Objectifs

L’objectif du projet est le développement et la validation d’une gamme de tests de diagnostic immuno-enzymatiques destinée aux personnes souffrant d’allergies aux protéines d’insectes.

Pour ce faire, plusieurs étapes successives sont envisagées. Tout d’abord, une cohorte de patients ayant différents profils sera sélectionnée :

  1. Personnes travaillant avec des insectes susceptibles de développer une allergie respiratoire.
  2. Personnes allergiques aux venins d’insectes, aux crustacés ou aux acariens à risque de développer une réaction croisée.
  3. Personnes présentant une allergie alimentaire aux insectes provenant de pays où l'entomophagie est courante.
  4. Groupe témoin négatif.

Chaque groupe de patients ainsi que le groupe témoin négatif sera validé par des analyses réalisées à l’aide de l’automate ImmunoCap (Thermo Scientific) permettant de quantifier les IgE spécifiques dans le sérum. Le groupe témoin négatif devra présenter un dosage en IgE spécifiques négatif.

Ensuite, les profils protéiques issus de l’extraction des protéines d’orthoptères (grillons) seront visualisés sur un gel SDS-PAGE 2D. Par la suite, les profils protéiques caractéristiques seront établis par Western Blot en fonction du groupe phénotypique (allergies respiratoires aux insectes, allergies croisées aux acariens ou aux crustacés, allergies alimentaires aux insectes). Les profils de chaque groupe sont comparés à ceux obtenus pour le groupe témoin négatif. Pour l'extraction de protéines d'insectes, les matières premières seront fournies par la firme Locousta sous forme d’insectes entiers, de farines d'insectes ou de produits dérivés à base de ces insectes.

Les espèces concernées par cette recherche seront deux insectes présentant de multiples propriétés nutritionnelles intéressantes ainsi que des facilités pour l’élevage : le ver de farine et les grillons, plus riches en protéines.

Par la suite, les allergènes spécifiques mis en évidence par le Western blot 2D sont identifiés par séquençage et LC-MS/MS en collaboration avec le CER Groupe.

Après identification des protéines, des peptides issus des allergènes d’insectes seront définis par une étude bioinformatique identifiant les épitopes B. Ces peptides seront commandés auprès d’une société spécialisée et utilisés comme antigènes dans la détection des IgE qui leur sont spécifiques. Ces mêmes peptides permettront aussi de produire des anticorps polyclonaux spécifiques.

Finalement, ces différents réactifs seront intégrés dans des tests de diagnostic basés sur le principe Immuno-enzymatiques de type ELISA ou ELIDOT. Ces nouveaux outils de diagnostic spécifiques des allergies aux insectes auront deux finalités : le dépistage d’allergènes d’insectes dans un aliment (utilisation dans le secteur agro-alimentaire) et la détection d’IgE spécifiques dans le sérum de patients (secteur médical). Au terme de ce projet, les partenaires disposeront d’une gamme d’outils de diagnostic pertinents couvrant un panel d’allergènes sélectionnés en collaboration avec des allergologues partenaires.

Résultat(s)

Création d’un nouvel outil de diagnostic offrant un panel ciblé sur les allergènes d’insectes ainsi que les allergènes responsables de réactions croisées insectes/acariens et insectes/crustacés.

Partenariat

Le projet ENTOMODOT a été financé par le programme FIRST HAUTE ECOLE de la Région Wallonne.

Les partenaires du projet:

  • Université de Liège, Service de Chimie Clinique du CHU de Liège
  • CER Groupe, Marloie

Équipe de recherche

HELMo CRIG :

  • chercheuse : Justine COURTOIS
  • promotrice : Stéphanie TOLLENAERE

Durée

Du 01-02-17 au 31-01-19