Haute Ecole Libre Mosane

737324c2-fabb-4971-a87f-7e7d6f3ba655
30594112-76f1-4495-83ee-1182c749094d

Concevoir des projets, gérer des institutions, développer des recherches

Master en Ingénierie et Action Sociales


Un équilibre entre théorie et pratique constitue la base de l'enseignement de ce master, organisé en co-diplomation entre HELMo et la HEPL.

Cette formation est inscrite au carrefour des métiers du social et de la gestion. Elle cherche à faire acquérir à ses étudiants des outils de compréhension et d’analyse critique des politiques sociales ainsi que les outils d’organisation et de gestion nécessaires aux fonctions de responsable et de coordinateur – concepteur de projets.

Les cours sont organisés les mardis soir, jeudis et vendredis en journée ainsi que quelques samedis matins, sur les sites des deux Hautes Ecoles: à HELMo Esas et sur le Campus 2000 de la HEPL à Jemeppe, avenue Montesquieu 6.
Les étudiants sont libres d’effectuer leur stage pendant les jours où ils n’ont pas cours.

Méthodes d'apprentissage

L'équipe pédagogique composée d'enseignants expérimentés et de professionnels du secteur met en place un projet de formation organisé autour de trois axes:

  1. Un enseignement combinant théorie et pratique, formant des professionnels capables de répondre à la demande du terrain mais aussi susceptibles d'apporter une réflexion critique face aux enjeux sociétaux du monde contemporain.

  2. Une attention particulière au travail interdisciplinaire via des séminaires d'intégration, permettant ainsi aux étudiants de s'approprier les référents théoriques nécessaires à leur métier dans un contexte proche des exigences du monde professionnel.

  3. La mise en place de méthodes d'apprentissage autonome, individuel ou de groupes, assurant par là une capacité de développement professionnel continu au futur ingénieur du social.

Formation pratique

Dans cette perspective, la rencontre avec le futur terrain professionnel est organisée via des travaux pratiques (1ère année) et des stages (ateliers d’exploration professionnelle en 1ère année et ateliers d’intégration professionnelle en 2ème année).

Dans le cadre des travaux pratiques, les étudiants doivent réaliser des travaux d'expertise dans les domaines du projet d'action sociale et de la recherche sociale, travaux d'expertise commandités par les milieux professionnels et supervisés par des enseignants spécialisés dans ces matières.

Choisis par les étudiants en concertation avec les enseignants, les stages se déroulent au sein d'une équipe de direction ou de coordination d'une institution du secteur non-marchand.

Les stages et travaux pratiques occupent une place très importante dans le dispositif de formation. Ils confèrent en effet à la formation son caractère professionnalisant.

Les étudiants peuvent également être invités à participer à des conférences, à des journées de formation, …

Conditions d’accès : deux possibilités !

Le MIAS est ouvert aux étudiants ou aux professionnels en possession d’un bachelier dans le domaine social : : en sciences humaines et sociales ; en sociologie et anthropologie ; en assistant(e) social(e) ; en assistant(e) en psychologie ; en éducateur spécialisé en accompagnement psycho-éducatif ; en éducateur spécialisé en activités socio-sportives ; en communication ; en conseiller social ; en coopération internationale ; en écologie sociale ; en gestion des ressources humaines ; en soins infirmiers - spécialisation en santé communautaire. 

Le MIAS est également accessible à des professionnels non titulaires d’un bachelier ad-hoc mais souhaitant reprendre des études et ayant acquis une expérience suffisante leur permettant d’intégrer ce master.

Rythme des études

Avancer dans ses études à un rythme adapté

Pour le public de professionnels, des aménagements sont possibles afin de répartir les cours sur 3 ou 4 années académiques et ainsi combiner une activité professionnelle et la reprise des études (ex. présence aux cours uniquement le jeudi ou le vendredi en journée + le mardi soir).

Pour les professionnels, il est également possible de valoriser certaines expériences de travail et ainsi obtenir des dispenses de certaines activités d’apprentissage.

Co-diplomation