En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies (en ce compris, cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales) . Pour plus d’informations sur notre politique de cookies et les différents types de cookies, merci de prendre connaissance de la politique relative aux cookies.

Haute Ecole Libre Mosane

CarpetGen

Tapis récupérateur d’énergie

Objets et objectifs

Ce projet provient d’une collaboration précédente de la catégorie économique d’HELMo lors d’un projet intitulé Global Link avec l’asbl La Baraka (maison de jeunes au centre de Liège). Avant le décès de M. Hoyez, porteur du précédent projet, il avait été envisagé de continuer la collaboration par le biais de la création d'un tapis capable de générer de l'énergie. Une fois créé, ce tapis serait utilisé par la Baraka lors d'événements multiculturels autour de démonstrations de danses variées (Hip Hop, Crump, etc.) notamment. Ce type de dispositif permet de combiner des aspects sociaux mais également environnementaux par le biais de la production décentralisée d’énergie. De plus, ce projet serait une opportunité de conscientiser les jeunes à la technologie dans un but durable et d’allier les activités ludiques à des productions et des utilisations d’énergie.

En termes d’état de l’art, des développements techniques de ce type existent tels que Pavegen à savoir une dalle récupératrice d’énergie qui est actuellement utilisée pour alimenter un compteur sensibilisant les passants à l’énergie pouvant être récupérée. Ce système convertit l’énergie cinétique des passants en énergie électrique. Des dalles ont également été développées par l’UCL et utilisées lors du festival Pukkel Pop pour éclairer une tente (à compléter). Des limitations à ces systèmes se font néanmoins sentir lors du stockage décentralisé de l’énergie, énergie qui doit être consommée directement.

La technique existante pourra servir de modèle et permettra d’avancer plus vite dans ce projet qui vise, non pas tant un développement technologique que des utilisations à des fins sociales adaptées à la demande et au public. A titre d’exemple, nous pouvons citer comme application un spectacle de danse, son et lumière synchronisés grâce au dispositif, incluant la génération/consommation d’énergie durable.

Dans ce cadre, les dispositifs développés pourront être utilisés à la fois par la gent féminine que par la gent masculine, sans différence de genre apparente. En ce qui concerne l’équipe et au vu du caractère fortement technologique de ce projet, les chercheurs impliqués sont tous masculins. Néanmoins, l’équipe du comité d’accompagnement intègre des femmes en qualité de responsable de recherche, permettant d’avoir un avis reflétant les contraintes féminines dans ce consortium.
 

Démarche

Lors de la première année, une étude de marché sur les applications possibles sera réalisée avec en ligne de mire des applications sociales et ludiques incluant le soutien à des situations handicapantes par la section coopération internationale dans le cours de marketing et de comptabilité analytique et budgétaire. Cette étape permettra de cibler au mieux les applications ainsi que les contraintes techniques qui y seront associées. Des données de terrain seront donc collectées sur base d’un questionnaire et des entreprises existantes.

Par la suite, l’analyse de l’existant (technologie, matériaux, application, etc.) sera réalisée afin de mettre en évidence les possibilités d’amélioration ou de création en concordance avec les applications visées. Les données utilisées seront celles de la littérature existante ainsi que les rapports techniques des produits déjà développés.

Troisièmement, un cahier des charges sera réalisé et validé avec le terrain sur base des applications choisies. Les tâches seront réparties entre les différents intervenants du projet en fonction des compétences requises.

Lors de l’année suivante, l’optimisation du prétotype et la résolution des problèmes seront réalisées avec comme objectif ultime le test de ce prétotype par les personnes concernées.
 
 

Types de résultats

Ce projet implique directement les étudiants dans le processus de recherche et de développement. Par son aspect interdisciplinaire et les besoins de complémentarité, il permettra :
  • La réalisation d’une analyse de marché par les étudiants
  • L’utilisation et la formation à la recherche créative de solutions au travers des cours tels que « Construction de machines », « Solving TRIIP », « Renforcement en électronique » et « Renforcement en mécanique »
  • La conception et la réalisation du prototype par les étudiants
  • L’application et le développement des concepts théoriques préalablement étudiés en électronique
  • La formation à une collaboration interdisciplinaire.

Partenariats

  • Les sections "ingénieurs", "coopération internationale" et, au vu de la finalité sociale de ce projet, la catégorie sociale de la Haute Ecole pourrait également y être associée par la suite.
  • La Baraka ASBL
  • En termes de partenariats externes, cela permettrait également d’ouvrir le champ des possibles quant aux débouchés des futurs ingénieurs industriels. Par le biais de ce projet est également visée une collaboration plus intense avec le milieu culturel, actuellement non représenté dans le cadre des études techniques.

Chercheurs

Van Laethem Alban
Senny Frédéric
Lenaerts Vincent
Rausin Bernard
Burnotte Benoit 
 

Contact

a.vanlaethem@helmo.be 

Date de début

16-09-19

Date de fin

15-09-22