Haute Ecole Libre Mosane

#Stopviolences genréesHE#

Violences de genre en Haute École : les points de vue des étudiants masculins

Objets et objectifs

Les violences de genre ont acquis ces dernières années une médiatisation sans précédent avec l’irruption du # Metoo (Ahmed 2021). La crise sanitaire que nous connaissons depuis mars 2019 n’a fait qu’exacerber celles-ci (Semah 2021). Dans le cadre d’un appel à projet de la Fédération Wallonie Bruxelles (2020) ciblant les violences faites aux femmes, la Haute École (HE) a reçu un financement pour mener à bien une enquête sur les violences faites aux étudiantes des départements social et paramédical.1 Cette enquête a mis en évidence l’existence de violences de genre qui démontre l’importance de prendre en considération cette problématique et d’en faire un objet de réflexions et d’actions au sein de la HE. Le présent projet entend continuer le travail entrepris en documentant les violences de genre observées et vécues par les étudiants masculins du social et du paramédical et, par là-même, collaborer aux réflexions et actions pour la mise en œuvre d’une politique institutionnelle de genre. Ce projet s’insère aussi dans les priorités du plan stratégique HELMo 2020-2025.

OBJECTIFS :
  • Identifier les sources et les effets des violences de genreobservés et vécus par les étudiants des départements paramédical et social.
  • Co-construire un engagement (étudiantes-étudiants) pour lutter contre les violences faites aux étudiant.e.s en HE.

Démarche

L’enquête s’appuie sur un devis de méthode mixte qui combine qualitatif et quantitatif. La collecte des données commence par un dispositif qualitatif dont une partie des résultats fera l’objet d’une enquête quantitative. La méthodologie est développée dans une perspective de transformation sociale dans la HE, en l’occurrence le développement d’une politique de genre au niveau institutionnel.

Types de résultats

  • Synthèse des points de vue des étudiants des départements social et paramédical sur les violences à l’égard des étudiant.e.s en HE et des violences à leur égard.
  • Questionnaire validé et testé sur les violences de genre destiné aux étudiants des HE.
  • Éléments pour penser une masculinité non discriminante et émancipatrice.
  • Plaidoyer permettant une institutionnalisation d’une politique de genre dans la HE .

Chercheurs

Patrick Govers, Véronique Lovens, Manon Goosse

Contact

p.govers@helmo.be

Date de début

14-09-22

Date de fin

14-09-25