Objectifs

Les acides gras sont des molécules qui assurent des fonctions physiologiques importantes dans les systèmes biologiques. Ils jouent également un rôle important dans les mécanismes de défense contre les microorganismes pathogènes ou opportunistes. Leur utilisation comme agents antimicrobiens constitue une alternative séduisante en remplacement d’agents antimicrobiens classiques comme les antibiotiques et fongicides dans de nombreuses applications où leur usage est mal perçu, déconseillé voire même maintenant interdit.

De plus, contrairement aux antibiotiques, les acides gras utilisés comme agents antimicrobiens n’entraînent pas l’apparition de souches multi-résistantes.

L’objectif du projet est d’identifier et extraire, à partir de micro-algues d’eau douce, des acides gras ayant une activité antimicrobienne, essentiellement antibactérienne et antifongique. Les micro-algues constituent en effet une source intéressante tant sur le plan qualitatif car elles sont capables de produire une large variété d’acides gras, que sur le plan économique puisqu’elles constituent une source de biomasse peu coûteuse, renouvelable et d’un approvisionnement aisé auprès de producteurs industriels. Les produits et applications visés concernent les secteurs agro-alimentaire, nutraceutique, cosmétique et médical.

Résultat(s)

Travailler sur les algues en tant qu'agents antimicrobiens. Cela constitue une alternative intéressante aux antibiotiques.

Partenariat

Le projet AGALGAM a été financé par le programme FIRST HAUTE ECOLE de la Région Wallonne.

Les partenaires du projet:

  • Université de Liège, Laboratoire de Biologie Moléculaire et Biotechnologie Végétales (BMBV)
  • Corman SA
  • Oxylent

Équipe de recherche

HELMo CRIG :

  • chercheuse : Stéphanie TOLLENAERE
  • promotrice : Florence MAHY

Durée

Du 01-12-11 au 30-11-2015