Haute Ecole Libre Mosane

ARAS- Analyse des réseaux d’aide et de soins

ARAS- Analyse des réseaux d’aide et de soins

Négociation du pouvoir d’agir dans les réseaux d’aide et de soins : entre innovation et résistance

Objets et objectifs

Le développement des grands réseaux d’aide et de soins a envahi le champ social et sanitaire. Ceux-ci occultent parfois malgré eux une pratique d’intervention spécifique de travail en réseau développée par les intervenants psycho médico sociaux de première ligne auprès d’une population vivant des situations de vulnérabilité . Il s’agit dans cette recherche de questionner les contours, limites et enjeux professionnels du travail en réseau et de déterminer les conditions d’émergence de ces pratiques innovantes et peu reconnues par les politiques publiques.
[Axe 1] Comment se définissent/se négocient les nouvelles formes de travail en réseau émergentes et intégrées dans les milieux de vie ?
[Axe 2] La participation aux réseaux d’aides et de soins est-elle mobilisatrice de changement dans les pratiques ? Comment se développent le pouvoir d’agir et le care dans le champ de l’aide et du soin ?
[Axe 3] Les pratiques de travail en réseau constituent-elles des pratiques sociales adaptatives ou innovantes pour les travailleurs sociaux et les infirmiers ? Si elles sont innovantes, à quelles conditions ?
Les objectifs sont les suivants :
 

  • Réaliser un relevé d’expériences de travail en réseau sur un territoire donné.
  • Formaliser et valoriser les nouveaux “savoirs faire” et les nouvelles compétences.
  • Faire émerger des éléments de méthodologie, conceptualiser et construire des outils applicables sur le terrain.
  • Apporter de nouvelles connaissances au sein des formations initiales des futurs travailleurs psycho-médico-sociaux et ainsi renforcer les capacités des intervenants à agir dans le sens de plus de justice sociale.

Démarche

La méthodologie choisie est celle de la recherche interventionnelle au secteur de la première ligne d’aide et de soins impliquant les travailleurs et les usagers. La caractéristique de la recherche interventionnelle est de valoriser les théories de l’action construites par les praticiens en situations concrètes. Le recueil de données sera effectué selon une approche qualitative basée sur des entretiens de recherche individuels et collectifs sous forme d’analyse en groupe. La population cible sera composée d’acteurs « clés » du secteur de la première ligne d’aide et de soins et de patients (décideurs, institutions, administrations, opérateurs, représentants des usagers, futurs professionnels, …).

Types de résultats

A partir d’une analyse qualitative : (axe 1) établir les liens d’interdépendance entre l’environnement et l’organisation en réseau - (axe 2) établir une catégorisation des pratiques de réseau dans ces différentes dimensions (théorie du care et concept du pouvoir d’agir) - (axe 3) modélisation du travail en réseau, de ses contours et de ses conditions d’émergence

Partenariats

Projet inter-département entre les départements social et paramédical.
Les réseaux (RéLIAN, Réseau Santé Wallon, les réseaux de soins en Santé mentale, les services intégrés de soins à domicile…), les coordinations de soins, les cliniques de concertation, les Maisons Médicales, …

Chercheurs

DARIMONT Sophie
DELIEGE Raphaëlle
LOYENS Anouck

Contact

Anouck Loyens, a.loyens@helmo.be
 

Date de début

16-09-20

Date de fin

15-09-23

Publications

Vous souhaitez plus d'informations sur ce projet ? Cliquez ici