Haute Ecole Libre Mosane

41daea49-c4ff-42e6-9fd4-5d1b6bf76d32
04b42d94-826e-4d73-85bd-4ca2b7c668f3

Bachelier en Psychomotricité

Organisée en co-diplomation par la Haute Ecole de la Province de Liège (HEPL) et la Haute Ecole Libre Mosane (HELMo), la formation de psychomotricité se déroule en 3 ans. Elle confère le grade de bachelier professionnalisant (180 crédits) et fait partie de l’enseignement supérieur de plein exercice de type court.

Stages

La durée du stage varie selon l’année d’études et témoigne d’une présence croissante sur le terrain professionnel :

  • Première année : 120 heures d’AIP (Activités d’Intégration Professionnelle), dont 60 heures de stage d'observation en crèche et en école maternelle.
  • En 2ème et 3ème année : stages d'intervention dans les milieux professionnels où exerce le psychomotricien.
    • Bloc 2 : 260 heures d’AIP, dont 200 heures de stage.
    • Bloc 3 : 480 heures d’AIP, dont 430 heures de  stage.

Métiers & débouchés

Le métier de psychomotricien est un jeune métier très varié au niveau de son champ d'intervention. C'est un métier innovant et pionnier.
 

Par la voie corporelle, le psychomotricien soigne l'interrelation entre les aspects affectifs, somatiques et cognitifs de la personne.

Le but de la pratique psychomotrice est de permettre à la personne de développer ses compétences d'être et d'agir dans son environnement et avec les autres, au moyen d'expériences corporelles renouvelées. Cet élargissement du vécu corporel est proposé à travers des activités et des situations impliquant la motricité globale, la motricité fine, la graphomotricité, la perception, le corps en mouvement et au repos, le tonus, le schéma corporel, l'espace, le temps, la latéralité.

LES TÂCHES:

  •  Assurer des prises en charge individuelles et/ou collectives, dans l’optique d’une collaboration interdisciplinaire,

  • Développer une démarche d’interdisciplinarité,
  • Observer les potentialités identitaires et relationnelles du patient,
  • Détecter les fragilités spécifiques de développement,
  • Etablir des relations et une communication  espectueuses, empathiques avec les bénéficiaires et leur entourage,
  • Créer les conditions relationnelles, spatiales et temporelles favorables au développement psychomoteurde la personne à toutes les étapes de la vie,
  • Etablir un bilan psychomoteur des troubles de la sphère practo‑somato‑gnosique,
  • Prendre en charge des personnes présentant des difficultés d’apprentissages porteuses de handicaps, de troubles psychosociaux ou de pathologies physiques et psychiatriques,
  • Se référer aux processus tonico-émotionnels et relationnels pour aborder les troubles de l’expressivité psychomotrice,
  • Développer une intervention thérapeutique se fondant sur les expériences corporelles vécues par les partenaires de la relation psychomotrice,
  • Rédiger des rapports circonstanciés de prise en charge adaptés aux destinataires et tenir à jour les dossiers des personnes suivies,
  • Contribuer à l’élaboration et à la diffusion d’outils méthodologiques et théoriques spécifiques favorisant ainsi le professionnalisme du secteur,
  • Participer à la construction des représentations et des normes collectives constitutives de son identité  professionnelle et sociale,
  •  Confronter son expérience à celle d’autres intervenants en rédigeant des écrits structurés et argumentés,
  •  Développer une pratique réflexive par l’actualisation et l’adaptation de ses références théoriques, méthodologiques et en termes de pratiques corporelles,
  • Inscrire son activité professionnelle dans un cadre déontologique et éthique.

Lieux d'intervention : 

  •  Centres d’accueil de la petite enfance
  •  Crèches et prégardiennats
  •  Services et centres de santé mentale
  •  Structures d’accueil pour personnes handicapées
  •  Maisons de repos 
  •  Institutions de l’aide à la jeunesse
  •  Enseignement spécial
  •  Consultations privées
  •  Maisons maternelles
  •  Structures d’accueil conjoint parents-enfants
  •  Maisons de quartier
  •  Lieux d’animation et de loisirs
  •  Consultations ONE
  •  Centres PMS, …

Champs d'action : 
  • Le développement psychomoteur,
  •  La stimulation psychomotrice et sensori-motrice dans les interactions précoces, les troubles psychomoteurs liés au retard d’acquisition motrice ou neuromotrice (troubles de la maturation et de la régulation tonique et posturale, ...),
  •  Les troubles psychomoteurs liés aux troubles de structuration (troubles du schéma corporel, de la latéralité, de l’organisation spatio-temporelle, ...),
  •  Les dysharmonies psychomotrices,
  •  Les troubles tonico-émotionnels,
  •  Les désordres liés à l’inhibition psychomotrice, à l’instabilité psychomotrice,
  •  Les troubles du comportement ou de la personnalité,
  •  Les troubles de la représentation du corps, d’origine psychique ou physique (image du corps),
  •  Les troubles psychomoteurs liés aux assuétudes, aux détériorations post‑traumatiques, au vieillissement, aux maladies,
  •  Les déficiences intellectuelles, sensorielles, motrices ou psychiques, ...

 

Les psychomotriciens occupent une place reconnue dans les différentes structures d'accueil et de soins, tant pour les enfants, les adultes et les seniors, en santé mentale, dans le secteur du handicap ou dans les maisons de repos. 

La Ministre Alda Greoli, notamment en charge de la Santé, confirmait leur reconnaissance parmi une équipe pluridisciplinaire, dans les structures agréées en FWB. Lisez ici son courrier de novembre 2017. 

Inscriptions



Cette formation est organisée en co-diplomation avec la HEPL.


Les inscriptions se déroulent dans les bâtiments de notre partenaire.
Cliquez ici pour plus d'info

Co-diplomation