Objectifs

Actuellement, de nouveaux domaines d’application s’ouvrent aux anticorps. Leur utilisation en diagnostic (in vivo et ex vivo) et en thérapie humaine lancent de nouveaux défis aux sociétés engagées dans le domaine de la réalisation et de la production des anticorps. Ces nouvelles applications imposent la diminution de l’incidence des effets secondaires liée à l’immunogénicité des anticorps thérapeutiques chez l’homme. Les réactions HAMA (Human Anti-Mouse Antibodies), HACA (Human Anti-Chimeric Antibodies) voire même HAHA (Human Anti-Human Antibodies) nécessitent l’ingénierie des anticorps afin de les rendre
moins immunogènes. Cette intervention sur les anticorps a fréquemment une diminution de l’affinité pour la cible comme conséquence.

Résultat(s)

Le projet vise à développer une méthode permettant de restaurer l’affinité d’anticorps ingéniérés par un ou plusieurs cycles de mutations dirigées et sélections à haut débit par RPS.

Partenariat

Le projet MACAFFIN a été financé par le programme FIRST HAUTE ECOLE de la Région Wallonne.

Les partenaires du projet:

  • Université de Liège, CIP
  • CER Group, Marloie

Équipe de recherche

HELMo CRIG :

  • chercheuse : Mathieu DODELINGER
  • promotrice : Birgit QUINTING

Durée

Du 01-10-13 au 30-09-2015