Haute Ecole Libre Mosane

c93bdba6-0504-40fd-8b71-eafd3660f29f
e0712931-1f59-40f9-b4e0-1cbf11342828

Je gère !

L'étudiant sportif

Un « étudiant sportif » est un étudiant régulièrement inscrit dans une section de la Haute Ecole et qui répond à l’une des conditions suivantes :
1) Etre « Sportif de haut niveau »
2) Etre « Sportif Sub-top »
Pour bénéficier du statut d’ « étudiant sportif », l’étudiant concerné doit en faire la demande écrite et motivée et être reconnu par le référent sport de la Haute Ecole qui analyse son dossier en collaboration avec la cellule CASHES et les Fédérations sportives.


DEFINITIONS

1. L’étudiant sportif de haut niveau


Est « Sportif de haut niveau » l'étudiant dont la qualité de sportif de haut niveau, d'espoir sportif ou de partenaire d'entraînement est reconnue conformément au chapitre III du décret du 8 décembre 2006 visant l'organisation et le subventionnement du sport en Communauté française.  A ce titre, il est repris comme sportif de haut niveau ou espoir sportif sur les listes de la Commission 14, sportif sur les listes Begold ou membre de l’équipe nationale de son sport.

2. L'étudiant sportif sub-top


Est « Sportif Sub-top » l'étudiant ne répondant pas aux critères de sportif de haut niveau mais qui pourrait éventuellement l’atteindre dans les années à venir étant donné leur marge de progression dans leur discipline sportive ou dont la charge de travail sportif justifie un accompagnement différencié de son double parcours.

Pour bénéficier du statut d’ « étudiant sportif », l’étudiant concerné doit en faire la demande écrite et motivée et être reconnu par le référent sport de la Haute Ecole qui analyse son dossier en collaboration avec la cellule CASHES et les Fédérations sportives (voir ci-après).

3. Le référent sport


Le référent sport de la Haute Ecole est le lien « facilitateur » entre les différents acteurs essentiels de la double carrière, c'est-à-dire la réussite des études et de la carrière sportive.  Il opère le lien :
• Entre la direction académique et le sportif ;
• Entre le guichet des sports et le sportif ;
• Entre la direction académique et la CASHES

4. CASHES


La Cellule d’Accompagnement des Sportifs de Haut niveau dans l’Enseignement Supérieur (CASHES) est le résultat d’une synergie entre l’ASEUS (Association Sportive de l'Enseignement Universitaire et Supérieur) et l’ADEPS.
Cette cellule intervient pour une mise en réseau, ou encore en tant que facilitateur, à la demande :
• de l’étudiant sportif bénéficiant d’un statut,
• de l’étudiant sportif « Sub-top »,
• de l’entourage de l’étudiant athlète (parent ou coach),
• du référent de vie de l’athlète au sein de sa fédération sportive,
• du référent pour le sport de haut niveau de l’institution d’Enseignement Supérieur de l’étudiant athlète.

MODALITES D'OCTROI DU STATUT  « ETUDIANT SPORTIF »

1. Procédure d’introduction des dossiers


L’étudiant qui souhaite obtenir le statut d’étudiant sportif doit introduire pour le 1er octobre au plus tard, ou au moment de son inscription si celle-ci est postérieure, sa demande écrite et motivée accompagnée d’un dossier complet directement auprès du référent sport de la Haute Ecole (Madame Véronique Brisy, v.brisy@helmo.be ) ou via les directeurs de section, les coordinateurs, ou leurs représentants, qui constituent des relais au sein de chaque implantation.

L’étudiant constitue un dossier qui comprend a minima les éléments suivants :
  • Nom, prénom, date de naissance, section, année, n°matricule ;
  • Un CV sportif reprenant la charge d’entraînements, le planning annuel, les meilleures performances, compétitions nationales et internationales, contrat professionnel, etc.
  • Les documents justificatifs du niveau sportif (lettre de la fédération, copie de la sélection nationale, …)
  • Les demandes précises et justifiées par rapport aux aides éventuelles (aménagement des études, logistique, …) ;
  • Les coordonnées de tous les intervenants (parents, clubs, fédérations, COIB, …).

2. Analyse du dossier et procédure d’octroi du statut d’étudiant sportif


Une fois le dossier jugé complet et pertinent, il est analysé par le référent sport en collaboration, si nécessaire, avec la cellule CASHES et la fédération sportive concernée.  Le référent sport peut demander à l’étudiant des compléments d’informations.

L’analyse du dossier terminée, le référent sport confirme le statut d’ « étudiant sportif de haut niveau » ou décide d’octroyer le statut d’ « étudiant sportif Sub-top ».  Par le biais d’un courrier officiel, le référent sport en informe l’étudiant dans les 15 jours calendrier de l’introduction de sa demande ; il en informe également la responsable des affaires académiques de HELMo ainsi les directeurs de catégorie et section (ou coordinateurs) dans laquelle l’étudiant a pris inscription.  L’étudiant doit alors prendre contact avec le directeur de la section ou le coordinateur afin de formaliser au travers d’une convention le programme annuel de l’étudiant et/ou les aménagements académiques (voir point 3. ci-après) qui tiendront compte des contraintes sportives de l’étudiant d’une part et des contraintes pédagogiques du cursus de formation d’autre part.  Cette convention sera signée par les parties et transmise pour information au référent sport.

Le statut d’"étudiant sportif" est octroyé pour une année académique.  Il peut être prolongé, sur demande de l’étudiant, pour une année académique supplémentaire.  Toute demande de prolongation devra se faire par écrit auprès du référent sport de la Haute Ecole pour le 14 septembre au plus tard.

Le statut d’ « étudiant sportif » pourra être retiré à tout moment par les autorités académiques dès lors que l’étudiant concerné ne remplit plus les conditions qui ont présidé à l’octroi dudit statut.
Le bénéficiaire du statut est tenu d’informer le référent sport de toute modification importante relative à l’évolution de sa situation sportive.  Le référent sport en informe les autorités académiques.

3. Recours

En cas de décision défavorable, l’étudiant peut introduire un recours auprès du Collège de direction, Mont Saint-Martin 41, 4000 Liège.  Le recours doit être introduit, par lettre recommandée, au plus tard dans les quinze jours calendrier de la notification de la décision.
Après avis auprès du référent sport et de la cellule CASHES, le Collège de direction statue sur le recours au plus tard le quinzième jour calendrier qui suit la réception du recours.  Si le recours est notifié durant les vacances scolaires, le délai est suspendu.

AVANTAGES LIES  A UN STATUT  D’ « ETUDIANT SPORTIF »

1. Reconnaissance du statut


Le simple fait d’obtenir le statut est déjà une reconnaissance pour l’étudiant vis-à-vis des étudiants et enseignants de la section.  Ce statut permettra à l’étudiant sportif de concilier sa pratique sportive de haut niveau avec des études supérieures fondamentales pour son avenir.  Il se verra conférer les avantages et aménagements jugés raisonnables liés à ce statut dans le cadre de la réglementation en vigueur.

2. Avantages académiques liés à l’obtention du statut

- L’allègement de son année d’études

L’ « étudiant sportif » qui le souhaite peut demander l’allégement de son programme annuel d’études (PAE); le programme est déterminé par l'étudiant et le directeur de section ou coordinateur, en accord avec le jury de cycle pour le 31 octobre au plus tard. En cas de nécessité, le plan d’allègement peut être revu, et ce, jusqu'à la session d'examen (ex.: annulation du plan d’allégement si l'étudiant se rend compte qu'il peut présenter tous ses examens ; présentation de quelques examens supplémentaires si cela semble possible...).


- Des aménagements spécifiques quant aux activités d'enseignement et aux évaluations


L' « étudiant sportif » peut, à sa demande écrite et motivée, et dans la mesure du raisonnable, bénéficier :
  •  d'aménagement des activités d'enseignement (laboratoire, séances d’exercices, cours de langue, séminaire, date de dépôt d'un travail);
  •  d'aménagement de l'horaire/du calendrier ;
  •  d’absences justifiées aux activités d’enseignement ;
  •  d’aménagement des horaires et des modalités des évaluations ;
  •  d’une remédiation auprès de l’enseignant concerné au niveau de la matière dispensée ou auprès du service pédagogique de la Haute Ecole en termes de méthodes de travail (organisation, planification, suivi, …)

Ces modalités spécifiques restent soumises à l'appréciation de la direction et des professeurs concernés et feront l’objet d’un accord écrit et signé par les parties.

Cette convention est révisable en cours d’année académique. 
Afin de garantir la meilleure gestion possible de la double carrière de l’étudiant sportif, celui-ci  ou tout acteur du monde sportif ou académique peut faire appel aux autorités académiques signataires de la convention ou au référent sport selon le sujet en cas de problème (conflit des calendriers scolaire et sportif, modification dans les obligations sportives ou académiques,…), de confusion ou d’imprécision sur la convention afin d’ajuster les clauses de la convention en cours d’année académique.

OBLIGATIONS LIEES AU STATUT  D’ « ETUDIANT SPORTIF »


Si la Haute Ecole accorde certaines facilités aux étudiant sportifs, le bénéficiaire du statut est tenu de respecter certaines règles et plus particulièrement :
  •  le respect des règles dans les demandes de facilités ;
  •  un rapport écrit concernant ses résultats sportifs et scolaires adressé au référent sport au terme de chaque quadrimestre.