l’enseignement 2020 et supports de cours) et des mesures mises en place dans ce cadre (Avis n°3 du Pacte pour un enseignement d’excellence).

L’UE est considérée comme réussie  et  les crédits qui lui correspondent  sont accordés :  

- lorsque  la note  attribuée à chacune des évaluations certificatives  est égale ou supérieure à 10/20.
- lorsqu'une seule activité d'apprentissage est en échec et que cet échec est faible (9/20 ou 9.5/20).
La note octroyée à une UE réussie  est la moyenne arithmétique pondérée des notes des différentes évaluations certificatives.
 
L’UE est considérée en échec et aucun crédit ne lui est accordé :
a) lorsque plusieurs évaluations certificatives sont en échec faible (9/20 ou 9,5/20 ).
     La note octroyée à l’UE est la note en échec la plus basse (9,5 ou 9/20) ;
b) lorsqu’une (ou plusieurs) évaluation(s) certificative(s) est (sont) en échec grave (note inférieure ou égale à
     8,5/20 ),
             - si la moyenne arithmétique pondérée est égale ou supérieure à 9/20,  la note octroyée est de 8,5/20 ;
             - si la moyenne arithmétique pondérée est égale ou inférieure à 8,5/20, la note octroyée correspond
                à cette moyenne.


 


 

Sources, références et bibliographie:

APPROCHE THEORIQUE DE LA DIVERSITE CULTURELLE ET DE LA DIMENSION DE GENRE


Abdallah-Pretceille, M., (1999). Vers une pédagogie interculturelle,Paris : Publications de la Sorbonne.

Berry, J.W. . Immigration, acculturation, and adaptation.Applied Psychology : An International Review(1), 5-68. 1997

Bonnery S. (Sous la direction de) , Supports pédagogiques et inégalités scolaires, Ed. La Dispute, Paris 2015

Camilleri & M. Cohen-Emerique, Chocs de cultures : Concepts et enjeux pratiques de l’interculturel(pp. 21-73). Paris : L’Harmattan.

Grootaers D., Culture Mosaïque, approche sociologique des cultures populaires, EVO/Chronique sociale, 1984.

Tauvel, J.-P. . L’antiracisme à l’école. L’Agenda Interculturel, 160-161,1998


NEUTRALITE
 

Décret du 17 décembre 2003 organisant la neutralité inhérente à l’enseignement officiel subventionné et le décret du 31 mars 1994 définissant la neutralité de l’enseignement de la Communauté Française


SOCIOLOGIE ET POLITIQUE DE L'EDUCATION

DAUPHIN N.- VERHOEVEN M., La mobilité scolaire au cœur des transformations du système scolaire, Groupe Interfacultaire de Recherche sur les Systèmes d’Education et de Formation /UCL 2002

 

<fDUBET F., Les lycéens, Éditions du Seuil, Paris, 1991.

 

>DUBET F. (dir.), « École, familles : le malentendu », Textuel, Paris, 1997

DUBET F., Les places et les chances, repenser la justice sociale ; Éditions du Seuil, 2010

DURU-BELLAT MARIE, HENRIOT-VAN-ZANTEN, Sociologie de l’école, Armand Colin éditeur, Paris 1999.</font>

GROOTAERS D. (sous la direction de), Histoire de l’enseignement en Belgique, E.V.O, Bruxelles 1999.

>HIRTT N., l’enseignement sous la coupe des marchés, in l’observatoire, Revue d’action sociale et médico-sociale, n°32, 2001, pp. 3-7.

RUANO-BORBALAN J-C, L’école ça sert d’abord à faire la société, in revue Sciences Humaines HS n°36, mai 2002, pp 46-49

 

SERRES M., Petite Poucette, Ed Le Pommier, 2013

 

 


 

Supports pédagogiques:
Pour ces trois activités d'apprentissage, des diaporamas (syllabus) seront distribués aux étudiants.
Logo HELMo Section(s): Fiche descriptive d'une unité d'enseignement
2021-2022
Bachelier : Agrégé de l'enseignement secondaire inférieur (Orientation économie familiale et sociale)
Connaissances socio-culturelles
Responsable de l'UE: PETRY Anne-Marie
Autres enseignants: SAINTROND Pascale, TENAERTS Marie Noëlle, VAN NIEUWENHUYSE Marie-Line

Institut: Sainte-Croix

Unité obligatoire: Oui

Place dans le programme: 3ème bloc

Langue d'enseignement: Français

Langue d'évaluation: Français

Période de l'année: 2ème quadrimestre

Cycle: 1er cycle

Niveau du CEC: Aucun

Identification de l'unité d'enseignement: C1-B3-Q2- UE3

Nombre de crédits ECTS: 3,00 crédit(s)

Volume horaire: 45,00 heure(s)

Liste des activités d'apprentissage et leur volume horaire :
Approche théorique de la diversité culturelle B 1,00 crédit(s) 15,00 heure(s)
Etude critique des grands courants pédagogiques 1,00 crédit(s) 15,00 heure(s)
Initiation aux arts et à la culture 1,00 crédit(s) 15,00 heure(s)
Unités d'enseignement prérequises: Unités d'enseignement corequises:
Aucune
Aucune
Objectif(s)
1/ DIVERSITE CULTURELLE
Questionner la diversité culturelle, c’est d’abord penser la culture, ce terme polysémique et parfois galvaudé. Qu’est-ce que la culture ? Une culture ou des cultures ? Qu’est-ce que la légitimité culturelle et ainsi la diversité culturelle ? La culture véhiculée par l’Ecole, comment la comprendre, comment l’appréhender ? Il s’agira d’explorer ce qui constitue les référents symboliques et les manières d’agir et de penser, son rapport à soi, aux autres, aux monde : entre culture et cultures, existe-t-il une hiérarchie, des inégalités entre les cultures ? Le cours sera l’occasion de réfléchir les concepts sous-jacents: culture, légitimité culturelle, habitus, démocratie culturelle… et de les appliquer aux contexte de l’Ecole dans une perspective résolument humaine, inclusive et citoyenne.


2/ Inititation aux arts et à la culture
 Compétences
A. Communiquer de manière adéquate dans la langue d'enseignement dans les divers
     contextes liés à la profession
B. Entretenir un rapport critique et autonome avec le savoir scientifique et oser innover
C. Développer une expertise dans les contenus enseignés et dans la méthodologie de leur
     enseignement
 
3/ ETUDE CRITIQUE DES GRANDS COURANTS PEDAGOGIQUES
construire chez les étudiants un regard critique sur les courants pédagogiques qui ont traversé l’histoire et permettre à ces derniers de faire des liens avec leurs pratiques professionnelles.
 
Acquis d'apprentissage (AA) et compétences :
En vue de développer les compétences, l’étudiant sera capable de :
1/ DIVERSITE CULTURELLE
- Au travers d’une approche conceptuelle de culture, questionner notre rapport au monde, aux autres, à soi ;
- Comprendre les logiques sociales et la variations culturelles au départ de la culture, les cultures, la légitimité culturelle, la diversité culturelle, contre-culture, sub cultures, cultures alternatives… les enjeux de la démocratie et démocratisation culturelle … comment faire société ? ;
- S’approprier des notions et des auteurs pour penser le rapport entre individus, entre individus et société(s) : Lahire, Bourdieu, Boltanski, Thévenot…
- Questionner la forme scolaire et les attendus culturels qui en découlent : dans la relation avec et entre les élèves, dans la relation écoles-familles, écoles entre elles ;
- Poser les bases d’une réflexion pour appréhender le métier d’enseignant dans sa forme tangible et dans des contextes variés ;
- Poser les jalons d’une analyse du système social au niveau de sa structure et du pouvoir qui en découlent ;
- Réfléchir l’Education et l’éducation permanente là où l’école a échoué : quels enjeux pour quels publics ?
 
2/ Initiation aux arts et à la culture
 
A 2.Utiliser la complémentarité du langage verbal et non verbal
A 3.Adapter ses interventions orales et /ou écrites aux différentes situations
B 1.Adopter une attitude de recherche et de curiosité intellectuelle
B 3.Mettre en question ses connaissances et ses pratiques
B 4.Actualiser ses connaissances et ajuster, voire transformer ses pratiques
C 1.Entretenir une culture générale importante afin d'éveiller les élèves au monde
C 2.S'approprier les contenus, les concepts, notions, démarches et méthode de chacun des
      champs disciplinaires et psychopédagogiques
C 4.Établir des liens entre les différents savoirs pour construire une action réfléchie
 
3/ Etude critique des grands courants pédagogiques 

Au terme de cette unité d'enseignement, l'étudiant
-          identifie les grands courants pédagogiques, porte un regard critique sur ceux-ci, notamment via l’analyse de projets d’établissement et met ses connaissances en question.
 
Contenu:
1/ DIVERSITE CULTURELLE :

Thématiques abordées : culure, légitimité culturelle, relativisme culturel, précarité, racisation, handicap, stigmatisation, LGBTQ+, transgenre, trans identités, grossophobie....

2/ Initiation aux arts et à la culture 
·        thèmes différents et larges afin de toucher chaque sensibilité ainsi que différents arts et dans la mesure du possible des différentes cultures
·        vision diachronique et chronologique
·        repère de la ligne du temps
·        accent mis sur les arts plastiques et la musique avec quelques références à la littérature, la danse et le cinéma
 
3/ Le cours « d’Etude critique des grands courants pédagogiques » 
GRANDS COURANTS PEDAGOGIQUES:
Le cours les étudiants à porter un regard critique sur les pratiques pédagogiques de l’Antiquité à nos jours. Les grands courants pédagogiques, les pédagogues, philosophes et théoriciens qui ont marqué l’évolution des théories de l’apprentissage seront découverts par les étudiants eux-mêmes à travers un portefeuille de lecture, et ces nouvelles connaissances seront partagées avec l’ensemble du groupe.
 
Dispositif d'apprentissage:
1/ DIVERSITE CULTURELLE 
Au départ de situations vécues, décodage via la démarche interculturelle. Mises en débats, en perspectives de nos manières de penser la différence et de construire du vivre ensemble.

2/ Initiation aux arts et à la culture 

Cours magistraux , TA et présentation de travaux
 
3/ ETUDE CRITIQUE DES GRANDS COURANTS PEDAGOGIQUES
  • Cours magistraux ;
  • séances de travail en groupe : exploitation des ressources pour répondre à des questions-guides ;
  • partage des informations en sous-groupes élargis ;
  • construction d’une synthèse collective ;
  • réflexions individuelles : évolution de ses représentations.
Mode d'évaluation (y compris pondération relative):
1/ DIVERSITE CULTURELLE (1/3 des points de l’UE)
L’évaluation se fera sur base de la réalisation d’un triptyque de photos qui questionnera la pratique professionnelle en liens avec les enjeux de la diversité culturelle. Ce triptyque sera à remettre lors de la dernière séance de cours et devra respecter les critères de formes et de fonds proposés.

2/ Initiation aux arts et à la culture (1/3 des points de l’UE)

Objectifs  : recherches, développement de la culture générale, curiosité, audace,
1.     par groupe de 6 étudiants ( inter-section ou non )
2.     choisir un thème
3.     Les 8’ : Montage audio -visuel sans paroles contenant,
1.     un choix d'oeuvres d'art en rapport avec le thème et classées chronologiquement
2.     bande sonore constituée de musiques savantes ( dites classiques) en rapport avec le thème et également classées chronologiquement
3.     références et commentaires écrits mais pas dits ou  lus
4.     les travaux seront présentés lors du dernier cours à remettre 1 mois avant la date de passage  via la plate-forme e-learning
Critères  et modalités d'évaluation
Les 8' = 80%
Evaluation par les pairs = 20%
1.     première remise du travail et première évaluation formative
2.     deuxième présentation  certificative  dernier cours
3.     évaluation par ses pairs 
4.     Critères d ‘évaluation ;
1.     respect des consignes ( choix d'oeuvres, temps... )
2.     la qualité de la recherche
3.     l'adéquation  entre les oeuvres choisies et le thème abordé
4.     la qualité technique
Les contenus et documents sont déposés  sur la plateforme e-learning du cours
 
 
3/ ETUDE CRITIQUE DES GRANDS COURANTS PEDAGOGIQUES (1/3 des points de l’UE)
  • production écrite en groupe (40%)
  • présentation orale en groupe (30%)
  • production écrite individuelle : évolution de ses représentations (30%)
 
Remarque : Les modalités d'évaluation de la seconde session seront identiques à celles de la 1ère  session. 


L’UE est considérée comme réussie et les crédits qui lui correspondent sont accordés :
- lorsque la note attribuée à chacune des évaluations certificatives est égale ou supérieure à 10/20.
- lorsqu'une seule activité d'apprentissage est en échec et que cet échec est faible (9/20 ou 9.5/20).
La note octroyée à une UE réussie  est la moyenne arithmétique pondérée  des notes des différentes évaluations certificatives.
 
L’UE est considérée en échec et aucun crédit ne lui est accordé :
a) lorsque plusieurs évaluations certificatives sont en échec faible (9/20 ou 9,5/20).
La note octroyée à l’UE est  la note en échec la plus basse (9,5 ou 9/20) ;
b) lorsqu’une (ou plusieurs) évaluation(s) certificative(s) est (sont) en  échec grave (note inférieure ou égale à 8,5/20 ),
             - si la moyenne arithmétique pondérée est égale ou supérieure à 9/20,  la note octroyée est  de 8,5/20 ;
             - si la moyenne arithmétique pondérée est égale ou inférieure à 8,5/20, la note octroyée correspond
                à cette moyenne.
 
Sources, références et bibliographie:
1/ DIVERSITE CULTURELLE 

Sites (animations, vodéos et articles) de ITECO, Annoncer la couleur, la Croix Rouge,  CNCD,  CADTM,  le monde selon les femmes,… et A.    Manço, M. Abdallah-Pretceille, C. Camilleri, M. Cohen-Emerique, A. Maalouf, A. Morelli, etc

3/ ETUDE CRITIQUE DES GRANDS COURANTS PEDAGOGIQUES


- Barnier, G. (2003). La philosophie de l'éducation et les grands courants pédagogiques. En ligne sur https://oticar.files.<wbr />wordpress.com/2011/09/<wbr />philosophie-education.pdf
- Crahay, M. (2015). Psychologie de l’éducation. Paris : PUF.
- Gauthier, C. et Tardif, M. (2005 – 2e Ed.). La pédagogie, théories et pratiques de l’Antiquité à nos jours. Montréal : Gaëtan Morin éditeur, Chenelière Education.
- Tilman, F. & Grootaers, D. (1994). Les chemins de la pédagogie. Bruxelles : Chroniques sociales.

Cette liste n’est pas exhaustive

Supports pédagogiques:
Notes de cours distribuées au cours ou disponibles sur la plateforme E-learning.
Logo HELMo Section(s): Fiche descriptive d'une unité d'enseignement
2021-2022
Bachelier : Agrégé de l'enseignement secondaire inférieur (Orientation économie familiale et sociale)
Education à la santé
Responsable de l'UE: VAN NIEUWENHUYSE Marie-Line
Autres enseignants: Aucun

Institut: Sainte-Croix

Unité obligatoire: Oui

Place dans le programme: 3ème bloc

Langue d'enseignement: Français

Langue d'évaluation: Français

Période de l'année: 1er quadrimestre

Cycle: 1er cycle

Niveau du CEC: Aucun

Identification de l'unité d'enseignement: C1-B3-Q1-UE5

Nombre de crédits ECTS: 5,00 crédit(s)

Volume horaire: 65,00 heure(s)

Liste des activités d'apprentissage et leur volume horaire :
Education nutritionnelle 1,00 crédit(s) 15,00 heure(s)
Education à la santé 30,00 heure(s)
Sciences appliquées 20,00 heure(s)
Unités d'enseignement prérequises: Unités d'enseignement corequises:
Aucune
Aucune
Eventuelles connaissances et compétences préalables:
Concepts,  théories et savoir-faire abordés durant les activités d'apprentissage des UE 1.1.3, 1.1.4, 1.2.3, 1.2.4., 2.1.3, 2.1.4 et 2.2.3.
Objectif(s)
L'objet de cette UE est de permettre à l'étudiant de : 
- connaitre, comprendre et expliquer les notions de base en éducation à la santé.
- acquérir des techniques et des connaissances pour donner cours d’éducation à la santé, d'éducation nutritionnelle dans le secondaire.
Ils auront acquis les aptitudes pour équilibrer et adapter des menus pour des personnes souffrant de pathologies.
Tout au long de leur pratique, ils justifieront leurs différents choix en établissant des liens avec la théorie.  

 
Acquis d'apprentissage (AA) et compétences :
Au terme de l'UE, l'étudiant :
- est capable de recueillir des informations sur un sujet d'éducation pour la santé, les synthétiser et les
   organiser en fonction de consignes données au cours.
- formule et explique différents concepts liés à l'éducation à la santé et à l'EVRAS.
- analyse différents types de matériel didactique permettant d’aborder les thèmes liés à l'éducation à la santé
   et à l'EVRAS.
- visualise différents appareils et systèmes de l'organisme, situe les éléments importants et en comprend
   les rôles ainsi que le fonctionnement.
- dégage pour chaque appareil ou système des mesures concrètes de prévention primaire, de prévention
   secondaire et de prévention tertiaire.
- analyse des menus et les adapte en fonction des catégories de consommateurs en tenant compte de l’âge et de l’état
   pathologique (diabétique,...)
- porte un jugement critique sur des articles, des exposés parlant d'alimentation.
- applique les règles d'une alimentation équilibrée et saine pour analyser un régime amaigrissant.
- fait le lien entre les erreurs alimentaires les plus fréquemment rencontrées en Belgique et les problèmes de santé
  survenant principalement dans les pays dits "civilisés". 
- explique différentes pathologies liées à une malnutrition, d'en donner une définition, d'en expliquer l'évolution,
   les symptômes, les facteurs de risque et d'en appliquer les mesures préventives préconisées.
- Justifie ses choix et ses actions.

Ces acquis d’apprentissage seront liés à ces quatre compétences du référentiel de l’enseignant :
- Communiquer de manière adéquate dans la langue d’enseignement dans les divers contextes liés à la profession
   (A1/A2/A3) 
- Respecter un cadre déontologique et adopter une démarche éthique dans une perspective démocratique et de
  responsabilité (B4/B5)
- Entretenir un rapport critique et autonome avec le savoir scientifique et oser innover   (D1/D3/D4/D5)
- Développer une expertise dans les contenus enseignés et dans la méthodologie de leur enseignement  (E2/E3/E4)
Contenu:
L'ensemble des activités d'apprentissage aborde les connaissances de base nécessaires à la construction d’un cours d’éducation à la santé et donne des pistes pour concevoir des activités didactiques.
 
Dispositif d'apprentissage:
Sciences appliquées
  Méthodologie :
                Méthodes actives et interactives : concepts, modèle, observation des différents appareils de
               l'organisme, reproduction, analyse de schémas, transposition de la matière dans le cadre
                d’applications concrètes
   Contenu :
               Cette activité d'apprentissage aborde les connaissances scientifiques de base en éducation
               à la santé, telles que : le système circulatoire, le système respiratoire, le système rénal, la peau…
               (La matière est répartie sur deux années).
 
Éducation à la santé
   Méthodologie :
                Méthodes interactives : concepts, modèles... (Concrétisation par du matériel didactique)
                Méthodes actives (découverte - créativité - tâche ouverte) : recherche documentaire, travail 
                individuel et/ou de groupe, analyse d’activités didactiques, découverte et exploitation de
                différents matériels didactiques.
   Contenu :
                Cette activité d'apprentissage aborde les connaissances scientifiques de base en éducation
                 à la santé, telles que : physiologie de la reproduction, les méthodes contraceptives,
                 la naissance, le nouveau-né et son alimentation, EVRAS...
                (La matière est répartie sur deux années).
 
Éducation nutritionnelle
   Méthodologie :
                 Méthodes interactives : concepts, principes,... Analyse d’étiquettes de produits alimentaires, de documents, de films,...
                Méthodes actives avec des consignes strictes : analyse de journées alimentaires, adaptation de menus,
                composition de menus équilibrés,...
   Contenu :
                 Les régimes amaigrissants et les régimes alimentaires en lien avec différentes pathologies.

 
Mode d'évaluation (y compris pondération relative):
Sciences appliquées
                Type d’épreuve : Examen écrit
                Règle d’évaluation : Évaluation par le professeur de sciences appliquées
                Pondération : 30 % de la note de l’UE.
 
Éducation à la santé
                Type d'épreuve : Examen écrit
                Règle d’évaluation : Évaluation par le professeur d'éducation à la santé.
                 Pondération : 40 % de la note de l’UE.
 
Éducation nutritionnelle
                Évaluation certificative en éducation nutritionnelle :
                Type d'épreuve : Examen écrit 
                Pondération : 30% de la note de l'UE


L’UE est considérée comme réussie et les crédits qui lui correspondent sont accordés :
- lorsque la note attribuée à chacune des évaluations certificatives est égale ou supérieure à 10/20.
- lorsqu'une seule activité d'apprentissage est en échec et que cet échec est faible (9/20 ou 9.5/20).
La note octroyée à une UE réussie  est la moyenne arithmétique pondérée  des notes des différentes évaluations certificatives.
 
L’UE est considérée en échec et aucun crédit ne lui est accordé :
a) lorsque plusieurs évaluations certificatives sont en échec faible (9/20 ou 9,5/20).
La note octroyée à l’UE est  la note en échec la plus basse (9,5 ou 9/20) ;
b) lorsqu’une (ou plusieurs) évaluation(s) certificative(s) est (sont) en  échec grave (note inférieure ou égale à 8,5/20 ),
             - si la moyenne arithmétique pondérée est égale ou supérieure à 9/20,  la note octroyée est  de 8,5/20 ;
             - si la moyenne arithmétique pondérée est égale ou inférieure à 8,5/20, la note octroyée correspond
                à cette moyenne.
 
 
SESSION DE SEPTEMBRE

Ne sera (seront) représentée(s) obligatoirement en septembre que la (ou les) évaluation(s) certificative(s) dont la note est inférieure à 10/20.
La session de septembre est organisée suivant les mêmes modalités d'évaluation qu'en janvier et  la note finale de l’UE sera calculée sur la même base que celle de la session de janvier. 
Sources, références et bibliographie:
Cfr. syllabus de chaque activité d'apprentissage 
Supports pédagogiques:
Syllabus des activités d’apprentissage, notes de cours
Logo HELMo Section(s): Fiche descriptive d'une unité d'enseignement
2021-2022
Bachelier : Agrégé de l'enseignement secondaire inférieur (Orientation économie familiale et sociale)
Oser les méthodologies et différencier les outils
Responsable de l'UE: MALEUX Isabelle
Autres enseignants: BAGUETTE Caroline, LEUNUS Colette, PALMUS Anne-Marie, PETRY Anne-Marie, VAN NIEUWENHUYSE Marie-Line

Institut: Sainte-Croix

Unité obligatoire: Oui

Place dans le programme: 3ème bloc

Langue d'enseignement: Français

Langue d'évaluation: Français

Période de l'année: 1er quadrimestre, 2ème quadrimestre

Cycle: 1er cycle

Niveau du CEC: Aucun

Identification de l'unité d'enseignement: C1-B3-Q0-UE2

Nombre de crédits ECTS: 23,00 crédit(s)

Volume horaire: 417,00 heure(s)

Liste des activités d'apprentissage et leur volume horaire :
Accès à la profession 12,00 heure(s)
Ateliers de formation professionnelle 3,00 crédit(s) 36,00 heure(s)
Différenciation des apprentissages 2,00 crédit(s) 30,00 heure(s)
Elaboration du projet professionnel 2,00 crédit(s) 15,00 heure(s)
Préparation de stage 24,00 heure(s)
Stages 17,00 crédit(s) 300,00 heure(s)
Unités d'enseignement prérequises: Unités d'enseignement corequises:
Aucune
Aucune
Eventuelles connaissances et compétences préalables:

Les concepts et théories vus durant les activités d'apprentissage du Bloc 1 et du Bloc 2.


Objectif(s)
-  Accès à la profession : Le module Accès à la profession vise essentiellement à informer les étudiants. Il s’agit de les doter d’informations concrètes et pratiques, touchant à divers aspects d’une entrée dans le monde du travail, visant une prise de fonction sereine.
Les étudiants rencontrent une série d’intervenants ayant un ancrage + ou – fort dans l’enseignement. Ceux-ci  sont de différents types ; les objectifs diffèrent donc en fonction des intervenants rencontrés et de leurs spécificités. 

Ateliers de formation professionnelle (Q1 et Q2) :
Aborder les diverses facettes du métier d'enseignant

Différenciation des apprentissages (Q1 et Q2) :
Réfléchir à la différenciation pédagogique pour permettre à tous les élèves d'apprendre et ainsi favoriser l'égalité des acquis.

Préparation de stage (Q1 et Q2) :

Présenter les préparations didactiques afin d'obtenir l'aval du départ en stage.

Stage TFE en milieu scolaire ou extra-scolaire Q2, stage dans l'enseignement ordinaire Q2, stage dans l'enseignement spécialisé Q1,stage essai Q2, élaboration du projet professionnel 

. Vivre, observer et prendre en charge les différentes facettes du métier d'enseignant.
. Animer un groupe de manière stimulante et structurante.
. Diversifier les méthodologies en les adaptant au public cible
. Proposer et oser des méthodologies innovantes.
. Pratiquer la différenciation.
. Réaliser une analyse réflèxive pertinente en proposant des remédiations cohérentes.
 
Acquis d'apprentissage (AA) et compétences :
Au terme de l'UE, l'étudiant sera capable de mobiliser l'ensemble des connaissances didactiques et disciplinaires en vue de construire et d'animer des séquences de cours pertinentes.


Contenu:
 Accès à la profession :
Les différents syndicats, leur  rôle et leur fonctionnement ;
Les droits et devoirs des enseignants ;
Les démarches à entreprendre pour l’ouverture des droits au chômage et pour le maintien de ceux-ci ;
Les obligations administratives FOREM-ONEM pour le régime des enseignants (réinscription en fin de contrat ou de périodes scolaires) ;
Les recommandations et conseils des directions par rapport aux candidatures à envoyer ;
Le point de vue des directeurs sur le métier d'enseignant et leurs attentes face aux jeunes/nouveaux enseignants… 

Ateliers de formation professionnelle (Q1 et Q2) :
Les différentes facettes du métier seront abordées.

Différenciation des apprentissages (Q1 et Q2) :

- Représentations individuelles et collectives
- Analyse pédagogique d'un conte qui traite la différence
- Historique, axiologie de la pédagogie différenciée, apports psychologiques qui ont enrichi la conception de l’individualisation, les intelligences multiples
- Lecture et exploitation d'articles scientifiques
- Les intelligences multiples 
- Analyse réflèxive sur les pratiques professionnelles

- Elaboration du projet professionnel 
L'activité d'apprentissage aborde l'analyse réflexive

Préparation de stage (Q1 et Q2) + Stage TFE en milieu scolaire ou extra-scolaire Q2 + Stage dans l'enseignement ordinaire Q2 + Stage dans l'enseignement spécialisé Q1 + Stage essai Q2 :

Préparation et mise en pratique de leçons et de séquences d'apprentissage.
Dispositif d'apprentissage:
 Accès à la profession :
Le module Accès à la profession s’adresse à tous les étudiants du régendat, toutes options. Le dispositif est organisé en 2 ou 3 jours, dans le courant du mois de mai.
Ce module vise essentiellement à informer les étudiants. Il s’agit de les doter d’informations concrètes et pratiques, touchant à divers aspects d’une entrée dans le monde du travail, visant une prise de fonction sereine. Les étudiants rencontrent différents d’intervenants ayant un ancrage plus ou moins fort dans l’enseignement. Les objectifs diffèrent donc en fonction des intervenants rencontrés et de leurs spécificités.


Ateliers de formation professionnelle (Q1 et Q2) :
Les concepts et théories vus durant les activités d'apprentissage AFP du Bloc 1 et du Bloc 2.

Différenciation des apprentissages (Q1 et Q2) :

Chaque cours implique une interaction constante entre les étudiants et le maître-assistant. Leur réussite dépend donc directement de la qualité de ces échanges. Ils visent à établir et à construire des liens entre la pratique de terrain et l’abstraction théorique;
Exploitation des représentations individuelles et collectives ; 
Analyse et appropriation de documents de réflexion ;
Elaboration d’une séquence d’apprentissage pensée en différenciation en petits groupes.

- Elaboration du projet professionnel : mettre des outils à disposition pour permettre une analyse réflexive approfondie.

Préparation de stage (Q1 et Q2) + Stage TFE en milieu scolaire ou extra-scolaire Q2 + Stage dans l'enseignement ordinaire Q2  + Stage dans l'enseignement spécialisé Q1:

voir les modalités reprises dans le "VADE MECUM des stages".

Stage immersion AF :

voir les modalités au cours d'AFP psychopéda

 
Mode d'évaluation (y compris pondération relative):
 Accès à la profession :
  • AA non-évaluée, validable par la présence obligatoire à l'ensemble de l'activité d'apprentissage. En cas d’absence, même partielle (avec ou sans justificatif), seul un travail de réparation permettra de valider l'AA. Les modalités seront communiquées aux étudiants concernés. 
  • En seconde session, un travail écrit sera à réaliser (voir consignes spécifiques).
  • Au bulletin : S = a satisfait aux exigences de validation E = échec. Si AA en E, UE en échec à 8,5/20). En 2e session : travail écrit à réaliser (voir consignes spécifiques

Ateliers de formation professionnelle  :
L’évaluation finale du cours d’AFP se divise en deux parties : ·Des évaluations intermédiaires comptant pour 50 % de la cote finale sont répartis de la sorte : · 1/3 des points MFP · 1/3 des points MI  1/3 des points PAM. Les exigences sont précisées au cours de chaque professeur. Les étudiants absents le jour de la présentation de leur leçon devront la présenter au cours suivant. ·Une évaluation finale écrite et orale en juin (50% de la cote finale)

Pondération : 15% de la note de l'UE.

Différenciation des apprentissages (Q1 et Q2) :

Pondération : 10% de la note de l'UE.

En première session : travail écrit et examen oral 

En deuxième session : travail écrit


- Elaboration du projet professionnel 

Projet Professionnel (AA non-évaluée) : Si l’étudiant ne participe pas aux activités proposées dans les cours, il devra réaliser un travail compensatoire, qui sera validé par le professeur responsable du cours qui fournit les consignes de ce travail compensation.

L’UE est considérée en échec et aucun crédit ne lui est accordé :
a) Si l’étudiant ne participe pas aux différentes activités, y compris celles liées au cours d'Elaboration du Projet Professionnel.


Préparation de stage  :
Activité d'apprentissage non évaluée, cependant l'étudiant pourra se voir refuser l'accès en stage s'il n'est pas présent lors des journées de "préparation de stage" et/ou si ses préparations de stage ne sont pas présentées de manière suffisamment élaborées lors de ces journées.

Stage dans l'enseignement spécialisé Q1 + Stage TFE en milieu scolaire ou extra-scolaire Q2 + stage dans l'enseignement ordinaire Q2 :
Evaluation certificative suivant les modalités prévues dans le "VADEMECUM des stages" 
Pondération : 75% de la note de l'UE

Stage en immersion AF :
Présence et participation active obligatoires à l'ensemble des AA.
Toute absence sera sanctionnée par une UE non validée.
Travail d'observation évalué au sein du cours d'AFP psychopéda

> Les critères d'évaluation seront donnés au sein de chaque cours

>L'UE est considérée comme réussie  et  les crédits qui lui correspondent  sont accordés :  
- lorsque  la note  attribuée à chacune des évaluations certificatives  est égale ou supérieure à 10/20.
- lorsqu'une seule activité d'apprentissage est en échec et que cet échec est faible (9/20 ou 9.5/20).
La note octroyée à une UE réussie  est la moyenne arithmétique pondérée  des notes des différentes évaluations certificatives.
 
>L’UE est considérée en échec  et aucun crédit ne lui est accordé :
a) lorsque plusieurs évaluations certificatives sont en  échec  faible (9/20 ou 9,5/20)
La note octroyée à l’UE est  la note en échec la plus basse (9,5 ou 9/20 ou 8/20) ;
b) lorsqu’une (ou plusieurs) évaluation(s) certificative(s) est (sont) en  échec grave (note inférieure ou égale à 8,5/20),
             - si la moyenne arithmétique pondérée est égale ou supérieur à 9/20,  la note  octroyée est  de 8,5/20 ;
             - si la moyenne arithmétique  pondérée est égale ou inférieure  à 8,5/20, la note octroyée  correspond
                à cette moyenne.

L'UE ne sera validée que si :
- les 10 semaines de stage (quel que soit leur statut) sont effectuées.

La présence aux cours est indispensable et un carnet de présence sera tenu à jour.
Tout nombre excessif d’absences sera communiqué à la direction.

 
SESSION DE JUIN ET SESSION DE SEPTEMBRE
Les stages pédagogiques sont des activités d'apprentissages non remédiables.
Sont représentées obligatoirement  en septembre que la (ou les) évaluation(s) certificative(s) des activités d'apprentissage remédiables dont la note est inférieure à 10/20.
Les sessions de juin et de septembre sont organisées suivant les mêmes modalités d'évaluation qu'en janvier et  la note finale de l’UE sera calculée sur la même base que celle de la session de janvier.
 
Sources, références et bibliographie:
  • Burger, O. (2010). Aider tous les élèves, Guide pratique de différenciation, École maternelle et élémentaire. ", Lyon: Chronique Sociale.

  • Goigoux, R. (n.d.). Sept familles d’aides fondées sur une analyse des difficultés les plus fréquentes. En ligne: www4.ac-nancy-metz.fr/ien-bar-le-duc/IMG/pdf

  • RTBF (n.d.). Matières grises. Numéro spécial. La bataille des cerveaux. Récupéré sur le sitewww.rtbf.be.

  • Perrenoud, Ph. (1997). Pédagogie différenciée, des intentions à l’action. Paris: ESF Editeurs.


- + voir cours
Logo HELMo Section(s): Fiche descriptive d'une unité d'enseignement
2021-2022
Bachelier : Agrégé de l'enseignement secondaire inférieur (Orientation économie familiale et sociale)
Technologies
Responsable de l'UE: PALMUS Anne-Marie
Autres enseignants: VAN NIEUWENHUYSE Marie-Line

Institut: Sainte-Croix

Unité obligatoire: Oui

Place dans le programme: 3ème bloc

Langue d'enseignement: Français

Langue d'évaluation: Français

Période de l'année: 2ème quadrimestre

Cycle: 1er cycle

Niveau du CEC: Aucun

Identification de l'unité d'enseignement: C1-B3-Q2-UE4

Nombre de crédits ECTS: 4,00 crédit(s)

Volume horaire: 65,00 heure(s)

Liste des activités d'apprentissage et leur volume horaire :
Autres techniques professionnelles 30,00 heure(s)
Technolgie et pratique culinaires 35,00 heure(s)
Unités d'enseignement prérequises: Unités d'enseignement corequises:
Aucune
Aucune
Eventuelles connaissances et compétences préalables:



Objectif(s)

Au terme de cette UE, dans la continuité du Q1, les étudiants maîtriseront les techniques culinaires vues aux blocs 1 et 2. Ils élargiront leurs connaissances à des innovations techniques et à la découverte de produits alimentaires moins courants ou réactualisés. Tout au long de leur pratique, ils justifieront leurs différents choix en établissant des liens avec la théorie.

 

Au terme de cette UE, l’étudiant aura acquis les gestes et les techniques du brevet européen de premier secours. Il maitrisera également les différentes techniques de conservation des aliments. Il aura démontré sa capacité à faire une recherche pertinente.

Acquis d'apprentissage (AA) et compétences :
Au terme de l’UE, l’étudiant :.
             -   applique et justifie les techniques culinaires et d’hygiène vues lors des blocs 1 et 2 dans diverses  
   préparations.
-   synthétise et objective des informations sur des produits culinaires ainsi que leurs préparations et applications possibles, idem pour des techniques innovantes.
-    applique et justifie des techniques culinaires nouvelles vues en théorie.
-    applique et justifie les notions vues en éducation nutritionnelle pour élaborer des menus équilibrés
-    s’organise dans le temps et dans l’espace en classe mais aussi dans des mises en situation « enseignement dans le secondaire » et dans la gestion d’événements tels que l’organisation de repas de colloque, de réceptions,…
 -    transpose ses connaissances pour l’élaboration de menus de collectivités et à des repas festifs et/ou gastronomique- maitrise les gestes et les techniques du brevet européen de premier secours.

- maitrise les différentes techniques de conservation des aliments.

- réalise une recherche matière fouillée et pertinente afin de mieux cerner certains concepts- 
- justifie ses choix

Ces acquis d’apprentissage seront liés à ces quatre compétences du référentiel de l’enseignant
-    Communiquer de manière adéquate dans la langue d’enseignement dans les divers contextes liés à la profession (A1/A2)
-    Respecter un cadre déontologique et adopter une démarche éthique dans une perspective démocratique et de responsabilité (B4/B5)
-    Entretenir un rapport critique et autonome avec le savoir scientifique et oser innover
             (D1/D3/D4/D5)
-    Développer une expertise dans les contenus enseignés et dans la méthodologie de leur enseignement
             (E2/E3/E4)
Contenu:

L’activité d’apprentissage de pratique culinaire sera le terrain d’application des notions théoriques vues en sciences culinaires, en éducation nutritionnelle et en éducation du consommateur (voir blocs 1 et 2 et Q1 du bloc 3). Les techniques culinaires de base seront revues à travers différentes applications. De nouvelles techniques, des extensions des techniques de base seront démontrées et appliquées. Des produits alimentaires moins usités ou réactualisés pour des raisons nutritionnelles et/ou de développement durable seront l’objet d’applications Le tout sera le cadre pour élaborer des menus équilibrés (liens avec les cours théoriques), répondant aux normes applicables dans les cours du secondaire (contingences horaire, financières, spécificité de l’option et du niveau) mais aussi, ponctuellement, aux attentes qualitatives pour un repas gastronomique ou une réception. Pour cette raison, l’élaboration et le respect d’organigrammes minutés feront également l’objet de différents exercices. Une attention particulière sera également portée sur le rythme (soutenu) et la capacité de réaliser des repas de collectivités ou répondant à des circonstances particulières.

L’activité d’apprentissage « autres techniques professionnelles » aborde les gestes de premiers secours, les différentes techniques de conservation.  Une recherche approfondie sera proposée afin de mieux cerner certains concepts.

Dispositif d'apprentissage:
Pratique culinaire
   Méthodologie :
    rappels – recherches individuelles et en groupe – démonstrations – présentations écrites, orales et  pratiques de travaux de recherche – mises en situation – immersion dans l’élaboration et la mise en œuvre de menus de collectivités ou de réceptions.
   Contenu :
    Dans la continuité du Q1, l'activité d'apprentissage  revoit les notions acquises lors des blocs 1 et 2, les applique à des préparations nouvelles. A travers des travaux de recherche, des présentations, des démonstrations et des applications, des techniques nouvelles ou des prolongations de techniques vues ainsi que la connaissance de produits nouveaux seront  développés. La construction et la mise en œuvre des menus répondant aux critères nutritionnels et aux diverses contingences du  secondaire seront élaborées. De même, l’élaboration et la mise en pratique d’organigrammes  minutés (en rapport avec les différents options et niveaux du secondaire et avec les repas de collectivités mais aussi en fonction des attentes d’une réception) feront partie de la plupart de séquences d’apprentissage.

Autres techniques professionnelles
   Méthodologie :
               Méthodologies actives et interactives, analyse de documents, recherches individuelles et en groupes, présentations écrites, orales et  pratiques de travaux de recherche, mises en situation,
   Contenu :
               conservation des aliments, matière du BEPS,  matières définies  dans les travaux de groupes.


 
Mode d'évaluation (y compris pondération relative):
A. Évaluation formative pratiquée tout au long de l’UE en  pratique culinaire sur base de feed-back   
      oraux.

        B. Évaluation certificative :
            
            Pratique culinaire
               - Évaluation continue certificative en pratique culinaire :
        Type d’épreuve : Applications culinaires, recherches, présentations écrites et démonstrations.
Règle d’évaluation : Évaluation par le professeur de pratique culinaire selon la grille critériée reçue par les étudiants.
Pondération : 50% de la note de l’AA.
               -Evaluation certificative :
        Type d’épreuve : Examen pratique sous forme de réception ou de repas gastronomique.
Règle d’évaluation : Evaluation par le professeur de pratique culinaire selon la grille critériée reçue par les étudiants.
Pondération : 50% de la note de l’AA.
 
Pondération de l’AA « technologie et pratique culinaires » dans l’UE : 50%


Autres techniques professionnelles
Deux types d’épreuve :
- Examen écrit et pratique
- Travail  à réaliser sur base des consignes données au cours.               
Pondération : 50% de la note de l'UE.

L’UE est considérée comme réussie et les crédits qui lui correspondent sont accordés :
- lorsque la note attribuée à chacune des évaluations certificatives est égale ou supérieure à 10/20.
- lorsqu'une seule activité d'apprentissage est en échec et que cet échec est faible (9/20 ou 9.5/20).
La note octroyée à une UE réussie  est la moyenne arithmétique pondérée  des notes des différentes évaluations certificatives.
 
L’UE est considérée en échec et aucun crédit ne lui est accordé :
a) lorsque plusieurs évaluations certificatives sont en échec faible (9/20 ou 9,5/20).
La note octroyée à l’UE est  la note en échec la plus basse (9,5 ou 9/20) ;
b) lorsqu’une (ou plusieurs) évaluation(s) certificative(s) est (sont) en  échec grave (note inférieure ou égale à 8,5/20 ),
             - si la moyenne arithmétique pondérée est égale ou supérieure à 9/20,  la note octroyée est  de 8,5/20 ;
             - si la moyenne arithmétique pondérée est égale ou inférieure à 8,5/20, la note octroyée correspond
                à cette moyenne.
 
SESSION DE SEPTEMBRE
L’évaluation continue certificative en pratique culinaire est une activité d’apprentissage non remédiable.
Ne sera représentée obligatoirement en septembre que l'épreuve remédiable de l’évaluation certificative dont la note est inférieure à 10/20.
La session de septembre est organisée suivant les mêmes modalités d'évaluation que la session de juin.
La note finale de l’UE sera calculée sur la même base que celle de la session de juin.
 
Sources, références et bibliographie:
Cfr. syllabus de chaque activité d'apprentissage
Supports pédagogiques:
Syllabus des activités d’apprentissage, notes de cours


Logo HELMo Section(s): Fiche descriptive d'une unité d'enseignement
2021-2022
Bachelier : Agrégé de l'enseignement secondaire inférieur (Orientation économie familiale et sociale)
Technologies et sciences intégrées
Responsable de l'UE: VAN NIEUWENHUYSE Marie-Line
Autres enseignants: PALMUS Anne-Marie

Institut: Sainte-Croix

Unité obligatoire: Oui

Place dans le programme: 3ème bloc

Langue d'enseignement: Français

Langue d'évaluation: Français

Période de l'année: 1er quadrimestre

Cycle: 1er cycle

Niveau du CEC: Aucun

Identification de l'unité d'enseignement: C1-B3-Q1-UE4

Nombre de crédits ECTS: 6,00 crédit(s)

Volume horaire: 100,00 heure(s)

Liste des activités d'apprentissage et leur volume horaire :
Education à l'environnement 15,00 heure(s)
Etude de la vie socio-économique 1,00 crédit(s) 15,00 heure(s)
Sciences culinaires 2,00 crédit(s) 25,00 heure(s)
Technologie de l'habitat (pratique) 1,00 crédit(s) 15,00 heure(s)
Technologie et pratique culinaires 2,00 crédit(s) 30,00 heure(s)
Unités d'enseignement prérequises: Unités d'enseignement corequises:
  • Technologie culinaire et nutrition
  • Technologies
Eventuelles connaissances et compétences préalables:
Concepts,  théories et savoir-faire abordés durant les activités d'apprentissage des UE 1.1.3, 1.1.4, 1.2.3, 1.2.4, 2.1.3 et 2.2.3
Objectif(s)
Au terme de cette UE, les étudiants connaîtront, comprendront et expliqueront de manière scientifique les notions développées lors des cours de sciences culinaires. Ils appliqueront ces notions durant le cours de technologie et pratique culinaires tout en employant les gestes et le matériel adéquats. De plus, ils travailleront dans le respect des règles d’hygiène, des principes de nutrition et des techniques acquises lors des UE 1.1.3., 1.2.3, 2.1.3 et 2.2.3.
Ils élargiront leurs connaissances à des innovations techniques et à la découverte de produits alimentaires moins courants ou réactualisés. Tout au long de leur pratique, ils justifieront leurs différents choix en établissant des liens avec la théorie.  Ils maîtriseront également les techniques d’entretien ménager et du linge. Ils prendront conscience de l’importance primordiale de la bonne gestion des déchets au niveau mondial, mais aussi au niveau du particulier.
Au terme de cette UE, les étudiants seront initiés et comprendront les principes de base de l’organisation politique et sociétale de la Belgique. Ils identifieront le fonctionnement de la sécurité sociale et ses difficultés actuelles. Ils aborderont le monde de l’entreprise. Ils connaîtront les différentes filières d’enseignement en Belgique. Le but principal de cette AA est de permettre à l’étudiant de visualiser son implication présente et future dans la société et de le préparer à cerner la matière du cours d’initiation à la vie sociale et professionnelle au 2ème degré du secondaire.
 
Acquis d'apprentissage (AA) et compétences :
Au terme de l’UE, l’étudiant :
- explique et analyse différentes transformations physico-chimiques des aliments durant la préparation culinaire.
- analyse une étiquette de produit alimentaire ou d’entretien,
- applique et justifie les techniques culinaires et d’hygiène vues lors des UE ou 1.1.3., 1.2.3, 2.1.3. et 2.2.3. dans diverses préparations,
- applique et justifie des techniques culinaires nouvelles en lien avec les notions acquises en sciences culinaires et
  en utilisant le matériel et les gestes démontrés en technologie culinaire,
- synthétise et objective des informations sur des produits culinaires ainsi que leurs préparations et applications possibles,
  idem pour des techniques innovantes,
- applique et justifie des techniques culinaires nouvelles vues en théorie,
- analyse des menus et les adapte en fonction des catégories de consommateurs en tenant compte de l’âge et de l’état
   pathologique (diabétique,...)
-  s’organise dans le temps et dans l’espace en classe, mais aussi dans des mises en situation « enseignement dans
    le secondaire »,
 - transpose ses connaissances pour l’élaboration de menus de collectivités.
- maîtrise les notions vues de nutrition et d'éducation nutritionnelle,
- s’organise dans le temps et dans l’espace,
- justifie ses choix et ses actions,
- analyse et compare des étiquettes de produits alimentaires,
- définit et explicite les différents paramètres dont il faut tenir compte pour une gestion durable de l’environnement,
- transpose les notions acquises à la gestion de la vie quotidienne (scolaire et familiale) en tant que consommateur
  averti et responsable,
- maîtrise les techniques d’entretien ménager et du linge,
- réalise les tâches avec rigueur, méthode et dans un rythme soutenu,
- justifie ses choix en matière de techniques et d’organisation,
- explique succinctement les principes de base de l’organisation politique et sociétale de la Belgique,
- se situe en tant qu’acteur dans cette organisation,
- explique le fonctionnement et le financement de la sécurité sociale,
- identifie et justifie succinctement les difficultés actuelles de la sécurité sociale,
- identifie les différents types d’entreprise ainsi que leurs spécificités,
- identifie les différents organes dans une entreprise et se situe en tant que futur acteur ( ou actuel, job d’étudiant)
  dans cette organisation,
- explique les différentes filières de l’enseignement en Belgique et leurs spécificités.
- définit et explicite les différents paramètres dont il faut tenir compte pour une gestion durable de
   l'environnement.
- démontre l’importance d’une bonne gestion des déchets au niveau mondial et au niveau du particulier.
- identifie et explique les différentes collectes des déchets.
- explique le tri des déchets.
- développe les différentes filières de recyclages et leurs enjeux.
- énonce la problématique de la production d’énergie dans le monde.
- propose et justifie les avantages (et inconvénients) des énergies renouvelables.
- propose des pistes d’implication personnelle en tant que particulier, mais aussi en tant que professionnel de
  l’enseignement dans la bonne gestion des déchets et de l’énergie.
- sera attentif au problème énergétique dans le monde.
- pourra définir en matière d'écologie la problématique et exposer les solutions qui peuvent (doivent) être apportées.


Ces acquis d’apprentissage seront liés à ces quatre compétences du référentiel de l’enseignant :
- Communiquer de manière adéquate dans la langue d’enseignement dans les divers contextes liés à la profession 
                (A1/A2/A3) 
- Respecter un cadre déontologique et adopter une démarche éthique dans une perspective démocratique et de
  responsabilité (B4/B5)
- Entretenir un rapport critique et autonome avec le savoir scientifique et oser innover   (D1/D3/D4/D5)
- Développer une expertise dans les contenus enseignés et dans la méthodologie de leur enseignement  (E2/E3/E4)
 
Contenu:
Les bases scientifiques culinaires seront développées de manière théorique lors de l'activité d’apprentissage : sciences culinaires.
 
Les trois pôles majeurs du développement durable sont analysés. Une réflexion est menée pour envisager et adopter des comportements quotidiens allant dans le sens de la philosophie du développement durable (notamment dans les applications de technologie et pratique culinaires).
 
L’activité d’apprentissage "technologie et pratique culinaire" sera le terrain d’application des notions théoriques vues en sciences culinaires, en éducation nutritionnelle et en éducation du consommateur (voir blocs 1 et 2). Les techniques culinaires de base seront revues à travers différentes applications. De nouvelles techniques, des extensions des techniques de base seront démontrées et appliquées. Des produits alimentaires moins usités ou réactualisés pour des raisons nutritionnelles et/ou de développement durable seront l’objet d’applications Le tout sera le cadre pour élaborer des menus équilibrés et adaptés (liens avec les cours théoriques), répondant aux normes applicables dans les cours du secondaire (contingences horaire, financières, spécificité de l’option et du niveau). Pour cette raison, l’élaboration et le respect d’organigrammes minutés feront également l’objet de différents exercices. Une attention particulière sera également portée sur le rythme (soutenu) et la capacité de réaliser des repas de collectivités.
 
L’activité d’apprentissage "technologie de l'habitat" permettra à l’étudiant de s’exercer de manière soutenue à l’application des techniques d’entretien vues aux blocs 1 et 2. Il réalisera des fiches techniques relatives à ces techniques.
 
L’activité d’apprentissage "étude de la vie socio-économique" abordera les différents échelons politiques et sociétaux en Belgique  Les étudiants s’initieront à la manière dont ils sont amenés à s’impliquer dans ce fonctionnement. La sécurité sociale et ses difficultés actuelles seront étudiées. Le monde de l’entreprise sera envisagé notamment par l’étude de ses différentes formes, de leurs spécificités, des différents organes qui la composent. Un accent particulier sera mis sur les particularités du job d’étudiant. Les différentes filières de l’enseignement en Belgique seront développées.
 
Dispositif d'apprentissage:
Sciences culinaires
   Méthodologie:
       Méthodes actives et interactives : observation des différentes propriétés, réalisation d’expériences,
       analyse d’étiquettes, justifications des différentes étapes d’une fiche technique de cuisine…
   Contenu :
       L’activité d’apprentissage aborde les propriétés physico-chimiques liées à la technologie culinaire et, plus
       particulièrement, les techniques de cuisson, les émulsions, les changements d'état, les principes de diffusion
       et d'osmose, la propagation de la chaleur….  (La matière est répartie sur deux années)
 
Technologie et pratique culinaires
   Méthodologie :
       Rappels – recherches individuelles et en groupe – démonstrations – présentations écrites, orales et pratiques
       de travaux de recherche – mises en situation – immersion dans l’élaboration et la mise en œuvre de menus
       de collectivités.
   Contenu :
       L'activité d'apprentissage revoit les notions acquises lors des blocs 1 et 2, les applique à des préparations
       nouvelles. À travers des travaux de recherche, des présentations, des démonstrations et des applications, des
       techniques nouvelles ou des prolongations de techniques vues ainsi que la connaissance de produits nouveaux
       seront  développées. La construction et la mise en œuvre des menus répondant aux critères nutritionnels et aux
       diverses contingences du  secondaire seront élaborées. De même, l’élaboration et la mise en pratique
       d’organigrammes  minutés (en rapport avec les différents options et niveaux du secondaire et avec les repas de
       collectivités) feront partie de la plupart de séquences d’apprentissage.
 
Technologies de l'habitat (y compris pratique)
   Méthodologie
       Démonstrations – applications – Analyse et réalisation de fiches techniques illustrées.    
   Contenu :
       Révision et application des techniques de repassage.
       Réalisation de fiches techniques illustrées (repassage et/ou entretien ménager)
       Le lavage et le séchage du linge (révision – travail autonome)
       Notions élémentaires de couture
       Révision et application des techniques d’entretien ménager
       Actualisation de la matière en fonction des demandes par rapport aux stages.
 
Étude de la vie socio-économique
   Méthodologie :
       Recherches individuelles et en groupe – présentations écrite et orale de travaux de recherche – mises en situation –
       analyse d’articles et de documents vidéo
   Contenu :
       Les différents échelons politiques et sociétaux en Belgique (famille, commune, province, région, communauté,
       Etat fédéral, les trois pouvoirs, participation à l’UE). Les étudiants s’initieront à la manière dont ils sont amenés
       à s’impliquer dans ce fonctionnement (relations dans la famille, votes, droits et devoirs du citoyen,…).
       La sécurité sociale et ses difficultés actuelles seront étudiées (régionalisation, transfert de compétences,…).
       Le monde de l’entreprise sera envisagé notamment par l’étude de ses différentes formes, de leurs spécificités,
       des différents organes qui la composent (direction, les différents comités, travailleurs, représentants des travailleurs,..).
       Un accent particulier sera mis sur les particularités du job d’étudiant.
       Les différentes filières de l’enseignement en Belgique seront développées.
       
 
Éducation à l'environnement
   Méthodologie :
                 Analyse de documents – travaux de recherche – Présentations écrites et orales - Expériences
   Contenu :
                - Mise en évidence de la problématique de la gestion des déchets
                - Les différents types de collectes de déchets
                - Le tri des déchets
                - La valorisation et le recyclage des déchets
                - Mise en évidence de la problématique de la production d’énergie au niveau mondial et belge
                - Les différents types d’énergies (fossiles et renouvelables), leurs avantages et inconvénients.
                - L’analyse de situations concrètes dans les ménages et dans les écoles – propositions de solutions

 
Mode d'évaluation (y compris pondération relative):
SESSION DE JANVIER
 
Sciences culinaires
                Évaluation certificative en sciences culinaires
                Type d'épreuve : Examen écrit 
                Pondération : 28% de la note de l'UE
 
Technologie et pratique culinaires
            - Évaluation continue et certificative en technologie et pratique culinaires :
                Type d’épreuve : Applications culinaires, recherches...
                Pondération 40% de la note de l'AA.
            - Évaluation certificative :
                Type d’épreuve : Examen écrit, oral et pratique portant sur les quatre axes suivants : 
                                               axe scientifique, axe hygiène, axe nutritionnel et axe technologique.
                Pondération : 60% de la note de l’AA (30% écrit/30% pratique)
             - Pondération : 18% de la note de l'UE
 
Technologies de l'habitat (y compris pratique)
             Évaluation certificative :
             Type d’épreuve : travail  écrit. (Réalisation de fiches techniques illustrées).
             Pondération : 18% de la note de l'UE

Étude de la vie socio-économique
               - Évaluation continue certificative:
                               Type d’épreuve : présentations écrites et orales.
                               Pondération : 20% de la note de l’AA.
               - Évaluation certificative :
                                Type d’épreuve : Examen écrit.
                               Pondération : 80% de la note de l’AA.
                - Pondération : 18% de la note de l'UE
 
Éducation à l'environnement
               - Évaluation certificative continue:                              
                             Type d’épreuve : travail  oral et écrit.
                              Pondération : 20% de la note de l’AA.
                - Évaluation certificative :
                            Type d’épreuve : examen écrit
                            Pondération : 80% de la note de l’AA.
               - Pondération : 18% de la note de l'UE.


L’UE est considérée comme réussie et les crédits qui lui correspondent sont accordés :
- lorsque la note attribuée à chacune des évaluations certificatives est égale ou supérieure à 10/20.
- lorsqu'une seule activité d'apprentissage est en échec et que cet échec est faible (9/20 ou 9.5/20).
La note octroyée à une UE réussie est la moyenne arithmétique pondérée des notes des différentes évaluations certificatives.
 
L’UE est considérée en échec et aucun crédit ne lui est accordé :
a) lorsque plusieurs évaluations certificatives sont en  échec faible (9/20 ou 9,5/20 ).
La note octroyée à l’UE est la note en échec la plus basse (9,5 ou 9/20) ;
b) lorsqu’une (ou plusieurs) évaluation(s) certificative(s) est (sont) en  échec grave (note inférieure ou égale à 8,5/20 ),
             - si la moyenne arithmétique pondérée est égale ou supérieure à 9/20,  la note octroyée est de 8,5/20 ;
             - si la moyenne arithmétique pondérée est égale ou inférieure à 8,5/20, la note octroyée correspond
                à cette moyenne.
 
 
SESSION DE SEPTEMBRE
L'évaluation continue et certificative en technologie et pratique culinaires n'est pas remédiable.
Ne sera (seront) représentée(s) obligatoirement en septembre que la (ou les) évaluation(s) certificative(s) dont la note est inférieure à 10/20.
La session de septembre est organisée suivant les mêmes modalités d'évaluation qu'en janvier et la note finale de l’UE sera calculée sur la même base que celle de la session de janvier.
Sources, références et bibliographie:
Cfr. syllabus de chaque activité d'apprentissage 
Supports pédagogiques:
Syllabus des activités d’apprentissage, notes de cours
NUBEL / Table de composition des aliments.  Bruxelles : NUBEL, 2004, 91p
Logo HELMo Section(s): Fiche descriptive d'une unité d'enseignement
2021-2022
Bachelier : Agrégé de l'enseignement secondaire inférieur (Orientation économie familiale et sociale)
TFE
Responsable de l'UE: VAN NIEUWENHUYSE Marie-Line
Autres enseignants: COLIN Isabelle, DISTER Anne, GUILLAUME Joëlle, MALEUX Isabelle, MINGUET Emilie, PALMUS Anne-Marie, PETRY Anne-Marie

Institut: Sainte-Croix

Unité obligatoire: Oui

Place dans le programme: 3ème bloc

Langue d'enseignement: Français

Langue d'évaluation: Français

Période de l'année: 1er quadrimestre, 2ème quadrimestre

Cycle: 1er cycle

Niveau du CEC: Aucun

Identification de l'unité d'enseignement: C1-B3-Q0-UE1

Nombre de crédits ECTS: 16,00 crédit(s)

Volume horaire: 150,00 heure(s)

Liste des activités d'apprentissage et leur volume horaire :
Initiation à la recherche en éducation 13,00 crédit(s) 15,00 heure(s)
Maîtrise de la langue française 2,00 crédit(s) 15,00 heure(s)
TFE 90,00 heure(s)
Technologies de l'information et de la communication pour l'enseignement 30,00 heure(s)
Unités d'enseignement prérequises: Unités d'enseignement corequises:
Aucune
  • Oser les méthodologies et différencier les outils
Eventuelles connaissances et compétences préalables:
Les concepts et théories vus durant les activités d'apprentissage "IRE" du BLOC 2 .
Les concepts et théories vus durant les activités d'apprentissage "Maitrise orale et écrite de la langue française" du BLOC 1 et BLOC 2.

Maîtrise de la langue
Compétences développées dans le cadre des cours de maitrise de la langue des blocs 1 et 2

Objectif(s)
T.F.E.
Les objectifs sont repris dans le "Vademecum du T.F.E."

IRE
Mettre en place des stratégies performantes pour permettre aux étudiants de présenter leur TFE dans des conditions optimales.

TICE

ORGANISERclasser, distribuer, répartir des médias en catégories, gérer sa production médiatique

NAVIGUER :

>parcourir un ou plusieurs médias au hasard ou dans un objectif précis

>activités d’exploration
>activités de recherche
LIRE : décoder
ORGANISER
ECRIRE : créer et diffuser des productions médiatiques individuelles ou collectives


Acquis d'apprentissage (AA) et compétences :
T.F.E.
Les acquis d'apprentissage  sont repris dans le « vademecum du T.F.E. »

IRE

Mettre l'étudiant en réflexion par rapport:

  • à sa question spécifique
  • au choix de sa méthodologie de recherche
  • à l'organisation générale de son travail
  • à l'équilibre entre sa théorie et son expérimentation
  • à la scientificité de ses recherches
  • à sa présentation orale
  • ...
Maîtrise de la langue 

« Communiquer de manière adéquate dans la langue d’enseignement dans les divers contextes liés à la profession » (extrait du Référentiel de compétences de l’enseignant)
 
Développe rles compétences langagières suivantes :
- compétences générales (écrire, lire, parler)
- compétences spécifiques (prendre en compte la situation de communication, élaborer des contenus pertinents, assurer l’organisation et la cohérence du texte, utiliser adéquatement les ressources lexicales et morphosyntaxiques de la langue française, orthographier et ponctuer correctement une production écrite, veiller aux paramètres paraverbaux et non verbaux)

Contenu:
T.F.E.
Les  contenus sont repris dans le « vademecum du T.F.E. »
 
IRE
Le contenu varie en fonction des requêtes et des difficultés que les étudiants rencontrent.


TICE

EAMTICE&TFE

Axe Informationnel

Axe social

Axe technique

ORGANISER

classer,
distribuer,
répartir des médias en catégories,
gérer sa production médiatique

 

Prendre conscience de l’importance de la structure globale et de la cohérence entre les contenus d’un message.

 - analyse d’un document médiatique (utilisation grille)

Préciser les différents éléments en vue de susciter l’intérêt et la compréhension du public

- clarifier les enjeux de la communication entre émetteur et récepteur

Utiliser un logiciel de structuration de contenus

 

- expérimentation de divers logiciels de Mind mapping et de Thing link

NAVIGUER

>parcourir un ou plusieurs médias au hasard ou dans un objectif précis

>activités d’exploration

>activités de recherche

LIRE

>décoder

Observer les différentes étapes de création/production d’un message

> visionner des témoignages de « créateurs » sur leur méthodologie

Echanger ses questionnements, ses angles d’approche, partager ses doutes

> rencontrer un « chercheur » et dialoguer

Utiliser un agenda, une plateforme de dépôt, un outil de transfert

expérimentation google Drive/Agenda, Padlet, wetransfer …

ORGANISER

Trouver et gérer des informations

> consulter et évaluer des ressources variées sur un thème</font>

Poser ses questions sur les modalités de référencement, de classement

 

> se rendre dans un centre de ressources et dialoguer avec la médiathécaire

Utiliser un logiciel de référencement bibliographique (à confirmer)

 

> expérimentation Zotero, Mendeley, …

ECRIRE

>créer et diffuser des productions médiatiques individuelles ou collectives

Mettre en forme le fruit des recherches et réflexions</font>

> consulter des TFE

> visionner des exemples de présentations orales</font>

>(look, expression, gestuelle)

Identifier son rôle d’émetteur, préciser ses objectifs, les stratégies pour y arriver et l’impact souhaité sur le public

> comparer les outils de présentation adéquats pour le travail écrit et la présentation orale (les tester devant un public )

Utiliser un logiciel de présentation 

 

> expérimentation Prezi, PP, Adoble Slate

 

 Maîtrise de la langue
 
Contenus portant essentiellement sur :
- les textes informatifs et argumentatifs (préparation à la rédaction du travail de fin d’études et éventuellement à sa présentation orale ainsi qu’à l’entrée dans le monde professionnel : lettre de motivation et/ou curriculum vitae)
- différents niveaux des textes : situation de communication, contenu, organisation et cohérence, vocabulaire, morphologie et syntaxe, orthographe et ponctuation, dimension paraverbale et non verbale (travail de la mise en page à l’écrit, de la voix et de l’expression corporelle à l’oral).

Dispositif d'apprentissage:
T.F.E.
Les dispositifs d'apprentissage sont mis en évidence dans l'activité d'apprentissage "IRE" du bloc 2 et du bloc 3.
 
IRE
Sur base des difficultés concrètes, de l'état effectif d'avancement des travaux, les étudiants et l'enseignant construiront conjointement les stratégies les plus performantes.

TICE
Au terme de chaque étapes, les étudiants seront regroupés en « comité d’accompagnement mutuel » afin de transférer les acquis à leurs TFE et de collaborer pour ce faire dans un processus d’action/évaluation/action.

 

 
Maîtrise de la langue
Méthodes variées, adaptées aux compétences à développer (incluant des activités individuelles ou collectives lors des cours en présentiel et un travail en autonomie à domicile) visant uneamélioration des capacités communicationnelles relatives à la profession à laquelle se préparent les étudiants.
 
Mode d'évaluation (y compris pondération relative):
T.F.E.
Les modalités d'évaluation sont reprises dans le « vademecum du T.F.E. » et dans les consignes T.F.E. spécifiques à l'option.

IRE
Non évalué.

TICE

Réalisation d’un « journal de bord » reprenant les différentes étapes, actualisées en fonction des TFE des étudiants. 

Sorte de guide méthodologique argumenté, fruit du travail mené en « comité d’accompagnement mutuel » 

Cette activité d'apprentissage ne fera l'object d'aucune évaluation certificative. Cependant, la participation active au cours est requise.

Maîtrise de la langue

Les activités d'apprentissage relatives à "la maitrise de la langue française" ne feront l'objet d'aucune évaluation certificative propre. Une évaluation formative des productions des étudiants (TFE, lettre de motivation et C.V.) sera organisée pendant la durée du cours du deuxième quadrimestre.
Par ailleurs, les compétences de communication qui seront travaillées lors de ces activités interviendront notamment dans l'évaluation globale du T.F.E., selon des modalités définies au sein de chaque option.


L'UE est considérée comme réussie et les crédits qui lui correspondent sont accordés lorsque la note de l'UE est égale ou supérieure à 10/20.

L'UE est considérée en échec et aucun crédit ne lui est accordé lorsque la note de l'UE est inférieure à 10/20.

SESSION DE SEPTEMBRE
La session de septembre est organisée suivant les mêmes modalités d'évaluation qu'en janvier et/ou en juin la note finale de l'UE sera calculée sur la même base que celle de la session de janvier et/ou de juin.
 
Sources, références et bibliographie:
Confer syllabus des différentes activités d'appprentissage.
IRE
QUIVY, R. & VAN CAMPENHOUDT, L. (2006). 
Manuel de recherche en sciences sociales. Paris: Dunod (ou édition ultérieure).
ALBARELLO, L. (2014). Apprendre à chercher. Bruxelles : De boeck.


Maîtrise de la langue
- BOCHON A., Le T.F.E. en 101 points. Guide pratique de l’étudiant, Bruxelles, De Boeck, 2010.
- MARZÉ J. ET SAINTE LORETTE (de) P., Le C.V. et la lettre de motivation, Paris, Eyrolles, 2008.

Supports pédagogiques:
Vademecum du T.F.E., ainsi que les consignes T.F.E. spécifiques à l'option.
IRE
Vademecum TFE.

Maîtrise de la langue

 
- syllabus et documents fournis lors des cours
- référentiels grammaticaux et dictionnaires (au choix, en veillant à leur adaptation au niveau d’études supérieures)